Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu chez Glénat ?
Voir le deal

 

 Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptyDim 27 Avr 2014, 23:39


On ne demande qu'à y croire et on attend les premiers résultats avec impatience...


"nous n'avons pas d'autre choix que le redressement de notre pays, pas d'autre discours possible que la vérité, et pas d'autre moyen d'action que le réformisme."



Luc Carvounas dans le Monde a écrit:
« Le plan Valls s'attaque aux causes les plus structurelles de notre déficit »

LE MONDE | 27.04.2014 à 17h42 • Mis à jour le 27.04.2014 à 18h56 | Par Luc Carvounas (Sénateur, PS, du Val-de-Marne, maire d'Alfortville)

La réalité quotidienne que vivent nos concitoyens, nous tous élus l'avons en tête. Elle se manifeste tous les jours. C'est le cas, chez moi, à Alfortville, en banlieue parisienne. Comme tant d'autres élus de terrain, j'ai pu, ces derniers mois, notamment au cours de la campagne des municipales, prendre la pleine mesure des attentes en termes d'emploi, de pouvoir d'achat, de fiscalité. Nous devons y répondre. Et pour cela, nous n'avons pas d'autre choix que le redressement de notre pays, pas d'autre discours possible que la vérité, et pas d'autre moyen d'action que le réformisme.

Redresser la France, c'est d'abord poursuivre le cap fixé par le président de la République en matière de désendettement et de croissance au service de l'emploi. Malgré des résultats prometteurs sur l'emploi des moins de 25 ans, nos efforts ne sont pas à la hauteur des attentes. Il est donc urgent de les amplifier et de libérer les énergies de notre pays. C'est le but du pacte de responsabilité et de solidarité.

La baisse du taux de l'impôt sur les sociétés, l'exonération massive des cotisations patronales sur les bas salaires, mais aussi la simplification administrative sont des signaux forts pour les grandes et les petites entreprises. Ce ne sont pas des cadeaux aveugles mais le premier geste d'un gouvernement qui sait qu'on ne redresse pas la France sans ses forces vives. Ces réformes ne sont pas à sens unique.

Elles engagent leurs bénéficiaires sur la voie du dialogue social et de la revalorisation salariale. Elles ne sont pas isolées mais s'articulent avec les 5,8 milliards d'euros déployés directement en faveur de l'emploi aidé auxquels s'ajouteront 5 milliards d'euros pour améliorer le pouvoir d'achat des salariés d'ici à 2017.


GOUVERNEMENT DE COMBAT

Redresser la France, c'est aussi tenir devant les Français un discours clair et sans fausse pudeur sur la nature et l'ampleur des efforts à réaliser. Les mesures annoncées sont là encore à la hauteur des enjeux. Le plan d'économies de 50 milliards d'euros sur trois ans, en débat le 29 avril, est dicté par l'urgence. La pire erreur serait de poursuivre dans l'impasse que constitue l'endettement. Nous ne pouvons pas continuer à remettre à plus tard nos engagements en matière de trajectoire des finances publiques. Il y va de notre souveraineté et de notre capacité d'influence en Europe et dans le monde.

L'effort proposé par le premier ministre doit permettre de diminuer de 1,3 point de PIB notre déficit en deux ans, et d'atteindre, dès 2015, 3 % de déficit public. Cette trajectoire est compatible avec une politique de croissance, contrairement à celle que certains de nos voisins ont dû mettre en oeuvre. Ainsi, l'Espagne a assumé une diminution de son déficit de 2,8 points de PIB en l'espace de deux années, ce qui a accentué la récession dans ce pays en 2012 et 2013.

Ceux qui insistent sur l'impact qu'auraient les politiques d'économies sur la reprise doivent accepter d'inclure la charge de nos intérêts dans leur équation. L'an dernier, nous y avons consacré 46 milliards d'euros, c'est-à-dire plus des deux tiers du budget de l'éducation nationale. Cela ne peut plus durer !

Certains préconisent d'attendre le retour de la croissance pour prendre des mesures. Ce n'est pas ce que les Français souhaitent d'un gouvernement de combat. L'effort demandé à l'Etat et aux collectivités (près de 30 milliards d'euros) est aussi le gage de réformes de structures profondes et bénéfiques. Moderniser les structures, c'est les inciter à privilégier les mutualisations et à interroger l'efficacité des moyens qu'elles mettent en oeuvre chaque jour. Le patronat et les syndicats devront accroître le dialogue et trouver de nouveaux accords vertueux en matière de dépenses sociales.


LA CAPACITÉ DU PARLEMENT À INNOVER

Une discussion est ouverte avec la majorité pour mieux définir les économies à réaliser afin de financer le pacte de responsabilité et de solidarité. Des voies nouvelles sont envisagées par mes collègues de l'Assemblée nationale. J'y vois là une belle preuve de la capacité du Parlement à innover et coproduire les outils du redressement. Si ces mesures, qui doivent encore être évaluées, permettent, mieux encore, de servir l'intérêt général, je ne doute pas qu'elles seront entendues par le gouvernement.

Par son ampleur, le plan d'économies proposé par le premier ministre s'attaque aux causes les plus structurelles de notre déficit. Les Français y sont d'ailleurs sensibles et approuvent dans leur majorité les orientations et les mesures retenues. Leur soutien sera précieux, comme le sera celui des parlementaires, appelés à se prononcer le 29 avril sur ces mesures d'économies. Assainir nos finances publiques sans renoncer à nos engagements pour l'emploi et la croissance, c'est là tout le sens du réformisme durable. Pour les socialistes, il ne doit pas s'agir d'un renoncement mais d'une révolution.
Source: http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/04/27/le-plan-valls-s-attaque-aux-causes-les-plus-structurelles-de-notre-deficit_4408047_3232.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptyLun 28 Avr 2014, 05:15

C'est un précurseur pour les économies. Aucune indemnité n'est désormais versée à des socialistes par la mairie de Fontenay. Grace à l'action de ce stratège.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptyLun 28 Avr 2014, 14:01

Guignol's band (au sens propre du terme sans allusion à Céline) est de retour !

Le stratège Carvounas is back !... le parti socialiste est sauvé.

Il devrait venir à Fontenay évangéliser les foules il aurait un franc succès... encore que certains pourraient croire en s'accrochant à ce politicard qu'une carrière brillante va s'offrir à eux.

En politique tout est possible : la preuve on va nous jouer : Carvounas le retour ! comme pour les Trois Mousquetaires et dans 20 ans nous y serons toujours... je pensais que le PS avait un peu mieux dans son stock d'homme d'avenir en mal de pub à nous offrir.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptyMer 10 Sep 2014, 11:33

C’est un binôme inédit qui se présentera à la présidence de l’Association des maires de France (AMF) le 25 novembre prochain, constitué du député-maire UMP de Troyes, François Baroin, et du premier vice-président de l’association, le maire PS d’Issoudun, André Laignel, déjà candidat en 2011 mais à l’époque contre l’actuel président UMP Jacques Pélissard.

La raison de ce binôme droite-gauche? l’incertitude sur l’évolution institutionnelle des communes et leur marge de manœuvre financière, nécessitant selon les deux candidats un rassemblement des élus au-delà des clivages. (Voir leur pacte de gestion rédigé en commun). Les deux candidats, François Baroin comme président et André Laignel comme vice-président, ont déposé leur candidature commune avant le 18 juillet, date limite de réception, et deux listes paritaires droite-gauche ont également été proposées pour les renouvellement des 36 membres du bureau et des 100 membres du comité directeur. Aucune autre candidature n’a été déposée à cette date du 18 juillet.

Au sein du PS, qui peine ses derniers temps à discipliner ses troupes, cette initiative d’union droite-gauche n’a pas enchanté tout le monde. Fin juillet, le groupe PS du Sénat a demandé à ce qu’une candidature PS figure au scrutin, à l’initiative du sénateur-maire PS d’Alfortville Luc Carvounas, lequel s’est déclaré prêt à se porter candidat (voir son interview de l’époque dans la Gazette des communes). Pour enfoncer le clou, il a cosigné avec une dizaine d’élus une tribune en ce sens dans la Gazette de ce 8 septembre, réclamant la réouverture du processus de candidature à la présidence de l’AMF et refusant ce ticket droite-gauche après des élections municipales où le clivage a été plus que jamais exacerbé. « Jamais une campagne locale n’avait été marquée par un tel clivage entre droite et gauche, par un tel amalgame entre politique nationale et municipale. (…) A peine sommes-nous sortis de cette séquence électorale, qu’une nouvelle s’annonce, elle aussi compliquée pour la gauche : le renouvellement de la moitié des sièges de sénateurs. Là encore, le clivage gauche / droite sera à son paroxysme alors que l’UMP ne rêve que de refermer ce qu’elle considère comme une parenthèse institutionnelle illégitime, une gauche majoritaire à la haute assemblée« , expose l’élu, premier fédéral du PS Val de Marne. « L’AMF doit être un lieu d’expression pluraliste, reflétant chacune des sensibilités qui la composent. N’ayons pas peur du débat qui doit légitimement s’organiser à l’occasion du renouvellement de ses instances dirigeantes », conclut-il. (voir la tribune complète)

Dans un communiqué de ce 9 septembre, l’AMF a répondu par une fin de non-recevoir, rappelant son indépendance et reprécisant le règlement électoral de l’association. » Cette indépendance est plus que jamais nécessaire dans une période décisive pour l’avenir du bloc communal. Elle est indispensable pour porter haut et clair la voix des collectivités locales de proximité, dans le cadre d’un dialogue exigeant mais toujours loyal et constructif avec l’Etat », insiste le communiqué.


http://94.citoyens.com/2014/lassociation-des-maires-de-france-dit-non-a-luc-carvounas,10-09-2014.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptyMer 10 Sep 2014, 14:45

Le sieur Carvounas c'est le brillant stratège qui a conduit la mise en terre du PS aux dernières élections locale y compris à Fontenay, enterrement de première classe version luxe il faut le reconnaître... Le maire a même félicité la liste du PS coulée tel le Titanic pour sa conduite héroïque...

Encore un effort et la voie sera encore mieux dégagée pour Marine Le Pen. A force de s'y mettre et étant aussi incohérents les uns que les autre ils vont bien arriver à la faire passer.

Il y a quelques mois lorsque j'évoquais cette perspective on me tombait sur le paletot... alors maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5017
Date d'inscription : 08/01/2012

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptyMer 10 Sep 2014, 22:06

La citation du 1er message (Avril 2014) contient plus d'une perle :
"le plan d'économies proposé par le premier ministre s'attaque aux causes les plus structurelles de notre déficit. Les Français y sont d'ailleurs sensibles et approuvent dans leur majorité les orientations et les mesures retenues." (Luc Carvounas)

Or, à ce jour (Septembre 2014)
. Sapin avoue que le déficit dérape allègrement cette année et en 2015.
. impopularité record de l'exécutif

Luc Carvounas abuse de la langue de bois rapidement périmée.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptyVen 26 Juin 2015, 15:37

Citation :
http://94.citoyens.com/2015/luc-carvounas-premier-parlementaire-a-se-marier-avec-son-compagnon,24-06-2015.html

J'ai quelques doutes quand je lis le début de cet article....

"« Ce n’est pas un coup de comm’, ce n’est pas un geste politique. Je suis amoureux alors je me marie, c’est simple », motive Luc Carvounas, sénateur-maire PS d’Alfortville, qui convolera en justes noces avec Stéphane Exposito, chef de cabinet de la secrétaire d’Etat aux Droits des femmes, Pascale Boistard, "
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptySam 27 Juin 2015, 06:27

a.nonymous a écrit:


J'ai quelques doutes quand je lis le début de cet article....

"« Ce n’est pas un coup de comm’, ce n’est pas un geste politique. Je suis amoureux alors je me marie, c’est simple », motive Luc Carvounas, sénateur-maire PS d’Alfortville, qui convolera en justes noces avec Stéphane Exposito, chef de cabinet de la secrétaire d’Etat aux Droits des femmes, Pascale Boistard, "


qu'il parte en voyage de noce et arrête de faire de la politique ! ce ne sera pas une perte.

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5017
Date d'inscription : 08/01/2012

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptySam 27 Juin 2015, 09:59

Politiquement, le "premier fédéral" PS Carvounas aura fait pas mal de cocus à Fontenay. Ses promesses n'engageaient que ceux qui y croient, comme on dit. Curieusement, il est difficile de trouver un socialiste local qui lui reproche publiquement quelque chose. Un ex-socialiste, ça existe...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls EmptySam 27 Juin 2015, 21:28

salamandre a écrit:
Politiquement, le "premier fédéral" PS Carvounas aura fait pas mal de cocus à Fontenay. Ses promesses n'engageaient que ceux qui y croient, comme on dit. Curieusement, il est difficile de trouver un socialiste local qui lui reproche publiquement quelque chose. Un ex-socialiste, ça existe...

pour certains être cocu, battu et content reste un programme politique acceptable... voire une perspective d'avenir.

Il faut penser à 2017 !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty
MessageSujet: Re: Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls   Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tribune de Luc Carvounas sur le plan Valls
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carvounas et 25 socialistes votent avec la droite pour le cumul des mandats
» Une tribune des (é)lecteurs répond à la tribune des élus
» Le stratège Carvounas et EELV....
» Jean-Marc Ayrault rend visite à Luc Carvounas
» Carvounas fait la voiture balai dans le caniveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: