Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 On reparle des ROMS

Aller en bas 
+28
paulau
Robin
Admin
thierry
lorenzaccio
penelope94
Clarisse
kermor
iris2
Salamandre
telemaque
danroux
Marion Legouy-Desaulle
vieux-breton
mamiea
l'imprecateur
JS
celine
Roselavy
Clovis
matmut
sebastien
Gérard
Loïc
jo
GUIZMO
Libellule
papy Mougeot
32 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyVen 22 Juil 2011, 12:22

Rappel du premier message :

22/07/2011 à 10:21
Ressortissants roumains: les policiers se disent inquiets
Des responsables policiers et de la justice s'inquiètent de la délinquance "générée par les ressortissants roumains" en région parisienne qui, selon eux, explose, se diversifie et devient violente à l'égard des forces de l'ordre.
partagezDel.icio.usViadeoMyspaceGoogleLiveYahoo! BuzzYahoo!DiggWikio votez réagissez
photo : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT, AFP La "délinquance générée par les ressortissants roumains" a augmenté de 72,4% au premier semestre 2011 par rapport au premier semestre 2010, selon une étude policière consultée par l'AFP.

5.680 Roumains, dont une très forte majorité de mineurs, ont été "mis en cause" pour des larcins sur les six premiers mois de 2011, contre un total de 3.294 sur la même période de 2010.

Datée de début juillet et émanant de plusieurs services de police du "grand Paris" (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), l'étude ne fait pourtant que confirmer une tendance policière ancienne.

Un document de la direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), que s'était procuré l'AFP, faisait déjà état d'une hausse de 69% sur les cinq premiers mois de l'année 2011.

Le précédent ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, avait affirmé au cours de l'été 2010 que les actes de délinquance perpétrés par des Roumains à Paris avaient "augmenté de 259% en 18 mois".

à lire aussi
dans actualité :

Minorités
La Licra décide de ne plus participer aux conventions de l'UMP
Cette annonce survenait après que, le 28 juillet 2010, le chef de l'Etat eut tenu à l'Elysée une réunion très controversée sur les "problèmes que posent les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms" après des violences survenues à Saint-Aignan (Loir-et-Cher).

L'étude de juillet pointe l'explosion des vols en tous genres, de téléphones portables ou dans les distributeurs automatiques de billets de banque (Dab), quatre à cinq par jour dans les lieux touristiques, commis "par des mineurs âgés de 10 à 17 ans".

Elle détaille aussi le développement des escroqueries à la charité, de la mendicité collective ou de ventes à la sauvette.

La famille B., activement recherchée par la police, est citée à titre d'exemple car elle fait régulièrement venir des ressortissants de Roumanie moyennant 100 euros par tête pour le voyage en France.

Ceux-ci, raconte l'étude, sont ensuite répartis dans la capitale, qui pour voler, qui pour mendier, en fonction de leur âge, voire "vendre des animaux dans la rue" 100 à 200 euros pièce, faux certificats à l'appui.

Des responsables de la police et de la justice ont fait part à l'AFP de leurs "inquiétudes" à cet égard, citant également des vols de cuivre, qui perturbent le trafic des métros, et l'organisation de jeux de hasard sur la voie publique.

"Ces ressortissants sont très organisés, diversifiés", ont-ils fait valoir. Ils n'"hésitent pas à protéger par la violence" leurs activités en agressant les forces de l'ordre, nombreuses là où ils sont implantés, notamment des Tuileries au Trocadéro.

Des CRS et des policiers en VTT ont été agressés le week-end dernier à Paris, une "tendance récente" faisant dire à un responsable policier: "Soit nous les dérangeons, soit nous ne leur faisons même plus peur".

L'étude rapporte les propos de jeunes Roumains évoquant une peine de cinq ans de prison chez eux en Roumanie pour un vol et "rien en France" s'agissant de délinquants mineurs.

La police, selon les sources, accuse la justice de ne pas les poursuivre plus sévèrement, la seconde invoque la législation, notamment celle sur les mineurs ou des "procédures mal faites".

La présence d'une dizaine de policiers roumains, affectés à Paris depuis les polémiques de l'été dernier, permet cependant à ces responsables de garder espoir face à ce phénomène qui "enquiquine la population" et "plombe les chiffres de la délinquance", selon eux.

http://actu.orange.fr/france/ressortissants-roumains-les-policiers-se-disent-inquiets-afp_164000.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal




Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyVen 04 Oct 2013, 08:25

Loïc a écrit:
On peut développer aucun problème je n'en suis en rien responsable. C'est pas ma génération.

Parc contre ce qui se passe ici et maintenant j'y suis attentif.

Et pour le coup, les arguments nauséabonds à propos de populations aux modes de vie "si différents" qu'ils "n'auraient pas vocation à rester en France" me paraissent être grave parce que derrière les Roms c'est une intolérance, un rejet, vis à vis justement de la différence.

Et ce n'est pas très glorieux ni même cohérent avec la devise républicaine qui parle d'égalité et de fraternité.
alors pourquoi faire allusion au passé pour d'autres situations ?

Nous savons tous que les historiens communistes réécrivent l'histoire et la transforment (on fait la liste ?) ... alors ou nous parlons du passé pour tout ou on la boucle et on se penche sur le présent et l'avenir...

Le nauséabond à bon dos lorsqu'il est sélectif, oui je sais c'est la manière marxiste de s'exprimer pour bien marquer sa différence, pour ma part je crois que du nauséabond le PC pourrait en bonne justice s'en prendre quelques bonnes rations sans avoir le droit de crier au scandale.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyDim 06 Oct 2013, 21:46

Alors que certains à gauche de la gauche équipés d'un logiciel version 1977 bouclent sans fin en ressassant le mot "xénophobie" d'autres comme le président socialiste de l'Assemblée Claude Bartolone tiennent des propos beaucoup plus censés...

«l'essentiel, c'est de répondre à ce besoin de sécurité qui est exprimé par nos compatriotes. La sécurité ce n'est pas un gros mot, c'est un besoin».


Le Parisien a écrit:
Bartolone pour l'interdiction de la mendicité «avec des enfants mineurs»

Publié le 06.10.2013, 13h52 | Mise à jour : 14h09

Claude Bartolone a estimé, dimanche, qu'il fallait interdire la mendicité des adultes «avec des enfants mineurs», comme la pratiquent notamment certains Roms actuellement en France. Le président PS de l'Assemblée nationale est formel: «sur la question des Roms, il faut aider les familles qui permettent à leurs enfants d'être scolarisés régulièrement à s'intégrer dans la société française».

«Lorsque vous avez des journées entières des mères en particulier, qui mendient avec des enfants en bas âge, il y a des choses qui ne peuvent pas être acceptées», a t-il déclaré au Forum Radio J. «Il faut l'interdire», a-t-il répété. «Lorsque l'on a des enfants et des mères dans une telle situation, il faut être capable de les aider. Les collectivités locales savent le faire, il y a l'aide sociale à l'enfance, un certain nombre de structures qui permettent de prendre en compte ce genre de choses».

Interrogé sur l'action de Manuel Valls au ministère de l'Intérieur, le président de l'Assemblée nationale a estimé que «l'essentiel, c'est de répondre à ce besoin de sécurité qui est exprimé par nos compatriotes. La sécurité ce n'est pas un gros mot, c'est un besoin».
Source: http://www.leparisien.fr/politique/bartolone-pour-l-interdiction-de-la-mendicite-avec-des-enfants-mineurs-06-10-2013-3200539.php
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyDim 06 Oct 2013, 22:28

Claude Bartone n'a pas dit que cela. Son intervention complète donne un sens bien différent à celui que vous sous entendez...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptySam 12 Oct 2013, 00:17

On reparle (encore) des Rroms au tribunal....

Il faut quand même reconnaitre que le comportement de ces adultes vis à vis de ces enfants n'appelle ni indulgence ni compassion et on se demande bien pourquoi un seul prévenu a été interdit du territoire français...


AFP a écrit:
11/10/2013 à 18:13
Nancy: 2 à 8 ans de prison pour les parents de Roms cambrioleurs

Vingt-six des vingt-sept Roms d'origine croate qui comparaissaient à Nancy pour une centaine de vols commis dans plusieurs pays d'Europe ont été condamnés vendredi à des peines de 2 à 8 ans d'emprisonnement. Seule une accusée a été relaxée.

Les juges du tribunal correctionnel se sont montrés plus cléments que le parquet, qui avait requis contre une dizaine d'entre eux la peine maximale de 10 ans d'emprisonnement.

Le procès de ces 27 tziganes originaires de Croatie, âgés de 19 à 55 ans et organisés en trois clans familiaux, s'était ouvert le 30 septembre.

Ils étaient poursuivis pour avoir forcé leurs enfants à dérober plusieurs millions d'euros lors d'une centaine de cambriolages dans l'est de la France, mais aussi en Belgique ou en Allemagne.

Huit d'entre eux étaient également poursuivis pour "traite d'être humains", dans le cadre d'"achats" d'épouses, parfois pour près de 180.000 euros.

Le tribunal n'en a toutefois condamné qu'un seul sur ce chef de prévention, et a requalifié l'infraction en "provocation de mineurs à commettre des délits" pour les sept autres.

"Les juges ont abandonné l'infraction honteuse de traite des êtres humains: en cela, cette décision évite toute stigmatisation, nous nous en félicitons", a déclaré à l'AFP l'un des avocats de la défense, Me Alain Behr, à l'issue de l'audience.

L'enquête, basée sur des milliers d'écoutes effectuées chez 120 suspects, avait mis au jour une organisation dirigée par des chefs de clans, aidés de capitaines, lieutenants et enfin de leurs enfants, âgés d'une dizaine d'années, exécutants des cambriolages.


Une enfance perdue

"Voilà la vérité: celle d'une fillette de 13 ans qui a passé toute son adolescence, sa jeunesse à prendre tous les risques, y compris celui de se faire tuer", avait asséné le procureur après avoir lu trois pages de déposition d'une jeune femme qui décrivait l'organisation des cambriolages.

Elle y racontait les équipes de deux - un enfant pour fouiller les maisons, l'autre pour surveiller, après avoir vérifié que les occupants étaient absents -, l'attrait principal pour les bijoux, les montres, l'argent liquide, qu'ils commençaient toujours à chercher d'abord dans les chambres, puis la salle de bains.

Mais pour la défense, "il n'y avait rien de tangible dans ce dossier, et l'on est parti dans tous les sens, sans socle juridique qui permette de condamner, simplement de soupçonner".

Les avocats des prévenus avaient par ailleurs bataillé contre l'accusation de "traite des être humains", faute selon eux de quelque contrainte exercée sur les enfants.

Les magistrats ont suivi le parquet dans ses demandes de peines avec sursis pour trois femmes, mais pour une durée de 2 ans, contre six mois requis par l'accusation.

Le tribunal a en revanche prononcé des durées de peines globalement inférieures à celles qui avaient été demandées par le procureur.

Toutes les condamnations à de l'emprisonnement ferme ont par ailleurs été assorties d'une interdiction de séjour en Alsace et Lorraine durant cinq ans. Un seul des prévenus a été interdit définitivement de territoire français.

La demande de confiscation de l'ensemble des biens des chefs de clan n'a par ailleurs pas été suivie.

Le procès s'était ouvert quelques jours peu après des propos controversés du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui avait mis en doute la volonté et la capacité d'intégration en France de la majorité des Roms.

Un des avocats de la défense, Me François Robinet, avait alors demandé aux juges de "rester imperméables aux bruits que l'on entend sur les Roms". "Je sais que votre tribunal saura se détacher de toutes les perspectives fantasmagoriques", avait-il ajouté à l'issue de sa plaidoirie.
Source: http://actu.orange.fr/france/nancy-2-a-8-ans-de-prison-pour-les-parents-de-roms-cambrioleurs-afp_2610732.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 09:59

Pour le retour de Léonarda arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire SIGNEZ CETTE PÉTITION http://t.co/TvOcGZWQ1W

Pourquoi c'est important
La semaine dernière, une mère de famille originaire du Kosovo et ses 6 enfants ont été expu...lsés. Ils habitaient dans le Doubs. Mais Léonarda, élève de 3ème au collège André Malraux de Pontarlier était ce jour-là en sortie scolaire. Un agent de la Police de l'Air et des Frontières a alors appelé la professeure d'histoire-géographie de la jeune fille pour lui demander d'arrêter immédiatement le car d’enfants !

"Il m'a dit que nous n'avions pas le choix que nous devions impérativement faire stopper le bus là où nous étions car il voulait récupérer une de nos élèves en situation irrégulière : Léonarda Dibrani cette dernière devait retrouver sa famille pour être expulsée avec sa maman et ses frères et soeurs !"

Les policiers sont venus interpeller Léonarda devant ses camarades sur le parking d'un collège de Doubs. Elle habitait la France depuis plus de 4 ans et ne connait pas le Kosovo mais elle a été expulsée dans la journée. L'histoire a été racontée sur le blog de RESF abrité par Médiapart. Il faut lire ce récit d'une expulsion en France en 2013.

Nous avons honte de cette expulsion. Nous demandons le retour de Leonarda et de sa famille. Des sanctions doivent également être prises à l'encontre du préfet pour que de tels agissements ne se reproduisent pas.


Premières et premiers signataires:
- Pouria Amirshahi, député de la 9ème circonscrition des Français de l'étranger
- Eva Joly, eurodéputée, Ile-de-France
- Esther Benbassa, sénatrice du Val-de-Marne
- Christophe Najdovski, adjoint au maire de Paris
- Martine Chantecaille, conseillère municipale et d'agglomération à la Roche sur Yon
- Claude Gourvil, conseiller général, Laval


Source: Léonarda, 15 ans, arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire (Blog de RESF sur Mediapart)
http://blogs.mediapart.fr/blog/resf/141013/leonarda-15-ans-arretee-et-expulsee-pendant-une-sortie-scolaire
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 10:19

La version du journal le Monde...


Le Monde a écrit:
Collégienne kosovare expulsée : les détails d'un incident controversé

Le Monde.fr | 15.10.2013 à 21h51 • Mis à jour le 16.10.2013 à 09h42 | Par Laurent Borredon

L'arrestation et l'expulsion d'une collégienne kosovare de 15 ans, Leonarda, il y a une semaine, n'en finit pas de faire réagir. Alors que de nombreux responsables de gauche se sont indignés contre une opération de police jugée "insupportable", le PS a demandé que soient "clairement établies (...) les circonstances et les responsabilités" dans cette intervention, qui a donné lieu à des interprétations différentes entre le ministère de l'intérieur et la préfecture d'un côté, et Réseau éducation sans frontière (RESF, collectif d'associations militant contre l'éloignement d'enfants étrangers scolarisés en France) de l'autre.

Joint par Le Monde, le cabinet du ministre de l'intérieur a confirmé qu'il s'agissait d'une "famille kosovare" dont les demandes d'asile en France ont été rejetées, comme souvent pour les ressortissants de ce pays. Dans un communiqué envoyé mardi soir 15 octobre, Manuel Valls affirme appliquer "avec fermeté les décisions d'éloignement tout en veillant scrupuleusement au respect des droits des étrangers qui font l'objet d'une mesure d'éloignement".
Selon la préfecture, la famille est entrée irrégulièrement en France le 26 janvier 2009. Leur première demande d'asile est rejetée par l'Office française de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) le 20 août 2009 puis, en appel, par la Cour nationale du droit d'asile, le 31 janvier 2011. Deux mois plus tard, elle dépose une demande de réexamen, à nouveau écartée. La préfecture prononce alors, en septembre 2011, un refus de séjour assorti d'une obligation de quitter le territoire, confirmé par le tribunal administratif le 26 janvier 2012, puis par la cour administrative d'appel de Nancy, le 21 février 2013.

La famille tente enfin une demande de régularisation au titre de la circulaire Valls du 28 novembre 2012 sur "l'admission exceptionnelle au séjour des étrangers en situation irrégulière". En vain. La préfecture affirme que ses membres "ne remplissaient pas les critères de résidence prévus par cette circulaire" (car ils n'étaient pas en France depuis suffisamment longtemps), et "présentaient d'insuffisantes perspectives d'intégration sociale et économique".


EXPULSION DU PÈRE, PUIS DE LA MÈRE ET DES ENFANTS

La situation évolue brutalement le 4 septembre, lorsque le père est contrôlé lors d'un déplacement à Colmar, puis placé dans un centre de rétention administrative. Parallèlement, sa famille restée dans le Doubs est assignée à résidence, en application d'une autre circulaire Valls, du 6 juillet 2012, destinée à éviter le placement des enfants en rétention.

Selon la préfecture, à ce moment-là, "des membres d'associations soutenant la famille ont expressément demandé de veiller à ce que celle-ci soit regroupée", mais il "n'a pas été possible de la réunir le même jour sur un même vol à destination du Kosovo". Le père est donc expulsé le 8 octobre, et l'éloignement de la famille est programmé le lendemain, dans un vol au départ de Lyon à 13 heures.

Mais, "si la mère et cinq de ses enfants étaient présents (...), l'une des filles, âgée de 15 ans, était absente, car elle avait dormi à l'extérieur du domicile familial et se trouvait dans un bus qui s'apprêtait à partir pour visiter une entreprise locale à Sochaux", explique la préfecture.


PAS DANS LE CADRE SCOLAIRE

Pour la suite, les versions de la préfecture, du ministère et de RESF ne divergent pas fondamentalement sur le déroulement des événements, mais plutôt sur leur interprétation. D'après le ministère de l'intérieur, l'adolescente est jointe dans le car par l'ancien maire de Levier, actif dans le comité de soutien à la famille. Il se trouve en présence de sa mère et explique à la collégienne la situation. Le bus s'arrête en chemin, sur le parking d'un collège. La jeune fille est prise en charge par les policiers venus la chercher, qui la ramènent ensuite à sa famille.

La préfecture ne pouvait pas laisser cette jeune fille seule en France, se défend le cabinet de M. Valls. Selon lui, les policiers ne sont à aucun moment intervenus au sein du car d'un établissement scolaire ou en présence d'autres élèves. "Les choses se sont déroulées sans coercition et sans incident", a affirmé le secrétaire général de la préfecture, Joël Mathurin. Dans l'entourage du ministre de l'intérieur, on reconnaît toutefois que "les situations d'éloignement des familles sont toujours particulièrement difficiles".


"TOTALEMENT INHUMAIN"

Selon le récit d'une enseignante présente dans le car, recueilli par RESF, le maire de Levier a en effet téléphoné à l'adolescente et parlé ensuite aux professeurs pour leur demander d'arrêter immédiatement le véhicule. "Je lui ai dit qu'il ne pouvait pas me demander une telle chose car je trouvais ça totalement inhumain", a raconté cette enseignante, Mme Giacoma, citée dans un article mis en ligne par RESF.

D'après Mme Giacoma, l'autocar s'est finalement arrêté sur le parking du collège Lucie-Aubrac, où des policiers sont venus chercher la jeune fille, hors de vue de ses camarades. "Les élèves et les professeurs ont été extrêmement choqués et j'ai dû parler à nouveau de ce qui s'était passé le lendemain pour ne pas inquiéter les élèves et les parents", selon Mme Giacoma.

Les professeurs du collège et du lycée de Pontarlier où étaient scolarisées Leonarda et une des sœurs se sont déclarés "profondément choqués par les méthodes utilisées pour renvoyer des enfants issus de la minorité rom vers des pays qu'ils ne connaissent pas et dont ils ne parlent pas la langue", et ont demandé "le retour immédiat des enfants en France pour leur sécurité".
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/10/15/l-expulsion-d-une-collegienne-kosovare-indigne-le-parti-socialiste_3496291_3224.html


Et celle du ministère de l'intérieur


Ministère de l'intérieur a écrit:
Eloignement d'une famille de ressortissants kosovars déboutées du droit d’asile
16 octobre 2013

Communiqué de presse du ministre de l’Intérieur du 15 octobre 2013

Une famille de ressortissants kosovars déboutées du droit d’asile et assignée à résidence à LEVIER (Doubs) a été éloignée vers le Kosovo le 9 octobre dernier.

Cette famille a pu effectuer dans le respect des droits qui lui sont reconnus une demande d’asile et solliciter le réexamen de cette demande. L’ensemble de ses requêtes ont été rejetées par l’OFPRA puis par la Cour nationale du droit d’asile.

Cette famille a également effectué une demande d’admission exceptionnelle au séjour qui a été, au terme d’un examen approfondi de sa situation, également rejetée, car elle ne remplissait pas les critères de la circulaire du 28 novembre 2012.

Malgré plusieurs obligations de quitter le territoire français, toutes confirmées par les juridictions compétentes, cette famille s’était maintenue irrégulièrement sur le territoire national.

Lors d'un déplacement dans le Haut Rhin, le 4 septembre dernier, le chef de famille a été contrôlé par les services de police de ce département. Il a été placé au centre de rétention administrative de Geispolsheim, et il a été éloigné le 8 octobre dernier à destination du Kosovo.

Dans l'attente du départ de son mari, l’épouse a été assignée à résidence dans le département du Doubs avec ses 6 enfants.

Afin d’éviter que la famille ne soit séparée, les deux préfets ont décidé, comme ils devaient le faire, d’assurer des départs au Kosovo aussi simultanés que possible. C’est ainsi que le 9 octobre 2013, les effectifs de la police aux frontières du Doubs et de la gendarmerie se sont rendus au domicile de la mère et des enfants pour assurer  leur retour au Kosovo. Constatant que l’une des enfants était absente, un membre du comité de soutien de la famille a, en présence de la mère, appelé cette jeune fille sur son téléphone portable. Il a été convenu entre la famille, le représentant de son comité de soutien, l’enseignante en charge de la sortie scolaire et les forces de l’ordre de laisser la jeune fille sortir du bus afin de lui permettre de rejoindre sa famille dans le cadre de l’exécution de la mesure d’éloignement.

La jeune fille est descendue du bus pour attendre les fonctionnaires qui sont venus la prendre en charge.

Le ministre de l’intérieur tient à rappeler qu’il applique avec fermeté les décisions d’éloignement tout en veillant scrupuleusement au respect des droits des étrangers qui font l’objet d’une mesure d’éloignement.

C’est ainsi que la rétention des familles avec enfants est devenue l’exception, au profit, comme en l’espèce, de l’assignation à résidence. Les interpellations au guichet des préfectures ont été strictement encadrées.  Des critères de régularisation ont été fixés par la circulaire du 28 novembre 2012. La politique consistant à fixer un chiffre d’éloignements à atteindre pour chaque préfet a été abandonnée.

Par ailleurs, le délit de solidarité, si décrié par l’ensemble des associations, a été supprimé
Source: http://www.interieur.gouv.fr/Presse/Les-communiques/Eloignement-d-une-famille-de-ressortissants-kosovars-deboutees-du-droit-d-asile


Après la question que l'on doit se poser est de savoir si les décisions de justice rendues au nom du Peuple français ont pour vocation d'être appliquées ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
kermor




Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 10:28

Une fois de plus des informations non vérifiées ont été relayées par la même personne.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 11:59

Une contreverse somme toute qui demande éclaircissement ; deux traitements différenciés de la même info c'est quasi toujours le cas dès l'instant où derrière il y a un enjeu politique. Deux versions circulent. Maintenant qu'une enquête est diligentée attendons sagement le résultat. Et on avisera. Le propos de mon insert est de permettre à ceux ou celles qui le veulent de signer une pétition. Rien d'autre.

Son entame n'étant en rien contradictoire avec les faits rapportés Léonarda arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire ni sa chute Les policiers sont venus interpeller Léonarda devant ses camarades sur le parking d'un collège de Doubs

On parle du rôle du préfet du Doubs aussi... (les textes d'anonymous) qui ne serait pas complètement neutre.... A suivre, donc.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 12:29

Il y a des écrits qui décrédibilisent la parole :
Citation :
Un agent de la Police de l'Air et des Frontières a alors appelé la professeure d'histoire-géographie de la jeune fille pour lui demander d'arrêter immédiatement le car d’enfants !
Après vérification il s' agissait du directeur de l 'école.

Citation :
Les policiers sont venus interpeller Léonarda devant ses camarades sur le parking d'un collège de Doubs. Elle habitait la France depuis plus de 4 ans et ne connait pas le Kosovo mais elle a été expulsée dans la journée. L'histoire a été racontée sur le blog de RESF abrité par Médiapart. Il faut lire ce récit d'une expulsion en France en 2013
.

Qui peut croire cette phrase ? Une jeune fille de 15 ans en France depuis 4 ans ne connait pas son pays d' origine ? Qu' a t elle fait durant ses 11 premières années?

On croirait lire du "France Dimanche", la vérité toute la vérité mais rien que la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 12:35

Oui j'ai remarqué ces phrases moi-aussi. C'est bien pour cela que je suis un peu circonspect aussi sur la justesse des informations d'un peu partout (on ne connait pas toute l'histoire de la famille (nomadisme pendant plusieurs années avant de s'insaller?). Reste la pétition... que je mets en clair ...

Nous nous joignons aux enseignants du collège André Malraux et du lycée Toussaint Louverture pour dénoncer les méthodes utilisées pour renvoyer des enfants vers des pays qu'ils ne connaissent pas et dont ils ne parlent pas la langue. Nous sommes choqués de voir comment les efforts d'intégration fournis par ces enfants à l'école sont réduits à néant par des politiques aveugles et inhumaines. Nous demandons le retour immédiat des enfants en France pour leur sécurité. Enfin, des sanctions doivent être prises à l'encontre du préfet pour que de telles expulsions ne se reproduisent plus.

Si Valls ordonne un enquête, c'est peut-être bien parce que, ... tout n'est pas aussi clair que cela à l'instant.
Chacun connait l'adage que souvent il n'y a pas de fumée sans feu. Le dossier est sur la place publique, et c'est très bien ainsi.

Certains notent que le préfet du Doubs, Stéphane Fratacci , est l'ancien secrétaire général à l’immigration et à l’intégration de Nicolas Sarkozy. De là à ... Ne présumons pas.

Reste que le Défenseur des droits, institution présidée par Dominique Baudis, a également annoncé ouvrir une enquête.

les dernières dépêches, par ailleurs :

Manuel Valls a réaffirmé mercredi sa fermeté dans cette affaire. «Je comprends toutes les émotions» suscitées par cette action, mais «cette reconduite à la frontière s'est déroulée dans le respect du droit, dans le respect des personnes», a déclaré le locataire de la place Beauvau en marge d'un déplacement à Lorient. «Que chacun garde son sang-froid», a-t-il lancé, recommandant d'attendre le rapport de l'inspection générale de l'administration qui doit se pencher sur le sujet.

Presque concomitamment, un tweet de Claude Bartolone  «Il y a la loi. Mais il y a aussi des valeurs avec lesquelles la Gauche ne saurait transiger. Sous peine de perdre son âme», écrit le président de l'Assemblée nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 13:43

Les coprésidents du groupe écologiste à l’Assemblée, Barbara Pompili et François de Rugy, réclament un réexamen du dossier de la famille de Léonarda. Exprimant leur «solidarité envers les enseignants et les élèves du collège légitimement choqués», ils condamnent «fermement les explications données par le ministère de l’Intérieur» et demandent que les responsabilités au sein de la préfecture du Doubs soient établies. «Nous demandons instamment que la situation de cette famille soit réétudiée en vue d’un retour rapide en France», ajoutent-ils dans un communiqué.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 15:51

Très belle soirée le samedi 12 octobre à l'ambassade de Roumanie avec les représentants de la "communauté roumaine en France"... On le voit cette communauté était bien représentée et il ne manquait personne.... enfin presque...
 
Citation :
L’édition 2013 de la réunion de l’Ambassade et des consulats avec les représentants de la communauté roumaine en France

L’Ambassade de Roumanie à Paris a organisé le samedi, 12 octobre 2013, une nouvelle rencontre avec les représentants de la communauté roumaine en France, ayant comme invité d’honneur M. Cristian DAVID, ministre délégué pour les roumains de l’étranger.

Ont participé environ 30 personnes, présidents/ vice-présidents des associations de la communauté roumaine en France, représentants roumains des associations franco-roumaines d’amitié et représentants informels de la communauté, ainsi que les consuls généraux de la Roumanie à Lyon, Marseille et Strasbourg, et les consuls honoraires de Bordeaux, Brest, Nice et Monaco.

Le format proposé pour cette édition a été plus souple, avec des travaux pendant la première partie de la journée, qui ont encouragé le dialogue direct entre le milieu associatif et les représentants de l’état roumain.

Les discussions ont abordé des questions d'intérêt pour la communauté roumaine, principalement l’image des Roumains et de la Roumanie dans le contexte socio - politique actuel en France, mais aussi a été envisagée la possibilité de fédérer la vie associative roumaine dans l'Hexagone, pour un impact plus fort à la fois dans la société française et dans le dialogue avec les autorités roumaines.

Le ministre délégué Cristian DAVID a présenté la nouvelle Stratégie de financement pour les  associations roumaines de l'étranger, et les priorités du Département des Politiques pour les Roumains de l'étranger.

La réunion a également donné l'occasion pour les associations représentés de faire connaître leurs projets de succès et les plans de futur, afin de faciliter l'échange des meilleures pratiques et la formation de nouveaux partenariats.

On reparle des ROMS - Page 7 1381931175
Source: http://paris.mae.ro/fr/local-news/692
Revenir en haut Aller en bas
lorenzaccio




Messages : 284
Date d'inscription : 19/02/2013

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 19:03


Peut-on en déduire que les représentants des minorités roumaines sont ignorés par leur ambassade? C'est minable, qu'attend Bruxelles pour fustiger cet état?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 21:25

Qu'il y ait des ambassades avec des paliers suffisamment larges pour faire rentrer des caravanes.En mêmes temps que les roms encravatés  afro What a Face Evil or Very Mad

Sinon, effectivment je ne vois pas où est Leonarda sur la photo. En déplacement peut-être.


Dernière édition par Libellule le Mer 16 Oct 2013, 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyMer 16 Oct 2013, 21:27

pour vous consoler on va vous importer quelque centaines de Syriens...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 08:54

Libellule a écrit:
Léonarda arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire ni sa chute Les policiers sont venus interpeller Léonarda devant ses camarades sur le parking d'un collège de Doubs

Qui a dit que Le Changement c'est maintenant ?

Au pays des droits de l'Homme qui a ratifié la convention internationale des droits de l'enfant !

No 
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
kermor




Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 11:24

Loïc a écrit:
Libellule a écrit:
Léonarda arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire ni sa chute Les policiers sont venus interpeller Léonarda devant ses camarades sur le parking d'un collège de Doubs
Qui a dit que Le Changement c'est maintenant ?

Au pays des droits de l'Homme qui a ratifié la convention internationale des droits de l'enfant !

No 
Léonarda sera un coup de souffle pour le PCF et EELV...ouf vous allez pouvoir trouver des slogans pour les élections ! Vu que votre programme est vide de sens : Les travailleurs Français ne sont plus votre priorité...

Reste à convaincre le reste de la France...

au fait pourquoi les ouvriers votent d'abord pour le FN et plus pour l'ancien Premier parti ouvrier de France ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 11:45

Mais sauf erreur, Leonarda a des frères et des soeurs. S'ils étaient scolarisés pourquoi n'en parle-t-on pas? mais l'étaient-ils?
Quelles sont les ressources de cette famille? le père travaille-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 12:03

On ne parle que de Leonarda car les autres enfants avaient été récupérés chez eux. Leonarda dormant chez des amis, la veille de l'incident, elle n'a pas pu être perquisitionnée comme les autres. Elle s'est rendue directement à l'école où une sortie scolaire était prévue dès le matin. Depuis le début ce qui est reproché à ces événements c'est bien la désanctuarisation de l'Ecole. (voir la pétition plus haut).

Jamais jusqu'à présent l'autorité de l'Etat ne s'était permis une telle arrestation publique devant d'autres enfants, des parents et une équipe pédagogique. Faute de goût, erreur d'appréciation, zèle préfectoral, mauvaise information des agents et fonctionnaires sollicités, consignes incorrectement passées, à la limite la raison de cet incident on s'en fout un peu, c'est le fait qu'il ait pu avoir lieu qui est la vraie question, et celui de savoir si cela peut ou non devenir une règle pour l'avenir permettant la récidive.

Ceux qui se mobilisent aujourd'hui disent simplement que non cela ne doit pas se reproduire.

Pour ce cas d'école (si je peux me permettre, la question n'est pas de savoir quel est ou serait le statut des parents. La loi de toutes façons s'appliquera. En aucun cas il n'y avait urgence à faire le forcing devant une population inappropriée à ce genre de coup d'éclat.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 12:19

Le Monde a écrit:
---/---
"D'après Mme Giacoma [ la professeur d'histoire accompagnant la sortie scolaire ], l'autocar s'est finalement arrêté sur le parking du collège Lucie-Aubrac, où des policiers sont venus chercher la jeune fille, hors de vue de ses camarades. "Les élèves et les professeurs ont été extrêmement choqués et j'ai dû parler à nouveau de ce qui s'était passé le lendemain pour ne pas inquiéter les élèves et les parents", selon Mme Giacoma."
---/---
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 12:30

kermor a écrit:
Léonarda sera un coup de souffle pour le PCF et EELV...ouf vous allez pouvoir trouver des slogans pour les élections ! Vu que votre programme est vide de sens : Les travailleurs Français ne sont plus votre priorité...

Reste à convaincre le reste de la France...

au fait pourquoi les ouvriers votent d'abord pour le FN et plus pour l'ancien Premier parti ouvrier de France ?

On n'est bien d'accord, le PCF qui n'a pas su faire évoluer son logiciel campe sur des idées du siècle dernier... Il est aujourd'hui complètement coupé des réalités et des salariés excepté de certains fonctionnaires uniquement attachés à la défense de leurs privilèges...

Quand les salariés d'une entreprise sont aujourd'hui secoués par des licenciements ou des délocalisations, on n'entend plus à la machine à café comme on entendait au siècle dernier, "Il faut voter PCF pour que ça change !" mais  on entend désormais trop souvent hélas  "Il faut voter FN pour se faire entendre !"...

C'est hélas une réalité même si chacun sait que le FN qui serait emberlificoté dans les mêmes lois, traités, accords que les autres partis n'aurait donc pas plus de solution....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 12:48

Il y en a qui ne disent rien et sont heureux de voir que le temps travaille pour eux...

Cette famille de 6 personnes a été pendant 4 ou 5 ans à la charge de la communauté personne ne nous indique que le père ait été employé, nul ne sait comment ils étaient logés... tout allait donc bien pour eux.
La famille a fait l'objets de décisions et jugements allant tous dans le même sens à savoir qu'ils n'étaient pas des réfugiés politiques.
Nous avons par le truchement des associations sans doute encore fait durer le plaisir en payant les avocats... pour faire des recours...

Continuons ainsi, remuons encore plus l'opinion publique, quelques grèves dans les écoles, des manifs...  il faut tenir encore quelques mois avant les municipales et les européennes nous récolterons les fruits de cette belle affaire.

Ensuite nos démocrates (qui aident ceux qui contreviennent aux lois du pays) feront une chasse générale aux affreux électeurs qui votent mal.

PS : pour que ça se passe "autrement" la solution était simple : lorsque la famille a été déboutée de son droit à l'asile politique elle se pliait à la décision ds juridictions compétentes et partait de son propre chef. C'est curieux que personne n'envisage cette solution logique et légale.

Faire "autrement" c'est la ritournelle de la gauche ! si elle ne soutient pas ceux qui contreviennent à la loi nous avons droite au " il fallait faire autrement "... et si les associations subventionnées avec l'argent public commençaient par respecter les lois françaises ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 13:01

Désolé de vous contredire Tonton (je me mets à gauche de l'échiquier politique). Il ne s'agit pas d'empêcher que la loi s'applique à tous et que ceux qui doivent repartir repartent, (quelque part la réponse de Valls est la bonne) mais que l'aspect humain soit pris en compte sur la manière de faire. Que l'incident ait eu lieu devant le collège Lucie Aubrac, sur le parking d'intermarché ou ailleurs, il est regrettable car s'inscrivant dans le cadre d'une activité scolaire avec un large public autour dont des enfants.

J'ai vu que certains qualifiaient l'événement de rafle, ils ont tort, et je trouve cela plus qu'excessif, mais ceux qui voudraient considérer qu'il ne s'est rien passer d'anormal ont tort aussi.

On nomme Valls qui aurait agi en deux temps et trois mouvements, ou le préfet, ou la police, ou la directrice du lieu d'étude; mais là aussi on peut gommer cet aspect des choses, il y a des contextes pendant lesquels ce genre d'incidents n'a pas sa place. Le constexte scolaire est plus que d'autres l'un de ceux là.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 13:11

Lorsque la gamine aurait été prise en charge par des associations et cachées nous aurions encore eu droit à faire autrement pour la récupérer !

La norme serait que lorsque l'on est condamné à quitter un pays on se soumette à la loi de son propre chef... mais on doit pouvoir faire autrement... comme toujours !

Si on respecte la loi il n'y a pas de problème !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 13:16

Libellule a écrit:
Désolé de vous contredire Tonton (je me mets à gauche de l'échiquier politique). Il ne s'agit pas d'empêcher que la loi s'applique à tous et que ceux qui doivent repartir repartent, (quelque part la réponse de Valls est la bonne) mais que l'aspect humain soit pris en compte sur la manière de faire. Que l'incident ait eu lieu devant le collège Lucie Aubrac, sur le parking d'intermarché ou ailleurs, il est regrettable car s'inscrivant dans le cadre d'une activité scolaire avec un large public autour dont des enfants.

J'ai vu que certains qualifiaient l'événement de rafle, ils ont tort, et je trouve cela plus qu'excessif, mais ceux qui voudraient considérer qu'il ne s'est rien passer d'anormal ont tort aussi.

On nomme Valls qui aurait agit en deux temps et trois mouvements, ou le préfet, ou l apolice, ou l adirectrice de l'école ; mais là ausii on peut gommer cet aspect des choses, il y a des contextes pendant lesquels ce genre d'incidents n'a pas sa place. Le constexte scolaire est plus que d'autres l'un de ceux là.
Attention vous entrez dans le camps des "j' accuse sans preuve". En effet j' ai entendu tout et son contraire entre les gendarmes qui entrent dans le bus, la jeune fille emmenée devant les yeux de ses camarades, emmenée hors de la vue de ses camarades, l 'ordre d' arrêt du bus par la gendarmerie, par le principal du collège, l 'avertissement par une association, le témoignage de la professeure et certainement de certains qui n ' étaient pas là. Et je ne parle pas des politiques qui trouvent là un moyen de faire parler d' eux.
On a vu les dégâts avec l 'affaire de la viande de cheval, continuons à juger à la place de la justice, continuons à jouer les moulins à vent (il y en a un paquet qui remplaceraient les éoliennes a moindre frais et avec une éfficasité redoutable, pas besoin de vent), encore une fois qui va en retirer tout les avantages????
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 13:31

mamiea a écrit:
Libellule a écrit:
Désolé de vous contredire Tonton (je me mets à gauche de l'échiquier politique). Il ne s'agit pas d'empêcher que la loi s'applique à tous et que ceux qui doivent repartir repartent, (quelque part la réponse de Valls est la bonne) mais que l'aspect humain soit pris en compte sur la manière de faire. Que l'incident ait eu lieu devant le collège Lucie Aubrac, sur le parking d'intermarché ou ailleurs, il est regrettable car s'inscrivant dans le cadre d'une activité scolaire avec un large public autour dont des enfants.

J'ai vu que certains qualifiaient l'événement de rafle, ils ont tort, et je trouve cela plus qu'excessif, mais ceux qui voudraient considérer qu'il ne s'est rien passer d'anormal ont tort aussi.

On nomme Valls qui aurait agit en deux temps et trois mouvements, ou le préfet, ou l apolice, ou l adirectrice de l'école ; mais là ausii on peut gommer cet aspect des choses, il y a des contextes pendant lesquels ce genre d'incidents n'a pas sa place. Le constexte scolaire est plus que d'autres l'un de ceux là.
Attention vous entrez dans le camps des "j' accuse sans preuve". En effet j' ai entendu tout et son contraire entre les gendarmes qui entrent dans le bus, la jeune fille emmenée devant les yeux de ses camarades, emmenée hors de la vue de ses camarades, l 'ordre d' arrêt du bus par la gendarmerie, par le principal du collège, l 'avertissement par une association, le témoignage de la professeure et certainement de certains qui n ' étaient pas là. Et je ne parle pas des politiques qui trouvent là un moyen de faire parler d' eux.
On a vu les dégâts avec l 'affaire de la viande de cheval, continuons à juger à la place de la justice, continuons à jouer les moulins à vent (il y en a un paquet qui remplaceraient les éoliennes a moindre frais et avec une éfficasité redoutable, pas besoin de vent), encore une fois qui va en retirer tout les avantages????
Vouloir que des lois soient appliquées alors que tout le monde s'en moque, trouver anormal que des associations subventionnées avec l'argent de l'état (le notre) aient pour objet d'aider à y contrevenir et que l'on mette en cause ceux qui tentent de les faire appliquer et bien c'est étonnant il y a des électeurs contribuables qui pensent que marcher cul par dessus tête, ça suffit !

UBU existe pas la peine de le réinventer !

Continuons sur cette voie et l'addition va nous être présentée sans que les bénéficiaires de l'opération se fatiguent à faire une campagne électorale.

Il y a plusieurs mois nous étions quelques uns sur ce forum à sentir le vent tourner.
Les esprits forts rigolaient.

Il y a quelques jours un boulet à atteint son but... patience !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 14:09

Prochain boulet, une liste aux municipales
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 15:26

Je parle de toutes les hypothèses émises effectivement pour éviter les mauvaises sources et les erreurs de jugement sur l'environnement précis des actions. En indiquant que de toutes façons la problématique posée n'était pas là.

L'emprise d'une action d'expulsion sur le temps scolaire est le dénominateur à toutes les infos diffusées et je me contente personnellement de ne débattre que de cet aspect. Et en prenant la peine de citer tous les cas de figures qui pourraient l'avoir permis. Les autres sont tombés effectivement dans le subsidiaire pour ce qui me concerne.  Un point de droit resterait aussi en suspens (vous voyez le conditionnel là il est mis) on n'aurait pas le droit d'expulser un mineur isolé.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 16:11

On devrait sans doute garder la gamine en France ... et laisser les parents au Kossovo ce serait si logique.

La seule idée que personne n'a c'est de penser que lorsque l'on s'introduit frauduleusement dans un pays avec toute sa famille, que l'on  y reste alors que l'on devrait partir, que l'on y séjourne aux frais de la communauté et que l'on organise la persistance de son infraction pendant des années...  il peut en découler des désagréments.

Ce doit être un raisonnement réac... heureusement que le gouvernement est socialiste sinon...

Pas grave on trouvera bien un officier de police ou un brigadier chef de poste à sanctionner, (pas le ministre ni le préfet peut être aussi un commissaire surtout si on le soupçonne de pensez à droite) on fera revenir toute la famille, nous continuerons à payer et roulez bolides !

Lorsque l'affaire sera connue un parti qui se tient tranquille engrangera quelques milliers de suffrages de plus.

PS sauf erreur de ma part une école ne bénéficie pas de l'extra territorialité
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 17:17

Non non, je ne vois pas de raisonnement réac en vue. Juste un problème de respect de certains cadres (lieux*) pour que la justice soit la même pour tous (*scolaires, et allez je vais mettre un "gros mot" : religieux).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 18:03

Si je comprends bien l'école est un des lieux (un de plus) où la loi française ne s'applique plus...

De mieux en mieux et bus aussi sans doute s'il est scolaire...

Continuons ainsi la situation va se débloquer et tout va renter dans l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 18:09

tonton christobal a écrit:
---/---
Cette famille de 6 personnes a été pendant 4 ou 5 ans à la charge de la communauté personne ne nous indique que le père ait été employé, nul ne sait comment ils étaient logés... tout allait donc bien pour eux.
---/---
On nous parle désormais de ce brave père de famille...

"Resat a eu des problèmes avec la justice car il avait tapé ses filles.
----/---
Au Kosovo, le chef de famille a tous les droits, on a essayé de lui dire que ce n'était pas une façon de faire, qu'en France on n'avait pas le droit de frapper ses enfants", ajoute M. Guinot [ porte-parole du comité de soutien aux sans-papiers du secteur de Pontarlier (Doubs) ].
"

N'est-ce pas Manuel Valls qui s'est fait hué en septembre quand il a déclaré: «Ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres » ?

AFP a écrit:
17/10/2013 à 16:22
Le père de Leonarda, un homme violent qui a eu des démêlés avec la justice

Le père de Leonarda Dibrani, la jeune Rom kosovare dont l'expulsion depuis le Doubs a provoqué une vive polémique, a eu des démêlés avec la justice pour des violences sur ses filles et de petits larcins, a-t-on appris jeudi de plusieurs sources proches du dossier.

Début 2013, une plainte pour violences sur ses enfants a été déposée contre Resat Dibrani par sa femme. L'homme de 47 ans était soupçonné de battre ses filles Leonarda, 15 ans, et Maria, 17 ans, selon ces sources.

Au terme de la procédure, le parquet de Besançon avait estimé qu'il n'y avait pas assez de charges pour engager des poursuites contre le père de famille, ont-elles précisé.

Le procureur de Besançon n'était pas joignable jeudi matin pour confirmer ces informations.

"Resat a eu des problèmes avec la justice car il avait tapé ses filles", confirme Gérard Guinot, porte-parole du comité de soutien aux sans-papiers du secteur de Pontarlier (Doubs), où était scolarisée Leonarda.

Une voisine, qui préfère garder l'anonymat, a également dit à l'AFP que Resat Dibrani "tapait souvent ses enfants et sa femme".

"Au Kosovo, le chef de famille a tous les droits, on a essayé de lui dire que ce n'était pas une façon de faire, qu'en France on n'avait pas le droit de frapper ses enfants", ajoute M. Guinot.

A la suite de ces violences, "Leonarda et Maria ont été placées en foyer pendant deux semaines pour leur protection. Elles ont ensuite discuté avec leur père et elles sont rentrées habiter avec lui", poursuit-il, précisant que "la mère avait finalement retiré sa plainte".

D'après le porte-parole du comité, après ses démêlés avec la justice, M. Dibrani est devenu "très libéral avec ses filles, il ne les tapait plus et les laissait sortir le soir avec les garçons, contrairement à avant".

Leonarda elle-même a relativisé jeudi, dans une déclaration à BFM-TV, l'ampleur des violences que lui a infligées son père.

"S'il était violent, je ne serais pas là. Il m'a frappée que deux fois", une fois parce qu'elle était rentrée tard au domicile familial après une sortie nocturne, une autre parce qu'elle n'avait pas fait ses devoirs, a expliqué l'adolescente.

Egalement interrogé par BFM-TV à Mitrovica, Resat Debrani a déclaré que les accusations à son encontre n'étaient "pas la vérité".

Resat Dibrani et sa femme Gemilia ont également fait l'objet d'un rappel à la loi pour des faits de vols, à Levier, où résidait la famille. Selon des sources proches du dossier, il s'agissait de petits larcins.

"On n'a jamais prétendu que M. Dibrani était un homme modèle et si les violences étaient avérées, il serait encore plus scandaleux de faire ce +regroupement familial+ au Kosovo", a réagi de son côté Fabrice Riceputi, membre de Réseau éducation sans frontières (Resf).

Mais cette procédure "ne change en rien que l'expulsion d'enfants et de leurs parents est quelque chose d'injuste et d'inacceptable", a-t-il ajouté.
Source: http://actu.orange.fr/france/le-pere-de-leonarda-un-homme-violent-qui-a-eu-des-demeles-avec-la-justice-afp_2621240.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 18:16

Nous loupons une nouvelle chance d'enrichir la culture du pays grâce à une mixité sociale bien comprise.

Nos "femen de choc" aurait sans doute beaucoup gagné à fréquenter de près ce charmant père de famille.

Comme nous n'avons sans doute pas assez de loubards, truands et pervers divers chez nous il est normal que nous en importions même parfois contre notre bon vouloir.


Dernière édition par tonton christobal le Jeu 17 Oct 2013, 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 18:18

a.nonymous a écrit:
On n'est bien d'accord, le PCF qui n'a pas su faire évoluer son logiciel campe sur des idées du siècle dernier...
Tout à fait d'accord. La convention internationale des droits de l'enfant est un texte qui date de 1989.

Et le PCF n'est pas le seul à y être attaché, dans ce dossier comme dans tous les autres pour lesquels la France a été rappelée à l'ordre par les juges européens. La mise en centre de rétention de nourrissons est par exemple une pratique odieuse qu'un gouvernement de gauche aurait du faire cesser !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 18:20

En même temps on condamne un père de famille qui flanque une fessée méritée à son gamin...
Le pays de Descartes va de mieux en mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 18:37

Méritée?
Revenir en haut Aller en bas
penelope94




Messages : 242
Date d'inscription : 01/06/2013

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 18:49

on apprend que le pere a triché sur sa nationalite , il y a fraude , alors on fait quoi ? on garde en france tous les tricheurs , les fraudeurs ? et apres on se plaint de payer trop d'impots ? faudrait savoir , nos jeunes qui manisfestent et je comprend parce que il s'agit de jeunes enfants et qu'ils sont outrés de voir leurs camarades expulsés se plaignent par ailleurs de voir leurs bourses qui baissent , double discours . ce qui m'inquiete c'est que cela ne fait que conforter le FN et ses electeurs .
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 18:58

Libellule a écrit:
Méritée?
et vous qu'en savez vous ? vous y étiez ?

Par expérience je suis toujours réservé sur ce type d'affaire lorsqu'un divorce est en cours.
Il y a quelques temps les hommes étaient régulièrement accusés de déviances sexuelles sur leur fille lorsque se posait le problème de la garde des enfants.
Curieusement lorsque des enquêtes sérieuses sont faites on découvre souvent de superbes montages.

Alors les effets de manches, les accusations exagérées et les outrances verbales... je laisse cela à d'autres.

Maintenant si un môme refuse plusieurs jours de suite de dire bonjour à son père on peut se poser la question de savoir pourquoi et si quelqu'un n'aurait pas "remonté la pendule" et si lui remettre en place les idées lorsque le dialogue a échoué avec une fessée n'est pas une solution.

Pour en revenir à la famille expulsée... lorsque tout le contexte sera connu (si toutefois l'émotion passée on le dévoile) nous aurons là encore quelques surprise surtout si l'affaire est examinée sur un plan juridique.

Les gesticulateurs seront sans doute moins brillants mais on se réfugiera dans le verbiage grandiloquent habituel...

La Marine ne dit rien et se régale !
Revenir en haut Aller en bas
penelope94




Messages : 242
Date d'inscription : 01/06/2013

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 19:08

tonton christobal a écrit:


La Marine ne dit rien et se régale !
exactement ce que je pense , cela fait le lit du FN et quelque soit le sujet , je suis une femme mais les excés en la matiere sont frequents et il y a des papas qui sont bien plus capable d'elever des enfants que certaines meres instables . ce. n'est pas parce que l'on a mis au monde des enfants que l'on est plus a meme de faire leur education .
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 20:26

Un article intéressant dans le Monde.... Il semble qu'il y ait du tirage du coté de RESF...

Le Monde a écrit:
L'affaire Leonarda provoque des crispations au sein du milieu associatif

LE MONDE | 17.10.2013 à 10h40 • Mis à jour le 17.10.2013 à 16h30 | Par Soren Seelow


En montant dans le car scolaire qui devait l'emmener à Sochaux, mercredi 9 octobre, Leonarda ne se doutait pas que sa sortie de classe s'achèverait quelques heures plus tard sur le tarmac de l'aéroport de Pristina. Cette jeune rom kosovarde ignorait encore que sa scolarité, entamée voilà quatre ans au collège André-Malraux de Pontarlier, dans le Doubs, allait s'interrompre quelques minutes plus tard sur un simple coup de téléphone. Du haut de ses 15 ans, elle était loin d'imaginer que l'onde de choc de son destin clandestin révélé à tout un pays par les cars régies alignés devant son collège allait se propager jusqu'aux plus hautes sphères de l'Etat. Et déclencher un débat éthique fratricide dans le milieu associatif d'aide aux étrangers : faut-il encourager l'expulsion d'un enfant au nom de l'unité familiale ?
Quand Leonarda prend place dans le bus parmi ses camarades au petit matin, après une nuit passée chez une amie, la police des frontières vient de faire irruption dans le centre d'accueil qui héberge sa mère et ses cinq frères et sœurs. Son père, Resat Dibrani, quadragénaire irascible et violent, interpellé à la fin août à Mulhouse, où il s'était rendu avec deux Albanais dans le cadre d'une histoire de vente de voiture, a été expulsé la veille au Kosovo. Sa famille est censée le suivre ce mercredi par l'avion de 13 heures.


RÈGLEMENTS DE COMPTES À RESF

Mais Leonarda manque à l'appel, rendant l'expulsion impossible. La police des frontières veut la localiser. Louis Philippe, ancien maire de Levier, où est hébergée la famille, se propose de l'appeler sur son portable, avec l'approbation du responsable du Comité de soutien aux demandeurs d'asile et sans-papier de Pontarlier, Gérard Guinot. C'est le fameux coup de téléphone qui va déclencher l'une des affaires d'expulsion les plus médiatiques de ces dernières années et les foudres du bureau du Réseau éducation sans frontières (RESF) de Besançon.

Gérard Guinot se réclame de RESF, avec lequel il entretient des relations distantes, depuis peu exécrables. Le réseau, qui milite contre l'éloignement des enfants étrangers scolarisés, l'accuse d'avoir plaidé pour que les enfants de Resat Dibrani le rejoigne au Kosovo, et d'avoir validé l'interpellation de Leonarda, à laquelle il a assisté, en violation des principes fondateurs de RESF. "RESF est né en 2004 en réaction aux arrestations de mineurs étrangers aux abords des écoles, et c'est un de ses membres qui accompagne une arrestation lors d'une sortie scolaire", s'étrangle Jean-Jacques Boy, militant de RESF à Besançon. Mais le réseau est ainsi fait qu'il est aisé de s'en réclamer et que ses membres ne sont pas formés.

A la tête de son comité de soutien, Gérard Guinot s'est battu pendant des années pour que la famille Dibrani obtienne l'asile en France. Mais quand, après que tous les recours furent épuisés, la préfecture de Doubs a enterriné son obligation de quitter le territoire au motif qu'elle présentait "d'insuffisantes perspectives d'intégration sociale et économique", il s'est fait une raison.

Sa décision d'approuver l'expulsion des enfants une fois actée celle du père n'a pas été prise dans l'urgence de la matinée du 9 octobre. Elle a été mûrement réfléchie et assumée, comme en témoigne ce mail adressé quelques jours plus tôt à la préfecture du Doubs : "Je viens d'apprendre que Resat Dibrani est conduit à l'aéroport de Strasbourg pour prendre un avion à 13 h pour le Kosovo, signe qu'il a un laissez-passer pour le Kosovo. Il va certainement refuser de monter dans l'avion. Mais je vous demande comment on peut l'envoyer sans sa famille. Cela me paraît totalement inhumain et incohérent et, surtout, on n'a pas le droit de séparer une famille."


UNE PLAINTE POUR " VIOLENCE FAMILIALE "

Quel chef de famille est Resat Dibrani ? Un "gars nerveux", selon certains, "bagarreur" pour d'autres, "très susceptible" de l'avis général. Au début de l'année, Leonarda, sa sœur aînée de 17 ans et sa mère ont déposé contre lui une plainte pour "violences". Des enseignants de l'établissement où sont scolarisées les deux adolescentes avaient eux-mêmes constaté des traces de coups, conduisant le juge des enfants à placer les deux filles en foyer durant deux semaines, avant qu'elles ne réintègrent le domicile familial et ne retirent leur plainte. "Il les avait tapées", concède Gérard Guinot.

Un proche de la famille, qui préfère garder l'anonymat, revient sur les circonstances de ces violences familiales. "Les filles ont été tiraillées entre le désir des parents et leur nouvelle vie en France. L'aînée est sortie de l'école à la fin de la troisième, à l'âge de 16 ans. Elle a ensuite aidé sa mère à la maison. Les problèmes ont surgi lorsque l'aînée s'est mariée, il a alors fallu que la suivante, Maria, prenne sa place à la maison. La question n'était pas seulement celle de l'école, mais aussi celle de toute une redéfinition de la femme et de sa place, tout ça dans un contexte de violence administrative, puisque la famille attendait des réponses ou vivait sous le coup d'une OQTF [obligation de quitter le territoire français]. C'est dans ce contexte qu'il y a eu acte de violence de la part du père".

Neuf ans après avoir quitté le Kosovo pour une longue migration qui l'a menée en Italie, en Serbie, en Croatie et enfin en France, où elle est entrée illégalement le 26 janvier 2009, la famille Dibrani est de retour sur la terre qu'elle a fuie, à Mitrovica, près de la frontière serbe. A nouveau réunie.


"JE SUIS UNE STAR À LA TÉLÉ"

C'est au premier étage d'une maison temporairement allouée par les autorités kosovares que Leonarda, qui s'est prêtée toute la journée aux sollicitations des médias français et dont l'histoire a été contée jusqu'en Espagne, où elle a fait la une d'El Pais, répond au téléphone. Insouciante comme une adolescente, flattée après des années de clandestinité d'attirer un peu de lumière sur sa personne. "Le Monde ? Oh my God ! Je suis une star à la télé française maintenant." Elle a séché les larmes qu'elle avait partagées avec ses sœurs au moment de quitter la France, prenant peu à peu conscience que l'onde de choc de son expulsion vaut peut-être promesse d'un billet retour.

RESF a appelé à manifester vendredi devant la préfecture du Doubs pour le retour immédiat de la famille Dibrani, "expulsée dans des conditions ignobles". Une pétition en ligne a recueilli près de 11 000 signatures. Et le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a assuré mercredi devant l'Assemblée nationale que son arrêté d'expulsion serait annulé si l'enquête administrative sur cet éloignement montrait qu'une "faute" avait été commise.
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/10/17/crispations-au-sein-du-milieu-associatif-apres-l-expulsion-de-leonarda-dibrani_3497136_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 20:36

Ya bon pour MARINE  bravo les gens de gauche, merci le monde !

encore deux ou trois jours de pub pour bien cadrer l'affaire... les "Brignoles" bis ont de beaux jours en perspective.

Jamais le FN n'aurait été en mesure de se faire une telle publicité.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 20:40

penelope94 a écrit:
on apprend que le pere a triché sur sa nationalite , il y a fraude , alors on fait quoi ? on garde en france tous les tricheurs , les fraudeurs ? et apres on se plaint de payer trop d'impots ? faudrait savoir , nos jeunes qui manisfestent et je comprend parce que  il s'agit de jeunes enfants et qu'ils sont outrés  de voir leurs camarades expulsés se plaignent par ailleurs de voir leurs bourses qui baissent , double discours . ce qui m’inquiète c'est que cela ne fait que conforter le FN et ses electeurs .
Le père doit être sanctionné c'est clair. et là n'est toujours pas le problème. Le sujet c'est la fille et le cas d'école qui a été soulevé par sa situation à elle.
Méritée ou pas la sienne? Comme dit Tonton, on n'en sait rien, ni dans un sens ni dans l'autre. Pas la peine de donner des leçons de bonne ou de mauvais conduite. Le dossier a provoqué des réactions qui font que peut-être il y aura une circulaire interdisant les retraits d'enfants aux mauvais endroits. Rien que pour cela, je pense qu'il était important de ponctuellement réagir. L'émoi des lycéens se suffit en lui même ; les adultes peuvent rester en peu en retrait de ce cas pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 22:14

Libellule a écrit:
penelope94 a écrit:
on apprend que le pere a triché sur sa nationalite , il y a fraude , alors on fait quoi ? on garde en france tous les tricheurs , les fraudeurs ? et apres on se plaint de payer trop d'impots ? faudrait savoir , nos jeunes qui manisfestent et je comprend parce que  il s'agit de jeunes enfants et qu'ils sont outrés  de voir leurs camarades expulsés se plaignent par ailleurs de voir leurs bourses qui baissent , double discours . ce qui m’inquiète c'est que cela ne fait que conforter le FN et ses electeurs .
Le père doit être sanctionné c'est clair. et là n'est toujours pas le problème. Le sujet c'est la fille et le cas d'école qui a été soulevé par sa situation à elle.
Méritée ou pas la sienne? Comme dit Tonton, on n'en sait rien, ni dans un sens ni dans l'autre. Pas la peine de donner des leçons de bonne ou de mauvais conduite. Le dossier a provoqué des réactions qui font que peut-être il y aura une circulaire interdisant les retraits d'enfants aux mauvais endroits. Rien que pour cela, je pense qu'il était important de ponctuellement réagir. L'émoi des lycéens se suffit en lui même ; les adultes peuvent rester en peu en retrait de ce cas pour une fois.
L'intox politique continue ! ce ne sont pas des "circulaires" qui règlent la mise en œuvre de décisions de justice !
Ce sont des articles du code pénal ou du code de procédure pénal... alors les moulinets des uns et des autres bien que ministres prouvent qu'ils sont des ignares !

Alors si flambi et sa dream ream veulent changer quelque chose ils devront réformer le code pénal... maintenant lorsque l'on aura décidé qu'il ne faut pas interpeller une personne recherchées à proximité d'une école ou qu'un enseignant peut s'opposer à l'exécution d'un mandat de justice il faudra là encore modifier la loi... ensuite ce sera la proximité de la foire du trône ou du lac de la porte jaune... et la présence du curé ou du rabbin...

Je suis toujours surpris de voire l'assurance avec laquelle des gens qui visiblement n'ont jamais étudié le droit profèrent des énormités...

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 22:18

À suivre. Smile
http://eduscol.education.fr/cid48574/voyages-sorties-scolaires-second-degre.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 22:33

Libellule a écrit:
À suivre. Smile
http://eduscol.education.fr/cid48574/voyages-sorties-scolaires-second-degre.html
et alors ? où est il mentionné qu'une personne en infraction à un mandat de justice ne doit pas être interpellée ? En droit français on peut être interpellé sur un stade, dans un piscine ou dans un bus et même à son bureau ou dans une usine.

Une décision de justice doit être exécutée point final.

Vous allez vous ridiculiser une fois de plus comme avec Papy Mougeot lors de la bagarre entre anti fachos et tondus.
Décidément vous êtes incorrigible ! un élu potentiel pareil ça vous plombe une équipe !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 22:58

À suivre. Que cela vous défrise ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 23:23

Vous devriez lire les textes à jour Libellule.
Dans votre dernier lien qui n'est pas vraiment dans le sujet, vous vous intéressez aux sorties scolaires.
Compte tenu de l'actualité de Baby Loup cherchez voir pour votre info si une mère d'élève volontaire pour compléter l'encadrement d'une sortie de classe de CP par exemple, d'une école publique évidemment, peut le faire avec un signe religieux distinctif. Cela ne figure pas dans ce lien.
Mais surtout revenez au sujet, tonton mène bien la danse, merci à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyJeu 17 Oct 2013, 23:59

Le sujet ce n'est pas de mon point de vue celui de la loi appliquée ou non. Elle le sera quoi qu(il en soit. Tonton veut mener le sujet sur l'expulsion, moi sur le respect des lieux scolaires et du contexte des sorties pédagogiques. D'où ma référence aux circulaires qui vont avec.

Chacun mène ce sujet comme bon lui semble. Je ne formule aucun jugement de valeur sur les autres raisonnements pour ma part. Je les respecte, et les lis avec intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyVen 18 Oct 2013, 00:51

tonton christobal a écrit:
---/---
Une décision de justice doit être exécutée point final.
---/---
Dès lors que nous sommes dans un état de droit c'est évident sinon c'est la société elle-même qui se trouve remise en cause...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyVen 18 Oct 2013, 01:03

Sans commentaire...

AFP a écrit:
17/10/2013 à 23:57
Le père de Leonarda aurait menti sur ses origines kosovares

Reshat Dibrani, le père de Leonarda, une collégienne expulsée de France le 9 octobre vers le Kosovo, a affirmé jeudi à l'AFP avoir menti aux autorités françaises sur les origines kosovares de sa famille, dans l'espoir d'augmenter ses chances d'obtenir l'asile en France.

Lui-même Rom né au Kosovo, Reshat Dibrani, 47 ans, a expliqué qu'il était en fait le seul de sa famille né dans cette ancienne province serbe, qui a proclamé son indépendance de la Serbie en février 2008.

Selon son récit, à l'âge de neuf ans il quitte le Kosovo avec sa famille pour l'Italie puis la France courant 2008. Son épouse, Xhemaili, 41 ans, est née en Italie, ainsi que cinq de leurs six enfants, dont Leonarda, a-t-il assuré. La dernière, Medina, âgée de 17 mois, est le seul enfant né en France, a-t-il souligné.

Interrogé pour savoir s'il avait déclaré aux autorités françaises que l'ensemble de sa famille était originaire du Kosovo, Reshat Dibrani a répondu: "Oui. Pour avoir de meilleures chances d'obtenir l'asile" en France.

M. Dibrani a néanmoins précisé que lorsque sa famille a déposé les demandes d'asile, aucun de ses membres n'avait de papiers d'identité.

"On n'avait pas des papiers d'identité. J'ai juste dit que nous étions du Kosovo", a-t-il dit.

Il a ajouté avoir décidé de se rendre en France avec sa famille après avoir appris qu'ils pourraient "obtenir des papiers d'identité français au bout de dix ans".

Installée par les autorités kosovares à la périphérie de Mitrovica, ville du nord du Kosovo, Leonarda, 15 ans, qui ne parle pas l'albanais, tout comme ses frères et soeurs, refuse d'aller à l'école. Son père lui sert d'interprète pour communiquer avec les responsables locaux.

Leonarda, qui habitait avec sa famille dans la commune de Levier dans l'est de la France, a raconté que, le 9 octobre, des policiers l'ont fait descendre du car dans lequel elle se trouvait en compagnie de ses camarades d'école avant d'être expulsée avec ses parents et frères et soeurs. Toute la famille avait été déboutée de ses demandes d'asile.

"Je n'ai aucune chance ici (ndlr: au Kosovo). Je ne connais personne, je n'ai pas de maison et si Dieu existe nous serons dans le premier avion à destination de la France", a-t-elle dit dans un entretien avec l'AFP.
Source: http://actu.orange.fr/france/le-pere-de-leonarda-aurait-menti-sur-ses-origines-kosovares-afp_2621240.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 EmptyVen 18 Oct 2013, 07:07

Nous ne devrions pas avoir d'expulsion le lendemain d'un jour férié, les jours pairs ou impairs, la veille d'un jour de pluie... lorsque le mistral souffle à Marseille (ça énerve le mistral)

Bref chacun décidera ce que l'on fait, comment on doit le faire ou ne pas faire et à quel moment...

Il suffit de faire une "circulaire"... décrétant l'application de la loi à la carte et surtout sa non application selon la fantaisie de chacun. Ensuite nos brillants politiques et nos non moins brillants sociologues s'interrogeront sur les raisons du non respect général de nos règles.
Une loi doit être juste, simple à appliquer et s'appliquer à tous, comprises par tous et correspondre à un besoin.
Lorsque l'on s'acharne à faire le contraire on arrive à la situation qui est la notre.

C'est en raison de ces fantaisies que la majorité silencieuse, celle que l'on entend pas car elle manifeste pas, que la gauche (c'est un comble et politiquement un exploit) a mis récemment dans la rue par des lois aussi stupides que peu en adéquation avec nos besoins que nous allons avoir un vote massif pour le FN.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





On reparle des ROMS - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
On reparle des ROMS
Revenir en haut 
Page 7 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» On reparle de l' EPAD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: