Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -39%
Pommeau de douche anti calcaire à 8,49€ au ...
Voir le deal
8.49 €

 

 Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dumez

Dumez

Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 14:54

Le Parti de gauche soutient l’appel unitaire des organisations syndicales et appelle à manifester le 14 novembre 2013 et le 30 novembre, lors de la marche pour l’éducation, pour la suspension de la réforme Peillon et remplacer, dans la concertation, le décret sur les rythmes scolaires.

Dès à présent, ses candidat-e-s porteront le mot d’ordre de désobéissance citoyenne dans la campagne des municipales pour refuser de mettre en œuvre une réforme qui instaure la rupture républicaine à l’école en rompant avec les 3 piliers que sont l’égalité, la laïcité et la gratuité.

Lire l'article en intégralité ici : http://partidegauche.94nord.over-blog.com/article-rythmes-scolaires-suspension-immediate-de-la-reforme-121116942.html
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 15:09

Parfois et même si je suis loin d'être satisfait du gouvernement actuel que j'ai participé à élire, je me demande si certains ne jouent pas aux apprentis sorciers en appelant par exemple à la désobéissance citoyenne...
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 15:11

Donc le Parti de gauche est sur la même ligne que les 55 maires de droite,
http://www.lemonde.fr/education/article/2013/11/12/rythmes-scolaires-50-maires-de-droite-appellent-au-boycott_3512055_1473685.html

C'est noté.
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez

Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 15:41

Un sondage intéressant (et qui n'est pas commandé par le PG) :

Selon un sondage élaboré par La Gazette des communes, "La réforme des rythmes scolaires coûte-t-elle cher aux collectivités ? La réponse est écrasante : 79% d’entre elles estiment que oui, contre 13% de réponses négatives."
51% des répondants évaluent un surcoût de la réforme oscillant entre 10 et 30% ; pour 19% des répondants, le curseur se place entre 30 et 50% de charges supplémentaires
On est loin du critère d'égalité qui devrait être au centre de l'Education.
Dans une politique d'étranglement des collectivités locales, avec une baisse des dotations jamais atteinte, pour les communes qui n'ont pas chance d'avoir pu vendre un morceau de terrain proche d'une autoroute, la facture est lourde ! Et je vous passe sous silence les factures de transport scolaire pour les communes rurales !
Mais l'Education, comme la sécurité, c'est pas une compétence de l'Etat ça normalement ?

Lire l'intégralité ici : http://www.lagazettedescommunes.com/206570/surcout-de-10-a-30-pour-les-communes-qui-ont-applique-la-reforme-des-rythmes-scolaires/
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Benoît Calmels



Messages : 198
Date d'inscription : 26/06/2013

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 16:54

Dumez fait bien de parler de cette enquête de la gazette des communes.

La même enquête précise que 77% des villes sont arrivées, ou en passe de l’être, à un consensus. La concertation est reconnue comme ayant amélioré les relations avec les partenaires locaux pour 94% des communes.

Encore faut-il pour cela que la concertation se déroule.

A Fontenay nous sommes passé d'une non concertation à un semblant de concertation (1 semaine) en urgence. Dans le même temps des élus, membres des conseils d'école, annonçant aux parents parfois médusés que le Maire ne voulait pas mettre en place la réforme et qu'il fallait se mobiliser contre.

Il y a une grande différence entre la concertation et la désobéissance civile.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 17:11

Le sujet est plus délicat qu'il n'y parait. Je m'étais déjà beaucoup exprimé sur ce forum dans un autre onglet, ....

.... mais que je n'ai pas retrouvé (le webmaster pourrait-il m'aider à le retrouver si possible, d'avance merci)....

Pour faire le plus court possible, en attendant ; le gouvernement a fait (et vendu) une réforme sous couvert de l'amélioration des rythmes scolaires des enfants et pour qu'ils soient moins fatigués ; Aujourd'hui même avec toutes les concertations en cours, cela n'est pas réglé, loin s'en faut. J'en parle en connaissance de cause ayant dans ma proche famille l'ensemble des personnes et actuers concernés, parents, enseignants, et enfants tous trois dans des écoles et une ville où la réforme est "en place", -avec, je vou sdemande de me croire, chacun leur relais très sûrs (académie, associations de parents, ministère, mairie)-.

Tout les bémols pré-relevés avant la mise en place de cette réforme, par chaque partie prenante, se présentent un à un, sans véritable solution, ce qui commence à faire apparaître pas mal de fausses notes dans la partition telle qu'elle est jouée actuellement.

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4987
Date d'inscription : 08/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 17:12

Dumez a écrit:
Selon un sondage élaboré par La Gazette des communes, "La réforme des rythmes scolaires coûte-t-elle cher aux collectivités ? La réponse est écrasante : 79% d’entre elles estiment que oui, contre 13% de réponses négatives."
Commentaire : si la réforme actuelle (passage de 4 jours à 4,5) coute cher, logiquement la réforme inverse jadis (passage à 4 jours) a du faire économiser de l'argent.

A Fontenay, les élèves de primaire avaient cours le samedi matin jusqu'au début des années 2000.
Mais curieusement, lorsque la semaine de classe est passée à 4 jours, je n'ai jamais entendu le maire se féliciter de l'argent économisé grâce au gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 17:16

On est là dans la logique des budgets concernés ; et dans l'organisation des activités : le scolaire c'est en gros l'Etat, les bâtiments, les mairies, et le para scolaire aussi.

Toujours à grands traits, il est plus facile de mobiliser une personne tout un samedi et tout un mercredi, que de lui attribuer des tranches de 1h ou 2h tous les jours de la semaine. De même une activité s'organise plus facilement sur un temps long dédié, qu'entre le temps d'école et le temps d'études pour les enfants qui doivent y rester. Le changement de "mains" des enfants d"un effectif à l'autre, n'arrange  pas la situation.

Un exemple qui commence à en agacer plus d'un la sieste pour les maternelles ; on réveille maintenant les enfants pour permettre le changement d'équipes, avant de leur proposer comme nouvel activité, un temps détente. ...


Dernière édition par Libellule le Jeu 14 Nov 2013, 17:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 17:20

Il est quand même intéressant de constater que les éducateurs parisiens spécialement recrutés par la mairie de Paris pour la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires soient déja en grève.A croire que le chômage devait être plus gratifiant.
Revenir en haut Aller en bas
jean Pierre



Messages : 224
Date d'inscription : 11/03/2013

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 17:43

Voici l’avis de Mr Gildas LECOQ pleins de bon sens


Rythme scolaire : le temps de la méthode !
Dans le cadre du chantier de refondation de l’école, le Gouvernement a imposé aux enseignants, aux parents d’élèves et aux communes l’application de nouveaux rythmes dans les établissements scolaires du premier degré (maternelles et élémentaires) dont elles ont la charge dès la rentrée 2013. A Fontenay-sous-Bois comme dans de nombreuses villes de France, la décision de reporter cette mise en place au mois de septembre 2014 a été sagement prise. Les exemples donnés par des villes – Paris en tête – qui ont décidé d’appliquer cette réforme dès la rentrée 2013, montrent que cette précipitation était irresponsable.


Conséquence, aujourd’hui force est de constater que la grève des professeurs des écoles contre les modalités d'application de cette réforme est largement suivie. Si le temps de la concertation avec l’ensemble des acteurs impactés est nécessaire, parents d’élèves et représentants, enseignants, associations et personnels municipaux, tous s’inquiètent des bénéfices pour l’enfant pourtant placé au cœur du débat. En effet, son temps de présence à l’école ne sera pas obligatoirement réduit car les parents travaillent et quelque soit les scenarii les enfants fréquenteront leur école 5 fois par semaine et le rythme de l’enfant n’en sera pas pour autant meilleur. Nombreuses sont donc les difficultés qui ne pourront être levées d’ici le mois de septembre prochain :

- la question du recrutement des animateurs diplômés en nombre suffisant pour encadrer des activités de qualité et garantir la sécurité des enfants. A Fontenay quand on sait la difficulté à remplacer un animateur malade, on peut légitimement douter de la question du recrutement quand on annonce 30% d’augmentation des effectifs. Au-delà du recrutement il y a aussi la question de la formation et des règles de sécurité en matière d’encadrement qui elles aussi méritent d’être posées et encore travaillées ;

- la question des locaux disponibles pour organiser les activités. A Fontenay nous connaissons l’état de certains établissements scolaires, de plus d’autres sont aussi exigus, avec des salles dédiées aux activités périscolaires déjà utilisées pour l’enseignement. Enfin les cours de récréation de certaines écoles ne peuvent absorber au même moment la totalité des élèves d’une même structure ;

- la question budgétaire et les dépenses supplémentaires qui devront être supportées par le budget municipal et les familles, quand les dotations de l’État sont encore diminuées. A Fontenay on parle d’une augmentation de 30% de la masse salariale sans compter le coût de nouvelles activités.

A ces nombreux obstacles, s’ajoutent les aides financières de l’État non pérennisées et l’inconnue qui demeure sur les modalités de subventionnement des activités par la Caisse d’Allocations Familiales.

Comme Ségolène Royal, une fois n’est pas coutume, je pense qu’"Il aurait fallu expérimenter avant de la généraliser parce que ce sont des sujets très sensibles". C’est en effet ce qui fut fait avant la généralisation de la semaine de 4 jours par le passé, et sa systématisation fut un succès qui interroge quant aux réels objectifs de ce retour en arrière. Il est donc urgent de s’interroger sur la suite à donner à cette modification des rythmes scolaires !

Je vois plusieurs portes de sortie :

1) Organiser un bilan détaillé des expériences déjà menées durant l’été afin de tirer le maximum d’enseignements de cette modification des rythmes et d’affiner les budgets à consacrer pour les communes. Une obligation toutefois : reculer au mois de septembre 2015, la systématisation à l’ensemble des communes.

2) Permettre qu’une dérogation puisse être accordée aux villes qui souhaiteraient maintenir le rythme de 4 jours, car les besoins dans nos communes ne sont pas identiques sur le tout le territoire.

3) L’abrogation totale car une réforme doit avant tout porter une méthode avant d'être imposée et dans le cas présent cette méthode n’existe pas. Avant d’imposer un principe, l’État doit permettre aux collectivités d’adapter leurs structures à cette future modification, notamment en aménageant les locaux. L’abrogation permet de laisser le temps de s’organiser pour répondre véritablement aux questions soulevées par cette réforme et de trouver les moyens de sa mise en œuvre. En effet le risque de cette application forcée est de se retrouver sur un même territoire avec une mise en application différente selon l’état des équipements publics et donc de proposer une école publique à plusieurs vitesses dans une même ville…

Pour ma part j’opte pour la solution numéro 3.

En effet, poser les choses, ne pas seulement concerter pour concerter, mais bien réfléchir sur le long terme voilà la véritable réponse à ce projet de refondation de l’école. Cette méthode s’appelle l’accompagnement au changement et c’est sans doute au-delà de la simple question scolaire ce qui manque au gouvernement pour réaliser sereinement son projet.

Oui la question des rythmes scolaires doit être abordée, oui la question de la refondation de notre système éducatif doit être aussi posée. La dichotomie qui existe actuellement dans ce projet entre le temps de l’enfant sous l’égide de l’éducation national et le temps péri-scolaire géré par les communes ne pourra jamais être levée si la mise en cohérence des modalités de pilotage ou de co-pilotage n’est pas clairement définie.

Une fois encore, sur une question aussi importante que l’éducation de nos enfants le gouvernement navigue à vue et confond vitesse et précipitation. Notre groupe pour sa part refuse ce principe et cette méthode.
Mr Gildas LECOQ
http://gildaslecoq.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 18:00

Il y a d'autres pistes dont le retour tout simple au samedi travaillé et si on veut faire sortir les enfants plus tôt que 16h30... une autre répartition des grandes vacances scolaires.. Ce qui témoignerait que la réforme sur 4 jours n'était pas non plus la solution. Mais poserait la question du temps dédié au tourisme et au repos en période d'été.

Si vous saviez à quel point les enseignants en ont marre d'avoir une réforme qui chasse l'autre à chaque changement de Ministre de l'éducation depuis les années 1970, je ne vous dis pas.

A priori seul Chevènement semblerait les avoir compris, en tout cas mieux que tous les autres.

Oh certes ce n'était pas formulé en beaucoup de mots :" l'école, c'est fait pour apprendre à lire, à écrire et à compter " mais c'était et c'est toujours tellement vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 18:34

La question de la semaine à 4 ou 5 jours appartient au passe récent.
Nous avons pour la plupart connu la semaine à 4 jours 1/2 avec classe le samedi matin.
On a pris en compte les enfants de couples divorces, les weekend des familles, la grasse matinée du samedi, les revendications des professionnels du tourisme, et même les remarques de " fameux " chronobiologistes.
Mais on n'a pas revu les contenus ni les méthodes pédagogiques.
Ce qui était vrai dans les années 60 ne l'est plus, à l'identique, 50 ans plus tard.
L'écrit reprend une place que lui avait ravi l'oral, les langues étrangères s'imposent, l'informatique et les systèmes interactifs existent et doivent servir aux enseignants pour la transmission de savoirs.
Chaque matière est à revoir, l'organisation des groupes aussi, les rythmes ne sont qu'un des éléments, non prioritaires, de ces mutations.
Les syndicats, une fois encore, montrent leur absence de vraie volonté de changer l'école, ils n'ont ni plan B ni même un plan A.
Ils refusent, manifestent, interviennent à la marge.
Et pourtant ce ne sont pas les grosses têtes qui manquent entre les corps d'inspection, les comités, les conseils supérieurs, les cabinets...
Jules Ferry, reviens vite tu nous manques
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 20:13

Mais on n'a pas revu les contenus ni les méthodes pédagogiques.

"on" a fait malheureusement que cela. Car l'anglais, informatique, les arts visuels (on dit comme cela aujourd'hui), ont pris du temps sur le Français et les maths. pas trop sur les autres matières qui déjà avaient des horaires limités. Enfin, c'est mon humble avis. On peut continuer à en débattre...
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 20:58

VINCENT PEILLON : «PAS DE RETOUR SUR LA RÉFORME DES RYTHMES» SCOLAIRES


EDUCATION - Alors que le enseignants manifestaient, ce jeudi à Paris, contre la réforme cette réforme...

Vincent Peillon a affirmé jeudi qu'«il n'y aura pas de retour sur la réforme des rythmes scolaires», soulignant que les maires récalcitrants n'ont «pas la possibilité» d'empêcher la semaine de 4,5 jours, mais auront «la responsabilité de faire des orphelins de 15h45».

«J'entends des maires qui disent "nous n'allons pas appliquer la réforme"», dont les élus UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin et Nice Christian Estrosi. «Dès que l'instruction morale et civique sera mise en place je les inviterai à s'inscrire en cours préparatoire», a raillé le ministre, lors d'un colloque organisé par la Gazette des communes, coïncidant avec une journée de grèves sur les rythmes. «Si nous disons il y a école le mercredi matin, il faut ouvrir l'école (...) il n'y a pas le choix, sinon on est condamné», a-t-il poursuivi. «Christian Estrosi peut s'enchaîner aux grilles s'il le veut, et nous appellerons les forces de l'ordre». «Pas une minute de temps scolaire enlevé».

«Par contre, si Christian Estrosi, si en pointe sur la sécurité, veut faire des orphelins de 15h45, ça je n'y peux rien. Après l'école, les collectivités locales doivent organiser, si elles le souhaitent, ce n'est pas obligatoire, l'accueil des enfants». Il faudra que les maires «assument de mettre les enfants à la porte à 15h45» alors même qu'«ils toucheront de l'argent» pour financer les activités périscolaires, a-t-il souligné. «Jean-Claude Gaudin a déjà sacrifié l'école», a estimé Vincent Peillon, pointant moins de personnel à Marseille pour la cantine, une budget pour l'école «qui baisse depuis plusieurs années alors que les effectifs augmentent» et de 30% de sans diplôme contre 20% ailleurs. «Après on se plaint que les enfants soient dehors, les futurs criminels, les délinquants, les agités. Mais enfin, que fait-on pour cet investissement premier qui est celui de l'école?», a demandé le ministre.

A propos des rythmes, «il n'y a pas une minute de temps scolaire qui a été enlevée» mais «nous donnons du meilleur temps pour lire, écrire, compter» avec une matinée de cours en plus, a-t-il réaffirmé, rappelant que 20 à 25% des élèves sont en difficulté à l'entrée au collège.

Le volet périscolaire permettra à 80% des enfants d'avoir accès à des activités contre 20% auparavant, a-t-il souligné. Le débat actuel constitue «un progrès» estime-t-il car «avant on ne se demandait pas qui gardait les enfants», s'ils avaient le Bafa, «si les locaux étaient convenables»...

source, http://www.dna.fr/actualite/2013/11/14/vincent-peillon-pas-de-retour-sur-la-reforme-des-rythmes-scolaires
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 21:18

Est ce votre point de vue ou de l'info?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 21:49

Le problème crucial se pose lorsque ce ne sont pas les enseignants qui s'opposent à la mesure ministérielle mais les parents...

Un "parent" ça vote et une tapée de parents ça peut faire très mal !

Un parent devenu "électeur contribuable" lorsqu'il va recevoir la note découlant des caprices du ministre de l'éducation dite nationale (son maire va l'informer) sera disposé à voter socialiste la prochaine fois...

Superbe initiative d'un ministre en mal de publicité !
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 14 Nov 2013, 23:06

Libellule a écrit:
Est ce votre point de vue ou de l'info?
C'est de l'info. Et je pense que le Ministre ne doit absolument pas céder.
Je considère que le système actuel des 4 jours est une véritable hérésie. Il faut que cela cesse.
Après, il y a une grogne légitime des Maires pour s'organiser. Le gouvernement doit y répondre.

Regardez comment ça fonctionne chez nos voisins européens,
http://lci.tf1.fr/france/societe/rythmes-scolaires-comment-ca-se-passe-chez-nos-voisins-europeens-8255067.html

En revanche, en France nous avons une magnifique spécificité  : l'école maternelle. Il faut absolument la préserver.


Et spécifiquement pour Fontenay, il ne reste plus qu'à savoir si
notre prochain Maire souhaite faire des orphelins de 15h45.

Il s'agit là d'un vrai choix de politique locale
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez

Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 07:16

Spécifiquement, à Fontenay, le PG accuse le gouvernement d'abandonner ses enfants sur l'autel de l'austérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 08:54

Mr.Dumez pour ce coup c'est du niveau zéro de la contestation, vous vous rabaissez au niveau de Loïc.
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 09:53

Dumez a écrit:
Spécifiquement, à Fontenay, le PG accuse le gouvernement d'abandonner ses enfants sur l'autel de l'austérité.
Bien sûr ! Les parents trancheront ... surtout lorsque l'on sait que Fontenay est une ville riche.
Une ville si riche qu'il y est envisagé la construction d'un théâtre à 15 millions d'euros,
éloigné de tout mode lourd de transports en commun (métro ou RER). Question de choix ...

En définitive, Dumez, si vous avez des enfants, je pense que le mieux serait que vous
les inscriviez à Vincennes. Cela correspond parfaitement bien à vos orientations,
http://www.laurentlafon.com/

Mais, mes enfants je les inscrit à Fontenay. Et je tiens à ce que mon Maire, non seulement respecte
la loi, mais de surcroit mette tout en œuvre afin que mes enfants, et leurs camarades fontenaysiens,
bénéficient d'un encadrement municipal de qualité. C'est vraiment une question de choix politique ...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 10:50

Je suis d'accord sur un point, il ne faut pas revenir à la semaine de 4 jours (ce qui serait le résultat si on se contentait simplement d'abroger la réforme comme le suggère Gildas Lecoq). Ce n'est pas tout d'être contre.

4.5 jours, organisés un peu autrement, grâce à la prise en compte des remontées et concertations qui se poursuivent cela m'irait bien. Et peut-être même que Dumez et Gildas Lecoq pourraient se ralier à une telle alternative. Enfin je dis cela, mais sans certitude... pirat Suspect

Et puis basiquement je le rappelle aux postulants à la mairie

(en fait c'est le texte d'une déclaration de notre premier ministre drunken ) :

«Le bon sujet ce sont les horaires de cours. En 2008 ont est passé d'une semaine de 4,5 jours à 4 jours. Tout le monde a dit : l'apprentissage des fondamentaux en 4 jours, cela ne marche pas. Donc le retour à la semaine de 4,5 jours, c'est ça le coeur de la réforme. Le seul but de cette réforme, c'est l'intérêt de l'enfant.»

«Je ne vois pas pourquoi on abandonnerait cette ambition», a ajouté le Premier ministre qui a répondu à ces édiles fermement opposés à la réforme : «ce ne sont pas les maires que décident des horaires des cours. Ils décident des activités périscolaires après la classe.» Mais il a admis néanmoins que «dans des petites communes, il peut y avoir des difficultés particulières. C'est le devoir de l'Etat de dialoguer et d'aider.»

On se met dans le camp des petites communes et hop, on choisit l esmadi après-midi, et l'Etat nous aidera..

En attednat, normal pour aider l'Etat, un peu de désobéissance d'un côté, un peu de pragmatisme de l'autre, un peu de discours politicien, bon, ça va, on est encore dans le bon tempo du dialogue à la française...

En attendant mieux, je suppose...


Dernière édition par Libellule le Ven 15 Nov 2013, 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez

Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 10:59

Oui, Fontenay est une ville riche, merci la boucle de la A86 !
Mais les autres communes, vous en faites quoi ? Elles se débrouillent ? Et avec quel argent ? Le gouvernement les étrangle financièrement ! C'est trop facile de se désengager de son rôle et renvoyer la balle dans le camp des collectivités locales ! On peut aussi demander à Total d'intervenir, mais c'est un choix politique que je partage pas.
Et puis, lorsqu'une réforme fait l'unanimité contre elle, c'est peut-être qu'il y a un soucis non ?
Alors oui à une réforme des rythmes scolaires, mais pas au détriment des enfants (parce que vu l'état de fatigue des élèves qui suivent le régime de cette réforme, c'est pas une réussite ...), en concertation avec les personnels enseignants (qui visiblement n'en sont pas ravis ravis), les parents d'élèves (qui eux aussi étaient hier dans la rue au côté des enseignants et des syndicats), les animateurs, et en l'assumant financièrement.
C'est à l'Etat de la prendre en charge l'Education (avec un grand E), afin que tous les enfants soient sur un pied d'égalité, et non pas soumis à la capacité financière des communes dans lesquelles ils vivent qui ne fait que diminuer par la faute d'une politique austéritaire suicidaire !
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 11:26

Dumez a écrit:
Oui, Fontenay est une ville riche, merci la boucle de la A86 !
Eh oui !
Merci à Napoléon III (Pont de Mulhouse au dessus de la Marne - 1852)
Merci à Paul Delouvrier et Georges Pompidou (RER A - 1977)

Dumez a écrit:
Mais les autres communes, vous en faites quoi ?
Ca vous va bien. Ca n'est pas moi qui traîne des pieds lorsqu'il faut parler d'intercommunalité.


En définitive, les parents d'enfants fontenaysiens trancheront.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 11:55

On a eu la semaine soclaire L Ma Me J V S soit 5 jours pleins

puis

L Ma Me J V S on avait déplacé le jeudi au mercredi

puis

L Ma Me J V 1/2S soit 4j1/2

Puis

L Ma Me J V soit 4 jours

et on reviendrait à

L Ma Me J V 1/2S soit 4j1/2

ce n'est pas vraiment une grande nouveauté pour ce " coeur de la réforme" comme dit JM Ayrault

«Le bon sujet ce sont les horaires de cours. En 2008 ont est passé d'une semaine de 4,5 jours à 4 jours. Tout le monde a dit : l'apprentissage des fondamentaux en 4 jours, cela ne marche pas. Donc le retour à la semaine de 4,5 jours, c'est ça le coeur de la réforme. Le seul but de cette réforme, c'est l'intérêt de l'enfant.»

Les parents se contentent vraiment de peu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 12:25

Un lien intéressant de comparaison des systèmes

http://www.education.gouv.fr/archives/2012/refondonslecole/wp-content/uploads/2012/09/consulter_la_comparaison_internationale_sur_les_rythmes_scolaires1.pdf

il y aurait, semble-t-il une tendance vers les 5 jours pleins dans de nombreux pays. Et il n'est pas ici question des systèmes japonais, indiens ou des pays émergents.
Revenir en haut Aller en bas
Clarisse

Clarisse

Messages : 285
Date d'inscription : 22/12/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 16:56

Libellule a écrit:
Je suis d'accord sur un point, il ne faut pas revenir à la semaine de 4 jours (ce qui serait le résultat si on se contentait simplement d'abroger la réforme comme le suggère Gildas Lecoq). Ce n'est pas tout d'être contre.
Vous êtes un sinistre manipulateur... Gildas LECOQ demande l'abrogation pour laisser le temps aux collectivités de s'organiser dans la formation et le recrutement des animateurs, et aussi l'adaptation des locaux municipaux notamment ! L'aborgation pour permettre à nos villes d'offrir dans chaque établissement la même règle du jeu et non une école à deux vitesses... Gildas LECOQ n'appelle pas à la désobéissance citoyenne mais à la réflexion... Arrêtez vos manipulations usantes svp.
Revenir en haut Aller en bas
Clarisse

Clarisse

Messages : 285
Date d'inscription : 22/12/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 17:07

JS a écrit:
En définitive, les parents d'enfants fontenaysiens trancheront.
Trancher dans un marché de dupe (que le gouvernement oblige à proposer) ! Êtes vous si naïf JS ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 17:19

clarisse je ne suis ni sinistre ni manipulateur, bon cela vous a certainement fait plaisir de l'écrire, j'en prends note et étant devenu prudent, je ne vous retournerai pas le compliment -ce genre de conflit verbal je les laisse désormais à ceux qui ont envie de les entretenir.

Maitenant venons en au sens des mots : Abroger pour renvoyer à plus tard c'est bien forcer le retour à la pratique antérieure des 4 jours pour ceux qui y sont déjà, et permettre à ceux qui sont encore à 4 jours d'y rester.

Adapter et améliorer, part d'une autre conception du débat. Car débat il y a sur l'organisation des journées à hauteur de 4.5 jours d'activités scolaires.

Voilà c'est dit, et merci de votre fidélité à me lire. alien
Revenir en haut Aller en bas
Clarisse

Clarisse

Messages : 285
Date d'inscription : 22/12/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 17:26

Libellule a écrit:
clarisse je ne suis ni sinistre ni manipulateur, bon cela vous a certainement fait plaisir de l'écrire, j'en prends note et étant devenu prudent, je ne vous retournerai pas le compliment -ce genre de conflit verbal je les laisse désormais à ceux qui ont envie de les entretenir.

Maitenant venons en au sens des mots : Abroger pour renvoyer à plus tard c'est bien forcer le retour à la pratique antérieure des 4 jours pour ceux qui y sont déjà, et permettre à ceux qui sont encore à 4 jours d'y rester.

Adapter et améliorer, part d'une autre conception du débat. Car débat il y a sur l'organisation des journées à hauteur de 4.5 jours d'activités scolaires.

Voilà c'est dit, et merci de votre fidélité à me lire. alien
Abroger pas pour revenir en arrière puisque pas encore appliqué ! donc statut quo le temps de se préparer à mettre en place puisque c'est une décision de l'état ! La loi SRU des 25% n'a pas été fixé au mois de septembre que je sache, là on parle du devenir de nos enfants !!! Le gouvernement à juste tout fait à l'envers ...
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 17:33

Clarisse a écrit:
JS a écrit:
En définitive, les parents d'enfants fontenaysiens trancheront.
Trancher dans un marché de dupe (que le gouvernement oblige à proposer) ! Êtes vous si naïf JS ?
C'est M. Xavier Darcos, Ministre du gouvernement Fillon, qui a décidé de supprimer le samedi matin travaillé à compter de la rentrée 2008.

Bien sûr, il y aurait probablement des solutions plus idéales que le mercredi matin travaillé. Par exemple Guy Drut, Ministre de la Jeunesse et des Sports du Gouvernement Juppé avait envisagé une semaine de 6 jours,
http://www.education.gouv.fr/archives/2012/refondonslecole/wp-content/uploads/2012/09/ce_que_je_pense_concertation.pdf

Certes, ce qui est proposé par le gouvernement Ayrault n'est peut-être pas idéal. Mais entre cette réforme et le statu-quo, mon choix est fait.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1354
Date d'inscription : 03/03/2013

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 19:57

De reforme en reforme on a l'impression que la de construction de l'education nationale se poursuit.

Quand attendrons nous le fond?

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 15 Nov 2013, 20:08

hier. geek comme au temps de la semaine aux quatre jeudis.... de 1882 (les lois de Jules Ferry) à 1972... sinon à la Saint glinglin.

http://fr.wiktionary.org/wiki/semaine_aux_quatre_jeudis
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyDim 17 Nov 2013, 21:50

A Fontenay, autocratie et pourrissement de la situation.
En discutant avec les parents, je constate qu'ils commencent à comprendre le peu d'entrain de la majorité municipale à mettre en œuvre cette réforme. Il y avait pourtant moyen d'organiser une belle concertation démocratique et citoyenne. Les enfants trinqueront. Incompréhensible !


LES PROCHAINES ÉCHÉANCES

Jusqu’au 31 décembre 2013, les communes, EPCI ou conseil d’école sollicitent l’avis de l’IEN de circonscription sur la proposition d’organisation de la semaine scolaire. Si l’avis est favorable, la proposition est transmise à la DASEN.

Si l’avis est assorti de recommandations, est défavorable ou si plusieurs propositions ont été formulées pour la même école, l’IEN se rapproche des parties et les accompagne pour finaliser leur proposition d’organisation. Cette proposition amendée sera ensuite transmise à la DASEN.
Si le projet appelle une demande de dérogation (demi-journée supplémentaire, amplitude horaire, taux d’encadrement), il doit être justifié par l’avant projet éducatif territorial.

Dès réception des propositions définitive, et avant fin janvier, la DASEN arrête l’organisation du temps scolaire. Un document récapitulatif est transmis aux communes concernées et au Conseil général pour formuler un avis éventuel.

En février 2014, le CDEN se réunit et annexe les horaires de chaque école au règlement type départemental.

Au printemps 2014, les communes, EPCI et écoles affinent l’organisation des temps scolaires et périscolaires. Le cas échéant, ils mobilisent le groupe d’appui départemental pour l’élaboration du PEDT, qui pourra être finalisé pendant l’année scolaire 2013-2014.
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyMar 19 Nov 2013, 12:22

Une méthode plus directe à Vitry-sur-Seine ...

Publié le 15.11.2013, 10h24

Rythmes scolaires : le maire communiste de Vitry dit « non »

« C’est non pour 2013, non pour 2014, non pour 2015, nous refusons d’appliquer la réforme! » C’est sur un ton péremptoire qu’Alain Audoubert, actuel maire (PC) de Vitry-sur-Seine et candidat à sa réélection, a affirmé jeudi soir lors de son premier meeting de campagne pour les municipales, qu’en l’état, il refuserait de passer à la semaine des 4 jours et demi.

« Je vous le dis tout net, c’est mal ficelé tout ça ! », a renchéri l’édile de la 2 e plus grosse ville du Val-de-Marne. Il a par ailleurs fait savoir qu’un vœu allant dans ce sens serait soumis à son prochain conseil municipal.

Vitry, comme la totalité des villes du département, avait choisi d’appliquer la réforme à la rentrée 2014 et non 2013, comme cela était permis par le décret Peillon.

Mais Alain Audoubert est le tout premier maire en fonction du Val-de-Marne à affirmer clairement qu’il refuserait d’appliquer la loi. Le maire-candidat souhaite notamment que la réforme rétablisse le nombre d’heures de cours des enseignants, en diminution depuis 2008. « Et que l’éducation nationale soit bien nationale », a poursuivi Alain Audoubert devant les quelque 300 personnes venues assister à son premier meeting. L’organisation du temps périscolaire prévue par la réforme étant à la charge des villes, les élus s’inquiètent des inégalités qui pourraient naître entre les communes, en fonction de moyens financiers dont chacune dispose.

source, http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/rythmes-scolaires-le-maire-communiste-de-vitry-dit-non-15-11-2013-3318137.php
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 73
Localisation : Fontenay sous Bois

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyMar 19 Nov 2013, 12:46

A quand une véritable réforme ? Pas sur la durée de la semaine mais sur l' année, seule méthode pour obtenir l' effet recherché (pour les enfants) et pas un cataplasme ministériel.
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyMar 19 Nov 2013, 12:52

Vincent Peillon en a envie. Reste à voir la position des enseignants.
http://www.lexpress.fr/education/vacances-scolaires-peillon-plie-mais-ne-renonce-pas_1282996.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 73
Localisation : Fontenay sous Bois

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyMar 19 Nov 2013, 13:02

JS a écrit:
Vincent Peillon en a envie. Reste à voir la position des enseignants.
http://www.lexpress.fr/education/vacances-scolaires-peillon-plie-mais-ne-renonce-pas_1282996.html
Il ne parle que de raccourcir les vacances d' été, je parle de revoir l' ensemble des vacances scolaires de la durée dans la journée et de lisser le tout (on peut réduire les vacances intermédiaires, revoir le temps journalier, les matières et en fait avoir un enseignement plus adapté au rythme des enfants).
Il faudrait savoir si l' enseignement est prévu pour les jeunes ou bien pour les parents et enseignants.
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyMar 19 Nov 2013, 14:12

mamiea a écrit:
je parle de revoir l' ensemble des vacances scolaires de la durée dans la journée et de lisser le tout (on peut réduire les vacances intermédiaires, revoir le temps journalier, les matières et en fait avoir un enseignement plus adapté au rythme des enfants).
Intéressant. Réduire les vacances intermédiaires : ce n'est pas ce que conseillent les chronobiologistes. En revanche, revoir le contenu de ce qui est enseigné, oui le jeu est ouvert. Mais là encore, il y a la liberté pédagogique des enseignants.

Ce qui est dommage en France c'est qu'on se regarde trop le nombril.

Par exemple, en Corée du Sud, l’année scolaire débute en mars. Elle se déploie en plusieurs semestres, ceux-ci séparés par les vacances d’été (en juillet et août) qui marquent la transition entre le premier semestre (de mars à fin juin) et le second semestre (de septembre à février), lequel se termine par les vacances d’hiver (fin décembre jusqu'à début février) ; enfin, les vacances de printemps (souvent la première semaine de mars) précèdent la rentrée.

Quant à ce qui est des programmes, je me demande s'il ne serait pas plus judicieux, pour les deux premières années d'école élémentaire (CP-CE1), de se concentrer sur l'enseignement académique d'une seule matière : le français. Pour ce qui est des matières de type logico-mathématiques, je pense qu'elles pourraient être simplement abordées (en CP-CE1) par le biais de jeux de stratégie. Ainsi, avec une bonne base d'expression orale et écrite en français, c'est uniquement à partir du CE2 que l'on entrerait dans le dur (mathématiques, histoire-géo, sciences, ...).

Avec le système actuel, il y a encore trop d'enfants qui ne sont pas suffisamment aguerris en langue française (orale et écrite) pour aborder sereinement la suite de leurs études. Dans ces conditions, comment ces élèves peuvent-ils s'épanouir lorsque leur scolarité s'apparente à un parcours du combattant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyMar 19 Nov 2013, 15:17

JC a écrit:
Citation :
Quant à ce qui est des programmes, je me demande s'il ne serait pas plus judicieux, pour les deux premières années d'école élémentaire (CP-CE1), de se concentrer sur l'enseignement académique d'une seule matière : le français. Pour ce qui est des matières de type logico-mathématiques, je pense qu'elles pourraient être simplement abordées (en CP-CE1) par le biais de jeux de stratégie. Ainsi, avec une bonne base d'expression orale et écrite en français, c'est uniquement à partir du CE2 que l'on entrerait dans le dur (mathématiques, histoire-géo, sciences, ...).
Je ne suis pas du tout de votre avis. L'abstraction se construit comme les langages, elle va de paire avec les développements physiques de l'enfant, la latéralisation par exemple, avec sa socialisation, son expérience et son vécu.
Non cette limite des contenus n'est pas du tout une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyMar 19 Nov 2013, 15:50

@KIK,

Nous ne sommes pas obligés d'être d'accord sur tout. Mais admettez que lorsque 20% des élèves entrant au collège ont des difficultés en lecture, c'est tout de même qu'il y a un souci quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 21 Nov 2013, 06:42

JS a écrit:
@KIK,

Nous ne sommes pas obligés d'être d'accord sur tout. Mais admettez que lorsque 20% des élèves entrant au collège ont des difficultés en lecture, c'est tout de même qu'il y a un souci quelque part.


Rassurez vous ils ne savent pas mieux compter ou écrire en français...
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: rendons à la garderie ses lettres de noblesse   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 21 Nov 2013, 10:50

D'accord avec KIK, l'abstraction, tous contextes psycho-sociaux-affectifs confondus, se construit dans les jeunes années  grâce à des exercices, des manipulations, des jeux très concrets.

Je vous dis ce que je pense: il y a confusion depuis des lustres entre garderie et école.

L'école n'est pas une garderie.

La garderie n'est pas une école.

les profs ne sont pas de gentils et savants animateurs-éducateurs.

Les animateurs-éducateurs ne sont pas de gentils et joyeux profs.

Et pourtant.....

et pourquoi cette inversion récurrente entre école et loisirs?

Rendons à la garderie ses lettres de noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 21 Nov 2013, 11:00

Et rendons également ses lettres de noblesse à la langue française, élément indispensable pour une scolarité réussie dans notre pays. Il me paraît urgent de remettre la lecture et donc le livre au cœur de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 21 Nov 2013, 22:09

Rythmes scolaires : plus de 80 % des communes satisfaites

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! 3517233_6_434c_infographie-le-monde_95cdc06a3fe12e142ddb3f4c8edd56d5

source, http://www.lemonde.fr/education/article/2013/11/20/rythmes-scolaires-plus-de-80-des-communes-satisfaites_3517015_1473685.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyJeu 21 Nov 2013, 23:03

Marion a écrit:
e vous dis ce que je pense: il y a confusion depuis des lustres entre garderie et école.

L'école n'est pas une garderie.

La garderie n'est pas une école.

les profs ne sont pas de gentils et savants animateurs-éducateurs.

Les animateurs-éducateurs ne sont pas de gentils et joyeux profs.
Entièrement d'accord. Mais quand on entend la ministre Carlotti justifier la scolarisation des enfants à partir de 2 ans afin de permettre à leur mère de travailler, on voit bien que pour elle l'éducation n'est pas la mission première.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 22 Nov 2013, 01:34

Bonsoir Xenon, oui il y a bien confusion entre garderie et école, les deux sont nécessaires à l'heure d'aujourd'hui et depuis longtemps. Si déjà , en maternelle mais aussi en primaire et bien sur plus tard au collège, il y avait clairement signifié aux élèves qu'il y a le temps de l'école, de l'apprentissage et le temps de la garderie parce que maman "sta trabajando"....

Je me permets de souligner que c'est un homme qui chante,

Atahualpa Yupanqui a écrit:
Duerme, duerme negrito,
que tu mama está en el campo, negrito...

Duerme, duerme negrito,
que tu mama está en el campo, negrito...*

Te va a traer codornices para ti,
te va a traer rica fruta para ti,
te va a traer carne de cerdo para ti.
te va a traer muchas cosas para ti.
Y si negro no se duerme,
viene diablo blanco
y ¡zas! le come la patita,
¡chacapumba, chacapún…!

Duerme, duerme negrito,
que tu mama está en el campo, negrito...

Trabajando,
trabajando duramente, trabajando sí,
trabajando y no le pagan, trabajando sí,
trabajando y va tosiendo, trabajando sí,
trabajando y va de luto, trabajando sí,
pa'l negrito chiquitito, trabajando sí,
pa'l negrito chiquitito, trabajando sí,
no le pagan sí, va tosiendo sí
va de luto sí, duramente sí.

Duerme, duerme negrito,
que tu mama está en el campo, negrito...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 73
Localisation : Fontenay sous Bois

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 22 Nov 2013, 07:32

JS a écrit:
Rythmes scolaires : plus de 80 % des communes satisfaites

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! 3517233_6_434c_infographie-le-monde_95cdc06a3fe12e142ddb3f4c8edd56d5

source, http://www.lemonde.fr/education/article/2013/11/20/rythmes-scolaires-plus-de-80-des-communes-satisfaites_3517015_1473685.html
Là n 'est pas la question, la seule a poser (et y répondre) : est-ce que cette réforme est profitable aux enfants ?
Le reste n' est que secondaire. Pour l' instant (et il est trop tôt pour y répondre) elle n 'a pas été posée franchement.

@Marion
Mettre les bambins à l' école dès 2 ans quelle bêtise, je partage votre point de vue, pourquoi ne pas intégrer les crèches en primaire tant qu' on y est?
Un petit rappel : l' école n' est obligatoire qu' à 6 ans.
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 22 Nov 2013, 10:05

RYTHMES SCOLAIRES ET "MALAISE ENSEIGNANT" : ENCORE UNE GRÈVE DÉBUT DÉCEMBRE ?

Par Claire Hache, publié le 15/11/2013 à  16:58


Après une semaine noire pour Vincent Peillon confronté à une contestation de sa réforme des rythmes scolaires, le SNUipp, syndicat enseignant du premier degré, menace le ministre d'une grève début décembre. Interview de son secrétaire général Sébastien Sihr.

A la veille de l'ouverture de discussions au ministère sur le métier enseignant, le premier syndicat du primaire accentue la pression sur Vincent Peillon. Le syndicat, qui n'a pas appelé nationalement à la journée du 14 novembre contre la réforme des rythmes scolaires, dispose d'un moyen de négociation imparable: la grève. Son secrétaire général, Sébastien Sihr répond à nos questions.

Comment analysez-vous la crispation actuelle du corps enseignant autour de la semaine de 4,5 jours?

Si l'on s'arrête seulement sur le dossier des rythmes scolaires, on passe à côté du sujet. Cette réforme agit comme un catalyseur d'un malaise profond qui parcourt notre profession. Ce malaise ne date pas d'aujourd'hui, il ressurgit actuellement à cause d'une réforme mal pensée et sur laquelle un ministre ne prend pas en compte l'avis des enseignants. Il faut arrêter d'agiter l'idée d'un corporatisme et d'une profession rétive au changement. Cette petite musique est un peu trop facile.  

On a un président de la République qui reçoit des présidents de clubs de foot ou un certain nombre d'acteurs sociaux. Mais le corps enseignant, lui, subit une forme de désintérêt.

Quelle est votre position sur la question des rythmes scolaires?

Nous pensons que c'est une réforme pensée rue de Grenelle de manière uniforme comme si toutes les écoles et les élèves étaient les mêmes. Nous demandons qu'on puisse la remettre à plat.  

Il faut arrêter de laisser croire à l'opinion publique que l'on va régler l'échec scolaire uniquement en faisant travailler les enfants le mercredi matin. Cette réforme n'est qu'un des leviers. Ce que je reproche au ministre c'est d'en faire l'axe majeur de la refondation de l'école.  

Avant 2008, il y avait davantage de souplesse. Les enfants travaillaient sur la base de calendriers différents. Je n'ai pas le souvenir que c'était un drame. Pourquoi n'est-il pas possible d'avoir une organisation différenciée en fonction des écoles dès lors que cela fait consensus au niveau local ?

Avez-vous appelé à la grève ?

Nous avons très clairement été engagés dans une quinzaine d'actions nationales sous forme de grèves et rassemblements. Mais ce n'est pas fini. Le 20 novembre, nous appelons à un rassemblement devant le ministère. Réglons très vite le problème des rythmes scolaires et passons à autre chose. Cela suffit d'avoir un ministre concentré sur ce seul sujet.

Qu'attendez-vous de l'ouverture lundi au ministère de l'Education nationale des groupes de travail sur les métiers enseignants ?

J'attends que l'on commence à décliner concrètement la priorité à l'école primaire. Or, ce que j'apprends, c'est que pour l'instant, les seules mesures qui seraient envisagées concerneraient les professeurs des collèges exerçant en zone d'éducation prioritaire .

Ils bénéficieraient d'un allégement de service, c'est-à-dire de décharges horaires. Tant mieux pour eux, ça permet de prendre en compte la pénibilité et la spécificité de ce métier difficile. Mais il faudra que l'on m'explique pourquoi les enseignants du premier degré qui connaissent les mêmes réalités professionnelles et les mêmes territoires devraient soit attendre soit ne rien avoir? Les professeurs des écoles ne sont pas des enseignants de seconde zone. Dans ce contexte-là, la question d'une grève début décembre est incontournable. Les enseignants ont besoin être entendus, pas que sur la question des rythmes scolaires, mais plus globalement sur l'exercice de leur profession.

Source, http://www.lexpress.fr/education/rythmes-scolaires-et-malaise-enseignant-menace-de-greve-debut-decembre_1300057.html
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 22 Nov 2013, 14:57

À LORIENT ...

La réforme sur les rythmes scolaires sera appliquée à la rentrée 2014 dans les écoles primaires publiques de Lorient. Afin d’en préciser les modalités, une réunion publique est organisée ce vendredi 22 novembre 2013 à 18 h.

Maire de Lorient, Norbert Métairie l’a réaffirmé lors de la dernière séance de conseil municipal : en matière de réforme sur les rythmes scolaires, « je suis un bon républicain, j’appliquerai la loi ». La municipalité devra en supporter le coût, de l’ordre de plus de 700 000 € à Lorient. « Ce sera un effort supplémentaire pour les collectivités », reconnaissait l’élu.

« Mais le vrai problème de l’éducation aujourd’hui, c’est celui de l’échec scolaire. Trop d’enfants arrivent au collège en ne maîtrisant pas les fondamentaux », avait insisté Norbert Métairie. Pour trouver le meilleur moyen de mettre en œuvre la réforme en 2014, des réunions de concertation ont eu lieu avec les parents, employés, enseignants…

Une réunion publique sur le sujet se tient ce vendredi 22 novembre, à 18 h dans la tribune sud du stade du Moustoir à Lorient. Elle sera d’autant plus intéressante à suivre que les parents des enfants scolarisés dans les écoles privées viennent de rejeter massivement l’application de cette réforme.

Ouest-France

source, http://www.lorient.maville.com/actu/actudet_-une-reunion-sur-les-rythmes-scolaires-aujourd-hui-au-moustoir_fil-2435747_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
stabe

stabe

Messages : 163
Date d'inscription : 11/11/2010

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! EmptyVen 22 Nov 2013, 22:07

JS a écrit:
Rythmes scolaires : plus de 80 % des communes satisfaites

RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! 3517233_6_434c_infographie-le-monde_95cdc06a3fe12e142ddb3f4c8edd56d5

source, http://www.lemonde.fr/education/article/2013/11/20/rythmes-scolaires-plus-de-80-des-communes-satisfaites_3517015_1473685.html
Il faut se méfier des chiffres car on peut leur faire dire n'importe quoi, comme ici.
En effet, toutes les communes qui ont opté pour la semaine de 4.5 jours étaient hyper motivées pour le faire. Comment pourraient-elles se dénire ensuite ? C'est comme si vous demandiez à Peillon si il était satisfait de sa réforme ! Il va pas dire non.

Du coup ce sondage se retourne contre lui même car on apprend que 20% des communes qui étaient partantes sont finalement déçues. Ca laisse à réfléchir.

D'autres chiffres pourraient être intéressants pour comprendre la grogne de certains :
* avant 2008, 26 heures de classe sur 4,5 jours
* aujourd'hui, 24 heures de classe sur 4 jours
* demain, 24 heures de classe sur 4,5 jours
=> on revient à 2008 sur le temps de présence à l'école sauf que l'éducation nationale ne récupère pas les 2 heures.

Il s'agit donc bien d'un transfert d'heures de l'EN vers les municipalités et c'est certainement le point de blocage le plus important. C'est la double peine pour les municipalités : elles doivent payer et organiser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty
MessageSujet: Re: Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !   RYTHMES - Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rythmes scolaires : désobéissance citoyenne !
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: