Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-61%
Le deal à ne pas rater :
-140€ sur la Table à manger STARLIGHT – 6-8 personnes – ...
89.99 € 229.99 €
Voir le deal

 

 La France numéro un des prestations sociales

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

La France numéro un des prestations sociales  Empty
MessageSujet: La France numéro un des prestations sociales    La France numéro un des prestations sociales  EmptyVen 26 Juil 2013, 13:58

Une nouvelle étude de l'OCDE confirme que la France est le pays en tête des prestations sociales, ces prestations incluant bien évidemment les allocations chômages qui sont versées au 3.5 millions de chômeurs que compte notre pays un an après l'élection de François Hollande...

Le montant de ces prestations est énorme mais il faut bien comprendre que le chômage n'ayant rien de valorisant et n'étant pas une fin en soit, nombre des allocataires de ces indemnités n'aspireraient qu'à travailler si ils arrivaient à trouver un emploi...

La déception est trop grande, en 2014 pas de quitus pour François Hollande et pour son gouvernement...


Reuters a écrit:
La France, toujours numéro un des dépenses sociales
Reuters – il y a 23 heures

PARIS (Reuters) - La France est toujours le pays qui consacre le plus de moyens à ses dépenses sociales, qui devraient atteindre 33% de son produit intérieur brut cette année.

Dans une étude publiée jeudi, l'OCDE indique que, du fait de la crise, et la hausse des allocations chômage et autres prestations, les dépenses sociales réelles ont augmenté de 10% environ dans ses pays membres depuis 2007/2008.

Seuls deux pays ont évolué contre la tendance, la Grèce et la Hongrie, avec des baisses de respectivement 14% et 13%.

A l'inverse, c'est en Corée que la progression a été la plus forte (29%), "cette évolution reflétant l'augmentation des dépenses liées aux pensions et autres prestations telles que les aides à la garde des enfants".

Selon l'OCDE, c'est la France qui consacre la plus grosse part de son PIB à la politique sociale, avec 32,1% en 2009, suivie par le Danemark (30,2%) et la Suède (29,8%), contre 22,1% pour la moyenne OCDE.

Les projections de l'organisation pour 2013 placent la France toujours en tête, avec 33,0% du PIB, devant le Danemark (30,8%) et la Belgique (30,7%). Par comparaison, la moyenne des pays de l'OCDE est attendue à 21,9% et celle des 21 pays de l'Union européenne membres de l'OCDE à 25,1%.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse
Source: http://fr.news.yahoo.com/la-france-toujours-num%C3%A9ro-un-des-d%C3%A9penses-sociales-115603462.html
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5015
Date d'inscription : 08/01/2012

La France numéro un des prestations sociales  Empty
MessageSujet: Re: La France numéro un des prestations sociales    La France numéro un des prestations sociales  EmptyVen 26 Juil 2013, 15:48

Pour payer ces prestations, il faut bien des cotisations (et un peu de déficit chez nous ...). Il est tentant de faire un lien inverse (les dirigeants d'entreprise le font) entre emploi et montant des cotisations assises sur les salaires, puisqu'elles contribuent à renchérir le coût du travail. Et par ailleurs à baisser le salaire net.
Mais pour les comparaisons internationales, la difficulté est que des cotisations obligatoires en France (retraite par répartition, assurance-maladie aussi) ne relèvent pas toujours, ou qu'en partie, d'un système public.
L'article cité par a.nonymous parle certes des prestations sociales, pas des cotisations. Mais ne s'agit-il pas aussi des prestations publiques (n'incluant pas par exemple les retraites par capitalisation) ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

La France numéro un des prestations sociales  Empty
MessageSujet: Re: La France numéro un des prestations sociales    La France numéro un des prestations sociales  EmptyVen 26 Juil 2013, 16:36

salamandre a écrit:
Pour payer ces prestations, il faut bien des cotisations (et un peu de déficit chez nous ...). Il est tentant de faire un lien inverse (les dirigeants d'entreprise le font) entre emploi et montant des cotisations assises sur les salaires, puisqu'elles contribuent à renchérir le coût du travail. Et par ailleurs à baisser le salaire net.
Pour payer ses prestations, il faut effectivement un financement et que celui-ci provient des charges sociales et de l'imposition au sens large...

salamandre a écrit:
Mais pour les comparaisons internationales, la difficulté est que des cotisations obligatoires en France (retraite par répartition, assurance-maladie aussi) ne relèvent pas toujours, ou qu'en partie, d'un système public.
L'article cité par a.nonymous parle certes des prestations sociales, pas des cotisations. Mais ne s'agit-il pas aussi des prestations publiques (n'incluant pas par exemple les retraites par capitalisation) ?
Effectivement en fonction des pays, la même prestation peut être publique ou privée, par exemple pour l'assurance maladie et les retraites...

Si en France ces prestations ont été longtemps essentiellement publiques, la part du privé, que ce soit les mutuelles ou les retraites complémentaires va en augmentant sans que pour autant les charges et les impôts diminuent...


Un autre article intéressant qui vient compléter celui ci-dessus:

Les Echos a écrit:
Impôts : le 26 juillet, jour de libération fiscale
Par Marie-Christine Sonkin | 24/07 | 11:17 | mis à jour à 16:45

Le salarié français moyen travaillera presque sept mois pour financer les dépenses de l’Etat. Le jour de libération fiscale et sociale est cette année le 26 juillet. Un quasi-record européen car en termes de pression fiscale, la France se situe en deuxième position derrière la Belgique.

La France est décidément un enfer fiscal pour les salariés. Selon l’institut Molinari qui a compulsé les données chiffrées fournies par Ernst & Young, son taux d’imposition réel est de 56,61 %. Il se situe donc à la deuxième place de ce palmarès des pays européens où la fiscalité est la plus lourde, juste derrière la Belgique qui affiche le taux record de 60,25 % et pour qui le jour de « libération fiscale » se situe encore plus tard, soit le 8 août. Viennent ensuite dans le classement l’Autriche, la Hongrie, l’Allemagne et l’Italie. Les taux de prélèvements obligatoires y varient entre 55,77% et 52,12% et les jours de libération fiscale s’y échelonnent entre les 10 et 23 juillet.

A contrario, le pays où la taxation du salarié est la plus légère est Chypre, où le jour de libération fiscale s’y situe le 14 mars. L’île est suivie de l’Irlande et de Malte (respectivement 24 et 29 avril) puis du Royaume -Uni (13 mai), de la Bulgarie (18 mai) et du Luxembourg (25 mai). Pour nombre de pays européens, la « libération » intervient en juin : Portugal (le 4), Danemark( le 6), Espagne (le 12), Grèce (le 17), Suède (le 22), et Pays-Bas (le 27).
Aggravation prévue pour 2014

L’institut a aussi traduit ces pourcentages en euros : le salarié moyen français est en théorie un des mieux payés (53 647 €), mais il est aussi particulièrement fiscalisé (30 371 euros). À elles seules, les charges sociales (26 583 €) représentent plus que son pouvoir d’achat (23 276 euros), ce qui constitue le record de l’Union européenne.

La situation devrait encore se dégrader en 2014 du fait de l’entrée en vigueur d’une hausse de la TVA (les taux doivent respectivement être portés de 19,6 % à 20 % et de 7 % à 10 %) et des hausses de cotisations très probables aux régimes de retraites complémentaires.

« La situation est très inquiétante en France, estime Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari et co-auteur de cette étude. Alors que nombre de nos voisins commencent à s’interroger – à juste titre – sur l’effet contre-productif des politiques d’austérité fiscale, les autorités françaises évoquent la possibilité d’accroître encore les impôts en 2014. Tout se passe comme si les pouvoirs publics pensaient réellement pouvoir résorber les déficits en augmentant la fiscalité. La situation relève du déni. Une multitude d’exemples, français ou étrangers, montrent que les hausses d’impôts dépriment l’activité et retardent encore plus les perspectives de retour à l’équilibre des comptes publics. »
Source: http://www.lesechos.fr/patrimoine/impots/actu/0202915064306-impots-le-26-juillet-jour-de-liberation-fiscale-589235.php
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La France numéro un des prestations sociales  Empty
MessageSujet: Re: La France numéro un des prestations sociales    La France numéro un des prestations sociales  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La France numéro un des prestations sociales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dépenses publiques, Prestations sociales en France
» Journal du Plateau n°75 - Avril 2018
» Optimisation des charges sociales par les employeurs...
» Exonération de cotisations sociales pour les télétravailleurs en CDI
» Consentement à l'impôt et classes sociales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: