Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -43%
Platine vinyle DENON DP-300F NOIR
Voir le deal
199.99 €

 

 Pierre Mendès France

Aller en bas 
AuteurMessage
coufsur

coufsur

Messages : 913
Date d'inscription : 22/12/2014

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptySam 25 Mar 2017, 09:00

Quelle classe, quelle lucidité, son discourt du 18 Janvier 1957 est prémonitoire.
http://www.les-crises.fr/discours-de-pierre-mendes-france-contre-le-traite-de-rome-le-18-janvier-1957/
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1352
Date d'inscription : 03/03/2013

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptySam 25 Mar 2017, 11:24

Un brillant esprit mais qui n'a pas su dépasser son ideologie et de voir les aspects positifs de l'Europe
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 913
Date d'inscription : 22/12/2014

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptySam 25 Mar 2017, 11:41

thierry a écrit:
Un brillant esprit mais qui n'a pas su dépasser son ideologie et de voir les aspects positifs de l'Europe
Comme Philippe Séguin en 1992 devant le parlement.
https://blogs.mediapart.fr/danyves/blog/180313/le-discours-premonitoire-de-philippe-seguin

Le problème c'est que ce qu'avaient vu venir le deux personnes, arrive aujourd'hui.

Nous nous sommes damnés en échangeant notre liberté contre une hypothétique prospérité matérielle.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptySam 25 Mar 2017, 17:17

2017-1957. 60 ans en effet. Et?

Les dirigeants européens commémorent ce 25 mars les 60 ans du Traité de Rome. Lors de la signature en 1957 des actes fondateurs de la construction européenne, ils étaient déjà conscients des difficultés à venir.

Après l'échec du projet de Communauté européenne de la défense (CED) -signé en 1952 et rejeté par les parlementaires français deux ans plus tard-, les Européens sont prudents. L'inquiétude se cristallise sur la ratification des traités par les Parlements nationaux. Après des négociations difficiles, les deux traités entreront en vigueur le 14 janvier 1958.

La signature entourée d'un «faste exceptionnel» raconte Le Figaro le 26 mars 1957, marque «une étape décisive sur la voie de l'intégration européenne.»

«L'unité européenne sera, disait M. Bech, au nom du Luxembourg, une opération qui n'ira ni sans douleur ni sans choc.»

Espoir de M. Luns qui, au nom de la Hollande, voit un heureux présage dans cette signature donnée en la capitale de l'Europe antique et de celle du moyen âge.
Gratitude du chancelier Adenauer et de M. Spaak, qui évoquent le souvenir de tous ceux qui eussent voulu être à Rome ce soir: M. Alcide De Gasperi, le comte Sforza, M. Robert Schuman, M. Guy Mollet, M. Jean Monnet, M. von Brentano, tous les diplomates, tous les militants qui ont préparé ce jour.

«Je veux modérer ma joie, disait M. Spaak, mais nous avons tous conscience de vivre une grande date de l'histoire de l'Europe.»

(...)

Notre ministre des Affaires étrangères, M. Pineau, s'employa à dissiper les craintes de nos amis. Nos dernières mesures économiques ne sont que transitoires et ne représentent nullement une prise de position opposée à l'esprit du Marché commun. Les premiers effets du traité ne sauraient, en effet, se manifester avant janvier 1959. A la fin de la première étape, d'ici quatre ou cinq ans, il faut espérer que l'affaire d'Algérie sera liquidée et que le pétrole saharien améliorera notre situation en devises.

(...)

Nous nous orientons donc vers une Assemblée européenne de dix- sept pays, élue au suffrage universel, esquisse de la Grande Europe.

Le texte intégral
http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2017/03/23/26010-20170323ARTFIG00313-traite-de-rome-il-y-a-60-ans-les-six-signataires-heureux-mais-circonspects.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4982
Date d'inscription : 08/01/2012

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptySam 25 Mar 2017, 19:56

Le traité de Rome est signé en 1957 entre six pays européens : Allemagne, France, Italie et trois plus petits pays : Belgique, Pays-Bas, Luxembourg.
En 1957, P. Mendès France dit craindre la concurrence commerciale "du fait de leur retard en matière sociale" de ces partenaires, particulièrement l'Italie et l'Allemagne. Les vingt années suivantes verront en fait une amélioration générale des niveaux de vie, comme un démenti durable.

Viennent les premiers élargissements, puis surtout la chute du rideau de fer (et du mur de Berlin) à la fin des années 80. Pour des raisons politiques (stabiliser les jeunes démocraties de l'Est, comme pour Espagne, Grèce et Portugal auparavant) les dirigeants européens décident l'élargissement. Dix états intègrent l'UE en 2004. Le texte de P. Mendès France va redevenir prophétique.
La France demandait l'approfondissement avant l'élargissement, à l'époque. Elle a cédé. P. Mendès France ne voulait pas de "décisions prises à la majorité". Aujourd'hui, avec 28 (bientôt 27) partenaires autour de la table, c'est l'unanimité nécessaire dans plusieurs domaines qui freine ou bloque l'harmonisation des règles. D'où l'idée d'une Europe à deux vitesses.

Et puis, il y a "la délégation de ces pouvoirs à une autorité extérieure, laquelle, au nom de la technique, exercera en réalité la puissance politique". On reconnait la Commission. Vaste sujet à développer.
Mais on ne peut dire que tout le mal vient de l'Europe. Depuis 1957, le monde entier (surtout en Asie) s'est développé. Les chocs pétroliers successifs ont multiplié le cours du pétrole et du gaz. Que nous importons.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptyDim 26 Mar 2017, 01:10

salamandre a écrit:
---/---
Viennent les premiers élargissements, puis surtout la chute du rideau de fer (et du mur de Berlin) à la fin des années 80. Pour des raisons politiques (stabiliser les jeunes démocraties de l'Est, comme pour Espagne, Grèce et Portugal auparavant) les dirigeants européens décident l'élargissement. Dix états intègrent l'UE en 2004. Le texte de P. Mendès France va redevenir prophétique.
La France demandait l'approfondissement avant l'élargissement, à l'époque.
---/---


En effet, le problème ce n'est pas l'Union en elle-même mais bien les derniers élargissements à des pays de l'Est ayant des niveaux de vie très inférieurs à ceux de l'Ouest....

Ces élargissements se sont faits alors qu'il aurait fallut effectivement au préalable "approfondir" l'Union en avançant sur l'harmonisation sociale, salariale, fiscale, environnementale, ...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptyDim 26 Mar 2017, 11:39

On pourrait revenir vers un noyau dur européen, mais qui le propose?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4982
Date d'inscription : 08/01/2012

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptyDim 26 Mar 2017, 12:46

Gérard a écrit:
On pourrait revenir vers un noyau dur européen,  mais qui le propose?

Extrait d'un article récent
Citation :
L’Europe « à plusieurs vitesses » divise Est et Ouest
()
L’Europe à 27 ? Trop lente
Ce concept d'Europe « à plusieurs vitesses », qui date des années 1990, est déjà une réalité : la zone euro, avec dix-neuf pays partageant la monnaie unique, ou l’espace sans passeport de Schengen sont deux gros sous-ensembles. Mais aujourd’hui, Paris et Berlin veulent montrer que, face au danger de délitement de l’Union, il faut pouvoir la réformer, et tant pis si ce n’est pas à 27. « L’essentiel, c’est que l’UE puisse avancer », a insisté François Hollande.

Le signal inquiète particulièrement les pays de l’Est, qui ne veulent pas végéter « dans une Europe de seconde zone », insiste un diplomate du « groupe de Visegrad » (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie).
« Nous avons peur d’un retour du protectionnisme à l’Ouest », ajoute un autre diplomate. Une grande partie de l’attachement de ces pays à l’Europe est liée au marché intérieur et à ses quatre libertés de circulation – des biens, des capitaux, des marchandises, et surtout des personnes. Ils sont très inquiets des velléités récentes de la France, de l’Allemagne, de la Belgique ou de l’Autriche qui poussent à la révision de la directive sur les travailleurs détachés, estimant qu’elle favorise le dumping social. L’Autriche songe à une forme de préférence nationale.
()
Beaucoup doutent qu’il soit forcément plus facile de s’entendre à quelques-uns qu’à 27. Ou que l’Ouest avancerait plus rapidement sans l’Est sur certains sujets. La ligne de fracture est davantage entre Nord et Sud, ou entre sociaux-démocrates et conservateurs, sur des thèmes comme le sauvetage financier de la Grèce ou la finalisation de l’Union bancaire. « Membres fondateurs contre les nouveaux venus de l’Est ? C’est trop réducteur. Sur la fiscalité ou l’harmonisation sociale, les tensions existent avec ou sans le groupe de Visegrad », relève un diplomate.
()
http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/03/10/l-europe-a-plusieurs-vitesses-divise-est-et-ouest_5092464_3214.html

De proposer à décider, encore du chemin. Pour ce qui est du clivage entre les pays "sociaux-démocrates ou conservateurs", indiqués dans le texte, il peut être variable : en considérant qu'il s'agit plutôt des gouvernements, issus du résultat forcément provisoire des dernières élections.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France EmptyDim 26 Mar 2017, 20:48

Gérard écrit:
Citation :
On pourrait revenir vers un noyau dur européen, mais qui le propose?

Qui le propose? Les gouvernement s français, allemand, italien et espagnol évoqué en terme diplomatique lors du dernier mini sommet entre les chefs d'états et de gouvernements précités.
A titre individuel et plus direct, E.Macron dans un entretient avec le JDD et aussi le ministre allemand de l'économie Sigmar Gabriel. D'autres préconisent un gouvernement de la zone Euro comme un premier cercle de l'europe. L'idée fait son chemin dans plusieurs pays européen dit fondateurs..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pierre Mendès France Empty
MessageSujet: Re: Pierre Mendès France   Pierre Mendès France Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Mendès France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes... :: Présidentielles 2017-
Sauter vers: