Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -22%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
34.99 €

 

 Maitre Collard et le mal du pays

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




Maitre Collard et le mal du pays Empty
MessageSujet: Maitre Collard et le mal du pays   Maitre Collard et le mal du pays EmptyLun 18 Avr 2011, 11:16

Lorsque l’on connait l’auteur médiatique de ce texte doit on s’interroger ?
-------------------------------------------------

Libres propos de Gilbert Collard (avocat)

Marine Le Pen donnée par un sondage en tête au premier tour de la présidentielle, je crains le pire pour le révérend père président de la République, Nicolas Sarkozy du Chardonnet. Va-t-on le filmer, errant sur les lieux de mémoire vêtu d’une soutane noire ? Va-t-il transformer le Fouquet’s en lieu de pèlerinage pour people repentis ? Va-t-il remplacer le marathon de New York par le marathon de Saint- Jacques de Compostelle ? Ce petit jeu cache une vraie trouille qui est une peur politique des conséquences de la maltraitance identitaire française depuis des années. Depuis vingt ans, peut-être plus, une certaine honte de la France a été cultivée, reléguant à une forme de racisme simplificateur toute revendication de dignité nationale, d’expression d’une histoire millénaire, de souhait secret d’être un peu respecté.S’il n’y avait Marine Le Pen qui ose exprimer haut et fort le non-dit d’une France exaspérée d’être ignorée, croyez-vous qu’on s’intéresserait tout à coup à un peuple qui cherche à retrouver enfin une adresse à la poste restante de l’histoire, du mondialisme et d’une Europe déracinée ? Un peuple qui aime son pays, ses paysages, ses traditions, sa Patrie, même s’il n’ose encore le dire par peur du rire, qui, d’où qu’il vienne, s’est fondu par le temps qui passe dans la Nation.Un peuple qui cherche à faire respecter son héritage judéo-chrétien. Oserait-on, aujourd’hui, évoquer « la France des racines », dont jusqu’alors on se foutait, s’il n’y avait en sourdine un besoin de ressourcement reconstructeur. La difficulté pour l’actuel pontife présidentiel, c’est qu’il ne suffit pas de visiter une cathédrale médiévale au Puy –en-Velay, de s’improviser le notaire d’un « magnifique héritage » chrétien, pour être crédible dans cette posture. Trop de crachats impunis ont depuis des années souillé d’humiliations notre histoire ; trop d’atteintes à notre identité de tous les jours comme de tous les temps historiques nous ont été infligées :l’hymne hué, sifflé, le drapeau transformé en torche-cul, notre langue estropiée, abandonnée, notre passé toujours en procès, notre diplomatie démonétisée, notre culture judéo-chrétienne et notre amour des autres tournés en dérision, transformés en économie frauduleuse. Tout ce mal, sans qu’on lève le petit doigt politique, associatif, judiciaire pour essuyer l’affront. Ce qui est extraordinaire, c’est qu’il faille que le président devienne potentiellement candidat pour découvrir qu’il existe en France des Français qui aiment la France et ses racines sans être racistes, xénophobes, ou même franchouiardement con ! Si l’identité, comme on dit, faute de mieux, avait été honorée comme il se doit, dans le respect réciproque des autres et par les autres, serait-il nécessaire d’en faire un débat, d’en parler, d’en discuter ? L’ouverture de cette discussion est révélatrice d’une souffrance française : le mal du pays !
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot




Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Maitre Collard et le mal du pays Empty
MessageSujet: Re: Maitre Collard et le mal du pays   Maitre Collard et le mal du pays EmptyLun 18 Avr 2011, 18:27

ça décoiffe ! et en plus c'est une prose de Maitre COLLARD qui n'est pas connu comme un "identitaire fasciste" pour employer une expression chère à nos pseudos intellos de gauche...

Pas grave on le déportera pour le plus grand bien de l'avenir du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Maitre Collard et le mal du pays Empty
MessageSujet: Re: Maitre Collard et le mal du pays   Maitre Collard et le mal du pays EmptyMer 20 Avr 2011, 22:01

Ce qui est certain c'est que tout le monde n'a pas le talent d'Hugo ou le vocabulaire de Jaurès pour exprimer ses idées. Quand au débat sur la notion même d'identée, on peut poser la question, mais je ne suis pas certain que cet avocat (qui n'en est pas à son premier coup de pub médiatique) la pose de façon satisfaisante. Il a sans doute la réponse et des révélations dans une enveloppe qu'il peut brandir devant les caméras... mais quelle en est la réalité ? Quelle en est la pertinence ? Quelle est donc la pertinence d'utiliser l'histoire à des fins politiques ou publicitaires ?

Je reste convaincu, comme nombre d'historiens et de sociologues, que l'idéntité d'un groupe, ici d'un pays, ni ne se décrète ni même ne "s'honore". C'est une réalité qui se construit au fil de ce que certains nomment la "longue durée". Quand à la cathédrale médiévale du Puy-en-Velay pourquoi pas. Mais qu'est-ce que ce "besoin de ressourcement reconstructeur" ? Cette formule est paradoxale parce que justement elle tend à nier les évolutions qui ont modifié la nature même de la société française dans ces 50 dernières années (pour ne pas dire dans ces 200 dernières années).

Autre question ensuite dont je discutais aujoud'hui même avec mes vieux parents : qu'est-ce que la Nation à l'heure de la construction européenne ? Patrie et nation sont-elles encore des repères qui ont un sens pour tous ? Voir qui ont un sens tout court. Je me posais la question justement en regardant ce jour le magnifique arbre, le chêne des Etats Unis d'Europe, planté le 14 juillet 1870 dans son jardin d'Hauteville House par Victor Hugo. Et bien j'avoue qu'en terme d'identité cela pose effectivement question de nos jours alors que cet arbre est devenu immense et que l'Union est aujourd'hui une réalité, perfactible certes, mais bien réelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Maitre Collard et le mal du pays Empty
MessageSujet: Re: Maitre Collard et le mal du pays   Maitre Collard et le mal du pays EmptyJeu 21 Avr 2011, 07:07

Maitre COLLARD n'étant ni Hugo ni Jaurès ce qu'il dit ne vaut rien.

Les sociologues et les historiens (lesquels mais est ce la question ?) pensant de manière différente il n'y a pas lieu de s'inquiéter... il est vrai qu'ils détiennent la vérité...

LOIC ayant abordé la question avec ses vieux parents qui ont un avis sans doute essentiel pour le corps électoral national et l'arbre planté en 1870 ayant bien poussé on en arrive ... à quoi de précis ... à rien mais on a donné une leçon de plus.

Pour ma part je trouve que le texte soumis par EOLE même s'il émane de Maître COLLARD au sujet duquel il est possible d'avoir des avis contrastés est intéressant d'autant que ne pouvant en parler avec mes vieux parents qui ne sont plus là, j'écoute ce qui se dit dans des milieux divers tant sur les plans sociaux, que politique ou économiques et que je constate en le déplorant que nos supposées élites politiques, économiques ainsi que nos "logues" politologues, sociologues... se plantent assez régulièrement sur ce que pensent et veulent les Français...

Nous saurons si COLLARD avait raison en 2012 ce qui n'est après tout pas si loin.
Je vois poindre des noms d'oiseaux si le "maître" a eu l'aplomb et en plus raison de ne pas penser comme LOIC. La France sera alors peuplée de "réacs" qui n'ayant rien compris à l'évolution de la société devront impérativement êtes pris en mains aux fins de rééducation politique.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Maitre Collard et le mal du pays Empty
MessageSujet: Re: Maitre Collard et le mal du pays   Maitre Collard et le mal du pays EmptyJeu 21 Avr 2011, 23:44

Mais vous permettez que ce je donne mon avis non ? Même s'il n'est pas en accord avec celui de Maître Collard ?

Oui ?

Merci.

Par ailleurs, dans ma réponse, je pose aussi quelques questions qu'il me semble ne pas devoir perdre de vue. Celle de comment se construit ET se modifie au fil des siècles une idéentée, celle d'un pays et même celle d'une nation. Et sur ce sujet là d'ailleurs, celle du sens du mot Nation, justement à l'heure de l'intégration européenne, il y a peut-être, et c'est en tout cas mon cas, des questions à se poser avant même d'avoir de pouvoir se forger des certitudes. Car individuellement aussi, je ne crois pas que l'identité ou le sentitment d'appartenance se décrète. Je crois que c'est un peu plus complexe.

Je me posais justement une autre question suite à la lecture de ce texte. Je suis français de naissance même si j'ai la possibilité d'acquérir par mariage une autre nationalité. C'est un fait, je suis français. Mais suis-je fier d'être français ? Parce que c'est le sens de la question posée par M. Collard lorsqu'il parle "d'humiliation", "d'affront" et d'identité. Et bien je me pose la question. Fier de quoi ? Fier pourquoi ? Fier pour quoi ? Fier face à quoi ou face à qui en l'occurence ? Et bien non, je ne réponds pas directement parce que je trouve que c'est compliqué.

Compliqué dans une société qui change. Le très beau texte d'Ernest Renan "Qu'est-ce qu'une Nation ?" est aujourd'hui pour le moins daté. Et peut-on aujourd'hui penser la France comme la racontait Charles Péguy ? Je ne crois pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Contenu sponsorisé





Maitre Collard et le mal du pays Empty
MessageSujet: Re: Maitre Collard et le mal du pays   Maitre Collard et le mal du pays Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maitre Collard et le mal du pays
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Japon un pays modèle?????
» « le pays de la richesse et du miel »
» Gymnase Salvador-Allende - Le maître d’armes ligotait les enfants et les filmait
» la France pays de traditions...
» Pas d’amalgame: l’islam au pays des merveilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: