Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Retour de balançoire ! la presse américiane s'occupe de Macron...

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Retour de balançoire ! la presse américiane s'occupe de Macron...  Empty
MessageSujet: Retour de balançoire ! la presse américiane s'occupe de Macron...    Retour de balançoire ! la presse américiane s'occupe de Macron...  EmptyMer 14 Juin 2017, 08:13

Le New York Times dénonce “les pouvoirs illimités” de Macron

Démocratie. Le nouveau président de la République “pourrait être tenté d’abuser du pouvoir exécutif”, prévient le quotidien américain de gauche, dans un éditorial au vitriol.
La mise en garde ne vient pas de France mais des États-Unis. Dans un éditorial cinglant, intitulé “Les pouvoirs illimités d’Emmanuel Macron” et publié lundi 12 juin, le New York Times fustige la dérive autocratique et dangereuse du nouveau président de la République français.
“L’emprise sur le pouvoir politique d’Emmanuel Macron semble inébranlable après le premier tour des élections législatives en France dimanche”, constate le quotidien de gauche américain, qui s’inquiète notamment de son projet de loi antiterroriste “qui légaliserait de façon permanente l'état d'urgence décrété par le président François Hollande, peu après les attaques terroristes à Paris, en novembre 2015”.
Le journal redoute "une République plus répressive"
“L'absence d'un rôle pour le pouvoir judiciaire pour contrôler le pouvoir global de l'exécutif est troublante. Encore plus alarmante est la consécration de l'état d'urgence dans le droit ordinaire, qui entraîne un frein permanent aux droits constitutionnels des citoyens français”, poursuit le New York Times. "De telles mesures n'ajoutent pas grand chose à la législation antiterroriste déjà existante qui a peu contribué à la lutte contre le terrorisme, tout en faisant du mal aux droits des citoyens.”
“La seule chose qui peut empêcher le projet de loi de devenir une loi pourrait être le Conseil constitutionnel”, remarque le journal, connu pour ses positions démocrates. “Le Conseil ne doit pas permettre ce qui devait être une suspension extraordinaire et temporaire des droits des citoyens de devenir permanente. Sinon, la promesse du nouveau départ de M. Macron pour la France pourrait aboutir à une République plus répressive et paver la voie à d'autres abus du pouvoir exécutif au-delà de son mandat”, avertit en conclusion le New York Times.

http://www.valeursactuelles.com/politique/le-new-york-times-denonce-les-pouvoirs-illimites-de-macron-84713
Revenir en haut Aller en bas
 
Retour de balançoire ! la presse américiane s'occupe de Macron...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la presse portait Macron au pinacle – et au pouvoir
» L’info « Les Macron payent leur taxe d’habitation » relayée par toute la presse est une Fake News
» Turquie et liberté de la presse en France
» Communiqué - Pour une liste d’union de la gauche et des écologistes
» la presse et l'intox...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: