Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
-30€ sur le Nettoyeur vapeur Karcher KST 2 ...
Voir le deal
59.99 €

 

 Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
patoo

patoo


Messages : 164
Date d'inscription : 02/01/2013

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 05 Nov 2014, 07:24

En association avec le Collectif Roosevelt 94 et Fontenay Forum,

nous avons le plaisir d’accueillir Pascal Durand, avocat ayant travaillé avec Nicolas Hulot, cofondateur d’Europe Ecologie en 2008 et élu EELV au Parlement Européen.
Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Durand-150x150

« La transition énergétique et ses freins »

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Transition_Durand



Vendredi 14 novembre, 20h

Maison du Citoyen et de la Vie Associative, salle 101
, 16 rue du Révérend Père Aubry



Blog : http://fontenaysousbois.eelv.fr/pascal-durand-debat-le-14-novembre/

Lien Twitter:  https://twitter.com/EELVFONTENAY/status/528174876092542976

Evénement Facebook : https://www.facebook.com/events/1492119297715022/
.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 05 Nov 2014, 09:58

Ai mis à mon agenda.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 05 Nov 2014, 15:45

Pour l'instant dans nombre de familles la question n'est pas la transition énergétique et les débats avec prospective à 10 ans mais comment peut on finir le mois avec ce qui reste dans le porte monnaie...

Revenir en haut Aller en bas
patoo

patoo


Messages : 164
Date d'inscription : 02/01/2013

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyJeu 13 Nov 2014, 15:30

J-1 avant le débat de demain avec pascal Durand, 20h à la Maison du Citoyen...

Quelques éléments de contexte:

En publiant son 5ème rapport le 2 novembre dernier, le GIEC confirmait la gravité du changement climatique en cours et la responsabilité quasi-certaine de l’activité humaine dans ce dérèglement.

L’enjeu est de taille : la hausse des températures et la montée du niveau des océans, le bouleversement des écosystèmes, l’érosion de la biodiversité et l’ensemble des pollutions ont un impact social et environnemental dont on ne mesure pas encore toutes les conséquences pour la planète et l’Humanité.

Loi de transition énergétique en France, paquet climat-énergie de l’Union Européenne, conférence de Lima puis COP 21 à Paris en 2015… L’agenda écologique va-t-il se concrétiser par un changement réel de notre modèle de société ?

Quand on constate que les populations les plus modestes sont les premières touchées par le basculement en cours, l’urgence à agir devient un enjeu éminemment démocratique. Il appelle un renouvellement profond de nos pratiques, à tous les échelons : participation citoyenne, lutte contre les conflits d’intérêts…
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyJeu 13 Nov 2014, 19:34

@ Patoo

Votre conférencier ne pourrait il pas aller expliquer son affaire en Chine ou en Inde ? parce que le gros du problème ne se trouve pas en France mais là bas...

Me trouvant en Inde à l'époque où on faisait revenir en France un porte avions pour le traiter, les Indiens maudissaient les écolos Français qui les privaient de travail.

Soyez sympa Patoo allez jusqu'au bout de votre engagement en Asie et en Afrique vous aurez un auditoire qui vous comprendra.
Surtout n'allez pas dans les grands hôtels mais sur les plages où on désosse les bateaux mis au rebut. Sur place nul doute que vous serez écouté et que votre forte parole portera ses fruits.

Bon courage, désolé mais en ce moment je ne peux pas vous accompagner dans ces contrée lointaines... pour le reste et votre sécurité continuez à faire des causeries au coin du feu chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
patoo

patoo


Messages : 164
Date d'inscription : 02/01/2013

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMar 18 Nov 2014, 16:50

Le compte-rendu de cette soirée conviviale est en ligne...

Extrait :
Nous étions une soixantaine de personnes présentes à la Maison du Citoyen pour le conférence sur « La Transitions énergétique et ses freins » avec le parlementaire européen Pascal Durand, en association avec le Collectif Roosevelt et Fontenay forum.

La présentation a été très politique, retraçant le cheminement historique depuis le colbertisme, avec des Etats prenant la main sur l’économie et réglementant la société avec des lois qui défendent l’intérêt général à l’intérieur de leurs frontières, puis le discours en 1972 de S Allende à l’ONU, qui alertait sur le pouvoir grandissant des multinationales aux dépends des Etats, jusqu’à la période actuelle.

Nous sommes en effet aujourd’hui à un moment charnière, où les intérêts privés essayent de faire pencher la balance de leur côté, face à l’intérêt général. Cela s’illustre par le projet de Traité Transatlantique, entre l’Europe et les Etats-Unis, qui prévoit le recours possible à un arbitrage privé des conflits entre entreprises et Etats, ainsi que par une gestion purement comptable de l’Union Européenne, reléguant le projet politique après la stricte ambition économique.

Réchauffement climatique

Il a maintenant une cause humaine largement reconnue. La solution passe par une baisse de la consommation d’énergie fossile, en contradiction avec les profits immédiat des lobbys pétroliers mais aussi ceux qui sont liés (industrie automobile, banques). EDF, entreprise d’Etat a facilité l’installation de radiateurs électriques « grilles pains » tandis que les logements étaient des passoires énergétiques.

Ce monde-là est derrière nous et il nous faut gérer la pénurie des ressources. On peut passer à une autre industrie en versant moins de dividendes et en donnant a priorité aux travailleurs ; ex la CGT de Sandouville a proposé le recyclage de véhicules, or cela était jugé pas assez rentable pour Renault et rien ne s’est fait, tandis que les effectifs passaient de 6000 à 2000 employés.

Transition énergétique

Avec le projet de loi voté à l’assemblée nationale, c’est la 1ère fois que le débat a été présenté de façon démocratique, avec des opérations de transparence.

Mais tant que l’on fait des cadeaux aux entreprises aux activités polluantes et qu’il y a un manque de courage politique avec un objectif de -40% uniquement collectif au niveau européen et non contraignant par Etat, le monde sera déséquilibré avec en bas des contraintes pour la population et en haut de la souplesse pour le grandes entreprises.

>>la suite sur http://fontenaysousbois.eelv.fr/retour-sur-la-transition-energetique-et-ses-freins/
.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMar 18 Nov 2014, 19:03

et pour la pollution en Chine et en Inde que font nos écolos Français ?

En matière de pénurie de ressources itou : on demande à l'Inde et à la Chine d'arrêter de produire et donc de consommer du pétrole ?

En avant PATOO ! je vais vous soutenir ! allez expliquer aux Chinois qu'il ne faut ni construire ni acheter de voitures énergivores et polluantes et que la traction animale, le pousse pousse et la bicyclette sont les moyens de circuler de l'avenir... vous allez vous faire jeter des pierres donc mettez un casque en kewlar (ce sont la meilleurs) mais on devrait les interdire car c'est une matière synthétique... et ça pollue lorsque l'on en fabrique.

Les écolos lors des prochaines manifs n'auront pas de casque de moto...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMar 18 Nov 2014, 23:08

Article de 2009 mais qui reste vrai en 2014. Y inclus les évolutions confirmées Depuis 5 ans.
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/11/l%C3%A9volution-du-climat-depuis-1500-ans-pr%C3%A9cis%C3%A9e.html
Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMar 18 Nov 2014, 23:26

tonton christobal a écrit:
et pour la pollution en Chine et en Inde que font nos écolos Français ?

En matière de pénurie de ressources itou : on demande à l'Inde et à la Chine d'arrêter de produire et donc de consommer du pétrole ?

Demandez à la Chine et à l'Inde de ne plus produire et demain vous êtes à poils, à pieds, sans médicament, sans informatique, sans télévision, sans téléphone, ...

Demandez leurs de produire en respectant les mêmes contraintes sociales et environnementales que dans les pays occidentaux et demain les prix de ces produits seront multipliés par trois....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 00:06

Un problème étant posé il y a des causes à déterminer : qui sont les plus gros pollueurs ?
Le franchouillard qui fait de temps en temps un feu de bois dans sa cheminée à qui on va interdire de le faire ou les Chinois qui produisent massivement de l'électricité avec des centrales à charbon ?
Conclusion : en bonne logique comme les écolos ne peuvent pas grand chose contre la Chine ils pourrissent la vie des Français.
Si en plus en agissant ainsi on peut flanquer notre économie par terre c'est encore mieux car on fera tout fonctionner de manière non rentable et nous nous retrouverons en décroissance avec retour en arrière de notre civilisation.

@anonymous.
Un écolo ne s'embarrasse pas de questions aussi mesquines que de calculer un prix de revient en Chine ou en Europe d'un produit donné et encore moins de concurrence économique.
Si nous n'avons plus de fringues chinoises on achètera des bonnet péruviens, des sandales type soldat romain grâce au commerce équitable géré par des assoces subventionnées... par qui c'est une autre affaire et une question qui ne se pose pas puisqu'il y a toujours du pognon pour les assoces bureau de placement pour les copains.
D'ailleurs dans un monde écologique bien fait et il serait bien fait puisqu'écologique on ne pourrait pas avoir de marchandises chinoises puisque les avions et les cargos seraient supprimés nous naviguerions à la voile donc plus de prix cassés par les produits étrangers.

Pour la réponse sur les bestioles tropicales dans l'ambre de la Baltique les écolos ne répondent jamais à la question et surtout n'expliquent pas comment le climat à changé alors que les bagnoles et l'énergie nucléaire n'existaient pas.

Un débat avec un écolo est du temps perdu, si en plus il est de gauche, cas le plus fréquent... on ferme les écoutilles et on va vivre sa vie sans s'occuper de ses divagations.
Il y a une trentaine d'années les pluies acides de l'est de la France étaient causées par les véhicules des français... lorsque les usines de l'Allemagne de l'est ont été arrêtées les pluies acides se sont arrêtées curieux n'est ce pas ? Pendant des dizaines d'années nos écolos nationaux tapaient sur les bagnoles... bravo pour l'objectivité
IL y a 150 ans les écolos existaient : ils étaient opposés aux chemins de fer... maintenant ils veulent que l'on l'utilise.
Ils sont pour le transport fluvial mais s'opposent à la construction des canaux...

Alors discuter logiquement avec des écolos en admettant que l'interlocuteur de la veille soit encore celui du lendemain c'est un vaste programme voire une mission impossible.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 01:26

tonton christobal a écrit:

---/---
@anonymous.
Un écolo ne s'embarrasse pas de questions aussi mesquines que de calculer un prix de revient en Chine ou en Europe d'un produit donné et encore moins de concurrence économique.
---/---


C'est bien pour cela qu'indépendamment de l'intérêt certain qu'il y a à préserver la planète, dans le contexte actuel avec plus de 3.5 millions de chômeurs les écologistes en tant que force politique ne sont aucunement crédibles...

La vraie problématique aujourd'hui ce n'est pas de produire plus propre ici ou en Chine mais bel et bien de ramener' rapidement des productions dans notre pays, avant qu'il ne soit trop tard,  pour que ceux qui le souhaitent puissent trouver un travail.... Sinon ça finira, et peut être plus rapidement que l'on peut le penser, par de l'agitation sociale et du sang et des larmes...

Après si il faut bien reconnaître une qualité aux écologistes politiques, c'est leur capacité à créer un buzz permanent bien supérieur à leur représentativité réelle ce qui a d'ailleurs conduit le PS à tomber dans le panneau pour les législatives de 2012 en appelant à voter à Fontenay pour celle qui est devenue la députée des poneys et des ânes...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 01:58

patoo a écrit:
---/---
Ce monde-là est derrière nous et il nous faut gérer la pénurie des ressources. On peut passer à une autre industrie en versant moins de dividendes et en donnant a priorité aux travailleurs ; ex la CGT de Sandouville a proposé le recyclage de véhicules, or cela était jugé pas assez rentable pour Renault et rien ne s’est fait, tandis que les effectifs passaient de 6000 à 2000 employés.
---/---
.


L'exemple de Renault Sandouville est intéressant et il doit être replacé dans la logique actuelle de mondialisation...

En effet, si cette usine appartenant à Renault, société dont l'Etat détient 15% du capital, a perdu 4000 emplois (je n'ai pas vérifié ce chiffre), en parallèle, le même groupe Renault reste fleurissant et ce sont maintenant ses usines situées en Roumanie et en Slovénie qui fournissent le marché français....

Dit autrement, Renault envoie des salariés de droits français au chômage et elle les remplace par des salariés low cost de droit roumain ou slovène... La question qui se pose est donc de savoir comment dans un marché ouvert, un des principes inaliénables de l'Union,  les salariés de droit français de Sandouville peuvent rester compétitifs face aux salariés de Pitesti ou de Novo Mesto...



Auto-Journal a écrit:
Publié le 03 novembre 2014 à 10:20. Mis à jour le 03 novembre 2014 à 16:58. par Catherine Leroy , Jean Pierre Genet
En octobre, les ventes de voitures neuves en France se tassent de 3,8%
---/---
Le mois d’octobre vient doucher les derniers espoirs de reprise : les immatriculations de voitures neuves se sont tassées de 3,8%, tant en données brutes qu’en tenant du nombre de jours ouvrables.
---/---
Dans cette fraîcheur automnale d’octobre 2014, les trois marques  marques françaises affichent un recul de leurs ventes. Mais ce tassement reste toutefois en deçà de celui du marché. La vitalité de Dacia, la roumaine, qui progresse de 6,8% permet au groupe Renault de limiter les dégâts.
---/---
Source: http://www.largus.fr/actualite-automobile/en-octobre-les-ventes-de-voitures-neuves-en-france-se-tassent-de-38-5314379.html

En 2011 le PCF Renault écrivait déjà:

PCF Renault a écrit:
Il est important de distinguer la différence entre s'internationaliser pour réimporter ou pour vendre sur les marchés sur place. Si par exemple Avtovaz en Russie correspond à ce dernier cas, il n'en est pas de même pour Pitesti en Roumanie, pour Busan en Corée et la construction de l'usine de Tanger (Maroc), prévue pour produire à terme 400 000 véhicules. C'est bien la preuve qu'il ne s'agit pas d'une conquête de nouveaux marchés mais d'une stratégie de délocalisation des fabrications destinées à être réimportées en France et en Europe de l’Ouest, les marchés historiques et plus que jamais premiers marchés de Renault.


La délocalisation engagée également sur le haut de gamme.

Le précédent plan triennal (contrat 2009 de Carlos Ghosn) prévoyait la sortie de 26 nouveaux modèles en 3 ans. Il a été rapidement revu à la baisse. Pour préserver sa rentabilité, les programmes haut de gamme remplaçant "Velsatis" et "Espace" ont été gelés.

Au final, sur les 26 lancements promis, seuls 18 modèles vraiment nouveaux ont été lancés.

Par contre la "Fluence" version avec coffre de la "Mégane", étudiée au Technocentre en partie, est fabriquée à l'usine Busan de Samsung en Corée du Sud et à Bursa en Turquie. Le "Koléos" premier S.U.V sous-marque RENAULT et désormais la "Latitude" (se situant dans la gamme au dessus de la "Laguna") sont aussi fabriqués en Corée.

Si ce processus n'est pas stoppé et inversé, la stratégie de délocalisation de RENAULT touchera désormais toutes les gammes. En effet, il faut rappeler que la fabrication de la "Mégane" est délocalisée en totalité et celle du "Scénic" en grande partie.

Il y a un seuil en deçà duquel l'industrie automobile française n'aura plus la taille critique pour espérer rebondir!


RENAULT ne fabrique plus que 25 % de ses voitures en France.

RENAULT veut se désengager un peu plus encore du territoire national et sa stratégie vise à "redimensionner" les sites de production en fonction des volumes. Ainsi l’usine de Douai, installée pour 600 000 véh/an aujourd’hui, serait à 300 000 véh/an demain ; Sandouville à 400 000 véh/an aujourd’hui et 150 000 véh/an demain ; Flins à 400 000 véh/an aujourd'hui et 150 000 véh/an demain. Dieppe, où la fabrication de «Désir» est reportée sans cesse ; enfin Valladolid en Espagne est à 300 000 véh/an aujourd’hui et 150 000 véh/an demain.

Par contre à Busan, en Corée, montée en production de la «Latitude» et du «Koléos»... A Chennai, en Inde, montée en cadence des productions dès 2013. A Tanger, au Maroc, création d’une usine produisant 400 000 vehicules dès 2012 notamment avec le Duster et un futur monospace Dacia concurrent direct du Scénic. A Bursa, en Turquie, la production de la Fluence continuerait ainsi qu’ une grande partie de la future Clio 4. Ainsi, alors que Renault écoule essentiellement ses modèles en France et en Europe de l’Ouest, ils seraient produit ailleurs et réimportés.

Résultat, Renault ne fabriquerait plus que 16 % de sa production en France. C'est inacceptable. L’Etat premier actionnaire ne peut ni ne doit l’accepter.

Il y a urgence à imposer un changement de stratégie, et que soit engagé un plan de relocalisation de la production automobile en France.
Source: http://78.pcf.fr/sites/default/files/renauldossier_idf_0.pdf


Dernière édition par a.nonymous le Mer 19 Nov 2014, 02:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 02:03

Renault florissant? Cherchons un peu d'autres exemples

Première flotte de véhicules industriels de France, La Poste utilise chaque jour 25 000 moyens de transport mus par l’électricité. C’est le plus grand parc du genre dans le monde.

Le groupe La Poste, qui dispose de la plus importante flotte industrielle de France avec plus de 69 000 véhicules, vient de recevoir son 5 000e Kangoo ZE. Il faut dire que depuis le lancement du programme national des véhicules décarbonés en janvier 2009, le groupe La Poste s’est doté d’une gamme complète de véhicules électriques : petits utilitaires ; quads ; tricycles et vélos à assistance électrique. À ce jour, les facteurs utilisent chaque jour près de 25 000 moyens de transport mus par l’électricité.

A l’occasion de la remise des clés de ce 5 000e véhicule utilitaire électrique, le groupe La Poste et Renault ont renouvelé leur partenariat en matière d’éco-mobilité. Par le biais de travaux et d’études, les deux groupes développeront des projets pilotes de nouvelles solutions de mobilité et continueront d’œuvrer pour la mobilité durable d’aujourd’hui et de demain, autour de 4 axes majeurs :

Améliorer l’autonomie des véhicules : des projets de R&D sont déjà initiés dans ce sens. Le prolongateur d’autonomie MobilHyTest entre par exemple dans le cadre de ce partenariat ;
Rendre plus propres les véhicules circulant en milieu urbain : les projets portent sur la recherche de solutions de livraison de colis en zone urbaine, en limitant les nuisances liées à la circulation et au stationnement, pour les véhicules de 5 à 17m3, afin de faire face aux demandes croissantes issues du e-commerce, tout en améliorant les conditions de vie au travail des facteurs ;

Travailler sur des véhicules électriques de dimensions différentes : des travaux seront menés sur de nouveaux véhicules légers ou allant jusqu’à 17m3 dans le cadre d’un usage postal, avec une emphase particulière sur le segment des 8m3.

Participer à la mobilité routière de demain avec l’avènement du véhicule connecté : les partenaires entendent contribuer activement à l’élaboration du véhicule utilitaire connecté et communicant à l’horizon 2020, ainsi qu’à son pilotage et son suivi en mode professionnel.

Tandis que Renault a vendu près de 50 000 véhicules électriques (Twizy, Zoé et Kangoo ZE) dans le monde et dispose de 55 % de part de marché en France, le groupe La Poste détient à ce jour la première flotte au monde de véhicules électriques :

5 000 voitures électriques produites par Renault offrant une autonomie allant jusqu’à 70 km en usage postal optimal, avec un volume de chargement de 3 ou 4 m³ selon les modèles ;

1 000 quadéos électriques construits par Ligier, des quads ayant vocation à remplacer des 2 roues ou 4 roues thermiques. Ils circulent dans les zones urbaines et suburbaines, ainsi que les zones piétonnes interdites aux véhicules thermiques. L'autonomie est de l'ordre de 25 km et il peut transporter jusqu’à 150 kg ;

18 000 vélos à assistance électrique (VAE) construits par Cycleurop et Arcade. Destinés à remplacer des 2 roues motorisés, ils disposent de 20 km d’autonomie et l’assistance électrique peut prendre en charge plus de 80 % de l’effort à fournir. 2 facteurs cyclistes sur 3 sont déjà équipés d’un VAE ;

100 Staby, véhicule électrique à 3 roues construit par Ligier, utilisé pour la distribution et la collecte de courrier et des petites marchandises aussi bien en centre-ville qu’en zone péri-urbaine ou rurale. Il dispose d’une autonomie de 35 km en usage postal et transporte près de deux fois plus de courrier et de colis qu’un scooter.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://legroupe.laposte.fr & http://www.renault.fr
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 02:34

Libellule citant Renault a écrit:
---/---
Tandis que Renault a vendu près de 50 000 véhicules électriques (Twizy, Zoé et Kangoo ZE) dans le monde et dispose de 55 % de part de marché en France
---/---

A rapprocher des 2 722 062 véhicules produits par Renault et Dacia pendant la seule année 2011... Que les véhicules électriques représentent un enjeu pour l'avenir c'est certain, qu'ils contribuent aujourd'hui d'une manière significative aux résultats du groupe c'est autre chose...


D'autant plus que:

http://www.automobile-propre.com a écrit:
Les ventes de Twizy baissent de 70% sur un an

Le 24 sept 2013 | Par Yoann NUSSBAUMER
renault-twizy-mulhouse

Le quadricycle électrique de Renault peine à séduire les consommateurs, malgré un pouvoir d’attraction incontestable.

Posez un Twizy dans un endroit fréquenté et vous verrez les curieux se masser autour de l’engin. Le Twizy possède un fort capital de sympathie mais il a du mal à se vendre.

Fin août, Renault annonce en avoir vendu 2 192 exemplaires dans le monde tandis qu’il en a commercialisé 7 496 en sur la même période en 2012. C’est une baisse de 70% !

Si l’on regarde en France, Renault en a vendu 430 sur la période tandis que l’année dernière 1 803 exemplaires avaient été coulés, soit 75% de moins.

Reste à savoir si Renault va réagir en révisant ses tarifs où en faisant évoluer son véhicule suite aux feedbacks qu’il a récolté…

De notre côté, nous avions passé des bons moments en testant le Twizy !
Source: http://www.automobile-propre.com/breves/les-ventes-twizy-baissent-70-an/


En complément, la Twizy est produite à Valladolid en Espagne, la Zoé à Flins et le Kangoo ZE à Maubeuge...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 06:38

Reste que http://group.renault.com/passion/innovation/renault-laudace-dans-les-genes/
C'est bien une entreprise qui ne met pas de frein à l'innovation avec des axes portés par la prise en compte de la transition
énergétique. Mais vous avez raison aucune décision onumousienne n'est en mesure de modifier l'accroissement de la mondialisation de l'économie.

http://www.green-magazine.fr/?p=577 à lire pour aborder le sujet de la Chine et de l'Inde aussi sous l'aspect de cette nécessaire transition.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 07:57

La Poste parlons en... qui achète des scooter "orientaux" parce que la contenance des réservoirs de ceux qui sont faits en France ne convient pas.
on rêve.

Mais les questions principales restent posées :
A quel moment les écolos français arriveront ils à avoir une organisation stable ?
A quel moment leur action au lieu d'être une gesticulation aussi stérile que désordonnée, inefficace tant leurs cibles ne sont pas celles qui sont les plus pénalisantes vont ils prendre en compte les réalités économique et politiques pour avoir une démarche cohérente au lieu de vivre dans leur monde rouge, vert et rose.
A quel moment, jamais sans doute, vivront ils dans un monde de tous les jours réel qui est le notre ?

Lorsqu'ils veulent que nous utilisions des voitures électriques savent ils que ce type de véhicule est très onéreux et ne correspond pas à certains besoins ? lorsqu'ils veulent que l'on utilisent les transports en communs savent ils que parfois ils sont inadaptés, en permanence bondés et souvent absents, en panne ou en grève ? visiblement non que ce soit par décrochage de la vis quotidienne ou par doctrine.
Il n'y a que NKM pour trouver le métro parisien romantique parce qu'en hiver lorsque ça pue le chien mouillé et l'été la sueur...

Pour les écolos on met, dans un premier temps, tous les diésels à la casse et on met de la bagnole électrique à la place et qui paye ?
Avec ma bagnole électrique qui à peu d'autonomie je ne suis pas près de faire mon trajet de vacances... mais il est vrai que pour les vacances on fera comme flambi.
Madame la première dame ira en reconnaissance en avion et ensuite nous prendrons le train en virant des voyageurs encombrants pour nous faire de la place... le tout devant des journalistes béats d'admiration.

Pas étonnant que dirigé ainsi le pays soit quelque peu en difficulté d'autant que pour traiter le dossier transport on s'échine à compliquer la circulation automobile... c'est la prime écolo : la solution punitive ou de l'emmerdement maximum comme moyen de dialogue ultime.
Chacun sachant qu'un véhicule volontairement bloqué par des embouteillages politiquement provoqués ne pollue pas, contribue à abaisser le prix de revient des marchandises ou du travail et ainsi va être un facteur décisif facilitant la bonne marche du dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 09:12

Allez disons-le, jamais, peut-être que les écologistes n’arriveront à être à la hauteur des enjeux de la transition énergétique, en brisant le mur des résistances, et que ce faisant les alertes qu’ils lancent aujourd’hui resteront lettre morte, même s’ils ont raison de s’inquiéter par anticipation de la baisse à venir des énergies fossiles, concomitant au dérèglement climatique et à l’accroissement de la pollution sous toutes ces formes.

Jamais leurs considérations écologiques ne recevront l’écoute nécessaire face aux  réalités économique et politiques qui s’imposent à tous dans le cadre d’un monde fait de gris, d’épuisement des sols, de paupérisation, de luttes intestines entre castes, religions, et idéologie à vocation identitaire et très individualiste. Le protectionnisme identitaire? Mais pour se protéger de quoi? D'un profond mal vivre?

Jamais sans doute en effet, ne faudra-t-il avoir des considérations relatives au mieux vivre, et surtout ici et maintenant où les crises s’imposent à nous, qu’elles soient financières, économiques, environnementales ou climatiques.

En effet, il faut dire les choses clairement : à part rester au tout diésel et au tout nucléaire pour la France, au tout Charbon pour la Chine, il ne faut pas chercher à se projeter dans la création d’un monde meilleur.

C’est vrai que c’est une vraie perte de temps que de vouloir s’intéresser à une politique des transports qui laisserait à tous sa place de se déplacer au moindre coût et en dégageant le moins de pollution possible. Et puis à quoi bon se poser des questions plus locales qui supposent que de temps en temps on s’inquiète de la qualité de notre air.

C’est vrai qu’il vaut mieux rester dans la posture on ne change rien tout va bien, les sachant étant par définition de nos jours ceux qui s’arrogent un droit permanent de plus  polluer que les autres.

Ces sachant étant par ailleurs, on le comprend bien, les premiers à parler des grèves, des pannes et des transports bondés, alors que peut-être ils ne les utilisant pas eux même aux heures de pointes.

Mais ces sachant savent :

Il savent que l’économie décroche et affirment que c’est la faute aux écolos, et de préférence de celle des cocoécolos, moins romantiques que d’autres. On peut en rire.

Pas étonnant qu’avec de telles résistances devant les nécessaires innovations des freins soient toujours mis à favoriser la mise en place sur la durée d’une  véritable politique de transition énergétique.

C’est clair, il faut en prendre acte : Il vaut mieux tergiverser et se moquer sans fin que de débattre des solutions à mettre en place. Tant pis si les équations ont changé faisant par exemple d’un village de 1200 habitants en 1860 une ville de 50 000 habitants en 2014.

Tant pis si la structuration du Grand Paris est une vraie problématique en terme de transports, de saturation routière, de qualité de l’air, tout ira mieux si les écolos ne s’en occupent pas, ne jouent plus leur rôle d’alerte et de propositions dans un monde où la règle depuis 40 ans maintenant est l’immobilisme devant les dettes qui s’accroissent, la précarité qui augmente, l’économie qui va à vaux l’eau au nom de la surconsommation de la surproduction irrationnelle, dans le cadre d’une perception du monde ou le concept du « en avoir plus » prend systématiquement le dessus sur « le mieux être » alors que c’est clair, nous en avons « de moins en moins » sans que cela aboutisse à un « mieux vivre ».

Alors c’est vrai, surtout ne changeons rien, pour que le dossier relatif à notre devenir soit abordé différemment que par la thèse des sachant. Car c’est bien connu quand on se prétend sachant, on ne débat surtout pas avec ceux qui sont porteurs d’alternatives.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 09:28

Lorsque l'on a un peu de mémoire et que l'on fait le bilan du travail des écolos qui ont eu des responsabilités ministérielles depuis quelques dizaines d'années on peut leur faire confiance...

Quelques exemples en vrac !
La dernière en date, particulièrement brillante, a réussi le coup de force de bloquer la relance de la construction immobilière par ses mesures démagogiques inadaptées...
Une autre pour faciliter le transport fluvial a flanqué par terre le canal attendu depuis des années...
Une brillante équipe à Paris à mis en place des dispositifs pour pénaliser la voiture en oubliant de mettre en place des transports en communs le tout en paralysant la ville...
Ne parlons même pas de celle qui supprimait le défilé du 14 juillet et pourquoi pas le wagon de queue du métro...

Pour l'explication des plantes tropicales dans la baltique et les coquillage dans le nord américain là où nous sommes dans le concret pas de réponse comme d'habitude !

Il faut être un anti écolo primaire pour ne pas les prendre au sérieux !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 09:40

Chevalier a écrit:
Comment expliquez-vous ce qui serait une tentation vers le suicide si la parole des Verts n'est pas écoutée.
Incontestablement les pollutions industrielles tuent la planète, détruisent la terre et les océans.
La vie du présent est elle définitivement devenue la vraie vie, sans souci pour l'avenir, pour la vie des enfants, la vie c'est maintenant, demain ...on verra, ils verront.

L'écologie en tant que telle et la préservation de la planète doivent effectivement être des préoccupations mais les Verts devenu EELV sont loin de détenir la vérité car ils oublient trop souvent de se replacer dans l'économie mondialisée dans laquelle nous évoluons désormais avec des biens de consommation produits aux quatre coins de la planète sans aucune préoccupation sociale ou environnementale...

Les beaux discours entre soit à la MDCVA, à Bulles de vie et aux Mille plateaux ne sont et resteront que des blablas sans aucune influence sur ce qui se passe en Chine ou en Inde...

La vraie vie, aujourd'hui, ici et maintenant, la voilà: https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t1712p200-chomage-un-nouvel-espoir#64117
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 09:56

de chevalier Comment expliquez-vous ce qui serait une tentation vers le suicide si la parole des Verts n'est pas écoutée.

Il n'est pas question de suicide, au fond, mais plus d'immobilisme : les grandes révolutions (démocratiques, démographiques, agricoles, industrielles, ferroviaires, automobiles, sanitaires, sociales, aéronautiques, énergétiques, numériques) ne se sont jamais faites en un jour, et toutes ont eu leur phase d'incrédulité, avec des pré -échecs, des tâtonnements, des phases de transition, avant de s'imposer à tous comme des progrès de l'humanité matures.

La difficulté d'aujourd'hui tient au fait que la révolution qu'il convient de mener touche à tous ces aspects en même temps, dans un contexte de pénuries de moyens, d'absence de vision politique de type Rooselvetien (green deal) alors qu'il faut intégrer de nouveaux paramètres planétaires, touchant à la gestion de l'eau, des sols, de l'air et, qu'on le veuille ou non, du climat qui évolue plus vite actuellement que jamais depuis très très longtemps.

Sans vouloir être cynique outre mesure mais histoire d'aborder crûment le sujet, si on ne veut pas de guerres civiles, ou de guerres inter pays (type guerres mondiales prenant une forme nouvelle) qui permettaient au XXe siècle de procéder au suicide collectif de manière plutôt efficace, il faut avec beaucoup de lucidité gérer le surplus de population, la baisses des ressources que peut nous offrir notre planète avec un certain pragmatisme et changer les paramètres essentiels qui nous envoient droit dans le mur.

Gérer l'eau, l'air et les sols se fera par l'homme, pris dans son ensemble, et non pas par les animaux ou les végétaux.
parler de gestion d'une période transitoire ou de transition nécessaire autour de la gestion des énergies hydrauliques, éoliennes, solaires, nucléaires, thermiques, et fossile est une excellence méthode.

La seule qui permette d'avoir une vue d'ensemble de moins de vue, car à même d'apporter des emplois (rénovation, isolation, projets structurants, aménagement des transports, reconsidération de notre mode de vie global).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 09:58

Le problème de l'écologie mondiale est un problème sérieux...
Si l'on souffre d'une maladie on va consulter un médecin si possible compétent...

Peut on avoir confiance dans Diafoirus, médecin rendu célèbre par Molière ?

Pour ma part j'ai la faiblesse de penser que nos écolos actuels ne sont pas des gens qualifiés pour traiter le dossier.

En médecine le premier principe qui s'impose aux praticiens consciencieux est que le traitement envisagé n'aggrave pas l'état du malade.
Prenant exemple sur Diafoirus les écolos font des saignées au malade en état de faiblesse... en l'espèce pour satisfaire une doctrine on flanque une économie fragile par terre alors que nos concurrents profitent de nos carences.

L'écologie raisonnable et raisonnée OUI les écolos Diafoirus aux manettes et en plus hors de contrôle NON !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 10:07

Je crois que c'est là où nous avons une vision différente : que les écologistes d'avant ou actuels (j'ai la chance de suivre ce mouvement depuis des décennies) ne soient pas encore à la hauteur des enjeux, car par encore rejoints par l'ensemble des décideurs, cela ne se conteste pas. L'écologie n'appartient pas à un parti, mais à une collectivité qui a besoin de converger pour sa défense. Il est néanmoins important que des écologistes se soient politisés : les verts certes, mais aussi Cap21, et d'autres mouvements ; reste que la convergence n'est à mon goût pas encore assez forte pour briser le mur des résistances.

Je ne suis pas pour la marginalisation d'untel ou d'untel parce que son pedigree ne serait pas le bon ; je suis pour que plus de gens, progressivement se lancent dans le combat pour une vie meilleure. Et c'est dans cette esprit, que vos remarques sur mon souci de convergences parfois me gênent : car ce désir de convergence de ma part n'est nullement politicien. C'est une conviction profonde qui dépasse ma simple appartenance à un parti, fut-il EELV.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 10:23

les écolos sont à gauche et souvent d'extrême gauche ils l'écrivent !
Alors les copinage d'occasion pour se faire élire ou élargir son audience... et tenter d'amadouer l'adversaire pour mieux le planter à l'occasion ça marche avec les naïfs mais pas avec tonton qui est un vieux routier.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 10:58

Ce n'est pas tout à fait cela. Les écolos ont besoin d'être dans une majorité pour franchir le cap de la théorie au programmatique. Cela suppose des alliances. C'est vrai pour les socialistes, c'est vrai pour les alliances à droite, c'est vrai pour tout parti qui cherche à participer à une majorité.

Pour qui est engagé dans la défense de l'écologie, elles se font à gauche en ce moment plus qu'à droite car la droite a encore des réticences à s'impliquer programmatiquement dans certaines domaines socio-écologiques. Il suffirait que les programmes des tous les partis convergent vers un programme unique en terme d'écologie pour que le vote se dépolitise.

A bien y regarder, nous avons des conceptions proches sur l'utilité que les leaders de partis sachent aller les uns vers les autres. Il n'y a qu'à vous lire pour comprendre tout l'intérêt que vous auriez porté à un rapprochement entre le EELV Modem le PS et l'UDI  si cela avait permis de battre le FDG.

Ma combinaison politique pouvant en partie chevaucher la vôtre, mais simplement avec un curseur un peu plus à gauche et évitant d'exclure par principe le FDG des alliances, mon positionnement personnel me faisant plutôt exclure l'UMP et le FN.

La transition énergétique est un sujet transversal où les convergences peuvent être très fortes entre partis et hommes et femmes voulant la porter concrètement. Je parle de convergence, sans penser à la nature humaine des uns ets autres, plus ou moins enfermée dans une logique partisane excessive. Avant de défendre un parti, il faut toujours défendre ses idées me semble-t-il.

Parler de copinage ne me parait pas le vocabulaire adapté. Que vous soyez un vieux routier ne change rien à la chose vous n'êtes pas le seul à l'être sans vouloir heurter votre modestie naturelle. Quant à ceux qui ont fait preuve de naïveté on peut simplement espérer que leur introspection a commencé.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 11:47

@ Libellule,

Au delà de vos bonnes intentions pour la planète, réalisez-vous a quel point vos discours sont insipides pour tous ceux qui sont confrontés aux problèmes de la vraie vie ?

Deux chiffres auxquels vous devriez réfléchir:

3,5 millions de chômeurs
25% de votes FN aux européennes
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 12:17

Mes discours ne sont pas insipides ; ils vous échappent. Votre aveuglement vous empêche de voir qu'ils envisagent de la création d'emplois par la transition énergétique ; ce qui est insipide c'est la politique menée par nos dirigeants. Quant à prétendre que je ne réfléchirais pas et qu'il me faudrait pour la nième fois revoir vos deux arguments phares depuis des lustres pour y arriver, je pense que vous pouvez aussi vous demander si vous ne limitez pas un peu trop votre manière de pensée en la cadrant dans de telles ornières, qui bien évidemment ne portent aucune proposition visant à améliorer la situation de l'emploi. Je sens que votre refrain qui accompagne ce genre d'intervention de votre part ne va plus tarder à être reproduit ici même. Allez y faites.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 12:36

Je saisis parfaitement le sens de vos discours mais je suis convaincu que sans relocalisation notre pays ne pourra pas s'en sortir... Et pour que ces relocalisations puissent avoir lieu il faut que soit que notre pays redeviennent concurrentiel, soit qu'il adopte des mesures protectionnistes...

Sans de telles mesures la transition énergétique que vous nous ressassez en permanence comme créatrice d'emplois est un leurre car on ne parle pas de créer quelques centaines d'emplois mais bien de centaines de milliers pour ne pas dire millions...

On peut prendre l'exemple des bâtiments Valophis de Jean Zay et de Bois-Cadet...
Une isolation thermique par doublage extérieur a été effectuée ce qui s'inscrit dans la transition énergétique mais à qui GTM filiale de Vinci a-t-il sous-traité l'exécution ?  A des entreprises employant des salariés de pays low-cost....

On peut aussi prendre l'exemple de l'usine Bosch de Vénissieux reconvertie à la fabrication de panneaux solaires...
Un an après sa reconversion elle  a cessé son activité face à la concurrence chinoise...


Dernière édition par a.nonymous le Mer 19 Nov 2014, 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5015
Date d'inscription : 08/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 12:58

J'ai de plus un autre problème avec la transition énergétique annoncée par des politiques ou associations : elle me parait soutenue à la fois par de multiples subventions, et la taxation (surtaxation) de tout ce qui n'est pas vert. Variante allemande : très forte augmentation du prix de l'électricité payée par les usagers.
Est-ce bien durable et soutenable ? Economiquement s'entend. Des "activités d'avenir" subventionnées par la taxation d'activités ou ressources en disparition, j'ai des doutes.
Sinon, pendant que Renault fait joujou avec les voitures électriques dont les batteries ont une autonomie faible, Toyota va sortir la première voiture à pile à combustible.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 15:55

Pendant que tout ce beau monde s'écharpe sur la bagnole de demain les ricains et quelques autres se sortent de l'ornière retrouvent leur indépendance énergétique et traitent le problème d'aujourd'hui avec le schiste dont on ne veut même pas entendre parler chez nous y compris pour faire la moindre étude...
Le plus fort étant qu'en même temps ils étudient la voiture électrique de manière un peu plus réaliste que "SEGO la bravitude" qui a sponsorisé à fonds perdus une usine supposée rentable pleine de commandes virtuelles... au pays du Chabichou.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/06/27/la-tres-chere-voiture-electrique-de-segolene-royal_4446938_823448.html

Effectivement il faut exclure l'UMP et le FN de toute réflexion écologique avec "super ségo" ministresse , les roses, les rouges et les verts on est assuré de perdre notre fic (fric qui est aussi le votre) mais c'est une bonne erreur car elle est de gôche ! ce n'est pas une erreur de "vilain pas beau facho réac"
Faire des c......s avec la gauche c'est mieux que de faire des bénéfices avec la droite !

Etant démunis de technique sur le schiste, si le besoin de rattraper le retard devenait pressant nous mettrons la main au porte feuille pour acheter des brevets.
Et on dit : Merci les écolos franchouillards !

Alors pour le curseur baladeur de gauche à droite, je ne sais pas si les gens qui peinent à boucler le budget à la fin du mois vont se bousculer pour manger écolo à trois fois le tarif normal et si les chômeurs vont attendre que l'on réorganise l'industrie de manière écologique.

Je crains surtout qu'après avoir facilité une "diversité" économique, sociétale, religieuse et politique on arrive au dénouement final prévisible : la grande bagarre qui mettra tout le monde d'accord, relancera l'économie internationale actuellement au taquet, ouvrira des marchés et mettra fin à la surpopulation.

La seule inconnue de taille étant quel est l'imbécile qui va utiliser l'arme atomique ? Lorsque ceux qui pouvaient en détenir était peu nombreux mais tout de même susceptibles d'avoir un brin de bon sens l'équilibre pouvait être réalisé, avec les furieux qui maintenant en dispose le schéma se complique...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyMer 19 Nov 2014, 22:32

La seule inconnue de taille étant quel est l'imbécile qui va utiliser l'arme atomique ?

Un membre de la famille? Plutôt un homme. D'âge mûr. Aimant aussi manier le colt? Smile

Vu que la grande bagarre qui mettra tout le monde d'accord, relancera l'économie internationale actuellement au taquet, ouvrira des marchés et mettra fin à la surpopulation.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand EmptyJeu 20 Nov 2014, 17:30

L'imbécile on le connait c'est celui qui a fait que deux avions se sont abattus sur les tours à New York, un sur le pentagone et le dernier dans la campagne grâce aux voyageurs "couillus" qui ont refusé de crever comme des bêtes à l'abattoir sous l'autorité de cintrés islamistes ...

Pour les franchouillards à qui rien ne sert de leçon ceux qui déclencheront la catastrophe ce sont aussi ceux qui ont détourné un avion d'Air France en partance d'Alger pour le précipiter sur la tour Eiffel, avion qui ayant fait escale à Marseille a été pris d'assaut par le GIGN ... mais c'était le moment du réveillon on a oublié ! et puis c'est vieux...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_d'otages_du_Vol_8969_Air_France

GIGN commandé à l'époque par un officier du nom de FAVIER qui est actuellement le patron de la gendarmerie et dont les écolos veulent la peau.

Alors qui va être l'incohérent capable de nous foutre une bombe sale avec résidus radioactifs ramassés avec l'aide de complicités "inconnues" dans une structure occidentale d'envergure? je commence à en avoir une idée...

J'espère que l'humoriste de service va nous faire son numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty
MessageSujet: Re: Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand   Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat « La transition énergétique et ses freins » avec Pascal Durand
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche de la transition énergétique
» Laurence Abeille, la transition énergétique et les suppressions d'emplois à EDF
» Transition énergétique - Ecoquartier des Temps Durables à Limeil - Centrale biomasse
» Transition énergétique - Prison ferme pour les escrocs à la pompe à chaleur
» Le Plan de Rénovation énergétique des bâtiments

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: