Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Manga : le contenu du Tome 10 Collector de L’Atelier des Sorciers ...
Voir le deal

 

 le nouveau français...

Aller en bas 
+6
mamiea
a.nonymous
celine
Robin
Loïc
tonton christobal
10 participants
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

le nouveau français... Empty
MessageSujet: le nouveau français...   le nouveau français... EmptySam 25 Jan 2014, 11:21

Le Figaro vient de publier un précis de novlangue socialiste. En voici quelques extraits :

Ne plus dire : Égalité hommes-femmes
Dire plutôt : Égalité femmes-hommes
« Pour une raison toute bête, explique-t-on au ministère des Droits des femmes, c’est par ordre alphabétique. Il n’y a pas de raison que les femmes soient en deuxième position ! »

Ne plus dire : L’école maternelle
Dire plutôt : La première école
« Changer le nom en “petite école” ou “première école”, c’est neutraliser d’une certaine manière la charge affective maternante du mot “maternelle”. » (Sandrine Mazetier, députée PS, le 1er février 2013)

Ne plus dire : Travailler pour le pays
Dire plutôt : Faire France
« Il s’agira donc, désormais, de “faire France” en reconnaissant la richesse des identités multiples. »
(« Refonder la politique d’intégration », 2013)

Ne plus dire : Bâtir une société harmonieuse
Dire plutôt : Faire de l’en-commun
« De la conception à la gestion des espaces publics, comment construire un “en-commun”. » (« Refonder la politique d’intégration », 2013)

Ne plus dire : Se lancer dans des projets
Dire plutôt : Produire des possibles
« Il faut changer de paradigme, proposer une nouvelle forme d’action publique, pour produire des “possibles” à l’intersection des valeurs de la République et du respect des gens eux-mêmes et de leurs capacités à coproduire de l’action publique. »
(« Refonder la politique d’intégration », 2013)

Ne plus dire : La France évolue
Dire plutôt : Les dynamiques plurielles de la société
« L’histoire enseignée se réfère à des figures incarnées qui demeurent très largement des “grands hommes” mâles, blancs et hétérosexuels. Il y a donc un enjeu fort à faire évoluer le “panthéon” des figures censées incarner les grands mouvements, les époques et les dynamiques plurielles de la société. » (« Refonder la politique d’intégration », 2013)

Ne plus dire : Couple homosexuel dans l’impossibilité de procréer
Dire plutôt : Confronté à « l’infertilité sociale »
« La présente proposition de loi a pour objet d’ouvrir l’assistance médicale à la procréation à tous les couples infertiles, qu’il s’agisse d’une infertilité médicale ou “sociale”. »
(Proposition de loi déposée au Sénat par cinq sénateurs socialistes le 19 juillet 2013)

Ne plus dire : Être enceinte
Dire plutôt : Être en état de grossesse médicalement constaté
« La collaboratrice libérale en état de grossesse médicalement constatée a le droit de suspendre sa collaboration » (Projet de loi pour l’égalité entre les hommes et les femmes, septembre 2013)

Ne plus dire : Les parents et les médecins
Dire plutôt : Les acteurs impliqués dans la conception
« Aujourd’hui, la filiation biologique n’est plus la seule filiation possible ; il y a une multiplication des acteurs impliqués dans la conception et l’éducation des enfants. » (Dominique Bertinotti, commission des lois, réunion du 18 décembre 2012)

Ne plus dire : Construire la société française
Dire plutôt : Le Nous inclusif et solidaire
« L’enjeu est dès lors de rendre possible l’identification à une communauté politique plurielle, c’est-à-dire une communauté concrètement caractérisée par des identités diverses et hétérogènes – que ce soit en raison d’une histoire faite d’immigration, de colonisation ou tout simplement et plus généralement de la pluralité des identités sociales et politiques et des croyances morales qui traversent la société – mais néanmoins capable de s’identifier positivement à un “Nous”. Ce que nous nommerons un Nous inclusif et solidaire. »
(« Refonder la politique d’intégration », 2013)

Ne plus dire : Donner aux élèves la même éducation
Dire plutôt : Bâtir du commun
« Il revient à l’École française de contribuer à bâtir du commun. » (Vincent Peillon, charte de la laïcité à l’école)

Ne plus dire : L’avenir des jeunes Français
Dire plutôt : Leur devenir de citoyen
« Il s’agit d’accompagner les élèves dans leur devenir de citoyen. »
(Vincent Peillon, charte de la laïcité à l’école)

Ne plus dire : Personnel scolaire chargé de veiller à la discipline
Dire plutôt : Groupes académiques climat scolaire
« Afin de rendre effective cette lutte contre les violences, des “groupes académiques climat scolaire” sont par ailleurs déjà constitués pour aider localement chaque école et établissement. » (Site du ministère de l’Éducation nationale).

Ne plus dire : Détruire l’identité sexuée
Dire plutôt : Déconstruire les stéréotypes de genre
« La création du programme “ABCD de l’égalité”, qui s’adresse à l’ensemble des élèves de la grande section de maternelle au CM2 et à leurs enseignants, vise à déconstruire des stéréotypes de genre. »

Ne plus dire : une gestion « en bon père de famille »
Dire plutôt : une saine gestion
« C’est l’une de ces «expressions discriminatoires», survivance «inadmissible» d’une «société patriarcale», que traquent les écologistes. Emmenés par Brigitte Allain, dix-sept députés EELV ont déposé un amendement au projet de loi pour l’égalité femmes-hommes, demandant la suppression des termes «en bon père de famille» »


le nouveau français... La-nov10


Moralité : il semble plus facile de tenter de changer la langue que de mettre en place une politique qui fonctionne...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptySam 25 Jan 2014, 13:02

Ah il y en a qui n'ont pas encore accepté que le mariage pour tous entre dans la norme…

C'est un peu triste et d'arrière-garde comme combat lorsque l'on voit le nombre de couples de même sexe qui se sont unis sans d'ailleurs que cela ne retire quoi que ce soit à personne.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Robin

Robin


Messages : 1374
Date d'inscription : 13/02/2011

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptySam 25 Jan 2014, 16:03

Je reconnais être d'un autre siècle mais j'en reste à une famille ça commence par une Mère et un Père. Après que des être de même sexe vivent ensemble ne me choque pas mais de là a institutionnaliser ce couple non.
A noter que je suis agnostique total mais c'est ce que l'école de la république m'a appris mais c'était dans le années 35 à 45 comme quoi les choses ont bien changée mais pas forcément en mieux au plan de la morale républicaine.
Ah ces vieux cons, n'ont rien compris et dire que j'en suis !
Revenir en haut Aller en bas
celine




Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMar 28 Jan 2014, 15:23

Et nos députés viennent de passer leur temps pour voter une loi pour que l'admistration s'adresse aux femmes avec leur nom de jeune fille et nom d'épouse. C'était vraiment urgent et important !
Il y a même des députés européens qui occupent leur temps et notre argent pour définr les normes de dimensions de nos lieux d'aisance et le volume d'eau réglementaire d'une chasse d'eau : avec nos députés on n'est pas sortie de la M..ouise !
Comme quoi on pourrait bien diminuer le nombre d'élus de tous niveaux !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMar 28 Jan 2014, 18:53

Loïc a écrit:
Ah il y en a qui n'ont pas encore accepté que le mariage pour tous entre dans la norme…

C'est un peu triste et d'arrière-garde comme combat lorsque l'on voit le nombre de couples de même sexe qui se sont unis sans d'ailleurs que cela ne retire quoi que ce soit à personne.


Avant de parler de "mariage pour tous" il aurait été bon de parler d"emploi pour tous" alors qu'il y a plus de 5 millions de chômeurs qui crèvent sans avenir à Pôle emploi...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 06:54

a.nonymous a écrit:
Loïc a écrit:
Ah il y en a qui n'ont pas encore accepté que le mariage pour tous entre dans la norme…

C'est un peu triste et d'arrière-garde comme combat lorsque l'on voit le nombre de couples de même sexe qui se sont unis sans d'ailleurs que cela ne retire quoi que ce soit à personne.


Avant de parler de "mariage pour tous" il aurait été bon de parler d"emploi pour tous" alors qu'il y a plus de 5 millions de chômeurs qui crèvent sans avenir à Pôle emploi...

Cela n'avait rien d'incompatible.

Malheureusement, François Hollande préfère accorder encore 30 milliards d'euros de cadeaux aux patrons sans contrepartie aucune (ce qui monte les cadeaux fiscaux à 230 milliards envers le Medef) au lieu d'imposer une politique de gauche en pénalisant par exemple les entreprises (nombreuses) qui font des profits gigantesques et licencient pour en faire encore plus !

 Mad 
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 08:09

Loïc a écrit:
Malheureusement, François Hollande préfère accorder encore 30 milliards d'euros de cadeaux aux patrons sans contrepartie aucune (ce qui monte les cadeaux fiscaux à 230 milliards envers le Medef) au lieu d'imposer une politique de gauche en pénalisant par exemple les entreprises (nombreuses) qui font des profits gigantesques et licencient pour en faire encore plus !

Bel exemple de démagogie, une fois que vous aurez " puni" ces entreprises, elles déménageront et vous expliquerez au nouveaux chômeurs que c' est la faute du grand capital! Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 09:28

@mamiea Comme on est sur la page du nouveau français, je voudrais dire que je ne suis pas tout à fait d'accord quand vous parlez de démagogie parce que loïc n'a pas la même lecture que vous de la notion d'emplois pour tous et de l'utilisation des fonds de l'Etat pour y contribuer.

Cela me rappelle étrangement les débats autour des lois Aubry I et II lors de la mise en place des 35 heures.

La loi Aubry I se voulait offensive. Il s'agissait de réduire le temps de travail de tout le monde de 5 heures (on passait de 40h (parfois 39) à 35h par semaine), ce qui devait permettre d'embaucher une personne tous les sept personnes (5*7 de temps gagné =35h disponible pour une personne de plus). La logique aurait voulu que le taux horaire reste le même. Les salariés en place auraient vu leurs salaires baisser de 4h * ce taux horaire, tandis qu'un chomeur aurait trouver sa place dans le nouveau dispositif. Cela aurait été un sérieux levier de baisse du chomage. Mais acte 1, les syndicats se sont braqués à cette idée de baisse des salaires pour les "en place", et Jospin a fini par lacher l'idée que les 35 h seraient payés 39.... contre un gel des hausses pendant un certain temps.

La réaction du patronat n'a pas tardée qui déclara qu'il était hors de question d'embaucher des nouveaux salariés sans contre parties ; l'une d'entre elles fut l'octroi de baisses de charges. Ce qui aurait dû suffire à ce que le processus trouve un point d'équilibre satisfaisant pour tout le monde. Mais le patronat porta dans le même temps une autre revendication. Ne pas être obligé d'embaucher la 7e personne en cas de difficultés conjoncturelles ; ce qui orienta les partenaires sociaux à signer la loi Aubry II, beaucoup plus défensive que la première puisque permettant aux entreprises d'utiliser la réduction du travail de 40 à 35h comme levier d'ajustement des effectifs en lieu et place de la pratique de licenciements secs...

En d'autres termes, au lieu de licencier une personne toutes les sept personnes, le patronat acceptait de garder la septième personne grâce à labaisse du temps de travail des six autres, moyennant compensation du sur-coût par la baisse de charges patronales.

Et bien sûr la lecture offensive de la loi Aubry ne vit pas le jour, et c'est bien la grille de lecture de la loi Aubry II qui fut mise en place.

L'enveloppe des 30 milliards qui nous est présentée aujourdhui correspond à ce que serait l'application de la loi Aubry II aujourd'hui (et non I) on resterait sur la défensive (on aide les entrepreneurs sans vraiement demander de contre parties - Loîc a raison). Et il est à craindre que l'on s'oriente vers une enveloppe de 110 milliards à accorder aux entreprises pour garantir un million d'embauches ; c'est en tout cas la demande du patronat; qui lui ne peut guère être taxé d'être démagogique, bien entendu.  king  study
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 09:39

Pour qu'une entreprise embauche il convient qu'elle remplisse quelques conditions :

Etre ouverte et non fermée pour cause de faillite.
Que les employés ne soient pas en grève.
Que ses prix et ce qu'elle fabrique intéresse des clients.
Que les clients eux mêmes soient en bonne santé financière et puissent payer ce qu'ils achètent
Qu'il existe des commandes.

Depuis fort longtemps les autres pays y compris européens voisins ont des modes économiques moins pénalisants et s'en sortent moins mal voire bien... mais grâce à notre excellent système fiscal, économique, social  nous allons comme prévu dans le mur...

Lorsque depuis des années on s'est évertué à mettre les boites en difficulté, que nos accords internationaux sont favorables à la concurrence, que nos législations tatillonnes font fuir les investisseurs...

Vous tirerez vos conclusions vous même.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 09:51

@libellule :

Je regrette mais lorsqu' on laisse croire qu' en "imposant" en "sanctionnant" des entreprises on va régler les problèmes du chômage, je maintiens c' est de la démagogie.
L' on peut discuter sur l' utilisation des fonds publics (mais de tous les fonds publics et de leur utilisation), oui mais laisser croire cela, non.
Inutile de parler des 35 heures, elles ont étés un immense cadeau au patronat, une magnifique tromperie pour les salariés.
Ayant été dans les premiers à en "bénéficier" j' ai pu en mesurer toute l' hypocrisie (travailler plus pour de menus avantages mais certainement pas un frein aux licenciements).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 09:51

Loïc a écrit:
Malheureusement, François Hollande préfère accorder encore 30 milliards d'euros de cadeaux aux patrons sans contrepartie aucune (ce qui monte les cadeaux fiscaux à 230 milliards envers le Medef) au lieu d'imposer une politique de gauche en pénalisant par exemple les entreprises (nombreuses) qui font des profits gigantesques et licencient pour en faire encore plus !  Mad 

Pénalisons les entreprises, elles déménageront de deux milles cinq cent kilomètres à l'intérieur de l'Union et elles diviseront leur coût du travail par trois...

On est dans une Union qui s'est faite sans harmonisation salariale, sociale, fiscale, environnementale et il faut en tenir compte...

Si la France "impose une politique de gauche en pénalisant" alors que d'autres pays, par exemple l'Irlande et le Luxembourg au niveau fiscal, la Roumanie et la Tchéquie au niveau salarial, offrent des conditions beaucoup plus avantageuses certaines entreprises pourvoyeuses d'emplois partiront...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 09:56

Inutile de discuter loic lui il sait !

ON taxe, on va répartir les immenses richesses récupérées (s'il en reste) et ensuite pénurie pour tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 13:16

mamiea a écrit:
Loïc a écrit:
Malheureusement, François Hollande préfère accorder encore 30 milliards d'euros de cadeaux aux patrons sans contrepartie aucune (ce qui monte les cadeaux fiscaux à 230 milliards envers le Medef) au lieu d'imposer une politique de gauche en pénalisant par exemple les entreprises (nombreuses) qui font des profits gigantesques et licencient pour en faire encore plus !

Bel exemple de démagogie, une fois que vous aurez " puni" ces entreprises, elles déménageront et vous expliquerez au nouveaux chômeurs que c' est la faute du grand capital! Rolling Eyes 


Si vous appelez "punir" le fait de faire cotiser dans un système où déjà les patrons payent moins que les salariés, c'est votre droit, mais depuis 30 ans il est prouvé que les exonérations de cotisation ne créent pas un emploi !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 13:30

Loïc a écrit:
Si vous appelez "punir" le fait de faire cotiser dans un système où déjà les patrons payent moins que les salariés, c'est votre droit, mais depuis 30 ans il est prouvé que les exonérations de cotisation ne créent pas un emploi !

L'urgence,avant même de parler de redressement productif et de création d'emplois, est déjà d'arrêter l'hécatombe des suppressions d'emplois et là la réduction du coût du travail peut aider...

Et quand à parler des 30 dernières années, il faudrait regarder tous les secteurs de notre économie qui ont été abandonnés à nos concurrents étrangers au cours de cette période...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5017
Date d'inscription : 08/01/2012

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 15:44

Ce que le PC n’a pas encore compris, c’est que les cotisations sociales ‘made in France’, appliquées aux entreprises françaises, font le bonheur de leurs concurrentes étrangères qui n’y sont pas soumises. Car ces cotisations renchérissent le prix des produits français.

Il existe pourtant une taxe qui impose autant, sur leurs ventes en France, les entreprises étrangères que les françaises : la TVA. Mais justement, le PC n’en veut pas ! Il préfère manifester, que prendre des mesures sensées comme remplacer les cotisations sociales famille par quelques % de TVA.
Il y a surement une novlangue pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 17:14

Loïc a écrit:
mamiea a écrit:
Loïc a écrit:
Malheureusement, François Hollande préfère accorder encore 30 milliards d'euros de cadeaux aux patrons sans contrepartie aucune (ce qui monte les cadeaux fiscaux à 230 milliards envers le Medef) au lieu d'imposer une politique de gauche en pénalisant par exemple les entreprises (nombreuses) qui font des profits gigantesques et licencient pour en faire encore plus !

Bel exemple de démagogie, une fois que vous aurez " puni" ces entreprises, elles déménageront et vous expliquerez au nouveaux chômeurs que c' est la faute du grand capital! Rolling Eyes 


Si vous appelez "punir" le fait de faire cotiser dans un système où déjà les patrons payent moins que les salariés, c'est votre droit, mais depuis 30 ans il est prouvé que les exonérations de cotisation ne créent pas un emploi !
Par contre leur augmentation crée du chômage. Pour qu' une entreprise (comme un ouvrier) puisse augmenter ses dépenses (création d' emploi, recherche, investissement) il faut qu' elle gagne plus et pour cela il faut qu' elle vende plus. Si ces produits sont trop onéreux elle ne vend pas, si elle ne vend pas elle doit réduire ses coûts et dans ce cas là elle licencie puisqu' elle ne peut jouer sur ses charges. Quand à ces patrons, ils sont plus nombreux que vous le pensez à gagner moins que vous.
Cette explication est valable pour la majorité des entreprises françaises qui sont de petite taille, mais cela vous ne voulez absolument pas le voir. Quand aux très grosses sociétés, dirigées par des financiers, dont le chiffre d' affaire est construit à l' étranger, elles font de la finance et donc ne feront aucun sentiment (tu me presse, je me tire).

PS : je vous incite à aller voir du côté des pays dit socialistes et de regarder attentivement leurs résultats.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut


Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 18:34

Loïc le fonctionnaire type qui refuse toute solidarité refusant d'aligner ses cotisations retraite ,chômage sur celles du privé. Ils sont bien les communistes. C'est vrai qu'ils n'en existent presque plus mais pas de chance le PS a décider de créer une réserve à Fontenay.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 18:55

La solidarité ce n'est certainement pas le nivellement de tous par le bas au profit d'une toute petite minorité qui s'enrichit encore...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
vieux-breton

vieux-breton


Messages : 3099
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 19:50

Loïc a écrit:
La solidarité ce n'est certainement pas le nivellement de tous par le bas au profit d'une toute petite minorité qui s'enrichit encore...

C'est dans le lexique du parfait communiste que Loïc doit aller chercher ses phrases car il ne change pas beaucoup d'argumentaire, on le sent vraiment acculé dos au mur en voyant son parti partir aux oubliettes de l'histoire et le recul certain sur Fontenay sous Bois. Loïc se voit déjà retourner faire ses cours et cela ne l'enchante pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 20:06

vieux-breton a écrit:
Loïc se voit déjà retourner faire ses cours et cela ne l'enchante pas du tout.

Loïc enseigne déjà 4 jours par semaine dans un collège de la ville et en est fort content.

vieux-breton joue les séniles pour faire croire qu'il n'en est pas ainsi…

Le pauvre.  Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
vieux-breton

vieux-breton


Messages : 3099
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... EmptyMer 29 Jan 2014, 20:12

@Loïc

Combien 1 heure par jour. Quand à ma sénilité ne vous en inquiété pas, je vais très bien.

Et je vous le redis encore une fois, respectez moi car un jour cela pourrait vous jouer des tours.

Sur ce......
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





le nouveau français... Empty
MessageSujet: Re: le nouveau français...   le nouveau français... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le nouveau français...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES FRANÇAIS VUS PAR ISRAËL ou l'art de se foutre poliment de la gueule des français.
» On va prolonger l'état d'urgence car des Français tuent des Français !
» Au nom du Peuple français...
» Ou manger français au Val ?
» Fabriquons français...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: