Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
15.99 €
Voir le deal

 

 Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay Empty
MessageSujet: Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay   Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay EmptyJeu 27 Juil 2017, 01:26

Alors que notre circonscription englobe Saint-Mandé, Vincennes, le quartier du Bois à Fontenay mais "en même temps" entre autres les quartier des Larris et Bois Cadet, l'invitation de Michel Tabanou à Guillaume Gouffier-Cha a du sens....


http://www.leparisien.fr a écrit:
Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay
L.P.|26 juillet 2017, 12h00 | MAJ : 26 juillet 2017, 12h48

Michel Tabanou, élu (DVG) de Fontenay, a invité Guillaume Gouffier-Cha, député LREM à venir constater les difficultés sur le logement et les conséquences de la baisse de l’allocation logement.

C’est via un réseau social que l’invitation est parvenue au nouveau député LREM de la 6e circonscription (Vincennes, Fontenay, Saint-Mandé). Guillaume Gouffier-Cha a été interpellé sur Facebook par Michel Tabanou, adjoint au maire (DVG) de Fontenay, en charge des relations internationales.

Depuis ses vacances aux Etats-Unis, l’élu de Fontenay (groupe Fontenay socialiste) s’est exprimé sur la baisse de l’allocation logement, décidée par le gouvernement, qu’il estime « scandaleuse ». Il a invité le nouveau député à « partager avec moi une astreinte logement du samedi matin afin qu’il prenne conscience de cette décision. Guillaume Gouffier-Cha, il vous faut vous plonger dans cette réalité. »

Le député LREM s’est rapidement engagé à répondre favorablement à cette invitation. « Tu connais mon attachement pour les questions de logement et notamment celle du logement pour tous. […] Nous aurons l’occasion d’échanger sur le système des APL qu’il faudra bien réformer tant certains propriétaires en ont effectivement profité pour augmenter les loyers. »

Concernant la baisse de 5 € des APL, le macroniste a son avis : « Il faut étudier la possibilité que cette baisse se répercute automatiquement sur le prix des loyers. Je vais me rapprocher des deux ministères compétents sur cette question (cohésion et budget) », a-t-il annoncé.
Source: http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/baisse-des-apl-le-depute-lrem-invite-a-une-permanence-logement-a-fontenay-26-07-2017-7158051.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay Empty
MessageSujet: Re: Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay   Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay EmptyVen 22 Nov 2019, 03:20

2019

Et tant qu'à parler de députés et d'aide au logement...

Citation :
L'indemnité de logement des députés passe de 900 à 1 200 euros

Publié le 15/10/2019 à 14:04 | Le Point.fr

Alors que l'Assemblée nationale étudie cette semaine le projet de loi de finances 2020, le soutien au pouvoir d'achat figure dans les axes majeurs. Une politique qui semble aussi concerner les députés. En effet, la dotation d'hébergement des députés, qui permet de rembourser leurs dépenses de location à Paris, va être augmentée de 900 à 1 200 euros mensuels au 1er novembre. Une décision prise au grand dam des syndicats de collaborateurs, a-t-on appris mardi de source parlementaire. Le bureau de l'Assemblée, plus haute instance collégiale, a acté mercredi dernier cette hausse « pour tenir compte du niveau élevé des loyers parisiens », peut-on lire dans le rapport des questeurs qui a été validé et qu'a pu consulter l'Agence France-Presse.

Quelque 240 députés disposent d'une possibilité de couchage dans leur bureau, 51 chambres sont en outre disponibles dans une résidence. Pour les députés restants, les nuitées d'hôtel peuvent être prises en charge partiellement ou bien, si un pied-à-terre est loué, ces frais peuvent être pris en charge sur justificatifs, via la dotation d'hébergement, devenue insuffisante. « Parmi les 104 bénéficiaires de la dotation d'hébergement au 1er septembre 2019, seuls 7 députés acquittent un loyer inférieur à ce plafond », soulignent les questeurs, trois députés (2 LREM, 1 LR) chargés de la gestion de l'Assemblée. Les 97 autres élus peuvent néanmoins imputer le différentiel sur leur avance pour frais de mandat. Les questeurs ont proposé de porter le plafond de la dotation au montant envisagé en début de législature, soit 1 200 euros, ce qui correspond au « montant que le Sénat a retenu depuis 2017 ».

La dépense annuelle supplémentaire pour l'Assemblée s'élèvera « au minimum à 304 000 euros », mais le coût de la mesure pourrait être supérieur, plus du double, « de meilleures conditions de remboursement incitant davantage de députés à opter pour ce type d'hébergement », soulignent les questeurs. « Tiens, pourtant “y a pas d'argent” pour les collabs paraît-il… » a relevé le syndicat CFTC des collaborateurs parlementaires sur Twitter. « 1 200 euros ? C'est parfois le salaire que certains “généreux” députés accordent à leurs collaborateurs… #Honteux », a tweeté Astrid Morne, du syndicat Unsa des collaborateurs.
https://www.lepoint.fr/societe/l-indemnite-de-logement-des-deputes-passe-de-900-a-1-200-euros-15-10-2019-2341363_23.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4982
Date d'inscription : 08/01/2012

Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay Empty
MessageSujet: Re: Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay   Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay EmptyVen 22 Nov 2019, 18:11

Le rapprochement avec la baisse des APL (ou le salaire des collaborateurs) est assez dévastateur. Il y en a qui veulent vraiment finir avec le goudron et les plumes.

Un français normal aurait bien une autre solution, et même pas le choix : aller loger plus loin, vers la banlieue pas trop chic, pour moins cher qu'à Paris. Cela permettrait aux représentants du peuple de mieux connaitre la vie. Et qui sait, d'être plus motivés pour l'amélioration des transports en banlieue.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay Empty
MessageSujet: Re: Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay   Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay EmptyJeu 26 Déc 2019, 21:38

Citation :
La réforme des APL n’entrera pas en vigueur le 1er janvier comme prévu

Le Monde avec AFP Publié 26.12.2019

Le gouvernement a annoncé, jeudi 26 décembre, avoir repoussé du 1er janvier au 1er  avril l’entrée en vigueur de la réforme des aides personnalisées au logement (APL), après un premier report en juillet dernier, la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) ayant demandé plus de temps pour sa mise en œuvre.

Ce report, écrit le ministre chargé de la ville et du logement, Julien Denormandie, dans un communiqué, doit permettre l’application de la réforme « avec un meilleur niveau de sécurité et de fiabilité pour les allocataires ».

« Cette réforme n’est pas remise en cause et permettra de déterminer de façon plus juste le montant d’APL à verser en fonction de la situation des allocataires et de la réalité de leurs ressources », a-t-il assuré. « Il est de ma responsabilité d’assurer à tous les allocataires le juste versement de leurs aides au logement, c’est pourquoi j’ai acté ce décalage d’un trimestre », a souligné le ministre.

La CNAF avait informé M. Denormandie, dans un communiqué distinct, du besoin de « décaler la date d’entrée en vigueur de la réforme d’un trimestre afin de s’assurer des meilleures qualité et fiabilité possibles dans la mise en œuvre de cette réforme pour ses six millions d’allocataires ». Selon elle, les « travaux techniques relatifs » à l’évolution du mode de calcul des allocations logement « montrent encore des zones d’incertitude ». « D’ultimes travaux de fiabilisation sont donc indispensables, nécessitant un décalage du calendrier prévu pour assurer la bonne mise en œuvre de la réforme », a expliqué la CNAF.

Cette réforme vise à mettre en œuvre la « contemporanéité » des APL, c’est-à-dire leur calcul à partir des revenus actuels du bénéficiaire et non plus de ceux qui remontent à deux ans, comme c’est le cas actuellement. Au mois de juillet, Matignon avait estimé à « un peu au-dessus d’un milliard d’euros » les économies réalisées grâce à cette réforme. Ces économies s’expliquent par l’idée que les revenus actualisés seront globalement plus élevés que ceux qui étaient observés deux ans auparavant, grâce à la croissance, et que cela réduira mécaniquement le montant des aides leur étant conditionnées.

Le sujet des APL a régulièrement provoqué des critiques de la part d’associations et de l’opposition : dans les premiers temps du quinquennat d’Emmanuel Macron, l’exécutif avait notamment provoqué une polémique en décidant d’une baisse généralisée de cinq euros par mois.
https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/12/26/le-gouvernement-repousse-a-nouveau-l-application-de-la-reforme-des-apl_6024110_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay Empty
MessageSujet: Re: Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay   Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Baisse des APL : le député LREM invité à une permanence logement à Fontenay
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Questions politiques, suggestions et remarques aux élu(e)s-
Sauter vers: