Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

 

 Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...

Aller en bas 
+2
thierry
tonton christobal
6 participants
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 08:26

Notre-Dame-des-Landes: scènes de dévastation à Nantes après une manifestation contre l'aéroport
Vitrines brisées, agences des transports nantais ou poste de police saccagés, pavés du tram descellés: Nantes affiche des scènes de vandalisme après que la manifestation contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes a dégénéré en raison de l'affrontement entre un millier d'opposants radicaux et les forces de l'ordre.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien député-maire de Nantes et fervent défenseur du projet, a "condamné samedi avec la plus grande fermeté les actes violents". "En démocratie, le droit de contester et de manifester contre un projet est légitime. Mais de telles violences sont inacceptables, et rien ne pourrait les justifier", a-t-il ajouté.
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a de son côté qualifié d'"inadmissible" la "violence venant de cette ultra-gauche, de ces Black Bloc, qui sont originaires de notre pays mais aussi de pays étrangers", évoquant une "véritable guérilla urbaine".
La manifestation a rassemblé entre 50 et 60.000 personnes, et plus de 500 tracteurs, selon les organisateurs pour lesquels "il s'agit de la plus grosse mobilisation du mouvement".
Pour la préfecture de Loire-Atlantique, 20.000 personnes ont participé au défilé, dont "1.000 manifestants radicaux prêts pour le combat (qui) n'ont pu être contrôlés par les organisateurs".
Ces casseurs ont tiré des projectiles --bouteilles, canettes, billes d'acier, fusées de détresse, pavés -- en direction des forces de l'ordre qui ont chargé à plusieurs reprises et ont répondu à grand renfort de gomme cogne, grenades lacrymogènes ou encore lances à eau.
Ils ont notamment saccagé un poste de police, une agence du groupe Vinci (concessionnaire du projet d'aéroport), mais ont aussi brisé plusieurs vitrines de magasins et du mobilier urbain.
Au moins deux engins de chantier mais aussi une barricade et une voiture ont également été incendiés. Des manifestants "non belligérants" ont tenté de s'interposer plusieurs fois pour empêcher les casseurs d'agir.
Le calme était revenu en fin de soirée.
La préfecture a dénombré huit blessés du côté des forces de l'ordre, tous hospitalisés, et plusieurs dizaines d'hommes contusionnés, ainsi que quatorze interpellations. Des journalistes et véhicules de presse ont aussi été violemment pris à partie par des manifestants.
Aucun bilan sur le nombre de manifestants blessés n'était disponible samedi soir, les journalistes ont vu à plusieurs reprises des véhicules de pompiers porter secours.
Pour les organisateurs, la journée est toutefois un "succès", compte tenu de l'ampleur de la mobilisation.
"Il existe différentes manières de s'exprimer dans ce mouvement", soulignent dans un communiqué commun les représentants de la "Coordination" de toutes les associations opposées au projet, du "Copain", les agriculteurs proches de la Confédération paysanne opposés au projet et des anti-capitalistes habitant la zone du projet.
"Le gouvernement est sourd à la contestation anti-aéroport, il n'est pas étonnant qu'une certaine colère s'exprime. Que pourrait-il se passer en cas de nouvelle intervention sur la zad (zone d'aménagement différée dédiée à l'aéroport, ndlr) ?", s'interrogent-ils. "Le gouvernement n'a pas d'autre choix que d'abandonner le projet d'aéroport!", concluent-ils.
Dans l'après-midi Françoise Verchère, présidente du Cedpa (élus opposés à l'aéroport), avait regretté l'attitude de "certains manifestants qui vont plutôt discréditer notre manifestation que nous aider à remporter une victoire".
- 'Violence inacceptable' -
"La violence est par essence inacceptable de même que les dégradations de notre bien commun: notre ville, ses services publics, ses équipements !", a dit le maire PS de Nantes, Patrick Rimbert, qui critique "l'irresponsabilité des organisateurs".
EELV, opposé au projet, a aussi condamné "fermement les actes de violence à Nantes".
De son côté, Jacques Auxiette, président du Syndicat Mixte Aéroportuaire et de la région des Pays de la Loire a affirmé que "rien n?entamera notre volonté à préparer l?avenir de l'Ouest de la France".
Dans la matinée, bien avant les échauffourées, la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, avait affirmé au Monde qu'elle soutiendrait "plutôt deux fois qu'une" les opposants au projet si elle n'était pas ministre.
Manuel Valls a répondu en fin de journée qu'il ne voulait "surtout pas faire des amalgames". "Moi j'ai en charge la sécurité des Français. C'est ma tâche quotidienne (?) Je suis cohérent, je suis responsable et cette cohérence et cette responsabilité, chacun doit la partager", a-t-il affirmé.
La manifestation avait commencé dans une ambiance bon enfant. "Ayraultport non merci", "Vinci dégage Ayrault aussi", entendait-on dans le cortège, où avaient pris place des responsables politiques, dont Eva Joly (EELV) ou Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche).
Elle était organisée deux mois après la publication des arrêtés préfectoraux autorisant le début des travaux préalables à la construction de l'aéroport. Des recours ont été déposés mais n'ont pas de caractère suspensif. Cependant, les travaux n'ont toujours pas commencé.
L'inauguration de l'aéroport, prévue initialement en 2017, est désormais envisagée "en 2019 ou avant 2020" par les partisans du transfert de l'actuel aéroport nantais à Notre-Dame-des-Landes.
Une majorité de Français (56%) se disent opposés au futur aéroport (24% y étant favorables) selon un sondage Ifop réalisé pour le compte d'Agir pour l'environnement, d'Attac et de l'Acipa, la principale association d'opposants.
Le projet, reconnu d'utilité publique en 2008, est justifié par ses partisans, du PS comme de l'UMP, notamment par le risque de saturation de l'actuel aéroport de Nantes Atlantique.

---------------------------

On se demande quelle organisation de droite le gouvernement va dissoudre ? ou quel ministre va être lourdé ?


http://actu.orange.fr/une/notre-dame-des-landes-scenes-de-devastation-a-nantes-apres-une-manifestation-contre-l-aeroport-afp_2844950.html


Dernière édition par tonton christobal le Dim 23 Fév 2014, 08:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 08:42

Tonton Cristobal pourriez vous citer les sources de ces propos, quels journaux?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 08:48

Tonton Cristobal pourriez vous citer les sources de ces propos, quels journaux?[/quote]

AFP

http://actu.orange.fr/une/notre-dame-des-landes-scenes-de-devastation-a-nantes-apres-une-manifestation-contre-l-aeroport-afp_2844950.html

et oula !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 08:58

Voilà un exemple qui démontre la belle union de la gauche dont parle Voguet
Melenchon et Eva Joly paradaient soutenus sur les ondes par la ministre verte Duflot, le ministre socialiste de l'écologie Martin est muet, Vals fait bastonner sans état d'âme mais sans conviction.
Le PS est d'accord avec...l'UMP, on se dit que le scénario peut se produire bien des fois à Fontenay sur tous les grands sujets. Il n'y aura aucun accord sincère avant 2017, sur l'urbanisme, l'habitat, l'emploi, le développement de la ville.
La liste Fontenay pour Tous qui autour des communistes regroupe toutes les composantes anti socialistes y compris les EELV ne sera pas choisie. Il faut expliquer aux électeurs que la ville serait ingérable et condamnée à l'immobilisme ou pire à la décadence.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry


Messages : 1361
Date d'inscription : 03/03/2013

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 09:52

la senatrice EELV Esther Benbassa se félicite du succès de la belle manif d'hier a Nantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 09:59

D'ici que la permanence PS soit à nouveau dégradée  Neutral tongue affraid 
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 10:40

Papillon a écrit:
Voilà un exemple qui démontre la belle union de la gauche dont parle Voguet
Melenchon et Eva Joly paradaient soutenus sur les ondes par la ministre verte Duflot, le ministre socialiste de l'écologie Martin est muet, Vals fait bastonner sans état d'âme mais sans conviction.
Le PS est d'accord avec...l'UMP, on se dit que le scénario peut se produire bien des fois à Fontenay sur tous les grands sujets. Il n'y aura aucun accord sincère avant  2017, sur l'urbanisme, l'habitat, l'emploi, le développement de la ville.
La liste Fontenay pour Tous qui autour des communistes regroupe toutes les composantes anti socialistes y compris les EELV ne sera pas choisie. Il faut expliquer aux électeurs que la ville serait ingérable et condamnée à l'immobilisme ou pire à la décadence.

Ce n'est pas pour rien que je ressasse qu'il y a deux gauches, une gauche sociale-démocrate et une gauche antilibérale, ayant des conceptions radicalement opposées de la société...

Si la gauche sociale-démocrate tient un discours compatible avec le monde dans lequel nous évoluons et en particulier avec l'économie libérale mondialisée, le discours de la gauche antilibérale est lui complètement utopiste et irréaliste...

Si à Fontenay on ne peut que déplorer la présence de deux listes sociales-démocrates que l'on aurait souhaité voir unies, on peut se réjouir que les sociaux-démocrates du PS et les antilibéraux du PC n'aient pas une nouvelle fois joué la mascarade de l'union...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 11:22

Michon a intelligemment tendu la main à Bedouret, des le premier tour si j'ai bien compris. Elle attend toujours une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 12:04

En revanche DUFLOT trouve que cette manifestation (émeute et pillage seraient plus exacts) était très bien !

Tout le monde sachant que les gens de gauche ne sont pas violents et que le black  block est constitué d'enfants de chœurs et d'enfants de Marie.

PS : flambi a lourdé une ministre écolo qui trouvait son budget trop faible... que va t il faire ? rien sans doute !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 14:43

http://actu.orange.fr/france/violences-a-nantes-du-jamais-vu-depuis-2009-denonce-le-prefet-afp-s_2845230.html
---------------------------------

Violences à Nantes : du "jamais-vu" depuis 2009, dénonce le préfet
Le préfet de Loire-Atlantique a qualifié les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes de "vitrine légale d'un mouvement armé".
L'opposition institutionnelle à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes doit cesser d'être la vitrine légale d'un mouvement armé", a déclaré le préfet de Loire-Atlantique Christian de Lavernée au lendemain d'une manifestation qui a dégénéré à Nantes.
"Il y a à réfléchir sur le rapport entre ce qui s'est passé à Nantes et ce qui se passe sur la Zad (zone d'aménagement différé de l'aéroport, ndlr) de Notre-Dame-des-Landes car ce que nous avons eu hier, c'est une irruption de la violence quotidienne de la Zad, du mode de fonctionnement de la Zad dans le centre de Nantes", a estimé le préfet. Il faisait référence aux militants anti-capitalistes installés sur place dans des squats ou des cabanes depuis plusieurs mois ou plusieurs années pour s'opposer au projet.
"La Zad a fourni certainement une partie non négligeable des 'troupes' qui se sont déployées hier", a-t-il affirmé, après avoir souligné qu'une telle violence en France n'avait été vue jusque-là qu'au sommet de l'OTAN à Strasbourg en 2009. "J'avais interdit toute une grande partie du centre de Nantes pour protéger les commerces, cet hypercentre a pu vivre sa vie normalement, et c'est bien. Mais tout notre quartier historique de l'Ile Feydeau est devenu un théâtre d'opérations pour des gens préparés, équipés, armés pour casser, attaquer les forces de l'ordre et qui ont finalement produit ces scènes de violences urbaines, ces véritables scènes d'émeutes et des dégâts considérables", a-t-il ajouté.
"Nous allons bien sûr, du côté de la police, poursuivre par tous les moyens l'enquête, par les traces et l'exploitation des vidéos, pour aller au-delà des 14 interpellations", a-t-il poursuivi. "Nous allons vérifier que ce défaut de déclaration (de manifestation, ndlr) peut être poursuivi sur le plan pénal", a-t-il également indiqué.
Au total, la manifestation a rassemblé de 20.000 à 60.000 manifestants, selon les chiffres de la préfecture et des organisateurs de la manifestation. Une dizaine de policiers et gendarmes ont été blessés et hospitalisés mais 120 ont été contusionnés, a indiqué le préfet. Quatorze personnes ont été interpellées.

--------------------

Comme l'affirmait un intervenant habituel : la gauche n'est jamais violente ! "Peace and love" fleurs dans les cheveux et tout le monde dans le combi !

On attend la réaction du toréador et les mesures gouvernementales. Vite le conseil d'état...
Depuis des années une zone de non droit prospère sur le site. On voit le résultat. J'espère que Duflot va nous faire une manif de soutien.

Nous n'entendons pas notre députée s'exprimer sur le sujet, pas plus que les élus locaux de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 14:50

tonton christobal a écrit:
---/---
Le préfet de Loire-Atlantique a qualifié les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes de "vitrine légale d'un mouvement armé".
L'opposition institutionnelle à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes doit cesser d'être la vitrine légale d'un mouvement armé", a déclaré le préfet de Loire-Atlantique Christian de Lavernée au lendemain d'une manifestation qui a dégénéré à Nantes.
---/---


On se souvient de l'agitation médiatique et des justes mesures de dissolution qui ont été prises suite à la mort de Clément Méric...

En toute logique et dans un état de droit impartial, si les affirmations du préfet sont avérées, des mesures similaires devraient être prises suite au saccage de Nantes...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 15:43

A ceci près que dans le décès de Méric il s'agissait d'une bagarre plus ou moins fortuite... entre adversaires politiques voulant en découdre.

Le chef d'inculpation étant : coups et blessures ayant entrainé la mort sans intention de la donner.

Ce qui se passe à Nantes se situe dans un cadre légal différent, à savoir une émeute avec destructions et pillages commis par des bandes armées organisées.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyDim 23 Fév 2014, 17:29

Pour Ayrault il y avait eu moins de tergiversations pour virer Delphine Batho. Il est vrai qu'elle n'était pas EELV.
Il gagnerait en popularité et qui sait, en efficacité, en virant les deux ministres EELV de son gouvernement
Revenir en haut Aller en bas
paulau




Messages : 314
Date d'inscription : 03/04/2013

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyMar 25 Fév 2014, 13:51


Une vidéo très précise sur les émeutes :

https://www.youtube.com/watch?feature...&v=ICnfX0eWTbk

source de la vidéo:
http://www.agoravox.tv/actualites/citoyennete/article/la-bataille-de-nantes-images-de-l-43694?debut_forums=0#forum12893163
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut


Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyMar 25 Fév 2014, 15:54

La gauche anti-libérale, PCF/EELV, réclame des emplois mais dès que l'on projette des grand travaux sur notre sol , aéroports, lignes TGV, autoroutes, avec à la clef des emplois non délocalisables ils entrent e rébellion ici pour préserver des terres agricoles, là pour sauvegarder une espèce de grenouille ou autres coléoptères.
Ils sont contre tout sauf a nous ramener dans une économie dirigée qui partout a causé d'énormes dégâts. Attention danger à la politique du retour à l'âge de pierre façon Pol Pot.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyVen 28 Fév 2014, 06:38

NDDL - Communiqué de presse de l’ACIPA – Jeudi 27 février 2014

L’ACIPA remercie toute la population des environs immédiats de Notre Dame des Landes et tous les comités de soutien venus de la France entière en car, pour leur présence massive à la manifestation du 22 février.

L’ACIPA condamne la violence organisée, tolérée par des forces de police prenant elles-mêmes en otage des familles entières sous des pluies de grenades lacrymogènes, ce qui s’est traduit d’une part par la détérioration de biens publics et privés qui ont jeté le discrédit sur l’énorme succès de notre mobilisation et d’autre part – et surtout – par de nombreux blessés parmi les manifestants venus participer à un rassemblement inter-générationnel, familial, joyeux et pacifique comme annoncé.

Aujourd’hui, nous pensons aux très nombreux blessés (dont des enfants !) et aux 2 personnes ayant perdu un œil suite aux tirs de flashballs. Qu’ils soient assurés de tout notre soutien ! Nous ne pouvons donner de chiffres sur le nombre de blessés mais les témoignages continuent d’affluer posant de vraies questions sur la gestion de cette manifestation par les services de l’Etat. C’est un scandale d’Etat qui s’accentue avec l’esprit de délation qui se met en place !

A Monsieur Auxiette, qui ose dire que l’accord politique signé après la grève de la faim de plusieurs de nos camarades en mai 2012, est caduc, nous disons que c’est un mensonge éhonté ! Cet accord a été réalisé à la demande de François Hollande lui-même, conclu et signé avec les opposants par les représentants des 3 collectivités que sont le Conseil Régional (Jacques Auxiette), le Conseil Général (Philippe Grosvalet) et Nantes Métropole (Jean Marc Ayrault). Cet accord stipulait qu’il n’y aurait pas d’expulsion possible pour les paysans en activité sur la zone et les habitants ayant un titre de bail au moment de la DUP de 2008, tant que certains recours ne seraient pas épurés. Il reste toujours un pourvoi en cassation concernant l’ordonnance d’expropriations qui ne peut être examiné tant que les recours liés à l’arrêté de cessibilité ne seront pas jugés au Tribunal Administratif et au Conseil d’Etat.

Concernant le volet juridique, nous attendons sereinement le jugement des recours déposés contre les arrêtés préfectoraux de décembre 2013 au titre de la Loi sur l’Eau et des espèces protégées. La méthode de compensation, invalidée dans sa globalité par le comité d’experts scientifiques sollicité, ne devrait pas être entérinée sauf à constituer un nouveau passage en force de l’Etat. L’Europe n’a pas dit son dernier mot non plus : les pétitions des opposants sont toujours ouvertes à ce jour.

Nous réaffirmons notre opposition totale au projet de nouvel aéroport à Notre Dame des Landes et nous continuerons sans relâche notre travail d’information à la population, notamment lors des réunions d’information organisées par les comités de soutien. Nous soutiendrons également les travaux du groupe de travail technique sur les Plans d’Exposition au Bruit prévisionnels et l’aménagement de Nantes Atlantique.

Enfin, nous appelons à une extrême vigilance sur la ZAD. Nous y serons présents pour défendre et protéger les paysans, les habitants et les terres agricoles menacés d’expulsion ou de destruction, dès qu’il le faudra !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyVen 28 Fév 2014, 09:30

L'ACIPA c'est quoi?
Il n'est pas fait allusion à des recours démocratiques comme un référendum, on ne parle que des violences des forces de l.ordre, pourquoi pas de celles des émeutiers professionnels?
Nantes une ville tranquille avec actuellement un aéroport existant qui vient manger le milieu de la ville, c'est supportable?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyVen 28 Fév 2014, 09:44

KIK a écrit:
L'ACIPA c'est quoi?
Il n'est pas fait allusion à des recours démocratiques comme un référendum, on ne parle que des violences des forces de l.ordre, pourquoi pas de celles des émeutiers professionnels?
Nantes une ville tranquille avec actuellement un aéroport existant qui vient manger le milieu de la ville, c'est supportable?

Les écolos vont trouver une solution : on ne construit pas de nouvel aéroport et comme l'ancien devient perturbant on supprime les avions !

"Si vous pensez que nous créons de mauvais problèmes, attendez de voir nos solutions."
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyVen 28 Fév 2014, 10:02

On ne va pas passer son temps à dire et redire que personne ne soutient les violences hors manifestations. Ni les verts ni l'Acipa. Les communiqués officiels suffisent à en témoigner. Sinon Acipa # Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d'aéroport
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyVen 28 Fév 2014, 10:19

Libellule a écrit:
On ne va pas passer son temps à dire et redire que personne ne soutient les violences hors manifestations. Ni les verts ni l'Acipa.---/---

Cela sous entend-il que les violences dans les manifestations sont elles soutenues ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptyVen 28 Fév 2014, 14:16

Non. Cela veut dire que les incidents se sont produits hors cortège. Comme trop souvent.
Ils auraient eu lieu dans le cortège, ils auraient aussi été condamnés sans aucune ambiguïté.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptySam 01 Mar 2014, 20:12

Et comme toute polémique doit trouver une fin, laissons le dernier mot à Jma.

RENNES, 1 mars 2014 (AFP) - Jean-Marc Ayrault a finalement choisi de ne pas rallumer la guerre dans le bocage de Notre-Dames-des-Landes, douchant les espoirs des partisans du projet d'aéroport qui espéraient un rapide début des travaux en réaction aux violences qui ont émaillé une manifestation d'opposants à Nantes le 22 février.

A trois semaines du premier tour d'élections municipales délicates pour la majorité, le Premier ministre a décidé de ne pas rouvrir de nouveau front dans un agenda politique chargé et de ne pas braquer ses alliés écologistes.

Alors que des appels se sont multipliés cette semaine pour une évacuation des opposants occupant le site prévu pour le nouvel aéroport de Nantes, le chef du gouvernement a de facto réaffirmé vendredi soir le moratoire en vigueur depuis plus d'un an.

"Ce projet avance mais il faut laisser les recours être examinés par l'autorité judiciaire parce que (...) nous sommes dans un Etat de droit", a souligné M. Ayrault, lui-même très favorable au projet, lors d'un déplacement à Nantes.

Les partisans de l'aéroport, aux premier rang desquels les élus PS locaux, estiment que plus rien ne s'oppose à un début des travaux depuis la signature le 20 décembre de quatre arrêtés préfectoraux sur l'eau et la biodiversité, les recours déposés par les opposants n'étant pas suspensifs.

Arguant des violences qui ont marqué la manifestation de 20 à 60.000 opposants à Nantes le 22 février, le président (PS) de la région Pays de la Loire, Jacques Auxiette, a demandé mercredi à François Hollande l'évacuation des 150 à 200 "zadistes" occupant le site de Notre-Dame-des-Landes, un appel relayé par le Medef et le collectif de partisans "Les Ailes de l'Ouest".

De son côté, le président de l'UMP, Jean-François Copé, a appelé le chef du gouvernement à "prendre ses responsabilités" en faisant démarrer les travaux.

Jeudi, lors d'une conférence de presse sur le site, les anti-aéroport ont toutefois signifié qu'ils étaient "prêts" à faire face à une intervention et à "défendre les terres, les habitants, les paysans" du secteur.

En octobre et novembre 2012, des centaines de gendarmes avaient tenté sans succès de déloger les opposants, popularisant leur cause auprès du grand public, avant la mise en place d'un moratoire de fait.

- "Ayrault a fermé le ban" -

Avec son intervention vendredi, "Jean-Marc Ayrault a fermé le ban des gens qui voulaient instrumentaliser les violences du 22 février pour pousser leur avantage", a estimé samedi François de Rugy, député EELV de Loire-Atlantique, interrogé par l'AFP.

Pour son confrère Ronan Dantec, sénateur EELV du même département, "une intervention sur le terrain aurait été un casus belli et un point très, très sensible pour les municipales".

"Une telle intervention avant un jugement sur le fond au regard de la loi sur l'eau aurait laissé des traces très profondes pour l'axe national du PS avec les écolos", a-t-il expliqué.

Dimanche, une escarmouche avait déjà ébranlé la coalition gouvernementale, quand M. Ayrault avait sommé EELV de sortir de l'"ambiguïté" vis-à-vis des casseurs, avant de modérer ses propos le lendemain.

Sur le terrain, les opposants se félicitaient également samedi de la poursuite du moratoire, dont ils veulent tirer profit pour renforcer leurs arguments juridiques sur le fond du dossier.

"Cela va nous laisser un peu de temps pour demander une expertise indépendante sur le maintien de l'aéroport actuel" de Nantes-Atlantique, indique Françoise Verchère, conseillère régionale Parti de gauche et présidente du Cedpa, collectif d'élus doutant de la pertinence d'un nouvel aéroport.

"Nous avons beaucoup d'espoir concernant les recours, le dossier étant des plus fragiles concernant le droit de l'environnement", affirme de son côté Jean-Philippe Magnen, vice-président EELV du conseil régional.

Pour Mme Verchère, "si le gouvernement attend le bout du bout des recours, c'est à dire les décisions du Conseil d'Etat et de la Cour de cassation, cela peut mener assez loin dans le temps".

Les opposants contestent la nécessité d'un nouvel aéroport pour Nantes, confié au groupe Vinci, et dénoncent l'impact écologique qu'aurait une nouvelle infrastructure à Notre-Dame-des-Landes, dans une zone humide.

phs/bfa

© 1994-2014 Agence France-Presse
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptySam 01 Mar 2014, 20:31

Les excités du black block sont en permanence dans les campements sauvages... Ces rassemblements sont des zones de non droit propices à tous les trafics.
Affirmer que les organisateurs de la manifestation ignoraient la présence des personnes violentes est un plaisanterie.

Ensuite entre un ministre de l'intérieur une fois de plus à coté du sujet est des politiques embarrassés par la proximité des élections ont veut réécrire l'histoire.
Une fois de plus le gouvernement n'a pas été à la hauteur...

Bilan : un million d'euros de dégâts pour les installations publiques... les assurances évaluent le montant de la facture pour les particuliers.

Un mot : BRAVO ! vive les écolos et Manuel premier ministre.

le toréador était plus efficace pour mobiliser le conseil d'état et obtenir un jugement contre Dieudonné en 3 heures !

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/02/23/01002-20140223ARTFIG00137-valls-ultradroite-fantasmee-et-ultragauche-reelle.php

c'est le programme : on ferme les yeux et à donf droit dans le mur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... EmptySam 01 Mar 2014, 21:07

Ces campements d'opposants violents font tache dans la gestion des affaires de la France par M.Ayrault et son ministre de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty
MessageSujet: Re: Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...   Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dommage les "fachos réacs" n'étaient pas là...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les fachos sont de retour au secours !!!!
» les retraités "réacs" peuvent payer !
» Quand les Jeunes Socialistes associaient les “réacs” de la Manif pour tous au viol
» Pénurie de médecins transfuseurs : «Dommage de gâcher tout ce sang»
» la nature a horreur du vide ! dommage qu'elle permette aux tronches molles de nous fatiguer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: