Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

 

 Chômage: un nouvel espoir

Aller en bas 
+10
Salamandre
tonton christobal
Libellule
Le Plateau
kermor
Robin
Smile
paulau
thierry
vieux-breton
14 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 31 Mar 2014, 19:57

Rappel du premier message :

Cette nouvelle discussion fait suite à la longue discussion:

https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t1152-chomage-une-deception-a-la-hauteur-des-espoirs



Le Monde a écrit:
François Hollande demande à Manuel Valls de succéder à Jean-Marc Ayrault

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 31.03.2014 à 17h09 • Mis à jour le 31.03.2014 à 18h59

Au lendemain de la cuisante défaite de la gauche aux élections municipales, François Hollande a demandé à l'actuel ministre de l'intérieur, Manuel Valls, de former un nouveau gouvernement, en remplacement de Jean-Marc Ayrault, selon les informations obtenues à Matignon par Le Monde.
Jean-Marc Ayrault a présenté lundi après-midi à François Hollande sa démission et celle de son gouvernement, a annoncé Matignon dans un communiqué.

Le chef de l'Etat, très impopulaire, était sous pression ces dernières semaines jusque dans son camp pour changer de gouvernement et de politique. Pour la gauche, la débâcle est en effet sans précédent : perte de 151 villes de plus de 10 000 habitants ; basculement à droite de métropoles de plus de 100 000 habitants, comme Toulouse, Reims, Saint-Etienne, Angers ou Amiens ; chute de bastions historiques, comme Limoges…

Selon l'entourage de Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, Jean-Jacques Urvoas, député socialiste du Finistère, pourrait succéder à Manuel Valls au ministère de l'intérieur. Toujours selon la même source, Cécile Duflot ne retrouverait pas de portefeuille dans le nouveau gouvernement.

La journée de lundi a été rythmée par les rumeurs sur le sort qui pourrait être réservé à l'actuel premier ministre. MM Hollande et Ayrault se sont longuement entretenus à la mi-journée. Rien n'a fuité sur la teneur de leurs discussions.

C'est d'abord le nom de Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, qui est revenu en force dans les premières heures de la matinée. Selon i-Télé, François Hollande a proposé Matignon à Jean-Yves Le Drian, lequel a refusé et a soutenu Manuel Valls.

Dimanche soir, Jean-Marc Ayrault avait déclaré que la responsabilité des mauvais résultats de la gauche était « collective » et qu'il y prenait « toute [s]a part ».

« Je pense que nous n'avons pas assez expliqué que l'action de redressement engagée depuis 2012 était essentielle pour notre pays », avait-t-il déclaré à Matignon, ajoutant « que la situation de nos finances publiques, de nos entreprises, et notamment de notre industrie, était particulièrement dégradée et exigeait beaucoup d'efforts sous peine de voir la politique de la France dictée par les marchés financiers ».
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/31/francois-hollande-s-adressera-aux-francais-a-20-heures_4393110_823448.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal




Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2014, 13:33

WOOH a écrit:
Quand on repense aux grands meetings de campagne, aux millions foutus en l'air, et qu'on en voit qui sont prêts à recommencer avec Valls, Aubry, Jupé, Fillon on se désespère.
Il aurait suffit de faire des couscous géants place du Trocadéro ou au Bourget, c'était moins cher et le résultat aurait été le même.
Localement c'est reparti pour 6 ans, on regrette la faible place qui est laissée à des gens de qualité de l'opposition, mais le Front de Gauche verrouille à fond. Au moins il portera l'entière responsabilité du bilan.

les uns ont les "grandes messes" les autres le "couscous Zavatta" même combat moyens différents...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 03 Juin 2014, 13:29

Et si en finale abstention et vote extrême avaient servi à quelque chose ?

A quand des mesures similaires pour les seniors de la "Génération Pôle emploi" qui après avoir cotisé pendant des années au système social se retrouvent aujourd'hui à crever sans avenir à Pôle emploi ?



Reuters a écrit:
Aides de l'UE pour lutter contre le chômage des jeunes français
Reuters – il y a 6 minutes

PARIS (Reuters) - La France va recevoir 620 millions d'euros de fonds européens afin de mettre en oeuvre des initiatives pour lutter contre le chômage des jeunes, annonce mardi la Commission européenne.

Ces fonds proviennent de l'initiative emploi des jeunes (IEJ), lancée en 2013 et dotée de trois milliards d'euros, et du Fonds social européen, qui y contribue à hauteur de trois milliards.

La France, où le taux de chômage des jeunes est reparti à la hausse en avril avec 534.300 demandeurs d'emploi de catégorie A chez les moins de 25 ans selon le ministère du Travail, devient le premier bénéficiaire de ce programme.

"L'initiative pour l'emploi des jeunes profitera directement à environ un million de jeunes Français qui sont actuellement sans emploi et qui ne suivent ni études, ni formation", souligne dans un communiqué le commissaire européen chargé de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion, László Andor.

Ce programme est complémentaire du dispositif de "garantie pour la jeunesse" visant à assurer à tout jeune de moins de 25 ans qu'un emploi, un apprentissage ou une formation lui soit proposé dans les quatre mois suivant la fin de la scolarité ou la perte d'un emploi.

Treize régions françaises peuvent bénéficier directement des fonds débloqués par l'Union européenne, précise le communiqué de la Commission, et la France a décidé d'en faire bénéficier trois autres à hauteur de 10% du total.

"En France, l'IEJ soutiendra diverses actions visant à aider les jeunes ayant les moins bonnes perspectives d'accès au marché du travail", dit le texte.

Il s'agira de proposer des offres de conseil et de formation aux personnes peu qualifiées, de favoriser la mobilité des apprentis, de mieux prévenir le décrochage scolaire et de mieux identifier les jeunes en difficulté, est-il précisé.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)
Source: https://fr.news.yahoo.com/aides-lue-pour-lutter-contre-le-ch%C3%B4mage-des-111603864.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 06 Juin 2014, 02:04

tonton christobal a écrit:
J'ai lu il y a peu une prise de position de DSK sur l'état de la France :

En résumé il estimait que lors de la prise de pouvoir de flambi la France était sur la "margelle du puits" et qu'à ce moment quelques mesures énergiques et judicieuses auraient permis de colmater les brèches avec en perspective à terme un redressement.

Maintenant il estimait que nous étions au fond du puits et que s'il devait agir dans ce contexte il ne saurait pas par quoi commencer...

Je précise que je crois que DSK n'est certainement pas le plus mauvais économiste actuel...


Un sondage qui n'est pas inintéressant dans l'état de décrépitude actuel de notre économie...



"En outre, le détail de sa cote d'avenir montre que 24% des sympathisants de gauche sont favorables à l'ancien responsable du Fonds monétaire international, 26% des sympathisants socialistes, 25% des sympathisants de droite, 28% sympathisants de l'UMP et 22% du Front national."




Metro a écrit:
DSK fait son retour... dans un sondage

Créé : 05-06-2014 22:19
POLITIQUE - Dominique Strauss-Kahn fait son retour dans un sondage sur les cotes d'avenir des personnalités politiques, en recueillant 22% d'avis favorables selon un baromètre à paraître vendredi dans Le Figaro Magazine.

DSK revient sur le devant de la scène médiatique. L'ancien patron du FMI fait en effet son retour dans un sondage sur les cotes d'avenir des personnalités politiques, en recueillant 22% d'avis favorables selon le baromètre TNS-Sofres-Sopra Group du mois de juin, à paraître vendredi dans Le Figaro Magazine.

A la question de savoir si elles souhaitent "lui voir jouer un rôle important au cours des mois et des années à venir", 22% des personnes répondent positivement. Détail subtil : DSK ne figurait pas dans le sondage précédent de mai.

DSK à égalité avec Raffarin

En outre, le détail de sa cote d'avenir montre que 24% des sympathisants de gauche sont favorables à l'ancien responsable du Fonds monétaire international, 26% des sympathisants socialistes, 25% des sympathisants de droite, 28% sympathisants de l'UMP et 22% du Front national.

A 22%, celui qui a refait sa vie se classe à égalité avec Jean-Pierre Raffarin (+2) et Jean-Luc Mélenchon (-1). François Baroin le suit à 19% (-4). C'est Alain Juppé qui figure en tête de ce baromètre d'avenir des personnalités politiques avec 39% d'avis favorables, inchangé par rapport à mai, suivi de François Bayrou, à 33% (+2). 33% également d'avis favorables pour Nicolas Sarkozy (-3) et 32% pour François Fillon (-1).

Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l'ensemble de la population, entre le 28 mai et le 2 juin, selon la méthode des quotas et stratification par région et catégorie d'agglomération.
Source: http://www.metronews.fr/info/dsk-fait-son-retour-dans-un-sondage/mnfe!bNc5tdlOiVxs/
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 11 Juin 2014, 17:25

Aujourd'hui c'est au tour de Bouygues Telecom d'annoncer 1500 suppressions de poste...

Ceci étant le bilan social de cette annonce est à relativiser puisqu'en parallèle Bouygues Telecom demande à ses prestataires de jouer la carte de la "préférence nationale" en relocalisant en France leurs centres d'appels...



"Les effectifs dédiés aux boutiques (2.500 personnes) et à la relation client (2.000) seront ainsi préservés par l'opérateur qui compte également demander à ses centres d'appel prestataires de relocaliser en France leurs prestations dans le mobile. Elles avaient été délocalisées il y a deux ans dans le cadre du précédent plan d'économies."



Reuters a écrit:
Bouygues coupe dans les emplois pour survivre en solo

Par par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud | Reuters – il y a 17 minutes

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Bouygues Telecom prévoit de supprimer plus de 1.500 postes dans le cadre d'un nouveau plan de restructuration qui doit lui permettre de subsister en solo dans un marché français des télécoms éprouvé par deux années de guerre des prix.

Réduire la voilure, simplifier le maquis des offres mobiles et enfoncer le clou dans l'offensive sur le fixe : telle est la feuille de route tracée par le PDG Olivier Roussat pour assurer l'avenir du numéro trois français du mobile dans un marché à quatre acteurs dont la consolidation se fait attendre.

Esseulée après l'échec de sa tentative de rachat de SFR, la filiale de Bouygues s'est retrouvée ces deux derniers mois au centre de discussions portant sur son possible rachat par les opérateurs concurrents Iliad et Orange mais elles ne sont plus d'actualité aujourd'hui, selon le dirigeant.

"Manifestement, elles (les discussions) n'ont pas abouti", a expliqué Olivier Roussat à des journalistes.

"Notre projet c'est de faire un Bouygues Telecom qui vit durablement à quatre. Au présent, c'est le projet de Bouygues Telecom, je n'en ai pas d'autre."

L'action de Bouygues a accéléré ses pertes après la publication de ces informations, abandonnant à 16h30 5,97% à 32,13 euros. Le titre affichait auparavant une hausse de près de 25% depuis le début de l'année, soutenue par le redressement de ses activités dans la construction et par les spéculations sur des ventes d'actifs. Orange de son côté perdait 3,72% tandis qu'Iliad dégringolait de 7,61%.

Lors d'un comité central d'entreprise, le PDG a dévoilé les détails du plan de transformation qui doit permettre au groupe d'économiser 300 millions d'euros sur ses coûts à horizon 2016, comme annoncé dès le mois dernier.

Bouygues, qui avait déjà supprimé un peu moins de 550 postes via des départs volontaires il y a deux ans, va cette fois réduire ses effectifs de 1.516 sur un total de 9.000, soit 17%.

L'informatique et le marketing seront les fonctions les plus touchées par cette nouvelle cure d'austérité qui pourrait nécessiter des départs contraints, une première dans l'histoire de la filiale de Bouygues, le "bébé" du PDG Martin Bouygues.

Une partie des effectifs pourrait toutefois bénéficier de reclassements au sein de la maison-mère qui a recruté l'an dernier 3.800 personnes.



BOUYGUES TELECOM SE DÉFEND DE FAIRE DU LOW-COST

"Nous ne sommes pas un opérateur low-cost", a cependant assuré Olivier Roussat selon lequel le plan de restructuration ne se réduit pas à des diminutions de coûts et prévoit une refonte du modèle de l'opérateur, en perte de vitesse depuis l'arrivée de Free (Iliad) dans le mobile avec des offres à prix cassés en janvier 2012.

Les effectifs dédiés aux boutiques (2.500 personnes) et à la relation client (2.000) seront ainsi préservés par l'opérateur qui compte également demander à ses centres d'appel prestataires de relocaliser en France leurs prestations dans le mobile. Elles avaient été délocalisées il y a deux ans dans le cadre du précédent plan d'économies.

Bouygues Telecom prévoit également d'opérer une simplification radicale de ses offres dans le mobile, qui se comptent aujourd'hui par centaines, entraînant un manque de lisibilité pour les consommateurs.

L'autre axe de reconquête porte sur le fixe, segment sur lequel l'entreprise compte poursuivre la stratégie de prix agressive engagée depuis la fin d'année dernière avec une offre téléphone-internet-télévision à moins de 20 euros, vue par des experts du secteur comme une pierre dans le jardin de Free dont les marges approchent 40% dans le fixe.

Pour atteindre cet objectif, Bouygues Tel prévoit de maintenir inchangés ses investissements dans les réseaux, qui avoisinent en moyenne 500 millions d'euros par an.

"Nous sommes capables de recréer à un horizon de deux-trois ans les conditions dans lesquelles nous étions jusqu'en 2012. C'est ça notre objectif", a assuré Olivier Roussat, estimant qu'il était "triste" que l'opérateur soit acculé à supprimer des emplois malgré l'explosion des usages dans le secteur.

Face à la perspective des suppressions d'effectifs chez Bouygues Telecom, le ministre de l'Economie avait, lui, plaidé il y a quelques semaines pour une alliance de la filiale de Bouygues avec un autre opérateur.

"Bouygues peut parfaitement imaginer des solutions avec d'autres opérateurs, je l'ai dit à M. Bouygues, il le sait", avait déclaré mi-mai Arnaud Montebourg lors d'une visite d'entreprise.

(Edité par Jean-Michel Bélot)
Source: https://fr.news.yahoo.com/bouygues-telecom-va-supprimer-plus-1-500-emplois-142041216--finance.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2014, 12:09

Le jeux de massacre continue avec la disparition de 20 000 nouveaux emplois au premier trimestre...

Un jour, quand le pays sera au bord de l'implosion sociale, certains remettront sûrement en question libre échange, libre circulation professionnelle et immigration économique...



Le Parisien a écrit:
Emploi : plus de 20 000 postes détruits au premier trimestre

Publié le 13.06.2014, 07h50 | Mise à jour : 08h40

L'économie française a recommencé à détruire des emplois au 1er trimestre dans le secteur marchand. Selon des données définitives de l'Insee publiées vendredi, 21.700 postes (-0,1%) ont disparu. Dans son estimation provisoire, publiée mi-mai, l'Institut de la statistique avait évalué que 23.600 postes avaient été détruits au 1er trimestre.

Sur un an, 44.400 postes ont été rayés de la carte (-0,3%), malgré une légère reprise des créations d'emplois à la fin de l'année dernière.

L'intérim durement touché Au premier trimestre, tous les secteurs d'activité sont concernés par ces pertes d'emploi. La baisse atteint 0,2% dans l'industrie, 0,3% dans la construction et 0,1% dans le tertiaire, où sont comptabilisés tous les emplois en intérim.

Dans le secteur du travail temporaire, considéré précurseur des évolutions du marché de l'emploi, 26.200 postes ont été détruits (-4,8%). Pour la première fois depuis début 2012, l'économie française s'était remise - modestement - à créer des emplois au quatrième trimestre 2013, essentiellement grâce à une hausse de l'intérim: 21.000 créations nettes d'emplois enregistrées.

Pas de reprise pour l'emploi Mercredi, le ministre des Finances Michel Sapin a réaffirmé la prévision du gouvernement de 1% de croissance pour 2014. Or, la plupart des économistes estiment que seule une croissance annuelle supérieure à 1,5% par an peut faire baisser le chômage. En conséquence, aucun organisme international ne prévoit de reprise de l'emploi en 2014.

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 1402653762

Le secteur marchand compte en France près de 16 millions d'emplois salariés. Chaque année, plus de 100.000 nouveaux actifs arrivent sur le marché de l'emploi. Il faut donc plus de 100.000 créations d'emplois pour stabiliser le chômage. Après une baisse inattendue fin 2013, le taux de chômage mesuré par l'Insee s'est stabilisé au premier trimestre 2014, à 9,7% en métropole, à contre-courant du nombre d'inscrits à Pôle emploi qui continue de grimper mois après mois.

Objectif : 3 millions de chômeurs en 2017 Au premier trimestre 2014, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité inscrits à Pôle emploi, autre indicateur du chômage, a augmenté de 42.000 personnes, battant chaque mois de nouveaux records. Fin avril, il a atteint son plus haut historique à 3,364 millions.

Le ministre du Travail François Rebsamen s'est fixé l'objectif de ramener le nombre de chômeurs sans activité «le plus près possible des trois millions» d'ici la fin du quinquennat de François Hollande en mai 2017. Le président de la République a admis début mai qu'il n'aurait pas la crédibilité nécessaire pour briguer un second mandat si le chômage ne baissait pas d'ici à 2017.

LeParisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/economie/emploi/emploi-plus-de-20-000-postes-detruits-au-premier-trimestre-13-06-2014-3919737.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2014, 13:52

Peut être devient il urgent d'ouvrir la boite à outils et surtout à embaucher d'autres ouvriers pour la mettre en action...

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2014, 15:54

tonton christobal a écrit:
Peut être devient il urgent d'ouvrir la boite à outils et surtout à embaucher d'autres ouvriers pour la mettre en action...


Il serait surtout urgent d'admettre enfin que libre échange et libre circulation ça ne peut pas fonctionner vu les écarts de niveau de vie entre pays ...

Quelque soit le gouvernement, tant que les salariés de droit français seront en concurrence directe avec des salariés de droit roumain ou autre payés trois fois moins cher ça ne pourra pas marcher...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 13 Juin 2014, 20:12

a.nonymous a écrit:



Il serait surtout urgent d'admettre enfin que libre échange et libre circulation ça ne peut pas fonctionner vu les écarts de niveau de vie entre pays ...

Quelque soit le gouvernement, tant que les salariés de droit français seront en concurrence directe avec des salariés de droit roumain ou autre payés trois fois moins cher ça ne pourra pas marcher...
 
Peut être devrait on s'interroger sur le fontionnement de l'Europe et sur la compétence de ceux qui l'organisent...
 
Dans la foulée peut être conviendrait il aussi d'associer à la réflexion la cohérence des choix des électeurs qui depuis des années élisent des représentants nationaux de gauche comme de droite embourbés dans des idéaux dépassés qui vont nous conduire à la catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 18 Juin 2014, 12:56

Soixante nouvelles suppressions de postes à Créteil...


"Le périmètre concerné par cette réorganisation concerne 156 postes dont 60 seraient détruits, majoritairement à Créteil" dans le Val-de-Marne, siège de Pernod,

"On regardera toutes les possibilités en termes d'impact social" a souligné le porte-parole qui a admis qu'il y aurait sur ces 60 suppressions de postes "de possibles licenciements




AFP a écrit:
Pernod Ricard se réorganise et supprimerait 60 postes

Publié le 17 juin 2014 à 20h52

Paris, 17 juin 2014 (AFP)

Le groupe français de spiritueux Pernod Ricard cherche à se réorganiser à la suite de mauvais résultats et pourrait supprimer 60 postes dits de support dont de "possibles licenciements" sur ses sites de Créteil et Marseille, a-t-il annoncé mardi à l'AFP.

"Le périmètre concerné par cette réorganisation concerne 156 postes dont 60 seraient détruits, majoritairement à Créteil" dans le Val-de-Marne, siège de Pernod, a indiqué un porte-parole détaillant le plan présenté le 5 juin aux partenaires sociaux et qui reste à discuter et valider, sans doute d'ici "fin octobre-début novembre".

Au terme de cette réorganisation, "30 postes resteraient à Créteil et 66 seraient déplacés de Créteil à Marseille" a-t-il ajouté en réponse aux informations de l'Usine Nouvelle.

Mardi soir sur son site internet, L'Usine nouvelle a annoncé que Pernod Ricard préparait un plan social en France.

"On regardera toutes les possibilités en termes d'impact social" a souligné le porte-parole qui a admis qu'il y aurait sur ces 60 suppressions de postes "de possibles licenciements".

Mais "on garde bien les deux entités juridiquement distinctes avec leurs réseaux commerciaux distincts et concurrents. Il s'agit d'un rapprochement des fonctions support, essentiellement Ressources humaines, finances, comptabilité et moyens généraux" a-t-il souligné.

Le siège de Ricard à Marseille emploie environ 850 personnes et celui de Pernod, à Créteil (région parisienne), en compte 690.

Les postes supprimés concerneraient essentiellement des cadres et employés.

"Les équipes marketing et commerciales ne sont pas concernées, ni les sites de production", a affirmé le porte-parole.

Le groupe avait annoncé en février, lors de la présentation de ses résultats semestriels, un projet de réorganisation des filiales à l'échelon mondial afin de gagner "en efficacité", a-t-il rappelé.

"Aujourd'hui toutes les filiales travaillent" en ce sens et c'est dans ce cadre que le plan a été présenté aux partenaires le 5 juin.

Sur son site, L'Usine Nouvelle.com cite une "lettre interne" datée du 15 mai: dans ce courrier, la direction de Pernod Ricard indique que "l'alignement sur la société la plus importante en termes de volumes, chiffre d'affaires et effectifs minimiserait les risques de déstabilisation des activités, faciliterait la transition et limiterait l'impact social".

Ce scénario, poursuit le groupe, "permettrait de construire une organisation plus efficace au bénéfice de Pernod et de Ricard, qui restent des sociétés distinctes et en concurrence sur le marché français".

Le groupe français, numéro deux mondial de vins et spiritueux, a pâti comme ses concurrents de la baisse de son activité en Chine, liée aux mesures de lutte contre la corruption, et à un effet de change défavorable. Fin avril, il a annoncé des ventes en baisse de 7% au troisième trimestre de son exercice décalé et un même recul (de 7%) des ventes sur les neuf premiers mois de son exercice.

Le groupe avait annoncé en février un plan d'économies de 150 millions d'euros sur trois ans.

Pernod Ricard emploie 19.000 personnes à travers le monde, dont 2.800 en France.
Source: http://www.dhnet.be/dernieres-depeches/afp/pernod-ricard-se-reorganise-et-supprimerait-60-postes-53a08edd3570c0e7433adbed
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 18 Juin 2014, 14:46

"Les équipes marketing et commerciales ne sont pas concernées, ni les sites de production"
A bien y regarder tout cela est la faute aux chinois qui ne lèvent plus assez le coude chez eux.
Et peut-être aussi un peu à l'effet cannibalisant de deux marques du fait que Pernod et Ricard sont bel et bien concurrentes entre elles. Trop de concurrence tuant la concurrence par la réduction des marges, pardon de la valeur ajoutée, sur laquelle précisément se calcule les impôts et taxe redistribués pour les collectivités. Ce que je n'arrête pas d'appeler le cercle non vertueux de la déflation (vendre moins cher pour garder des part de marchés saturées). Il n'y a plus qu'à conquérir d'autres marchés si les français eux non plus ne prennent plus leur dés d'anis avant de commencer leur repas. La Pologne, la Roumanie, l'Ukraine, Pourquoi pas? Ils en ont peut-être marre de la Vodka là-bas. Je dis cela parce que justement les équipes de marketing ne sont pas concernées, il faut bien les aider à trouver des pistes pour écouler le liquide des sites de production, non concernés non plus, vers des destinées nouvelles. (j'avais en son temps évoquer avec à peu près les mêmes mots les cas Renault et Peugeot, une société qui a trop marché au Marketing d'un côté, et une société qui a trop marché au Diésel de l'autre). Là, deux sociétés se sont trop marchées dessus au non de la petite fleur étoilé et du fenouil.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 18 Juin 2014, 15:16

Libellule a écrit:
Et peut-être aussi un peu à l'effet cannibalisant de deux marques du fait que Pernod et Ricard sont bel et bien concurrentes entre elles.
---/---
Là, deux sociétés se sont trop marchées dessus au non de la petite fleur étoilé et du fenouil.

Vous avez une vision bien réductrice du groupe Pernod-Ricard...

http://pernod-ricard.fr/40/les-marques/decouvrir-toutes-les-marques
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 18 Juin 2014, 15:26

Non, mais quand on veut un peu sourire il faut bien trouver un angle d'approche qui le permette. Surtout quand le sujet est et reste préoccupant. Moins de marge = baisse des effectifs comme variable d'ajustement =  baisse de valeur ajoutée = cercle non vertueux. Tout devient Marketing et marchés à conquérir à vil prix si les parts du gâteau distributif se réduisent.

Car dans les faits le raisonnement que je tiens au ras du comptoir à dosette, est vrai pour l'ensemble des marques du groupe. Ce faisant j'ai parlé avec un autre regard des pays que vous aimez vous-mêmes mettre en avant quand il s'agit de plombier ou de sous traitance déloyale par exemple.

Personne n'étant dupe tout va bien. A+

J'aime bien la recommandation en bas de page de votre lien d'ailleurs :

Pernod Ricard encourage une consommation responsable qui favorise la convivialité et décourage l’abus et la consommation inappropriée d’alcool. Pour plus d’information sur les engagements de Pernod Ricard, rendez-vous sur l’espace Consommation Responsable.

Cela me rappelle cette chanson paillarde, qui nous dit : Buvons, c'est à boire qu'il nous faut.
Mais aussi que Peugeot en son temps vanta le faible coût du Diésel, bien avant que l'on comprenne que l'abus de diésel était dangereux aussi pour la santé...

Sachant que les bons bougres cette fois ne viennent pas de Longjumeau, mais vont bel et bien devoir quitter Créteil, ,après que d'autres aient quitté Aulnay sous Bois.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2014, 09:35

Illustration de mes analyses précédentes sur le dévissage non vertueux présenté comme étant à même de réduire le chômage par la reprise de la croissance (la thèse défendue par a.nonymous) : on n'est certainement pas dans la problématique d'une majorité présidentielle qui aurait en son sein de vilains petits canards...

Le plan d'économies de 50 milliards d'euros proposé par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de finances rectificative "pourrait entraîner la suppression de 250 000 emplois à l'horizon 2017", selon la rapporteure générale du Budget (PS), Valérie Rabault, citée ce lundi par Les Echos.

Ce plan d'économies "aurait un impact négatif sur la croissance de 0,7% par an en moyenne entre 2015 et 2017, et pourrait entraîner la suppression de 250.000 emplois à l'horizon 2017", écrit la députée dans un rapport cité par le quotidien économique.

Valérie Rabault, qui s'était rendue le 12 juin au ministère des Finances pour obtenir des documents qu'elle réclamait depuis des semaines, tempère toutefois ces prévisions en estimant qu'"une partie de cet impact sera neutralisée par l'adoption concomitante de mesures fortes en faveur de la réduction des charges des entreprises et du pouvoir d'achat des ménages dans le cadre du pacte de responsabilité et de solidarité".

Seulement 190 000 créations d'emplois d'ici 2017

Le gain de croissance escompté serait de 0,6 point avec 190 000 créations d'emplois d'ici 2017, indique le document de la rapporteure du Budget.

D'autre part, l'impact du plan d'économies doit être apprécié "au regard de l'importance des risques financiers auxquels s'exposerait notre pays en l'absence de rétablissement des comptes publics", ajoute-t-elle, appelant à trouver le bon équilibre entre relance de la croissance et plan d'économies, afin de "garantir que les effets récessifs seront suffisamment compensés pour ne pas hypothéquer la reprise".

Alors que le projet de budget rectificatif est examiné par les députés ce lundi et qu'un vent de fronde secoue les parlementaires PS contre les économies envisagées, le Premier ministre Manuel Valls a appelé dimanche sa majorité à la "loyauté".

En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/plan-d-economies-250-000-emplois-seraient-menaces_1553368.html#p8HAzJGPIrW9gO47.99


La phrase qui pénalise l'argumentaire vertueux pour les embauches tenant à écrire sans trembler que les baisses de charges aux entreprises vont être concommitentes avec un quelconque progrès du pouvoir d'achat des ménages.... Voir des vertus de compensations à ce niveau, je demande à voir. D'autant que lorsque l'on passe du statut d'employé à celui de chômeur, le ménage concerné ne peut guère voir son pouvoir d'achat augmenter, où alors il faut qu'on m'explique. Itou quand on sait que le gel de l'indice des fonctionnaires  fait de son côté partie intégrante des 50 milliards d'économies budgétaires annoncées pour quelques milliards quand même du lot.

Encore un effort et Valls va comprendre ce que veut dire d'élaborer un budget contraint avec des effets leviers en lesquels il croit, alors qu'ils ne font qu'alimenter les effets ciseaux auprès des collectivités locales par exemple avec les mauvaises nouvelles qui deviennent légions de villes en villes en terme de pression fiscale locale en hausse quasiment partout dans les villes de strates moyennes. Avec ce terrible constat de réduire plus encore le pouvoir d'achat des ménages d'une autre manière.

Reste la solution de reduire les services publics en faisant disparaître le dernier bouclier social que certains appellent clientéliste localement.... Je ne vous dis pas la spirale non vertueuse, l'allure qu'elle peut prendre. Je l'ai déjà longuement expliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard


Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2014, 10:27

Libellule a écrit:
Illustration de mes analyses précédentes sur le dévissage non vertueux présenté comme étant à même de réduire le chômage par la reprise de la croissance (la thèse défendue par a.nonymous) : on n'est certainement pas dans la problématique d'une majorité présidentielle qui aurait en son sein de vilains petits canards...

Existe-t-il des idéologies politiques qui soient hostiles à la croissance? Et même qui prônent la décroissance?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2014, 12:35

Orienter les outils vers la croissance, c'est ce qu'il faut faire. Le plan proposé ne le fait guère. Il le ferait Si les entreprises etaint mieux portantes avec un meilleur taux d'emploi. En phase deflationniste cela n'est pas vertueux. D'ou l'idée d'un plan de relance de grands travaux et pourquoi pas par la transition énergétique. Compliqué sans agrément européen.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard


Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2014, 12:43

J'ai certainement mal compris ce qui est écrit ici

http://www.partipourladecroissance.net/?p=7598

On y parle même de décroissance politique, avec des exemples.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2014, 13:45

Il faut quand même admettre qu'aujourd'hui une grande part de ce qui est consommé en France n'y est pas produit tout comme une grande part des services dans certains domaines sont assurés par des salariés venant d'autre pays...

A partir de là, il est indispensable soit que les entreprises françaises regagnent en compétitivité face à leurs concurrents, soit de mettre en place des mesures de "préférence nationale" pour permettre à ces entreprises de subsister avec leur coût de production plus élevé le temps que ça durera...

Une relance par la consommation ou par de grands travaux n'aura aucun effet si les biens consommés sont fabriqués à l'autre bout de l'Union ou du monde et  si les grands travaux sont exécutés par des entreprises et des salariés de droits étrangers...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2014, 13:56

@Gérard, sans de nouveau m'attarder sur les redites de notre ami commun, ma réponse à votre proposition de lien :
Non, non, le parti de la décroissance existe. C'est en fait une revue qui ne parle que de la décroissance qui est imprimée sur lyon depuis bien des années et qui prend le parti d'en faire son sujet unique. Un joli jeu de mot, qui lui permet de montrer le bout de son nez à certaines élections.

Pas mal de bashing anti ceci et cela pour se faire de la pub, et puis voilà, on peut comprendre ce que l'on veut en effet. Y'a plus qu'à critiquer ici le Ps, ici EELV, là Attac, le commerce équitable, et ailleurs encore le gouvernement en place quel qu'il soit en place depuis 2005 et puis voilà le tour est fait.

Ils font exprès de la jouer provoc.

Quand à ce qui est écrit dans le programme, c'est sûr que c'est décroissant mais légèrement un peu beaucoup irréaliste: interdiction de posséder plus de deux maisons, le démantèlement des grandes entreprises, l'interdiction des sports motorisés, et du sport professionnel, la multiplication du Smic par 3..

La revue décroissance et le parti pris qu'elle prend en fait la  forme d'une doctrine pseudo fantaisiste à l'idéal malsain.

Rien à voir avec des idées touchant à la réduction des gaspillages (alimentaires, packaging, cylindrées des voitures et consommations).

Pour ma part, je ne crois pas que sous prétexte d'écologie, on puisse nuire à la liberté du commerce et au progrès! La croissance verte est une piste possible pouvant mener à ce progrès.

Mais toujours pareil, sans plan européen de type Roosevelt, ce sera compliqué, y compris en terme de création d'emplois.

L'expérience des grands cycles économiques montrent toutefois que des changements sont toujours possibles (révolution agricole, révolution industrielle, révolution aéronautique, révolution internet, et maintenant peut-être révolution énergétique). A chaque fois ces changements ne se sont pas faits en un jour et il y a eu des périodes de transitions. Parler de transition énergétique, suppose d'accepter la croissance libellée verte. Cela ne passera pas pas la décroissance, sauf celle des déchets et des pollutions, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2014, 13:57

"préférence nationale" est bien ce que j'ai lu ?

La police de l'écriture et du vocabulaire ne va pas tarder à frapper !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2014, 13:58

Allez y ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 24 Juin 2014, 01:28

Le ministre du travail propose un plan pour l'emploi senior....

C'est très bien car cela prouve qu'il a conscience qu'il y a un problème d'emploi des seniors mais il ne faut cependant pas se faire trop d'illusions car il y a fort à parier que tous les seniors de plus de 55 ans qui se sont fait dégagés depuis l'arrivée de Hollande aux affaires parce que leur emploi est parti en Roumanie ou ailleurs ne retrouvent hélas jamais le chemin du travail....

Ce qu'il faut c'est simplement des emplois en France et pas des plans de professionnalisation pour des seniors qui ont déjà travaillé pour certains plus de trois décennies !



Reuters a écrit:
Un plan pour l'emploi senior proposé à la conférence sociale
Reuters – il y a 5 heures

PARIS (Reuters) - Le ministre du Travail, François Rebsamen, a exposé lundi aux partenaires sociaux les grandes lignes d'un plan pour "une nouvelle carrière" des seniors, qui sera définitivement arrêté lors de la conférence sociale des 7 et 8 juillet.

Le chômage des plus de 50 ans est un des points faibles du marché français du travail. Il représentait en avril 23,4% du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A, en augmentation de 1,2 point par rapport à décembre 2013.

Avec un taux d'emploi de 45,9% au premier trimestre 2014 pour les 55-64 ans, la France fait à peine mieux que l'Italie et l'Espagne et reste très en dessous de l'Allemagne et de la moyenne européenne.

François Rebsamen propose notamment de renforcer l'accès à la formation des salariés au-delà de 45 ans et l'accompagnement des demandeurs d'emploi de longue durée, au sein desquels les seniors sont sur-représentés.

"Je souhaite que 80.000 demandeurs d'emploi de longue durée supplémentaires bénéficient d'un accompagnement renforcé d'ici fin 2014", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Aujourd'hui, près de 250.000 chômeurs bénéficient de la part de Pôle emploi d'un meilleur suivi et d'une mobilisation plus rapide des dispositifs de retour au travail.

François Rebsamen propose également d'adapter les contrats dit de professionnalisation au profil des demandeurs d'emploi seniors, notamment en amélioration leur rémunération et en définissant des formations adaptés.

"Le contrat de professionnalisation est un dispositif efficace mais il est très peu utilisé pour les seniors parce qu'il y a des freins spécifiques pour les plus âgés - rémunération, nature de la formation, réticence des chefs d'entreprise", a-t-il souligné dans son intervention devant les représentants des partenaires sociaux.

De même, il suggère de revoir les modalités du contrat dit de génération, par exemple en doublant la prime dans le cas du recrutement d'un senior. Actuellement, ce contrat prévoit une prime pour l'embauche d'un jeune conjuguée au maintien d'un senior dans son emploi.

Dans la foulée de la conférence sociale, un appel à projets, doté d'un fonds de 150 millions d'euros, sera lancé pour soutenir des initiatives locales en faveur de la formation professionnelle et de l'emploi, a par ailleurs annoncé le ministre du Travail.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)
Source: https://fr.news.yahoo.com/un-plan-pour-lemploi-senior-propos%C3%A9-%C3%A0-la-173828447.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 25 Juin 2014, 14:45

Quand les salariés français travaillent  1661 heures dans l'année, les salariés roumains qui leur prennent leurs emplois travaillent eux 2100 heures soit 438 heure de plus...

Et après on s'étonne qu'alors que nous sommes engagés dans une guerre économique sans merci, les entreprises délocalisent vers d'autres pays et qu'il y ait près de 5 millions de chômeurs qui crèvent sans avenir à Pole emploi....

Il faut être conscient du fait que les multinationales qui souhaitent s'implanter ou se développer dans l'Union tiennent bel et bien compte des études comme celle-ci pour choisir le pays où elles vont créer des emplois...




"En 2013, la durée de travail était en France de 1 661 heures, soit 120 heures de moins qu'en Italie, 186 de moins qu'en Allemagne, 239 de moins qu'au Royaume-Uni et même 438 de moins qu'en Roumanie, pays en tête du classement.

Selon Coe-Rexecode, la France est aussi le pays où la durée de travail a le plus diminué au cours des quinze dernières années : entre 1998 et 2013, elle a chuté de 14,8%, contre 9,8% en Espagne, 8,9% en Allemagne, 8,5% en Suède, 7,6% en Italie et 3,1% au Royaume-Uni.
"

   

FranceTVInfo a écrit:
Les Français ont travaillé moins longtemps que leurs voisins européens en 2013

Les salariés français à temps complet ont passé en moyenne 239 heures de moins au travail que les Britanniques en 2013, selon l'institut Coe-Rexecode.

Par Francetv info avec AFP

Mis à jour le 25/06/2014 | 08:01 , publié le 25/06/2014 | 07:36

Les salariés français à temps complet ont travaillé en 2013 en moyenne 186 heures de moins que les Allemands et 239 heures de moins que les Britanniques, selon une étude publiée mercredi 25 juin par l'institut Coe-Rexecode, une société de recherches économiques proche du patronat.

L'étude montre que la durée effective annuelle moyenne de travail des salariés à temps complet est "en France la plus faible (avec la Finlande) de tous les pays européens", avance Coe-Rexecode, qui se fonde sur des données recueillies à sa demande par l'office européen de statistiques Eurostat.

39 heures par semaine, mais parmi les plus productifs

En 2013, la durée de travail était en France de 1 661 heures, soit 120 heures de moins qu'en Italie, 186 de moins qu'en Allemagne, 239 de moins qu'au Royaume-Uni et même 438 de moins qu'en Roumanie, pays en tête du classement. Les Français ont une durée habituelle individuelle hebdomadaire de travail de 39,2 heures par semaine, mais elle ne tient pas compte des absences (congés, RTT, formation, jours fériés, maladie...).

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 1403699537

Selon Coe-Rexecode, la France est aussi le pays où la durée de travail a le plus diminué au cours des quinze dernières années : entre 1998 et 2013, elle a chuté de 14,8%, contre 9,8% en Espagne, 8,9% en Allemagne, 8,5% en Suède, 7,6% en Italie et 3,1% au Royaume-Uni.

Les salariés français sont en revanche dans le haut du classement européen en termes de productivité, comme le rappelle Le Figaro. Avec 45,40 euros par heure travaillée en 2012, selon Eurostat, ils devancent notamment l'Allemagne (42,60), le Royaume-Uni (39,30) et l'Italie (32,20).
Source: http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/les-francais-travaillent-moins-que-leurs-voisins-europeens_631375.html
Revenir en haut Aller en bas
Smile




Messages : 731
Date d'inscription : 27/09/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 25 Juin 2014, 17:47

Merci les 35 Heures (Aubry), Merci de détruire la culture du Travail (Gouvernance PS) ... nos jeunes actifs et encore moins jeunes vous remercient de leur offrir un avenir plein de promesse!

Je ne parle pas des moins jeunes qui ont tout mangé, et qui maintenant tente de maintenir leurs privilèges pour finir le mieux possible leur vie si paisible...

Sur ces belles paroles, bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyJeu 26 Juin 2014, 03:54

Martine Aubry a certes une part de responsabilité avec les 35 heures mais elle n'est pas la seule responsable car ensuite il y a eu des présidents et des premiers ministres, de droite cette fois, qui ont signé en 2004 et 2007 deux élargissements irresponsables de l'Union...

Les deux cumulés, 35h et élargissements, ont eu un résultat désastreux... Dans un marché basé sur le libre échange et la libre circulation, les salariés français se sont retrouvés à travailler moins tout en étant payés plus que beaucoup d'autres salariés de la nouvelle zone "low cost" située à l'Est de 'Union...

Les entreprises choisissant bien sûr de localiser les emplois où elles pouvaient réaliser le maximum de profits ça n'a pas fait un pli, nombre de salariés de droit français ont perdu leur emploi qui a été délocalisé en Roumanie ou ailleurs dans cette zone "low cost" ce qui a fait explosé le chômage...  Même si l'on continue à se nourrir, se vêtir, se meubler, s'équiper, .... le chômage progresse avant tout parce que nombre de productions sont aujourd'hui délocalisées d'où l'absurdité d'une relance par l'augmentation du pouvoir d'achat sans redressement productif préalable...


Partis de gauche et syndicats ont trop longtemps refusé d'admettre la réalité et la gravité de la situation et ils ont continué à camper sur leurs positions dogmatiques, certains militants n'hésitant pas à aller jusqu'à traiter de xénophobes ceux qui, confronté dans leur quotidien à ces problèmes, tiraient la sonnette d'alarme...

Aujourd'hui la situation a changé avec le retour de la gauche aux affaires et son évidente incapacité à redresser la situation dans le cadre national, communautaire et international  actuel...

Il faudra donc bien à un moment ou à un autre modifier ce cadre pour contenir le chômage et maintenir la paix sociale voir rétablir celle-ci si les choses ont trop trainé... Le plus vite sera le mieux.... Reste à savoir si la modification du cadre touchera la compétitivité ou le libre échange ou plus sûrement des deux combinés...



Pour vous distraire....

Economie Matin a écrit:
La petite fable de Jean Dupont : chômeur sans espoir de retrouver un boulot

   Par Charles Sannat
   mercredi 25 juin 2014 12:23

Il ne s'est pas passé grand-chose aujourd'hui sur le front économique. Enfin si, plein de choses en réalité mais rien de vraiment essentiel. Je profite donc de ce calme relatif pour vous raconter la petite histoire de Jean Dupont, et à travers cette petite fable, c'est évidemment l'histoire de tous, de chacune et de chacun de nous, c'est notre histoire, notre société, notre avenir. N'oubliez jamais que, dans notre système économique, l'essentiel de la répartition de la création de richesse s'effectue à travers l'emploi et le travail, générateurs de « salaires ».

Nous sommes arrivés à un moment charnière où les effets de seuil ont été atteints et où la conjonction de plusieurs facteurs comme les technologies et les délocalisations (mondialisation) entraîne définitivement un immense ajustement social vers le bas et des suppressions massives de postes. Rien ne redeviendra comme avant. C'est à travers la petite histoire de Jean Dupont (sur une idée originelle du Web) que je souhaitais aujourd'hui attirer votre attention.


Jean Dupont, chômeur sans espoir de retrouver un boulot mais qui n'a toujours pas compris pourquoi !


Cela fait maintenant 8 mois que Jean Dupont doit tous les mois « pointer » à Pôle emploi afin de percevoir ses allocations chômage. Oh, rassurez-vous, il est bien loin le temps où les chômeurs devaient soit renvoyer par la poste un carton qu'il fallait remplir mensuellement (ce qui faisait travailler quelques postiers) ou se déplacer directement à son agence de quartier (ce qui faisait également travailler quelques conseillers ANPE). Désormais, nous sommes rentrés de plain-pied dans l'ère des nouvelles technologies et il suffit de se connecter sur le site de Pôle emploi pour indiquer et mettre à jour sa situation. D'ailleurs, Jean Dupont utilise une live box Sagem made in China.

Alors ce matin, plein de bonnes résolutions, Jean a décidé après un petit passage à vide lié à ses mois d'inactivité et d'ennui de se relever les manches et de recommencer de plus belle sa recherche de travail.

Décidant de se lever tôt, car d'après l'adage l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, bien que ces derniers temps la notion d'avenir professionnel lui semble quelque peu bouché, il avait réglé son réveil (fabriqué au Japon) à 6 heures du matin.

Il file se refaire une « beauté » afin d'avoir l'air un peu moins « exclu » et se passe le coup de rasoir dont il avait bien besoin pour retrouver un peu figure humaine (un rasoir fabriqué à Taïwan). Avant de gagner la salle de bain qu'il venait de refaire juste avant de pouvoir bénéficier d'un plan de sauvegarde de l'emploi (avec des céramiques espagnoles, du ciment grec et quelques faïences en provenance de Russie), il avait pris soin de mettre en marche sa cafetière électrique (fabriquée en Chine).

Une fois réveillé par une douche bien agréable grâce à son ballon d'eau chaude neuf en provenance de Tchéquie, il s'assoit enfin pour déguster son breuvage bien noir (venant du Mexique) légèrement sucré (son sucre étant importé du Brésil, premier producteur mondial en déforestant l'Amazonie). Il mange sans vraiment d'appétit quelques tartines de vieux pain qui sortent de son grille-pain (made in China).

Son petit déjeuner avalé, il se dirige vers sa chambre. Ouvre son armoire (fabriquée au Vietnam), enfile une chemise (fabriquée en Turquie), puis son jean (fabriqué en Chine), ses chaussettes (qui viennent de Tunisie) et enfile enfin sa paire de chaussures (fabriquées au Bangladesh dans des usines qui s'effondrent sur leurs propres ouvriers et vendues environ 60 centimes le kilo livrées au Havre et qu'il avait acheté 86 euros la paire en solde dans la chaîne près de chez lui).

Il prend son ascenseur (américain) et descend dans son parking pour prendre sa voiture (fabriquée en Roumanie). Pour se motiver, Jean Dupont s'est inscrit à une formation gratuite de Pôle Emploi sur la recherche d'emploi... et puis cela, au moins, le fait sortir de chez lui. Il est un peu en avance et doit s'arrêter à la banque au distributeur à billets (un automate fabriqué en Asie et utilisant un logiciel américain et qui a remplacé avantageusement les guichetiers qui avant faisait ce travail).

Le soir, de retour chez lui après une journée de formation qui ne l'aura pas formé à grand-chose, il ouvre sa boîte aux lettres que l'on pourrait largement rebaptiser boîtes aux factures car depuis que tout le monde utilise les e-mails, il est évident que l'on ne reçoit plus vraiment des courriers à part des factures. Les nouvelles ne sont pas bonnes. Il sort sa calculatrice (made in Taïwan) pour faire ses comptes et savoir exactement combien il lui reste pour finir le mois.

Cela ne l'empêche pas de grignoter quelques fraises (d'Espagne, pourries de pesticides jusqu'au trognon bien qu'une fraise n'ait pas de trognon) en contemplant sa situation financière de plus en plus désespérée. Il les a achetées à la supérette du coin, en payant à la caisse automatique et en « bipant » lui-même ses articles car cela va plus vite et fait gagner du temps (alors qu'avant, les caissières, au moins, avaient un travail).

Pour se changer un peu les idées, il allume sa télé écran tout plat dernier cri acheté du temps où il avait encore un travail et fabriquée par l'usine Panasonic au Japon, une usine de 13 hectares, fabricant pour 2 milliards de dollars d'écrans plats chaque mois avec uniquement 14 salariés...

C'est l'heure du JT. Le nouveau ministre du Travail (celui qui s'occupe des chômeurs) vient de promettre qu'il maintiendrait le chômage sous la barre des 10 % alors que l'on est à 9,1 % (enfin officiellement). Il faut dire que l'abruti précédent pensait pouvoir le faire baisser et inverser la courbe. Il a tellement bien bossé qu'il a eu une promotion et de ministre des Chômeurs, il est devenu ministre des Finances publiques.
Au moins, celui-là affiche des ambitions moins démesurées... il se contentera de faire monter le chômage moins vite.

Claire Chazal explique que la reprise économique est là et que les prévisions pour l'année prochaine montrent une nette accélération de la croissance... et pourtant pour lui, pas un seul boulot, pas même un entretien. Il prend un anxiolytique (remboursé par la sécu et fabriqué en Inde dans les nouvelles usines à génériques low-cost) histoire de mieux dormir.

Il enfile son pyjama (fabriqué en Tunisie), vérifie son réveil (toujours japonais), éteint sa lampe de chevet (coréenne) et se roule sans couette (fabriquée au Maroc).

L'anxiolytique fait son effet et ses paupières sont lourdes, surtout qu'il n'a pas hésité à se boire une petite bouteille de vin (chilien), le sommeil le guette.

Jean Dupont n'a jamais été très brillant dans le maniement des concepts économiques, il ne comprend donc pas très bien la situation ni vraiment pourquoi il y a une crise. Lui qui voulait un i-Pad (fabriqué en Chine par une entreprise sud-coréenne pour un donneur d'ordre américain), il devra attendre, et avant de fermer les yeux, paisiblement, il a juste le temps de se demander une nouvelle fois, pourquoi, ici, en France, il n'arrive toujours pas à trouver de travail.

Demain, en France, comme en Grèce, nous serons tous des Jean Dupont.
Source: http://www.economiematin.fr/les-experts/item/10544-fable-chomage-france-situation-economique-travail
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5015
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyJeu 26 Juin 2014, 06:43

Il y a une autre source d'augmentation notable du chomage que pas mal de gens imputent à Hollande. Dans un article du Monde 24 Juin sur le PS,
Citation :
En mars, 150 villes de plus de 10 000 habitants ont été perdues d'un coup () " C'est le plus grand plan social de l'histoire du socialisme " se lamente Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône Alpes.
" Un traumatisme ", confirme l'ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault, car " aux élus socialistes défaits, il faut ajouter leurs collaborateurs, parmi lesquels de nombreux responsables de fédérations ".
Aujourd'hui, beaucoup, désormais à la recherche d'un emploi, en veulent à " ce président de la République qui - les - a fait battre ", sans toujours parvenir à faire la part entre l'impopularité de la politique nationale et leur propre responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyJeu 26 Juin 2014, 07:27

Jean Dupont a donc acheté plein de produits non nationaux avant de tomber au chômage. Et il ne comprend pas ce qui lui arrive sinon que c'est la faute aux étrangers.... Et à la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5015
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyJeu 26 Juin 2014, 10:12

Pas assez sans doute, mais développer nos exportations est incontournable, ne serait-ce que pour payer nos dizaines de milliards d'euros d'importation de gaz et de pétrole.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyJeu 26 Juin 2014, 12:38

Cadichon a écrit:
Il y a aussi des Jean Dupont qui ont un emploi parce que le fruit de leur travail est acheté par des John Smith ou des clients chinois

Il en a effectivement quelque uns mais hélas de moins en moins car nombre d'entreprises françaises produisent désormais là où les coûts de productions sont les moins élevés...

L'exemple de Renault-Dacia est emblématique mais ce n'est hélas pas un cas unique...


salamandre a écrit:
Pas assez sans doute, mais développer nos exportations est incontournable, ne serait-ce que pour payer nos dizaines de milliards d'euros d'importation de gaz et de pétrole.

Pour développer nos exportations dans un grand marché unique, il faut soit avoir l'exclusivité de production des produits exportés, soit si l'on est en concurrence êtres compétitif... Cela en sachant que l'exclusivité sur un produit est bien souvent limitée dans le temps...

Pour ce qui est de nos importations d'énergie, le coût de celles-ci seront encore plus pénalisantes si certains pays concurrents se mettent à exploiter les gaz de schistes produits localement chez eux...


Libellule a écrit:
Jean Dupont a donc acheté plein de produits non nationaux avant de tomber au chômage. Et il ne comprend pas ce qui lui arrive sinon que c'est la faute aux étrangers....  Et à la gauche.

Ce n'est pas la faute de la gauche mais de tous les gouvernements, de gauche comme de droite,  qui se sont succédé depuis trois décennies...

En revanche on peut reprocher à une partie de la gauche d'avoir continué à camper sur ses dogmes et de ne pas avoir su ou voulu remplir son rôle en défendant les intérêts des salariés de droit français... Une erreur grossière a été pendant trop longtemps de ne considérer que les conditions de départ, pas de licenciement sec et des indemnités substantielles, sans considérer le solde d'emplois final... Ceci est sans doute du au poids des fonctionnaires bénéficiant de la garantie de l'emploi dans les partis et syndicats...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyJeu 26 Juin 2014, 19:59

Rage et désespoir....  


"La hausse du chômage s'est encore accélérée en mai et le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B et C a franchi le seuil symbolique de 5 millions en métropole, selon les chiffres diffusés jeudi par le ministère du Travail.
---/---
L'Insee a annoncé mardi prévoir une hausse du taux de chômage au deuxième trimestre, à 10,2% de la population active (9,8% en France métropolitaine), un niveau auquel il se maintiendrait sur le reste de l'année."
"


Maintenant il faut que la rage prenne le pas sur le désespoir et que tous ceux qui souffrent de la situation se fassent entendre pour sortir les clowns...




Reuters a écrit:
La hausse du chômage accélère, le seuil de 5 millions franchi

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 1403804666

Reuters – il y a 11 minutes

PARIS (Reuters) - La hausse du chômage s'est encore accélérée en mai et le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B et C a franchi le seuil symbolique de 5 millions en métropole, selon les chiffres diffusés jeudi par le ministère du Travail.

Le nombre des demandeurs d'emplois inscrits en catégorie A (sans aucune activité), a progressé de 24.800, soit 0,7%, en métropole, ce qui porte leur total à un nouveau record de 3.388.900.

En ajoutant les catégories B et C (les personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle emploi a augmenté de 34.300, soit 0,7%, pour s'élever à 5.020.200 en métropole et 5.320.000 en incluant les départements d'Outre-mer.

Sur un an, la hausse est de 4,1% pour la catégorie A en métropole et de 4,8% pour les catégories A, B et C.

"Ces chiffres ne sont pas bons", déclare le ministère du Travail dans un communiqué. "Ils sont le reflet d'une croissance plus faible que prévue au premier semestre qui entraîne des destructions nettes d'emplois marchands."

Selon le ministère, "les efforts que le gouvernement continue de déployer doivent permettre d'endiguer cette progression au second semestre 2014".


TOUS LES ÂGES TOUCHÉS

Le nombre de demandeurs d'emploi augmente toutes catégories d'âge confondues, les plus âgés étant les plus touchés, que ce soit pour la catégorie A ou pour les catégories A, B et C.

Ainsi, le nombre de demandeurs d'emplois de plus de 50 ans, en hausse ininterrompue depuis début 2008, a progressé de 0,8%pour la catégorie A et de 0,8% pour A, B et C. Sa hausse atteint 11,5% sur un an pour la catégorie A et 11,1% pour A, B et C.

Dans le même temps, le chômage des jeunes a augmenté de 0,4% en catégorie A et de 0,6% en A, B et C, même si le recul sur un an persiste (-3,1% pour la catégorie A et -1,6% pour A, B et C).

Le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée, inscrits depuis un an ou plus à Pôle emploi, s'est accru de 0,8% en mai, sa progression sur les douze derniers mois atteignant 10,3%.

L'Insee a annoncé mardi prévoir une hausse du taux de chômage au deuxième trimestre, à 10,2% de la population active (9,8% en France métropolitaine), un niveau auquel il se maintiendrait sur le reste de l'année.

L'Unedic avait quant à elle relevé le mois dernier sa prévision du nombre de demandeurs d'emploi cette année et prévoit encore une hausse l'an prochain.

Selon le gestionnaire de l'assurance chômage, le nombre de chômeurs en catégorie A augmentera de 103.000 en 2014 et de 60.100 en 2015.

Selon l'Insee, la croissance de l'économie française sur les trois derniers trimestres de l'année, que l'institut attend à 0,3%, sera trop faible pour faire reculer le chômage.

Des économistes estiment qu'il faudrait au moins 0,4% pendant plusieurs trimestres pour voir une amélioration et ils soulignent qu'il y a toujours un décalage de deux à trois trimestres entre la reprise de l'économie et celle de l'emploi.

Le patronat et certains économistes soulignent en outre que les entreprises n'ont pas adapté leurs effectifs au recul de l'activité qu'elles ont enregistré ces dernières années, ce qui freinera le rebond espéré quand la croissance reviendra.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)
Source: https://fr.news.yahoo.com/la-hausse-du-ch%C3%B4mage-acc%C3%A9l%C3%A8re-le-seuil-5-160248463--business.html



L'avis de DSK, ancien ministre des finances et ancien président du FMI....


Le Parisien a écrit:
En privé, DSK dit du gouvernement que «la moitié sont des brêles»

C.M. | Publié le 26.06.2014, 13h05 | Mise à jour : 15h30

L'hebdomadaire Le Point publie ce jeudi une série de confidences de Dominique Strauss-Kahn faites à ses proches. L'ancien patron du FMI, qui fut un temps pressenti pour devenir président de la République avant l'affaire du Sofitel, n'est pas tendre avec François Hollande et les membres du gouvernement dont il juge que «la moitié sont des brêles».

DSK est en revanche plus bienveillant à l'égard du Premier ministre Manuel Valls, selon des propos rapportés par des proches de l'ancien directeur général du FMI, cités par Le Point : «Manuel, il veut faire, il peut faire. Mais il n’est pas tout seul. Avec Hollande, ils sont deux dans la même cuisine gouvernementale, l’un tient le sel, l’autre le poivre. Hollande s’implique trop dans le quotidien, Manuel n’a pas d’espace. Il est ficelé dans un gouvernement composé par Hollande dont la moitié sont des brêles. Il n’a pas fait le gouvernement qu’il voulait».


Hollande, «c’est un tacticien»

Le social-démocrate qu'est Dominique Strauss-Kahn n'est pas non plus convaincu par les 50 milliards du plan d'économies mis en place par le gouvernement. «La moitié est bidon» juge-t-il. Pour lui, tout cela est de la pure stratégie politicienne. Le chef de l'Etat, «c’est un tacticien. A chaque instant, Hollande prend la position qui maximise sa situation en se disant : plus tard, on verra. Là, il occupe le centre parce que, fin 2013, Sarkozy envisageait de revenir par le centre» dit-il encore de François Hollande.

Alors que dans les rangs du PS, certains députés critiquent ouvertement la politique économique et sociale menée par le gouvernement, là encore, l'ancien ministre de l'Economie est critique. Il jugerait que «le discours qu’ils tiennent, c’est les années 80. Ce discours-là, il n’existe que chez nous. Je ne connais pas un pays en Europe où une force politique lourde, qui va des communistes à l’aile gauche du PS, soit dans cette crispation, ce refus d’une économie intégrée dans la mondialisation. Le résultat est dramatique à terme. »


«Une dissolution en 2015»

Il aurait d'ailleurs prédit «dès juillet 2012 (...) une dissolution en 2015» de l'Assemblée nationale, rapporte de son côté Julien Dray, conseiller régional PS d'Ile-de-France,

Si DSK avait été élu en 2012, qu'aurait-il fait ? «Il aurait engagé sans attendre la France dans des réformes profondes», assure Christophe Borgel, secrétaire national du PS chargé des élections. Mais Stéphane Fouks, son ancien conseiller en communication l'assure : «il n’est plus candidat à rien.»
Source: http://www.leparisien.fr/politique/en-prive-dsk-dit-du-gouvernement-que-la-moitie-sont-des-breles-26-06-2014-3955549.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyLun 30 Juin 2014, 12:52

Même si je suis pas d'accord avec les solutions que peut préconiser le PCF, le constat fait par celui-ci sur le chômage correspond hélas à la triste réalité des choses:


"Nous ne sommes plus dans des prévisions et des exercices macro-économiques mais bel et bien dans la terrible réalité de vies brisées par la perte d'un emploi, pour le salarié et sa famille."



PCF a écrit:
5 millions de chômeurs : la plus terrible des défaites (Olivier Dartigolles)

Par Olivier Dartigolles, le 27 June 2014

Après l'aveu de la rapporteure générale du Budget quant aux effets récessifs provoqués par le pacte de responsabilité, après la note de conjoncture plus que défavorable de l'Insee pour l'année 2014, les chiffres du chômage sonnent comme le glas de tout espoir d'amélioration économique sous la politique menée par le gouvernement.

C'est la plus terrible des défaites, car elle avait été présentée comme la reine des batailles, comme le premier indicateur du redressement du pays. François Hollande en avait fait un challenge personnel : c'est un échec cuisant.

Nous ne sommes plus dans des prévisions et des exercices macro-économiques mais bel et bien dans la terrible réalité de vies brisées par la perte d'un emploi, pour le salarié et sa famille. Depuis le 1er janvier, c'est plus de 500 nouveaux chômeurs chaque jour

La France vient de dépasser le seuil des 5 millions de chômeurs. Manuel Valls a tout à fait raison quand il dit qu'il n'y a aucune fatalité à cela : il y a par contre des responsables. Et surtout, des victimes : comme tous les peuples en Europe, les Français sont matraqués par une austérité qui interdit toute relance économique et qui provoque détresse sociale et désespérance.

Olivier Dartigolles, porte parole du PCF
Source: http://www.pcf.fr/56257
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 08 Juil 2014, 06:15

Les chiffres du chômage de Mai dans le Val de Marne sont disponibles ici: http://cdn.citoyens.com/files/2014/06/Marche_du_travail_departemental_94-5.pdf

Le nombre de chômeurs de catégories A a encore augmenté passant de 71200 chômeurs en avril à 71870 chômeurs en mai soit un augmentation de 0,9% en un mois....

Au delà de ces chiffres qui ne sont que la matérialisation statistique mensuelle de l'incapacité du président François Hollande à relancer l'économie,  il y a concrètement 71870 chômeurs qui crèvent sans avenir à Pole emploi avec tout ce que cela peut signifier de dramatique pour eux et pour leur famille....

Cette situation n'est pas acceptable... On ne peut accepter que nos emplois soient transférés à des salariés "low cost" d'autres pays... On ne peut plus accepter que des travailleurs "low cost" soient détachés dans notre pays pour occuper nos emplois...

Il faut redresser rapidement l'économie de notre pays sinon on va au devant de graves troubles sociaux...

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 1404792125
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 08 Juil 2014, 08:48

Pas grave ! on s'occupe de sarko... l'important étant de mettre hors course un rival potentiel en 2017.

Pour le reste on a le temps encore deux bonnes années et les 5 ans du futur mandat.

L'état du pays et de ceux qui y vivent c'est un autre problème.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 08 Juil 2014, 12:41

Il faut redresser bien sûr qu'il faut que la situation se redresse. Mais comme dans les années 30 la conjoncture économique n'est pas assez solide pour garantir que le redressement ne se fera pas sans nouvelles casses, la France étant dans une difficulté plus profonde que les pays voisins essentiellement pas son mode de gestion plutôt passive de l'économie réelle depuis près de 10 ans.

Que Sarkozy soit ou non le rival potentiel d'Hollande quelque part on peut s'en foutre. Ce que l'on sait aujourd'hui c'est que les déficits creusés sous la présidence de Sarkozy fait que les efforts de redressement à accomplir sous Hollande sont plus lourds sous son quinquennat. Ils auraient été aussi lourds avec Sarkozy, mais voilà l'homme n'avait pas (et n'a toujours pas) un profil "sympathique".

Si deux ans cela peut paraître long pour tous ceux qui souffrent de l'Etat de notre pays, et de l'Etat de leur propre finance, au niveau d'un cycle économique, c'est très court ;

On est dans une guerre économique ; on n'en connait pas qui aient duré moins de 4 ans. On connait des cycles par "30 glorieuses" mais on perçoit moins bien les crises datées qui durent de 5 à 8 ans "1973", "1987" et celle en cours commencée en  "2008...."

Sans vouloir pousser à l’extrême la comparaison, avant on faisait la guerre pour passer le cap difficile, que ce soit en 1914 1918 ou 1939 1945. Maintenant on ne compte pas nos morts, mais bien nos gens en difficulté dont bon nombre dans l'extrême pauvreté. Pauvres, mais en vie.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 08 Juil 2014, 13:06

et puis si nous manquons de pauvres on va continuer à en importer... comme cela la guerre sera civile.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 22 Juil 2014, 18:30

Encore et encore le même scénario, une société française appartenant à notre patrimoine industriel national, qui n'a pas eu un verrou Vachette, est rachetée par un groupe étranger, dans le cas présent le groupe suédois Assa Abloy...

Celui-ci s'empresse ensuite de délocaliser la production vers un pays à "bas coût" envoyant in fine crever sans avenir à Pôle emploi les salariés de droit français...



"« Depuis 2007, où une grande partie de la production est partie, on nous dit que notre coeur de métier c’est l’assemblage, mais maintenant c’est l’assemblage qui part, donc la stratégie n’est pas claire » regrettent aussi les délégués syndicaux."



Est Eclair a écrit:
Les salariés d’Assa Abloy (ex-Vachette) en grève contre les délocalisations

Publié le 22/07/2014

Par l'est éclair

Depuis ce matin 7h, une centaine de salariés de l’usine Assa Abloy de Sainte-Savine, ex-Vachette, se relaient devant la grille du site pour dire « non » aux relocalisations. Deux chaînes d’assemblage de serrure doivent en effet quitter l’usine pour « des pays à bas-coût ». 21 personnes travaillent actuellement sur ces lignes et pourraient donc être concernées, sans compter les interimaires. « On ne nous a pas parlé de départs », expliquent les syndicalistes du site, « mais plutôt de réorganisation ».

L’an dernier pourtant, l’usine savinienne a récupéré le travail de l’entreprise JPM, des produits désormais sous-traités ici. « Depuis 2007, où une grande partie de la production est partie, on nous dit que notre coeur de métier c’est l’assemblage, mais maintenant c’est l’assemblage qui part, donc la stratégie n’est pas claire » regrettent aussi les délégués syndicaux.

Un comité d’entreprise extraordinaire se déroule en ce moment-même à Paris, avec les représentants de l’usine savinienne et du site Assa Abloy d’Anjou. Les salariés attendent des nouvelles de cette réunion dans la journée.

Leader mondial des systèmes de serrurerie, Assa Abloy emploi 530 personnes sur deux sites de Sainte-Savine, dont 239 ouvriers (usine et bureaux administratifs sur le Parc du grand Troyes).

Lucie Tanneau
Source: http://www.lest-eclair.fr/accueil/les-salaries-d-assa-abloy-ex-vachette-en-greve-contre-ia0b0n256722
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 22 Juil 2014, 18:48

Délocalisation ou Relocalisation?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 25 Juil 2014, 18:28

Les chiffres du chômage viennent de tomber et hélas le nombre de ceux qui crèvent sans avenir à Pôle emploi a encore augmenté...

Sortez les clowns, ils sont incapables et ils ne nous font plus rire....



Le Parisien a écrit:
Chômage : 9 400 demandeurs d’emploi supplémentaires en juin (+0,3%)

B.C | Publié le 25.07.2014, 17h32 | Mise à jour : 18h00

Une mauvaise nouvelle de plus sur le front du chômage. Selon des chiffres dévoilés hier par le ministère du Travail, en juin 2014, ce sont 9 400 personnes supplémentaires qui se sont inscrites à Pôle Emploi comme «demandeurs d’emploi de catégorie A», c’est-à-dire recherchant activement un CDI.

Soit une hausse du nombre de chômeurs de 0,3 % en un mois mois et de 4% en un an. La France compte donc 3 398 300 chômeurs de catégorie A.

Ininterrompue depuis octobre 2013, la hausse du nombre d’inscription est encore plus marquée si l’on regarde l’ensemble des «catégories» de demandeurs d’emplois, c’est-à-dire y compris ceux à la recherche de CDD ou ayant travaillé uniquement quelques heures en juin. «Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 5 043 200 en France métropolitaine fin juin 2014 (5 343 100 en France y compris Dom). Ce nombre est en hausse de 0,5 % (+23 000) au mois de juin», relève le ministère du travail. Soit une hausse de 5,1 % en un an.



Un nouveau pic historique

Signe de la violence et de la longueur de la crise, le nombre de chômeurs de longue durée atteint une nouvelle fois un pic historique : 2,302 millions de personnes pointent à Pôle emploi depuis plus d’un an (+0, 4% sur un mois et +9,4% sur un an). Parmi eux, plus de 642 000 sont même inscrits depuis plus de trois ans (+0,9% sur le mois, +17,6% sur un an).

Dans un communiqué, le ministère du travail inciste sur les raisons d’espérer. «Des signes positifs sont visibles : le nombre de jeunes demandeurs d’emploi en catégorie A diminue en juin (-1 400), confirmant une tendance débutée au deuxième semestre 2013», explique le ministère de François Rebsamen. Et d’ajouter : «En un an, le nombre de demandeurs de moins de 25 ans en catégorie A a diminué de 3,5%.»



La courbe du chômage sous Hollande

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 1406304982



Le gouvernement mise sur son pacte de responsabilité

Ces mauvais chiffres sont publiés deux jours après l’adoption par le parlement des premières mesures du pacte de responsabilité, principale arme du gouvernement pour enrayer un chômage record.

Les textes inscrivent dans la loi les premières baisses de cotisations promises aux employeurs et les coupes budgétaires devant les financer.

Le pacte de responsabilité prévoit en effet 30 milliards d’euros d’allègement du coût du travail en échange de négociations dans les branches professionnelles sur l’emploi, la formation et l’investissement. Des accords qui tardent à être signés.«Dès la rentrée de septembre, le ministre François Rebsamen réunira, à cet égard, l’ensemble des acteurs pour un suivi des négociations des 50 plus grandes branches. La dynamique doit s’intensifier, écrit le ministère du travail. Le Gouvernement y sera attentif et le Premier ministre lancera à cette fin le comité de suivi des aides publiques incluant le suivi du Pacte et du CICE».

LeParisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/economie/chomage-9-400-demandeurs-d-emploi-supplementaires-en-juin-0-3-25-07-2014-4027857.php
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut


Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 25 Juil 2014, 18:35

Citation :
Sortez les clowns, ils sont incapables et ils ne nous font plus rire...
Sortez aussi les simplets qui croient qu'il est possible de rattraper d'un coup de baguette magique 30 ans de laxisme.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyVen 25 Juil 2014, 19:24

@ matmut

Que trente ans, je ne dirais pas de laxisme mais de décisions inconsidérées, ne se rattrapent pas d'un coup de baquette magique est une chose, je suis le premier à l'admettre et à le dire...

Que deux ans après l'élection de François Hollande le chômage continue d'augmenter de mois en mois en est une autre...

Après si on regarde des chiffres un peu plus détaillés voici ce que l'on trouve:

"En revanche, le chômage des seniors continue d'augmenter fortement, +0,9% sur un mois soit +11,5% sur un an."

Dit autrement, si le gouvernement achète une certaine paix sociale à coup d'emplois aidés pour les jeunes, tous ceux qui se font jeter dans la cinquantaine ont de moins en moins de chance de pouvoir retrouver un emploi alors qu'il ne seront indemnisés par Pôle emploi que pendant 1095 jours et alors que l'âge auquel ils auront droit à une retraite à taux plein est régulièrement repoussé...



Expension a écrit:
---/---
En juin 2014, "le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente et s'établit à 3,398millions (+9400, +0,3%)" indique le ministère du Travail. "Pour les inscrits à Pôle emploi ayant ou non travaillé dans le mois (catégories A, B et C), l'évolution est de +0,5%".

Malgré un nouveau record, les servives de François Rebsamen tente de trouver quelques satisfactions. "Des signes positifs sont visibles : le nombre de jeunes demandeurs d'emploi en catégorie A diminue en juin (-1 400), confirmant une tendance débutée au deuxième semestre 2013. En un an, le nombre de demandeurs de moins de 25 ans en catégorie A a diminué de -3,5%."

En revanche, le chômage des seniors continue d'augmenter fortement, +0,9% sur un mois soit +11,5% sur un an.
---/---
Source: http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/chomage-nouvelle-hausse-en-juin-des-demandeurs-d-emplois-en-categorie-a-0-3_1561983.html#Wv5FoXAHUdKhjxhM.99
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyDim 07 Sep 2014, 03:23

matmut a écrit:

Sortez aussi les simplets qui croient qu'il est possible de rattraper d'un coup de baguette magique 30 ans de laxisme.

Oui il faut sortir les clowns qui croient qu'il suffit simplement de demander à Pôle emploi de traquer les chômeurs pour faire diminuer le chiffre du chômage...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyDim 07 Sep 2014, 09:56

Nous avons eu les 30 glorieuses. Nous sortons d'un cycle de 40 ans où la règle fut est est encore la gestion d'un déficit autorisé. Un nouveau cycle de 40 ans est à organiser sur de nouvelles bases en remettant l'homme et l'emploi aux sources des préoccupations.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyDim 07 Sep 2014, 10:51

c'est ça, on peut dire aussi qu'il n'y a qu'à reculer et c'est une crise type année 30 qui nous pend au nez. Oui heureusement qu'il y a encore des gens qui veulent avancer, mais pas à la manière de Boumédiene qui déclara alors que l’Algérie était au bord du gouffre : nous sommes au bord du précipice, il ne nous reste plus que de faire un grand pas en avant. Certes les grands principes ne suffiront pas ; il faut passer de toute urgence de la théorie à la pratique. Peu importe que cela suive le chemin du slogan du PS qui dit "réveillons-nous" ou celui plus local de l'UDI UMP qui n'en est guère éloigné, ou  celui de la gauche qui souhaite mettre l'humain d'abord, ou un autre chemin ; le précipice est là et ce n'est plus en critiquant les camps adverses pour ne pas avoir à porter de solutions pragmatiques que l'on sortira de l'ornière dans laquelle la France et bien d'autres pays sont installés.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyDim 07 Sep 2014, 13:01

Libellule a écrit:
Nous avons eu les 30 glorieuses. Nous sortons d'un cycle de 40 ans où la règle fut est est encore la gestion d'un déficit autorisé. Un nouveau cycle de 40 ans est à organiser sur de nouvelles bases en remettant l'homme et l'emploi aux sources des préoccupations.

Ce nouveau cycle commencera après 2017 quand les clowns auront quitté la piste...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyDim 07 Sep 2014, 13:07

Non. L'urgence est plus grande que cela. 2017 c'est trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyDim 07 Sep 2014, 17:10

Personnellement je suis l'actualité européenne d'assez près et il y a bien longtemps que je ne crois pas aux solutions franco françaises ; de même que je n'attribue pas le flop du logement à une quelconque ministre de quelque pays que ce soit ; 2008 et les subprimes sont passés par là ; et comme depuis le premier jour de mon arrivée sur ce forum, je ne crois pas que le basching d'untel ou d'untel que ce soit de Sarkozy à Hollande en passant par qui que ce soit en politique sera porteur d'une quelconque solution. Que chacun soit sous informé des coulisses de ce qui se passe réellement au niveau européen je n'en doute pas ; la réunion du 16  est à l'échelle locale un des moyens d'informer, et de débattre. On pourra probablement se moquer des propositions qui y seront émises, surtout si on n'y croit pas, mais au moins ceux qui y viendront les auront entendues. Apprendre à travailler ensemble malgré ses divergences est depuis toujours mon credo ; favoriser les convergences en est le moyen ; que ces convergences se fassent au niveau européen est le bon palier de mon point de vue ; alors c'est vrai que bien souvent je trouve nos débats franco-français, ou loco-locaux assez réducteurs mais il faut faut bien qu'ils se tiennent aussi.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 24 Sep 2014, 22:19

Dont acte, le chômage a baissé en août de 0.3%....

Ceci n'empêche qu'en un an il a augmenté de 5.2% et qu'il va falloir voir quelles tranches d'ages sont concernées par la baisse d'août...


Reuters a écrit:
Le chômage baisse de 0,3% en août
Reuters – il y a 4 heures

PARIS (Reuters) - Le chômage a baissé au mois d'août en France pour la première fois depuis octobre dans la catégorie la plus observée et également en tenant compte des personnes ayant exercé une activité réduite, selon les chiffres diffusés mercredi par le ministère du Travail.

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a reculé de 0,3%, soit 11.100 personnes, pour s'établir à 3.413.300, après un record à 3.424.400 en juillet.

En ajoutant les catégories B et C (les personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle emploi a baissé de 5.800, soit 0,1%, pour s'élever à 5.078.000 en métropole et 5.380.200 en incluant les départements d'Outre-mer.

Sur un an, le chômage croît de 5,2% pour la catégorie A en métropole et de 6,0% pour les catégories A, B et C.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)
Sources: https://fr.news.yahoo.com/le-ch%C3%B4mage-baisse-0-3-en-ao%C3%BBt-160509933--business.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 30 Sep 2014, 04:00

Quelle tristesse et quel désespoir pour tous ceux qui crèvent aujourd'hui sans avenir à Pôle emploi parce que leur job est parti en Roumanie, en Pologne, en Inde, en Chine ou ailleurs...


"L'Unédic, organisme qui gère le régime, a annoncé lundi tabler sur 44.000 demandeurs d'emploi sans activité supplémentaires d'ici à la fin de l'année et 96.000 en 2015.

Quelque 106.000 chômeurs de plus ont déjà été comptabilisés depuis le début de l'année 2014. A fin août, Pôle emploi recensait 3,413 millions de chômeurs sans activité, flirtant avec le record absolu atteint en juillet.
----/---
Concernant l'emploi, l'Unédic prévoit un nouveau recul au 2e semestre 2014 (-33.000 postes), "atténué par les effets du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi" (CICE). L'année prochaine, l'organisme anticipe une légère reprise (+27.000 postes) "sous les effets conjoints de la croissance améliorée, du CICE et du pacte de responsabilité". Pas suffisant toutefois pour compenser l'arrivée de nouveaux actifs sur le marché du travail (plus de 100.000 par an).
"


Ce dernier point, le nombre d'emplois créés versus le nombre d'actifs arrivant sur le marché du travail, ne pose-t-il pas d'une certaine façon le problème de la libre circulation dans l'Union et de l'immigration économique ?



NouvelsObs avec AFP a écrit:
Le chômage en France va continuer d'augmenter fin 2014 et en 2015
Publié le 29-09-2014 à 19h12Mis à jour le 30-09-2014 à 03h35

Paris (AFP) - Le chômage devrait continuer d'augmenter fin 2014 et en 2015, mais l'assurance chômage, lourdement endettée, prévoit une stabilisation de ses déficits, grâce aux nouvelles règles d'indemnisation entrées en vigueur le 1er juillet.

L'Unédic, organisme qui gère le régime, a annoncé lundi tabler sur 44.000 demandeurs d'emploi sans activité supplémentaires d'ici à la fin de l'année et 96.000 en 2015.

Quelque 106.000 chômeurs de plus ont déjà été comptabilisés depuis le début de l'année 2014. A fin août, Pôle emploi recensait 3,413 millions de chômeurs sans activité, flirtant avec le record absolu atteint en juillet.

A cause d'une croissance révisée à la baisse par le consensus des économistes (0,5% au lieu de 0,8% en 2014, 1,1% au lieu de 1,3% en 2015), ces prévisions sont plus pessimistes que les précédentes, publiées en mai: l'Unédic annonçait alors 103.200 inscrits supplémentaires pour 2014 et 60.000 pour 2015.

Les nouvelles projections correspondent tout de même à un léger ralentissement de la hausse du chômage par rapport à 2013, année où près de 175.000 nouveaux chômeurs avaient été recensés par Pôle emploi.

Concernant l'emploi, l'Unédic prévoit un nouveau recul au 2e semestre 2014 (-33.000 postes), "atténué par les effets du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi" (CICE). L'année prochaine, l'organisme anticipe une légère reprise (+27.000 postes) "sous les effets conjoints de la croissance améliorée, du CICE et du pacte de responsabilité". Pas suffisant toutefois pour compenser l'arrivée de nouveaux actifs sur le marché du travail (plus de 100.000 par an).

Malgré la hausse anticipée du chômage, le déficit du régime d'assurance chômage devrait se stabiliser à 3,8 milliards d'euros en 2014, comme en 2013, avant de baisser à 3,5 milliards en 2015, grâce aux nouvelles règles d'indemnisation en vigueur depuis le 1er juillet. Par conséquent, la dette du régime devrait atteindre 21,4 milliards d'euros à la fin de l'année et 24,9 milliards fin 2015.

"L'augmentation assez forte du chômage ne change pas grand-chose sur les finances, car toutes les inscriptions ne donnent pas lieu à indemnisation", a expliqué à la presse Pierre Cavard, directeur études et analyses de l'Unédic.

Quasiment semblables à celles de mai, ces nouvelles prévisions financières restent nettement meilleures que les projections initiales publiées en janvier: 4,3 milliards de déficit et 22,1 milliards de dette attendus fin 2014.



- Epée de Damoclès judiciaire -

"Sans les effets de la convention de mai 2014, le déficit aurait été supérieur de 300 millions d'euros en 2014 et de 830 millions d'euros en 2015", assure l'Unédic. D'ici à fin 2016, la nouvelle convention doit permettre d'économiser 1,9 milliard d'euros.

Les nouvelles règles d'indemnisation, approuvées par trois syndicats (CFDT, FO et CFTC) et le patronat, durcissent le régime de certains allocataires, notamment les cadres touchant une importante indemnité de départ et les intermittents du spectacle.

Toutefois, face à la contestation des intermittents, l'Etat a décidé de compenser leur manque à gagner dû au nouveau calcul de leur "différé", période pendant laquelle ils doivent attendre avant d'être indemnisés.

La nouvelle convention comporte également des mesures plus favorables aux chômeurs, comme les "droits rechargeables". Applicables à partir de mercredi, ils permettront aux allocataires d'accumuler des droits à indemnisation chaque fois qu'ils retravailleront, sans perdre ceux déjà acquis. Avant, une partie de ces droits disparaissait.

Selon l'Unédic, 167.000 demandeurs d'emploi de plus devraient être indemnisés en 2014 et 2015, dont 106.000 "du fait des nouvelles mesures", essentiellement les nouvelles règles de cumul entre indemnisation chômage et activité réduite.

Une épée de Damoclès judiciaire menace néanmoins la nouvelle convention, dont la CGT demande l'annulation. Si la justice a refusé début juillet de suspendre son application, elle doit se prononcer sur le fond dans les prochaines semaines. Les différentes parties doivent plaider mardi à 16H00 lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris.

La CGT, qui juge "déloyales" les négociations qui ont débouché sur la nouvelle convention, a également saisi le Conseil d'Etat.
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140929.AFP7140/france-44-000-chomeurs-sans-activite-d-ici-a-fin-2014-96-000-en-2015.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 30 Sep 2014, 08:44

IL est toujours plus aisé de "gouverner dans l'opposition" que lorsque l'on est au pouvoir...

Je me souviens encore du duel Giscard - Mitterrand en 81, le second reprochant au premier son million de chômeurs (après tout de même deux chocs pétroliers)
J'entends encore les paroles : "avec moi il n'y aurait pas un million de chômeurs" quelques années plus tard nous en avions trois millions..
Avec entre 81 et 83 trois dévaluations du francs et au bout du compte un plan de rigueur carabiné.

La pitrerie continue !

Un peu moins de démagogie, un peu plus de réalisme et surtout le courage de s'attaquer sérieusement aux racines du problème en refusant le mensonge de circonstance.

Nous avons les livres qu'il ne faut pas lire, les "mauvais sachants ou journalistes" qu'il ne faut pas écouter à bannir de la radio et de la télé, les sujets à ne pas aborder et les idées qu'il ne faut pas avoir et encore moins émettre... les surveillants du politiquement correct auto proclamés ou adoubés par on ne sait trop qui veillent.
Tout est conforme aux règles instituées par le microcosme politico médiatique en charge des convenances, le pédalo est coulé et les passagers se noient ou sont projetés sur les rochers mais tout va bien !

Si aucun des partis auto proclamé de "gouvernement" ne fait le nécessaire nous ne devrons et ne pourrons pas nous étonner que les électeurs ne votent plus et que ceux qui iront voter votent "mal".

Ce sont les mêmes acteurs de gauche comme de droite qui occupent la scène politique depuis des dizaines d'années et ceux qui vont prendre la relève sont "calqués" sur le même modèle.
Même cursus universitaire ou assimilé, même absence de réelle expérience du fonctionnement de l'entreprise, connaissance théorique de l'économie et application de remèdes incontournables non adaptés à la situation le tout baignant dans un environnement artificiel éloigné des réalités...

Ces handicaps multiples que constituent l'ignorance des réalité, la suffisance découlant de la formation le tout baignant dans un milieu de courtisans désireux de ne pas déplaire sont peu propices à une connaissance réelle du contexte environnemental. Ces refus des réalités se transformera en panique ou en débandade lorsque la situation sera désespérée.

A ce moment le mot d'ordre sera : Courage fuyons !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 30 Sep 2014, 14:54

Une nouvelle qui peut paraître excellente mais qui au regard des difficultés d'Alcatel marque vraiment le déclin de la France, voir de l'Union, dans un domaine stratégique important et d'avenir.... Huawei va juste pomper le savoir-faire dont ils ont besoins pour faire fabriquer téléphone mais aussi commutateurs et équipements réseau en Chine....


J'en profite pour adresser un salut amical au forumeur qui le 23 mars 2010 et alors que j'avais écrit "En 2002, Alcatel était leader dans son domaine et personne ne connaissait Huawei...." m'a gentiment répondu "Huawei...tu rigoles ?? tu n'as pas un exemple plus, euh..., financièrement comparable ?"...



Le Monde a écrit:
Huawei va investir 1,5 milliard d'euros en France

Le Monde.fr avec AFP | 29.09.2014 à 22h26 • Mis à jour le 30.09.2014 à 07h07

Le fondateur du géant chinois des télécommunications Huawei, Ren Zhengfei, a annoncé lundi 29 septembre un plan d'investissement de 1,5 milliard d'euros en France, selon Les Echos.

Le groupe a confirmé son plan, qui prévoit l'implantation de quatre centres de recherche et développement, ainsi qu'une intensification de ses partenariats avec « des entreprises de haute technologie », des PME et des start-up du secteur, dans un communiqué envoyé mardi 30 septembre à l'AFP.

M. Zhengfei, qui a rencontré le premier ministre, Manuel Valls, à Paris lundi matin, a spécifié que ce plan serait ciblé sur trois ans, et essentiellement sur son activité de smartphones.

Huawei qui cherche à augmenter le nombre de ses fournisseurs européens, travaille déjà avec de grands groupes français, comme STMicro, chez qui il se fournit en composants pour ses smartphones, rappelle Les Echos, en soulignant que Huawei veut intensifier ses relations avec les petites et moyennes entreprises et start-up du secteur en France.



MATHÉMATICIENS, CHERCHEURS ET DESIGNERS

Le géant chinois pense pouvoir créer indirectement 2 000 emplois en France à travers les investissements annoncés. Il prévoit aussi de multiplier par deux ses propres effectifs dans l'Hexagone d'ici à 2018 en embauchant 650 salariés de plus.

En région parisienne, Huawei va recruter, outre des mathématiciens, plusieurs dizaines de spécialistes du design, afin que les smartphones de la marque « soient reconnaissables du premier coup d'œil », avait alors annoncé François Quentin, président de Huawei France. Le 12 septembre, le géant chinois avait inauguré son nouveau centre de recherche et développement européen Chipset et électronique embarquée à Sophia-Antipolis, à Nice (sud de la France), qui doit passer de 20 à 30 chercheurs.

Fin juillet, Huawei se trouvait au troisième rang mondial pour les ventes de smartphones avec un quasi-doublement de ses ventes en un an, à 20,3 millions d'unités, s'adjugeant 6,9 % des parts de marché derrière Apple (11,9 %) et Samsung (25,2 %), tous deux en recul, selon le cabinet IDC.

Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires en Europe de 5,2 milliards d'euros en 2013, et prévoit d'y employer au total 13 000 personnes d'ici à 2017.
Source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/09/29/huawei-va-investir-1-5-milliard-d-euros-en-france-selon-les-echos_4496597_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5015
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMar 30 Sep 2014, 17:07

La fibre optique, les composants et modules optiques, c’est l’avenir dit-on. Avec un savoir-faire en France.

Mais dans le passé proche Alcatel Optronics a été vendu (2003) à Avanex, puis Avanex France a été revendu (2007) puis … finalement, grand "plan social" en cours et revente aussi. Si ça intéresse Huawei …
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 EmptyMer 01 Oct 2014, 10:13

La fibre optique un avenir déjà vieux de 30 ans :
https://lafibre.info/anciens-fai/ftth-il-y-a-30-ans-en-france/ a écrit:
Bonjour à tous,

Je voulais juste vous rappeler que le FTTH a quasiment 30 ans en France. Je pense que tout le monde ne s'en souvient pas...

La toute première expérience se passait à Biarritz. J'étais tout gamin à l'époque, et j'étais déjà fasciné par tout ça.
Le petit réseau FTTH de Biarritz est resté opérationnel pendant de très nombreuses années.
Si vous aimez bien la technique et que vous avez le temps de lire ça, c'est assez intéressant.
http://replay.web.archive.org/http://socard.fr/bia0.htm

C'était du FTTH analogique à 90%. Seule une liaison minitel/téléphone à 128kb/s par abonné était en numérique (l'équivalent du numéris).
Et à l'époque, ça proposait de la télévision, de la visiophonie. Il me semble qu'il était même envisagé de faire de la VOD, mais ça n'aurais jamais vu le jour.
C'était assez énorme de pouvoir proposer autant de services à l'époque, et surtout en analogique. Le défi technologique était tout à fait remarquable. Malheureusement, ça n'est resté qu'une expérimentation, c'était beaucoup trop couteux à l'époque.

C' est vrai qui s' en souvient ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage: un nouvel espoir
Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» L’Europe, espoir ou handicap ?
» "77 étoiles, un livre d'hommage et d'espoir"
» Front de gauche pour le pays et notre ville.
» et si on parlait du chômage
» Limitation de vitesse et chômage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: