Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)

Aller en bas 
+7
Libellule
papy Mougeot
Marion Legouy-Desaulle
Loïc
tonton christobal
Roselavy
a.nonymous
11 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyMer 28 Mar 2012, 12:08

Cette discussion porte sur le logement social et la loi DALO, deux sujets qui concernent notre ville et notamment son canton Est...

Elle fait suite à la discussion https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t603-presidentielles-logements-sru-dalo qui connait des problèmes d'affichage des textes la rendant difficile à lire (il faut éviter d'insérer des photos de plus de 640 pixels de large....)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyMer 28 Mar 2012, 12:28

Lors de la discussion sur le logement à l'Assemblée le 12 février, Jacqueline Maquet, député du Nord-Pas de Calais appartenant au groupe socialiste à fait l'intervention suivante:

Citation :
Jacqueline Maquet

Monsieur le secrétaire d'État, quel bilan de la loi instaurant le droit au logement opposable cinq ans après son adoption ? Le dispositif sera universel cette année. Sera-t-on prêt à relever le défi ? Depuis la mise en place en 2007 du DALO, le bilan n'est guère satisfaisant ; les récents chiffres de la Fondation Abbé Pierre l'attestent.

Le DALO, c'est 6 000 recours par mois : 85 % pour un logement et 15 % pour un hébergement. Moins d'un dossier sur deux aboutit. Régulièrement, dans cet hémicycle ou en commission, nous avons alerté le Gouvernement sur les carences de la loi et sur les disparités d'un territoire à un autre dans l'attribution des logements DALO.

Depuis 2007, tous les ministres chargés du logement nous ont assuré qu'ils demanderaient aux préfets de ne plus attribuer de logements DALO ni dans les ZUS ni dans les quartiers ANRU. Mais le constat est bien différent : les préfets continuent quotidiennement à attribuer des logements DALO dans ces zones sensibles. La conséquence, vous la connaissez : c'est le renforcement des ghettos urbains, tout à fait contraire aux objectifs du premier PNRU.

Le DALO, qui devait permettre à tous d'avoir un toit, devient un obstacle à la mixité sociale. De plus, de nombreux dossiers DALO, imposés par les préfets sur leur contingent, viennent de communes voisines qui ne respectent pas l'obligation de 20 % de logements sociaux prévue par la loi SRU. Pourtant les préfets, représentants de l'État dans nos territoires, ne devraient-ils pas imposer la construction de logements sociaux aux communes qui ne respectent pas la loi ?
Source: http://www.nosdeputes.fr/intervention/773781

Quand elle déclare "Le DALO, qui devait permettre à tous d'avoir un toit, devient un obstacle à la mixité sociale. De plus, de nombreux dossiers DALO, imposés par les préfets sur leur contingent, viennent de communes voisines qui ne respectent pas l'obligation de 20 % de logements sociaux prévue par la loi SRU. " elle résume parfaitement la situation de nombreuses communes y compris la notre dans son canton Est ...

Il y a un problème avec l'application de la loi DALO ? Les élus fontenaysiens actuels ne sont pas capables de comprendre ce problème et de faire entendre le mécontentement de leurs administrés qui veulent vivre dans un quartier avec une réelle mixité sociale ?

ll n'y a qu'une seule solution c'est de changer d'élus en 2014...
.
Mais avant 2014 il y a déjà les législatives de 2012 qui sont déjà une première occasion de se faire entendre en ne votant pas pour la liste des élus qui ne comprennent pas leurs administrés...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyMer 28 Mar 2012, 13:30

Dans l'intervention à Assemblée que j'ai inséré dans mon message précédent il est fait référence aux ZUS - Zones Urbaines Sensibles - : "Depuis 2007, tous les ministres chargés du logement nous ont assuré qu'ils demanderaient aux préfets de ne plus attribuer de logements DALO ni dans les ZUS ni dans les quartiers ANRU."

Officiellement aucun quartier du Val n'est situé en ZUS mais voici ce que déclarait Jean-Philippe Gautais lors du conseil municipal consacré au PLH le 16 décembre 2010:

Citation :
M. GAUTRAIS
Nous sommes appelés, ce soir, à prendre une décision importante pour l’avenir de notre ville : adopter notre Programme local de l’habitat.
---/---
Avec ce Programme local de l’habitat, nous nous dotons des outils pour résister et pour prendre en mains le devenir de notre ville :
---/---
C’est pourquoi nous voulons empêcher le surloyer de s’appliquer sur notre territoire. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous devons absolument adopter ce PLH avant le 31 décembre. Nous avons travaillé en ce sens avec les services de l’Etat. Avec le maire, nous avons également rencontré les bailleurs. Nous proposons donc une zone d’exemption du surloyer qui comprend le grand ensemble, proche des critères ZUS, ainsi qu’une partie des groupes d’immeubles proches du boulevard de Verdun et du quartier hôtel de ville, soit 80% des logements sociaux de la ville.


Cette déclaration a plus d'un an et la situation c'est encore dégradée depuis lors...

Dans le cas du canton Est, celui-ci n'étant pas classé en ZUS bien que proche des critères selon Jean-Philippe Gautrais, le préfet a donc tout loisir de reloger les demandeurs DALO venus de l'extérieur de la commune...

Et ça c'est juste inacceptable pour les habitants du quartier qui souhaitent conserver la mixité sociale de celui-ci...

Il faut que les élus de la municipalité actuelle se saisissent de ce problème et qu'ils fassent entendre la voix des habitants du canton Est... Si ils ne le font pas ils sont sûrs de quitter la mairie en 2014...
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy




Messages : 160
Date d'inscription : 15/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyMer 28 Mar 2012, 14:00

Combien de dossiers DALO sur Fontenay ?
Visiblement ce sujet vous tiens à cœur mais quelle est réellement l'importance du phénomène ?

Sur quels critères vous basez-vous pour affirmer que la situation "se dégrade" ? je pose la question en toute honnêteté, habitant moi-même Fontenay et me déplaçant régulièrement en région parisienne pour mon travail.

Enfin, si la question de l'application de la loi DALO et plus largement la mixité sociale vous importe, je crois qu'il y a une échéance qu'il ne faut surtout pas oublier: la présidentielle.
Les loi DALO et SRU sont appliquées par des Préfets représentant de l’État: visiblement tous les partis n'ont pas la même vision à se sujet. L'élection présidentielle est l'occasion de faire un choix à ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyMer 28 Mar 2012, 14:23

Mince alors je pensais que roselavy était parti en Algérie...

Si A.nonymous n'a pas le thermomètre à dégradation (ce qui reste à prouver) sans doute roselavy a t il le système de mesure à stabilité. Sur quoi se base t il pour affirmer que la situation ne se dégrade pas ?

et puis si elle se dégrade c'est simple : c'est de la faute de sarko ! et la gauche n'y est pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyMer 28 Mar 2012, 14:53

roselavy a écrit:
Combien de dossiers DALO sur Fontenay ?
Visiblement ce sujet vous tiens à cœur mais quelle est réellement l'importance du phénomène ?

La question n'est pas combien de dossiers DALO sur Fontenay mais combien de relogements DALO sur Fontenay..... C'est totalement différent.... Que la Halte Fontenaysienne remplissent des dossiers DALO pour les personnes hébergées par la riche ville de Paris dans l'hôtel social de l'avenue Rabelais est une chose, que le préfet reloge sur notre commune des personnes en provenance d'autres communes en est une autre...

Comme vous le savez, notre ville est composé de deux cantons avec des proportions de logements sociaux très inégales, c'est historique et il faut donc gérer cette situation au mieux, c'est ce que les citoyens attendent de leurs élus. Je n'ai pas compilé tous les chiffres mais voici la proportion de logements sociaux par quartiers dans le canton Est, ces chiffres étant issus du Rapport de présentation du PLU:

Jean Zay : 94,81 % de logements sociaux
Redoute-Fort-Michelet : 74 %de logements sociaux
Les Larris: 67 % de logements sociaux
Bois Cadet-Montesquieu-Terroir: 55,6 % de logements sociaux

30% de ces logements sociaux sont attribués au contingent préfectoral et sont donc à la disposition du préfet, l'attribution de l'ensemble des logements sociaux de la commune échappant totalement à la municipalité qui n'a pas d'office HLM... La loi obligeant les préfets à trouver un logement pour les demandeurs DALO, il est évident que ceux-ci ne peuvent attribuer des logements que dans les quartiers où il y en a comme par exemple notre canton Est...

C'est ce que dénoncent de nombreux élus de toutes tendances lucides et confrontés à ce problème...

Maintenant pour répondre précisément à votre question, peut-être qu'un élu pourrait fournir tous les chiffres en provenances des différents bailleurs sociaux disposant d'un parc sur la commune ?


roselavy a écrit:
Sur quels critères vous basez-vous pour affirmer que la situation "se dégrade" ? je pose la question en toute honnêteté, habitant moi-même Fontenay et me déplaçant régulièrement en région parisienne pour mon travail.

Il est évident qu'il y a une dégradation générale du cadre de vie au sens large qui peut certes s'expliquer, en partie, par le vieillissement du quartier et par la dégradation de la situation économique de nombreuses familles, je vous l'accorde... Mais cette dégradation du cadre de vie est aussi liée, et il ne faut pas le nier, à une proportion de plus en plus importante de personnes ayant des "codes sociaux" et une conception du "vivre ensemble" qui leur sont propres...

roselavy a écrit:
Enfin, si la question de l'application de la loi DALO et plus largement la mixité sociale vous importe, je crois qu'il y a une échéance qu'il ne faut surtout pas oublier: la présidentielle.
Les loi DALO et SRU sont appliquées par des Préfets représentant de l’État: visiblement tous les partis n'ont pas la même vision à se sujet. L'élection présidentielle est l'occasion de faire un choix à ce niveau.

Il ne fait aucun doute que le programme de François Hollande visant à modifier la loi SRU pour porter le pourcentage de logements sociaux à 25% et à renforcer les amendes pour les communes qui ne la respecte pas est une très bonne chose...

Ceci étant, il est aussi impératif que certaines municipalités comme la notre arrêtent de camper sur des positions démagogiques à propos du logement social....

Par ailleurs, il faut qu'à l'intérieur même de ce parc social il y ait aussi une mixité sociale et culturelle..... Il faut aussi que fonctionnaires, policiers, infirmières, instituteurs, puissent obtenir des logements sociaux et surtout qu'ils aient envie d'y rester... Et là, on peut reparler des différentes conceptions de ce fameux "vivre ensemble"...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyMer 28 Mar 2012, 15:41

tonton christobal a écrit:
et puis si elle se dégrade c'est simple : c'est de la faute de sarko ! et la gauche n'y est pour rien...

Je dirais que dans le cas présent la gauche n'est la seule responsable et les différents gouvernements qui ont ghettoïsé certaines banlieues, de gauche, pour en préserver d'autres, de droite, ont eux aussi largement leur part de responsabilités...

En revanche, l'attitude actuelle de nos élus municipaux qui consiste, d'une part, à nier la réalité comme le fait à longueur de forums le bienheureux de la photo et, d'autre part, à vouloir construire encore plus au prétexte que, globalement, le pays manque de logements sociaux n'est pas acceptable...

Si ces élus municipaux perdurent dans leur attitude, il n'y a aucune raison qu'ils changent, ils devront être sanctionnés en 2014...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptySam 31 Mar 2012, 23:39

Un article récent du Parisien qui donne une idée de la situation du logement social dans le Val de Marne et de la pression qu'il peut y avoir pour loger sur notre canton Est des demandeurs DALO venant d'autres communes..

Il est évident qu'il faut augmenter la pression sur les communes hors la loi pour que celles-ci se mettent en règle avec la loi SRU dans les meilleurs délais ... Il faut aussi repenser la politique de réaménagement du territoire mais c'est un autre sujet...

Ceci étant et au niveau local, il faut aussi plus que jamais être très vigilants pour que la mixité sociale et culturelle soit préservée sur le canton Est et sur l'ensemble de la commune.... Il serait souhaitable que notre maire intervienne rapidement et officiellement dans ce sens auprès du préfet et des bailleurs... Ca devient un enjeu prioritaire déjà pour le canton Est et à terme pour l'ensemble de la ville...


Citation :
4205 familles prioritaires toujours pas relogées
Fédérations chargées du logement et syndicats étaient reçus hier en préfecture, le jour de la reprise des expulsions. Le nombre de demandeurs de logements reconnus prioritaires ne cesse d’augmenter.

Laure Parny | Publié le 16.03.2012, 04h38


Seule une famille sur trois relogée parmi les prioritaires. Hier, le constat était amer pour les fédérations en charge du logement, syndicats et élus de gauche, reçus en préfecture le jour même de la fin de la trêve hivernale des expulsions. Venus réclamer un moratoire sur ces expulsions, ils ont eu confirmation des chiffres sur le relogement des familles ayant déposé un recours dans le cadre du droit au logement opposable (Dalo).


Depuis janvier 2008, 30478 dossiers ont été déposés, 5978 foyers ont été reconnus prioritaires, mais seulement 1773 ont été relogés. « Près de 70% des gens qui sont reconnus prioritaires n’ont pas obtenu de réponse positive, s’insurge Jean-Jacques Porcheron, porte-parole de l’Association des élus communistes et républicains. La préfecture est hors la loi, surtout si l’on ajoute les demandes d’hébergement, qui ont doublé en quatre ans. »

55000 demandeurs de logements sociaux sont en attente dans le département, rappellent les associations. Un chiffre en hausse d’année en année. « Le Val-de-Marne est, avec Paris, le département où le nombre de logements sociaux est trop faible et les rotations trop rares, insiste Odile Ghermani, présidente de la fédération du Val-de-Marne de la Ligue des droits de l’homme. Si les communes qui ne respectent pas la loi SRU construisaient enfin leurs 20% de logements sociaux, ça en ferait 18000 de plus. »

Aucun chiffre sur le nombre d’expulsions n’a été donné aux défenseurs du logement pour tous. Ce qu’ils regrettent. « Mais nous savons que ces chiffres augmentent eux aussi de façon inquiétante, rappelle Nicole Pasquier, adjointe au maire PC en charge de l’habitat à Champigny. Rien que dans cette ville, 434 familles sont menacées d’expulsions par assignation, alors qu’elles étaient 367 en mars 2011. Or on assiste même à l’expulsion de personnes jugées prioritaires pour un relogement dans le cadre du Dalo. C’est totalement aberrant! »

Le directeur de cabinet du préfet rétorque : « Nous évitons au maximum les expulsions, d’autant plus de personnes prioritaires. Mais nous sommes, avec Paris, le département où le nombre de dossiers Dalo est le plus élevé. Or, en commission d’attribution de logements, nous n’obtenons pas toujours le relogement de ces familles. Il est aussi délicat de trouver le logement qui convient à la famille, en termes de lieu, de loyer, de taille. Nous passons actuellement des conventions avec les bailleurs pour réserver des logements. Nous en verrons les résultats à court terme. »


Le Parisien
Source: http://www.leparisien.fr/champigny-sur-marne-94500/4205-familles-prioritaires-toujours-pas-relogees-16-03-2012-1908016.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 01 Avr 2012, 15:42

Dans la discussion https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t627-le-conseil-municipal-du-29-mars JS et moi avons eu l'échange suivant auquel je répond ici:

JS a écrit:
a.nonymous a écrit:
Ne risque-t-on pas d"avoir, d'une part, d'anciens habitants, locataires ou copropriétaires, inscrits sur les listes électorales et d'autre part, de nouveaux locataires relogés dans le cadre de la loi DALO non inscrits sur ces listes électorales ?
Les nouveaux locataires relogés dans le cadre de la loi DALO ont le droit de s'inscrire sur les listes électorales, sous réserve qu'ils aient la nationalité française. Sauf à ce que les personnes relogées dans e cadre de la loi DALO soit essentiellement de nationalité étrangère, ce phénomène paraît, somme toute, assez négligeable.

a.nonymous a écrit:
Par ailleurs, les anciens habitants ne vont-ils pas changer leurs habitudes de vote suite aux changements dans la mixité sociale de leur quartier ? Aux prochaines législatives vont-ils avoir envie de donner leur voix à Jean-François Voguet ou à Laurence Abeille ?
Le phénomène est réel. Les prochaines élections en préciseront probablement l'ampleur.

Les résultats des prochaines élections permettront effectivement de mesurer l'ampleur du changement mais j'espère simplement que ce ne sera ni la droite ni l'extrême droite qui en tireront profit...

J'avoue que l'attitude des élus de la majorité municipale sur ce sujet m'étonne beaucoup....

Pour les habitants des quartiers concernés, les changements de la mixité sociale induits par la loi DALO sont une réalité qui ne peut plus être remise en doute... Les élus semblent eux s'enfermer, par dogmatisme ou par clientélisme, dans le déni et ils semblent ignorer ce phénomène dont ils sont pourtant loin d'endosser seuls l'entière responsabilité ...

Quand je parle d'habitants, que l'on ne s'y trompe pas, je parle de tous les habitants donc aussi bien des copropriétaires, des nantis aux yeux de certains, que des locataires en logements sociaux.. Nombre de ceux-ci ont obtenu leur logement il y a plus d'une dizaine d'années... Ils pensaient à l'époque y vivre leur retraite et y finir leurs jours dans un quartier agréable avec une mixité sociale comme celle qu'il y avait à l'époque dans de nombreuses villes de banlieue dirigée par des municipalités de gauche... Ils savaient très bien qu'habiter le Val ce n'était pas habiter Nogent ou le Perreux mais que ce n'était pas non plus habiter Clichy ou Montfermeil....

Aujourd'hui, vu l'enjeu que représente la préservation de la mixité sociale pour le futur de notre ville et plus particulièrement de son canton Est, j'attends, comme de nombreux fontenaysiens, que les candidats aux législatives prennent position sur ce sujet...

En effet, si François Hollande est élu comme beaucoup l'espèrent, ces effets de la loi DALO sur la mixité sociale ne pourront être ignorés lors des débats pour renforcer la loi SRU...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 01 Avr 2012, 18:48

a.nonymous a écrit:
En effet, si François Hollande est élu comme beaucoup l'espèrent, ces effets de la loi DALO sur la mixité sociale ne pourront être ignorés lors des débats pour renforcer la loi SRU...

Et il faudra pour cela construire des logements publics en nombre suffisant et en particulier dans les villes qui n'ont pas atteint la barre des 20 %. Chez le député UMP sortant Patrick Beaudouin ou son collègue NC de Vincennes Laurent Lafon par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 01 Avr 2012, 19:52

[quote="Loïc"]
a.nonymous a écrit:
Et il faudra pour cela construire des logements publics en nombre suffisant et en particulier dans les villes qui n'ont pas atteint la barre des 20 %. Chez le député UMP sortant Patrick Beaudouin ou son collègue NC de Vincennes Laurent Lafon par exemple.

Je suis entièrement avec vous sur ce point et j'aurais ajouter aussi Nogent, ville associée à la notre au sein de la SPL "De la Marne au Bois"...

Ceci étant et en attendant la réalisation de ces logements sociaux ou publics qui sont nécessaires et indispensables, il est urgent de veiller à ce que l'application de la loi DALO ne remette pas en question la mixité sociale les quartiers comptant un fort pourcentage de logements sociaux... C'est une urgence en particulier dans notre canton Est car si les classes moyennes abandonnent le terrain ce sera la catastrophe...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 01 Avr 2012, 20:06

a.nonymous a écrit:
C'est une urgence en particulier dans notre canton Est car si les classes moyennes abandonnent le terrain ce sera la catastrophe...

C'est justement l'action de la muniipalité avec le PLH qui a mis en échec les surloyers qui devaient chasser de leur appartement (au lien de cosntruire partout !) les catégories moyennes...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 01 Avr 2012, 20:49

Loïc a écrit:
C'est justement l'action de la muniipalité avec le PLH qui a mis en échec les surloyers qui devaient chasser de leur appartement (au lien de cosntruire partout !) les catégories moyennes...

L'absence de surloyer du fait du PLH est effectivement un facteur limitant le départ des classes moyennes mais le montant du loyer n'est pas le seul facteur pouvant provoquer ce départ... Mixité sociale et culturelle dans les quartiers et dans les écoles, offre commerciale, environnement et cadre vie sont aussi des éléments importants qui font que les classes moyennes restent ou quittent un quartier...

Dans un quartier avec plus de 50% de logements sociaux comme le Val si quand un appartement se libère dans le parc social celui-ci est quasi-systématiquement attribué à un demandeur DALO la mixité sociale du quartier va vite en souffrir et les classes moyennes, tôt ou tard, le quitteront...

Je parle de "plus de 50% de logements sociaux" car sur un tel sujet et pour être intellectuellement honnête il faut raisonner non pas au niveau ville mais au niveau canton tant les disparités sont importantes entre Ouest et Est...

Donc, en parallèle de toutes les actions pour contraindre les communes qui ne respectent pas la loi SRU, il faut agir tout de suite et en urgence pour que la loi DALO ne mettent pas à mal la mixité sociale de notre canton Est... C'est juste ce que les fontenaysiens attentent de leurs élus...
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 01 Avr 2012, 21:28

J'ai cru comprendre que la SPL était surtout utile pour le financement des logements mixtes avec accession à la propriété; Il paraît que c'est pour faire front à la crise des sub prime. Bon. Je voudrais savoir aussi pourquoi la Ville de Vincennes ne participe pas à la SPL "Marne au bois"?

J'ai cru comprendre qu'une crèche en délégation de service public pouvait être financée mais pas une crèche municipale car le remboursement d'emprunt à la SPL équivaudrait à un loyer et donc devrait passer au budget fonctionnement et donc "ça ne va pas".

Bon , mais justement j'ai cru comprendre que cette crèche en délégation de service peinait à trouver toute seule des financements mais qu'au travers d'une SPL miraculeusement elle trouverait le financement grâce à la réciprocité emprunt/ouverture de compte auprès d'une banque lambda.

Bien.

Si je comprends, aujourd'hui: d'une part les collectivités territoriales ont un mal fou à décrocher des crédits auprès des banques Lambda pour leurs investissements y compris leurs crèches et d'autre part les crèches à délégation de service ont un mal fou à trouver des crédits auprès des banques Lambda sauf à passer par une SPL. Par contre la ville qui ne trouverait pas de crédit auprès des banques lambda pour construire sa crèche municipale n'aurait pas le droit de passer par la SPL contrairement à la crèche à délégation de service public.

Moi je crois que la crise des sub-prime a bon dos et que vivement que l'on débarque Sarko, ainsi l'on pourra s'expliquer les yeux dans les yeux et se mettre vraiment au travail.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot




Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 01 Avr 2012, 22:21

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
J'ai cru comprendre que la SPL était surtout utile pour le financement des logements mixtes avec accession à la propriété; Il paraît que c'est pour faire front à la crise des sub prime. Bon. Je voudrais savoir aussi pourquoi la Ville de Vincennes ne participe pas à la SPL "Marne au bois"?

J'ai cru comprendre qu'une crèche en délégation de service public pouvait être financée mais pas une crèche municipale car le remboursement d'emprunt à la SPL équivaudrait à un loyer et donc devrait passer au budget fonctionnement et donc "ça ne va pas".

Bon , mais justement j'ai cru comprendre que cette crèche en délégation de service peinait à trouver toute seule des financements mais qu'au travers d'une SPL miraculeusement elle trouverait le financement grâce à la réciprocité emprunt/ouverture de compte auprès d'une banque lambda.

Bien.

Si je comprends, aujourd'hui: d'une part les collectivités territoriales ont un mal fou à décrocher des crédits auprès des banques Lambda pour leurs investissements y compris leurs crèches et d'autre part les crèches à délégation de service ont un mal fou à trouver des crédits auprès des banques Lambda sauf à passer par une SPL. Par contre la ville qui ne trouverait pas de crédit auprès des banques lambda pour construire sa crèche municipale n'aurait pas le droit de passer par la SPL contrairement à la crèche à délégation de service public.

Moi je crois que la crise des sub-prime a bon dos et que vivement que l'on débarque Sarko, ainsi l'on pourra s'expliquer les yeux dans les yeux et se mettre vraiment au travail.

ON va en faire des choses à Fontenay lorsque sarko ne sera plus là !

les socialuistes vont même aller jusqu'à s'exprimer et à voter non au conseil municipal ! c'est que c'est de la faute de sarko si les pauvres socialistes sont baillonnés et ont peur de prendre leurs responsabilités... et c'est à cause de sarko que le maire est communiste sans doute.

Je crains fort que si Hollande est président, qu'il met le smic à 1700 euros pour faire plaisir à Mélanchon, la durée du travail à 32 heures par semaine pour satisfaire Joly et ouvre les vannes de l'immigration pour complaire à Aubry nous nous trouvions dans l'état de la grèce dans moins de 2 ans... et ce sera toujours de la faute de sarko.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 01 Avr 2012, 22:33

papy Mougeot a écrit:
Je crains fort que si Hollande est président, qu'il met le smic à 1700 euros pour faire plaisir à Mélanchon, la durée du travail à 32 heures par semaine pour satisfaire Joly et ouvre les vannes de l'immigration pour complaire à Aubry nous nous trouvions dans l'état de la grèce dans moins de 2 ans... et ce sera toujours de la faute de sarko.

Je vous répons là: https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t632-presidentielles-reindustrialisation-et-smic
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 00:21

J'ai écrit dans un message précédent:

a.nonymous a écrit:
Dans un quartier avec plus de 50% de logements sociaux comme le Val si quand un appartement se libère dans le parc social celui-ci est quasi-systématiquement attribué à un demandeur DALO la mixité sociale du quartier va vite en souffrir et les classes moyennes, tôt ou tard, le quitteront...

Je parle de "plus de 50% de logements sociaux" car sur un tel sujet et pour être intellectuellement honnête il faut raisonner non pas au niveau ville mais au niveau canton tant les disparités sont importantes entre Ouest et Est...

Voici quelques précisions qui montrent que je suis très en dessous de la réalité quand je parle de 50% de logements sociaux dans le canton Est.. Ces chiffres ont 5 ans et ils proviennent du rapport de présentation du PLU présenté lors du Conseil Municipal du 26 octobre 2007:

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) 1333318234

Au niveau du canton Est il y a donc 57,59 % de logements sociaux...

Maintenant zoomons et regardons uniquement les 4 quartiers composant le Val:

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) 1333318335

On est dans ce cas à 72,85 % de logements sociaux.

Rappelons que, d'une part, 30% de ces logements sont dévolus au contingent préfectoral et que, d'autre part, la municipalité n'ayant pas d'office HLM elle n'a aucun contrôle sur les attributions de ces logements...

Avec un tel pourcentage de logements sociaux sur le Val, on comprend aisément le danger que représente l'application de la loi DALO sans prise en compte de la préservation de la mixité sociale... Il est sûr que les 20 % de copropriétaires tout comme les locataires de longue date attendent des actions de la municipalité auprès du préfet et des bailleurs pour préserver cette mixité sociale...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 03:40

voilà une manière intelligente d'aborder le problème de la pseudo mixité sociale sur notre ville. Il est certain que le directeur retraité de l'urbanisme, les élus de ce service en particulier Mme Depoilly, ex adjointe, et surtout le maire, n'ont jamais fait cette réflexion en direction du public, à supposer qu'ils se la soient faite entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 07:26

a.nonymous a écrit:
papy Mougeot a écrit:
Je crains fort que si Hollande est président, qu'il met le smic à 1700 euros pour faire plaisir à Mélanchon, la durée du travail à 32 heures par semaine pour satisfaire Joly et ouvre les vannes de l'immigration pour complaire à Aubry nous nous trouvions dans l'état de la grèce dans moins de 2 ans... et ce sera toujours de la faute de sarko.

Je vous répons là: https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t632-presidentielles-reindustrialisation-et-smic



Le problème étant tout de même que si les états étaient forts et évitaient de se mettre en situation économique délicate il ne seraient pas à la merci des finances internationales.

Confondre les causes des difficultés avec les conséquences qui en découlent est une solution de facilité qui permet de s'absoudre de ses erreurs à bon compte.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 07:31

feu follet a écrit:
voilà une manière intelligente d'aborder le problème de la pseudo mixité sociale sur notre ville. Il est certain que le directeur retraité de l'urbanisme, les élus de ce service en particulier Mme Depoilly, ex adjointe, et surtout le maire, n'ont jamais fait cette réflexion en direction du public, à supposer qu'ils se la soient faite entre eux.

Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir... de là à penser que cette réflexion a été faite mais que la situation convient aux décideurs il n'y a qu'un pas.
La preuve ils sont au pouvoir depuis plus de 40 ans donc le reste est secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 08:01

papy Mougeot a écrit:
ON va en faire des choses à Fontenay lorsque sarko ne sera plus là !


On en fait déjà. On en fera plus sans doute si un collectif budgétaire rend à notre ville ce qui lui est dû.

Mais on en fait déjà. Du parc des Carrières à la rénovation du Kosmos, de la Halle Roublot à la boucle locale notre ville est dynamique. Elle se modernise; cette année on va y crééer une nouvelle crèche (après la crèche interentreprise inaugurée il y a 15 jours et où les enfants de la ville ont la moitié des places), y rénover la piscine... et je ne vais pas en rajouter mais on pourrait développer cette liste. Sans compter les investissements courants avec l'entretien des rues : de la rue Fabre d'Eglantine à celles des Parapluies.



feu follet a écrit:
voilà une manière intelligente d'aborder le problème de la pseudo mixité sociale sur notre ville.

Hé oui, parce que justement "logements sociaux" ne veut pas dire forcément pauvres. Car dans notre notre ville il y a des familles à revenus modestes mais aussi à revenus moyens dans ces logements. Contrairement à Mme Boutin qui entend réserver ces logements aux seuls plus pauvres, la ville a fait un choix différent et assumé.

D'ailleurs la question de la mixité n'est pas qu'une question de pourcentages de tels ou tels logements. Car dans d'autres quartiers, où il y a moins de logements publics, il y a des gens qui souffrent de mal logement qui s'entassent dans des caves louées à prix d'or par des propriétaires peu scrupuleux ou s'entassent dans une pièce que des marchants de sommeil mettent sans honte sur le marché !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 08:21

A Fontenay on en ferait des choses si les partenaires de gauche n'étaient plus là depuis 40 ans !
Mais nous n'aurions ni le gaz, ni l'eau courante, ni les rue comme à Beyrouth et pas d'internet citoyen... ça nous manquerait.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 10:02

Loïc a écrit:
Hé oui, parce que justement "logements sociaux" ne veut pas dire forcément pauvres. Car dans notre notre ville il y a des familles à revenus modestes mais aussi à revenus moyens dans ces logements. Contrairement à Mme Boutin qui entend réserver ces logements aux seuls plus pauvres, la ville a fait un choix différent et assumé.

Vous décrivez une situation qui a hélas vécu..... C'était fait vrai avant l'application de la loi DALO mais aujourd'hui la mixité sociale n'est plus préservée sur le Val qui compte plus de 70% de logements sociaux...

Que veut dire Jean-Philippe Gautrais quand il déclare:

Citation :
Avec les services de la Préfecture, le travail se poursuit mais il faut rester vigilant quant au critère de mixité qui peut se voir remis en cause, notamment sur les propositions de candidat unique DALO.
Source: http://eluscommunistescitoyensfontenay.elunet.fr/index.php/post/23/05/2011/9eme-Conference-Communale-du-logement-discours-douverture-de-Jean-Philippe-Gautrais

Et bien Jean-Philippe Gautrais veut dire la même chose que ces élus d'autres banlieues qui déclarent dans le Parisien:
Citation :
« Les dossiers Dalo sont comme des coupe-file dans les queues de cinéma, explique Philippe Doucet, le maire (PS) d'Argenteuil. Ils passent devant tous les autres, et on doit ensuite l'expliquer à des administrés qui attendent des logements sociaux depuis des années. Cette situation est intenable. »
Source: http://www.leparisien.fr/argenteuil-95100/levee-de-boucliers-des-elus-contre-les-logements-dalo-18-11-2010-1155031.php

Aujourd'hui les locataires installées depuis des années dans un logement social, les 20% de copropriétaires du Val, tout ces gens qui espéraient continuer à vivre dans un quartier agréable avec une vraie mixité sociale et culturelle subissent la remise en question de cette mixité....

Quand nos élus interviennent sur le thème du logement c'est toujours pour aborder les mêmes sujets: contre les loyers élevés, contre les expulsions, pour l'hébergement d'urgence, ... Jamais une intervention sur la préservation de la mixité sociale ou sur les effets pervers de la loi DALO... Il suffit de parcourir http://eluscommunistescitoyensfontenay.elunet.fr pour voir les sujets de préoccupations de nos élus et pour s'en convaincre.... L'intervention de Jean-Philippe Gautrais citée ci-dessus est juste une exception...

Cela est-il acceptable ? La passivité du maire sur cette question est-elle acceptable ? Je ne le pense pas...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 12:02

Peut on vivre convenablement dans un environnement qui vous déstabilise ?
LOIC vous répondra que ce sont les plus gênés qui s'en vont... et donc exit la population installée depuis 20 ou 30 ans et place à la nouvelle France.
Celui qui n'est pas d'accord est un "facho-réac" qui n'a pas droit à la parole au nom de la démocratie fontenaysienne.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 13:00

a.nonymous a écrit:
contre les expulsions, pour l'hébergement d'urgence, ... Jamais une intervention sur la préservation de la mixité sociale ou sur les effets pervers de la loi DALO... Il suffit de parcourir http://eluscommunistescitoyensfontenay.elunet.fr pour voir les sujets de préoccupations de nos élus et pour s'en convaincre.... L'intervention de Jean-Philippe Gautrais citée ci-dessus est juste une
exception...


.

Serait-il possible de connaître en données objectives sur Fontenay ( nombre de logements loi dalo attribués depuis la création de la loi et par an de manière à apprécier la progression et l'impact)?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 13:06

tonton christobal a écrit:
Celui qui n'est pas d'accord est un "facho-réac" qui n'a pas droit à la parole au nom de la démocratie fontenaysienne.

Là on touche au problème de la démocratie locale...

Est-ce que la mise en pratique de cette démocratie locale c'est juste faire choisir la couleur des fleurs qui vont être plantées aux habitants réunis en "Conseil de quartier" à coup de calicots et de tracts dans les boites aux lettres ou est-ce prendre en considération l'avis des habitants sur des choix structurants pour l'avenir de notre ville ?

Ensuite, il faut considérer le poids de la démagogie et du clientélisme dans les prises de position des élus: est-il possible pour un élu communiste de dire que la loi DALO pose un problème ?

Il y a pourtant des exemples d'élus communistes qui ne disent pas oui-oui à tout et qui osent se démarquer... La maire de Villejuif s'est ainsi opposé à la création d'un centre d’accueil pour SDF sur sa commune....

Citation :
Polémique sur les lits pour SDF à Paul-Brousse

Le Samu social de Paris envisage l'accueil de 27 lits pour malades sans abri à l'hôpital Paul-Brousse. Une idée à laquelle s'oppose fermement la maire de Villejuif.

26.07.2011

Un vent de révolte souffle à Villejuif. L'hôpital Paul-Brousse doit accueillir 27 lits dits de halte soins santé pour des malades sans abri envoyés par le Samu social de Paris. La directrice de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris vient de l'annoncer à la maire PC de Villejuif, qui ne décolère pas. « A l'heure où l'on parle de construire une métropole moderne, juste et équilibrée, quelle est cette vision d'un autre temps d'hôpitaux à Paris intra-muros où se reconcentreraient les secteurs de pointe, tandis que ceux de la proche couronne n'accueilleraient plus que ce que la capitale, place financière mondiale, dédaignerait et repousserait hors de ses murs? » s'insurge Claudine Cordillot. D'autant que cette décision a été prise « sans concertation », d'après l'élue. Historiquement, l'Assistance publique et le Samu social sont liés. L'AP-HP ayant le « devoir moral » de prendre en charge ces hommes et femmes de la rue. Jusqu'à présent, ces 27 lits d'hospitalisation destinés aux sans-domicile-fixe étaient installés dans l'ancienne maternité Jean-Rostand à Ivry. « Ces locaux ne nous appartiennent pas, fait-on savoir à l'AP-HP. Il fallait reloger ces lits. Nous avions plusieurs pistes. Paul-Brousse répondait au mieux au cahier des charges, en termes de place, d'accès, imposé par le Samu social. » Mais localement, cette implantation de lits pour SDF à côté de patients déjà fragiles pose question. Les locaux envisagés se situent à l'étage du bâtiment Emilie-Deslandes, ce qui implique le passage des SDF à proximité des services de psychiatrie et d'addictologie. « Un non-sens », selon Claudine Cordillot, qui l'avait déjà souligné en février dernier dans un courrier adressé à la directrice de l'AP-HP, lorsque cette éventualité avait fuité. Et la maire de Villejuif de s'enquérir de la prise en charge à la sortie de l'hôpital. « Nous avons de grandes craintes qu'après une période d'hospitalisation, ils ne soient de nouveau abandonnés à leurs difficultés dans les rues de la ville. » Ville déjà largement solidaire, comme on le rappelle du côté de la mairie. La loi Dalo fixe un quota de 50 places pour l'accueil des personnes à la rue. « A Villejuif, on a largement dépassé ce quota avec près d'une dizaine de places en plus. » Ces sans-abri sont pris en charge la nuit par la Croix-Rouge à l'hôpital Paul-Guiraud et en journée dans des espaces publics. Contacté à plusieurs reprises, le Samu social parisien a fait savoir hier que « ce dossier est en cours de négociation au sein du GIP Samu social de Paris et rien n'est donc encore officialisé ».

Le Parisien
Source: http://www.leparisien.fr/villejuif-94800/polemique-sur-les-lits-pour-sdf-a-paul-brousse-26-07-2011-1545168.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyLun 02 Avr 2012, 20:41

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Serait-il possible de connaître en données objectives sur Fontenay ( nombre de logements loi dalo attribués depuis la création de la loi et par an de manière à apprécier la progression et l'impact)?

Merci de poser vous aussi cette question....

Vous avez tout à fait raison de parler de "données objectives" car notre ville de disposant pas d'un office HLM les attributions sont faites par les bailleurs... Il serait donc intéressant d'avoir aussi des précisions sur les remontées de données ou les outils statistiques dont disposent la mairie pour suivre l'évolution des habitants du parc social....


Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyJeu 19 Avr 2012, 21:12

a.nonymous a écrit:
Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Serait-il possible de connaître en données objectives sur Fontenay ( nombre de logements loi dalo attribués depuis la création de la loi et par an de manière à apprécier la progression et l'impact)?

Merci de poser vous aussi cette question....

Vous avez tout à fait raison de parler de "données objectives" car notre ville de disposant pas d'un office HLM les attributions sont faites par les bailleurs... Il serait donc intéressant d'avoir aussi des précisions sur les remontées de données ou les outils statistiques dont disposent la mairie pour suivre l'évolution des habitants du parc social....

Du nouveau sur l'impact de la loi DALO à Fontenay ?

En complément de la question posé par Marion j'en ai une autre...

Quand des personnes habitant dans des logements jugés insalubres bénéficient d'un relogement DALO, qu'advient-il du logement qu'elles occupaient après leur départ ?

Le propriétaire est-il tenu de remettre aux normes avant de relouer ou bien le logement est-il immédiatement reloué sans travaux, servant ainsi de sas d'accès au logement social dans une histoire sans fin ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyVen 06 Mar 2015, 21:39

Trois ans après le premier message de cette discussion, les choses bougent enfin au niveau de la loi DALO avec la volonté de ne plus reloger dans les quartiers prioritaires les demandeurs DALO les plus pauvres pour ne pas ajouter de la pauvreté à la pauvreté....

Après on peut se poser la question de la délimitation du périmètre des quartiers prioritaires car si cela signifie qu'à Fontenay les demandeurs DALO ne pourront plus être relogés aux Larris ou à la Redoute, il sera toujours possible de les reloger à seulement quelques mètres de là à Jean Zay ou à Montesquieu par exemple....



"Les bénéficiaires les plus pauvres du droit au logement opposable (DALO) ne pourront plus se voir proposer un logement dans les 1 500 quartiers les plus pauvres, a indiqué le premier ministre, Manuel Valls, vendredi 6 mars. M. Valls a demandé aux préfets « de ne plus reloger dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville les personnes dont les ressources sont en dessous du seuil de pauvreté », a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse, à l’issue d’un comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté."



Le Monde a écrit:
Le gouvernement réforme le droit au logement opposable

LE MONDE | 06.03.2015 à 19h25 • Mis à jour le 06.03.2015 à 20h22 | Par Isabelle Rey-Lefebvre

Les bénéficiaires les plus pauvres du droit au logement opposable (DALO) ne pourront plus se voir proposer un logement dans les 1 500 quartiers les plus pauvres, a indiqué le premier ministre, Manuel Valls, vendredi 6 mars. M. Valls a demandé aux préfets « de ne plus reloger dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville les personnes dont les ressources sont en dessous du seuil de pauvreté », a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse, à l’issue d’un comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté. Ce rendez-vous avait été annoncé après les attentats de janvier, pour adopter une série de mesures destinées à favoriser la mixité sociale et à lutter contre le phénomène d’« apartheid » dénoncé par le premier ministre le 20 janvier.

Plusieurs élus, dont François Pupponi, le maire PS de Sarcelles et président de l’Agence nationale de la rénovation urbaine, demandaient une réforme de la mise en œuvre de ce droit au logement opposable. La réforme annoncée inquiète pourtant certains acteurs, qui pointent le manque de logements disponibles hors de ces quartiers sensibles : « Cela risque d’avoir un effet dramatique en réduisant d’un quart l’offre accessible à ce public censé être prioritaire », s’alarme René Dutrey rapporteur du comité de suivi de la loi DALO qui vient juste d’en dresser un bilan amer âpres six ans d’application.



Un circuit « totalement engorgé »

L’idée du DALO était belle : créer un droit au logement opposable pour procurer rapidement un toit à ceux qui en ont le plus besoin. Mais ce principe se heurte à la pénurie de logements sociaux. Pire, il aggrave la ségrégation spatiale.

C’est la loi du 5 mars 2007, voulue par Christine Boutin, alors ministre du logement, qui a institué ce droit opposable à l’Etat. Depuis le 1er janvier 2008, toute personne sans logement, mal logée, menacée d’expulsion ou dont la demande HLM est sans réponse depuis trois ans (six ans à Paris) peut saisir une commission pour obtenir le bénéfice du DALO.

En 2014, près de 60 000 ménages, sur 100 000 requérants, ont ainsi été déclarés prioritaires par ces instances départementales. La Seine-Saint-Denis détient le record, avec 783 recours pour 100 000 habitants, devant le Var (590) et Paris (577). L’Etat a, théoriquement, trois mois (six mois en Ile-de-France) pour proposer un logement à ces familles. C’est là où le bât blesse : seuls 28,5 % des ménages DALO se sont vu proposer une offre en 2014, voire 19 % en Ile-de-France, 16 % en Provence Côte d’Azur, et ces taux de relogement diminuent au fil des ans.

Le stock de ces DALO sans solution ne cesse d’enfler, atteignant, début 2015, 59 502 foyers, dont 44 000 en Ile-de-France. « Cette loi a suscité beaucoup d’espoir et a bien fonctionné les premières années, mais aujourd’hui, le circuit est totalement engorgé car il n’y a pas de sortie pour ces ménages », constate Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique dont 12 salariés et 80 bénévoles se consacrent à remplir des dossiers. « Que d’énergie pour de si maigres résultats », soupire Véronique Fayet.

Si cette loi part d’une louable intention, elle se borne à ranger les candidats dans une file d’attente qui avance parfois moins vite que d’autres, sans accroître l’offre. Or, le parc HLM est déjà pris d’assaut : 1,7 million de candidats postulent à 480 000 logements attribués par an

L’Etat n’a, en fait, pas les moyens de remplir son obligation. Les préfets disposent d’un contingent d’attribution d’au mieux 30 % des logements sociaux qui se créent ou se libèrent, les communes et départements de 20 %. Le solde va aux locataires désignés par Action Logement, c’est-à-dire les salariés des entreprises qui cotisent au 1 % logement, et par les bailleurs sociaux directement.



Une belle idée... qui aggrave la ségrégation

En Ile-de-France, Action logement n’ouvre que 5 % à 6 % de son quota aux ménages prioritaires alors que la loi lui impose 26 %. Le contingent préfectoral mobilise 62 % de ses places pour le DALO mais avec de fortes disparités locales. Dans les Hauts-de-Seine où le préfet s’est dessaisi de son droit de désignation au profit des communes, seuls 26 % de ses attributions bénéficient aux ménages DALO ! À Antony, par exemple, grâce à la délégation du Préfet, la ville a la haute main sur 80 % des attributions des 4 500 logements de son office public. Or, constate la Mission inspection du logement social (Milos), Antony Habitat n’a, entre 2009 et 2011, accueilli que 9 familles Dalo…

Chassés de ces villes réfractaires, tous les prioritaires se retrouvent dans les mêmes quartiers d’habitat social, où les loyers sont les plus bas avec de grands appartements familiaux. Paris fait de gros efforts. En 2013, la capitale a relogé 2 553 familles au titre du Dalo, grâce au contingent du préfet (55 %), à celui de la ville (28 %) et un peu du 1 % logement (7 %). « Nous relogeons 29 % des Dalo de la région, plus que la Seine-Saint-Denis, deux fois plus que le Val-de-Marne et quatre fois plus que les Hauts-de-Seine », remarque Ian Brossat, adjoint (PC) au maire en charge du logement, tout en reconnaissant que 51 % de ces relogements sont concentrés dans quatre arrondissements populaires, les 13e, 18e, 19e et 20e.

« Nous comprenons qu’il faille concilier mixité sociale et droit au logement, mais il faut mettre rapidement en place des offres alternatives. Il faut mieux utiliser le 1 % logement et le parc privé et faire appliquer l’impératif des 25 % de logements sociaux dans toutes les communes », plaide René Dutrey « En Ile-de-France, une opération choc est nécessaire pour résorber ces 45 000 ménages sans solution », suggère Véronique Fayet.

   Isabelle Rey-Lefebvre
   Journaliste au Monde
Source: http://www.lemonde.fr/logement/article/2015/03/06/le-gouvernement-reforme-le-droit-au-logement-opposable_4589098_1653445.html#u4b5qsIcq1Ffbuzl.99
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyVen 06 Mar 2015, 22:38

Ce serait bien ou pas? Ou ce serait mieux à quelques mètres du Bois de Vincennes? Je ne comprends pas ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptySam 07 Mar 2015, 07:08

J'espère que pour concrétiser la mesure l'on va illico flanquer quelques solides familles à problèmes à proximité immédiate de l'endroit où résident ceux qui trouvent ces mesures "géniales" ...
Généralement lorsque l'on goute dans sa vie de tous les jours ce genre de situation on a une vision qui évolue par rapport à celle que l'on a lorsque l'on est reconnu comme spécialiste du dossier mais de manière livresque.

Dans de nombreux cas, les brillants théoriciens toujours généreux et compétents pour donner des conseils et distribuer des avis sont souvent au pied du mur de piètres praticiens ! Tous nos politicards qui depuis des dizaines d'années de gauche comme de droite distribuent des milliards pour sauver le vivre ensemble, réhabiliter les villes... ont un point commun :
Ils ne vivent pas dans les "quartiers craignos"

Même ceux qui démocratiquement vivent dans des HLM protègent leur bulle.

J'imagine aisément comment nos donneurs de conseils vivant tranquilles dans leur pavillon "sam suffit" planté dans une rue tranquille le tout payé payé sur 25 ans vont réagir lorsque l'on va leur faire partager (c'est à la mode le partage) le mode de vie de quelques familles à problèmes (les périodes de calme sont rares et correspondent généralement aux vacances en maison d'arrêt des moins bien "incérés") dans un immeuble du voisinage habité par des agités du bocal permanents. Lorsqu'ils verront leur jardin utilisé comme dépotoir par les voisins nul doute qu'ils seront ravis.

Ensuite les mêmes urbanistes, sociologues... constaterons un curieux phénomène de clivage social généralement concrétisé par une fuite inexpliquée des habitants d'origine du quartier.
La conclusion s'imposera c'est un refus du vivre ensemble causé par des préjugés d'un autre âge ! une nauséabonde intolérance qu'il convient d'extirper !

Nous sommes en démagogie de gauche : on répand le problème partout afin de le diluer et ce dans le but qu'il soit moins visible. Ensuite comme ce "sera partout pareil" il n'y aura plus lieu de s'inquiéter... plus facile que de traiter les dossiers en mécontentant son électorat.

Mon idéal serait un pays sans problème celui des gens de gauche est un pays où au nom de l'égalité tout le monde est dans la mouise... c'est philosophique voire doctrinal !  

Le toréador prendra une décision énergique, coup de menton à l'appui et regard noir permanent : il obligera les anciens habitants à rester sur place, pas question que le plan foire...


PS : Je crois commencer à discerner que la découverte de la personnalité profond du toréador en inquiète certains... ce n'est que mon impression.
Revenir en haut Aller en bas
lorenzaccio




Messages : 284
Date d'inscription : 19/02/2013

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptySam 07 Mar 2015, 11:23

Dans le même ordre d'idée, j'entendais récemment le désarroi de la maire de Chanteloup les vignes qui élue s'est donnée beaucoup de mal dans sa ville d'HLM pour socialiser et aider les associations d'insertion. Elles constate que au fur et à mesure de leur intégration ils quittent sa ville et qu'immédiatement le préfet lui envoie des Dalo et des primo arrivant... Jamais la mixité ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptySam 07 Mar 2015, 11:47

En ce domaine c'est à la fois le tonneau des Danaïdes et le renflouement du Titanic en écopant avec une fourchette.

Envisager des solutions reste possible mais curieusement elles ne conviennent plus à la fois pour des raisons réelles et pour des raisons de parti pris.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptySam 07 Mar 2015, 12:09

Mistigri a écrit:
J'entendais hier soir un débat entre le maire PS de Sarcelles et le maire UMP de Montfermeil.
Ils parlent des primo arrivant,  non francophones, non adaptés à notre culture à nos traditions et nos modes de vie.
Ils évoquent les solutions pour une mixité de dispersion des problèmes. ..
on n'est pas sortis de l'auberge.

Ils parlaient aussi de laisser aux maires le soins de choisir où loger les gens afin d' éviter, comme s' est le cas à Sarcelles, de regrouper les locataires par origine et ainsi de créer des ghettos.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptySam 07 Mar 2015, 21:05

Sarcelles. Un exemple à ne pas suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre


Messages : 5008
Date d'inscription : 08/01/2012

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptySam 07 Mar 2015, 21:39

DSK a été maire de Sarcelles, non ? Je me demande s'il y habitait.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptySam 07 Mar 2015, 22:14

salamandre a écrit:
DSK a été maire de Sarcelles, non ? Je me demande s'il y habitait.

un pied à terre peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
joseph1




Messages : 824
Date d'inscription : 08/09/2014

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 08:45

Ce sont les voyous qui ont crées les ghettos en faisant fuir tous ceux qui en avaient les moyens.
Pour lutter contre les ghettos il faut lutter contre les voyous.
La politique de la ville, mise en place il y a 30 ans , coûte des milliards et ne sert à rien car le diagnostic est erroné.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 10:22

joseph1 a écrit:
Ce sont les voyous qui ont crées les ghettos en faisant fuir tous ceux qui en avaient les moyens.
Pour lutter contre les ghettos il faut lutter contre les voyous.
La politique de la ville, mise en place il y a 30 ans , coûte des milliards et ne sert à rien car le diagnostic est erroné.

Si, sans conteste, les voyous ont investis les ghetto, ce ne sont pas eux mais les bailleurs (caisse des dépôts) et leur méthodes de distribution qui en sont les premiers responsables.
Les Maires de Sarcelles et de Monfermeil (de bord politique opposé) l' ont très bien expliqués et ont été approuvés par les autres participants.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 11:01

mamiea a écrit:


Si, sans conteste, les voyous ont investis les ghetto, ce ne sont pas eux mais les bailleurs (caisse des dépôts) et leur méthodes de distribution qui en sont les premiers responsables.
Les Maires de Sarcelles et de Monfermeil (de bord politique opposé) l' ont très bien expliqués et ont été approuvés par les autres participants.

Je n'imaginais pas que les bailleurs disposaient des casiers judiciaires des demandeurs d'appartements pour sélectionner les délinquants et les regrouper dans certains quartiers...

Personnellement j'ai plutôt tendance à mettre en cause l'éducation donnée par les familles, l'abandon par les gouvernements des zones de non droit afin d'éviter les émeutes voire la politique pénale laxiste ou plutôt l'absence de politique pénale, les failles de la législation concernant les mineurs qui est inadaptée... que la volonté délibérée des structures locatives.

Héberger des familles à problème n'est en aucun cas pour les bailleurs se faciliter le travail. Remettre en état ce qui est cassé régulièrement, ne pas recevoir les loyers, se heurter à l'insécurité permanente et avoir un capital immobilier dévalué pour un responsable se complaire dans une telle situation serait suicidaire.

Comme toujours on veut supprimer les zones de non droit mais sans action policière et sans répression judiciaire... il faut déménager les occupants mais il n'y a pas foule pour les accueillir...

Alors on fait baisser la délinquance avec des assistantes sociales, la réfection trimestrielle des boites à lettres, la peinture des murs des entrées (taguée la semaine suivante) et les résultats de ces injections massives d'argent public depuis des dizaines d'années reste voisins de zéro.

On ne change pas une politique démagogique même si elle est perdante !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 11:19

@tonton christobal:
Prenez le temps d' écouter cette émission (celle du 6 Mars), après l' on pourra discuter.

http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 11:53

mamiea a écrit:
@tonton christobal:
Prenez le temps d' écouter cette émission (celle du 6 Mars), après l' on pourra discuter.

http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air

Ce n'est pas parce que des élus ont une position démagogique commune qu'elle est bonne pour la communauté pas plus qu'elle soit une solution à terme.

Si on a des zones à problèmes il y a deux possibilités :
Soit on fait le ménage du sol au plafond et on prend à l'aide de mesures adaptées les voies et moyens pour traiter le dossier.
Soit on décide comme le font les mauvaises femmes de ménage de mettre un petit coup de balai sans ramasser la poussière et de la planquer sous le tapis.

Personne de la droite traditionnelle à la gauche ne veut attaquer le dossier. On se souvient des émeutes et on achète la paix... résultat on accuse les bailleurs de tous les maux.
Si nous avons des perturbateurs l'idée majeure en vogue est de les déplacer si possible en les diluant dans un grand espace pour les rendre moins visibles et localisés... moyennant quoi la délinquance existera toujours mais étant moins "zonée" on récoltera un succès électoral.

Qui veut aller résider dans des endroits craignos ? on demande des volontaires... les habitants qui veulent vivre tranquilles en partent.
Si dès les premiers désordres la réponse régalienne avait été efficace nous n'en serions pas à chercher des réponse médiatiques et politiquement correctes mais sans effet à un vrai problème.
Nos élus toujours en campagne ne veulent pas désigner les coupables des désordres alors on trouve des solutions inefficaces à un vrai problème et ce depuis 50 ans...  

La solution passe par une remise en ordre des endroits où la loi ne s'exerce plus c'est aussi simple que cela.
Faute de quoi ceux qui voudront être tranquilles feront en sorte de l'être, fermeture des résidences, alarmes, clientèle sélectionnée et vigiles... et à la clé ségrégation encore plus sensible.

Qui est volontaire pour avoir dans son bâtiment 4 ou 5 familles à problèmes ?
Quel élu veut aller habiter dans un quartier de non droit ?
Quel élu souhaite habiter en permanence dans une zone difficile, pas faire un tour de portes à portes électoral... y vivre réellement ?

Ceux qui nous parlent des travailleurs sont hors du monde du travail et pantouflent dans des partis, des associations ou des syndicats et ceux qui nous parlent de la misère vivent bourgeoisement !


Dernière édition par tonton christobal le Dim 08 Mar 2015, 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 12:14

Etant dans le politiquement non convenable autant y aller de bon cœur...

http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/mixite-sociale-la-grande-illusion-des-politiques-de-peuplement/

même si cela choque c'est la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 12:47

Oui en évoquant mine de rien un slogan publicitaire nous renvoyant à une tornade blanche. Qui donc nettoyait tout du sol au plafond.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal


Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 13:18

Pour le nettoyage il y a du travail sur l'emplacement laissé dans un état lamentable  par les "écologistes" supposés protecteur d'une zone.

Crasse, épaves, ordures... une vraie décharge !

L'écologie politique dans toute sa splendeur... alors pour les leçons... Pas grave ils vont gérer le pays et instituer un modèle social.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 15:51

mamiea a écrit:
@tonton christobal:
Prenez le temps d' écouter cette émission (celle du 6 Mars), après l' on pourra discuter.

http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air

Merci pour ce lien...

Le débat de par la personnalité  des intervenants est très intéressant et les convergences sur le diagnostic entre François Pupponi, maire PS de Sarcelles,  et Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil, sont porteuses d'espoir...

Est-il utile de rappeler  qu'en 2006 Jean-François Voguet s'est opposé à l'ANRU à propos du quartier des Larris... Neuf ans plus tard et alors qu'à cette époque Jean-François Voguet parlait de victoire, le quartier est toujours classé prioritaire par le ministère de la ville et les études sur l'avenir du centre commercial, qui pour l'heure n'en finit pas de mourir, se poursuivent...

Si il y a bien un dossier pour lequel Jean-François Voguet a échoué, lui l'ancien adjoint de Bayeurte à l'urbanisme, c'est bien celui-là !

On notera que déjà en 2006, le leitmotiv de la municipalité était déjà le même qu'aujourd'hui, Jean-François Voguet ne pouvait s'exprimer sans parler de "politique de réduction des fonds publics en direction des collectivités territoriales"...

Le disque est rayé !


Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) 1425826235
Source: Fontenay notre ville - Avril 2006
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 16:25

Lynxie a écrit:
Les opposants ont 5 ans pour démontrer qu'il ne faut plus voter pour les communistes. Toutes les élections intermediaires doivent converger dans ce sens. Michon, Lecoq, ...même combat.

Villejuif est l'exemple à suivre.....
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 18:37

a.nonymous a écrit:


Villejuif est l'exemple à suivre.....

- 82 % en 2014 sur le budget de la culture dans cette ville.

Bel exemple en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Salamandre

Salamandre


Messages : 5008
Date d'inscription : 08/01/2012

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 19:09

Est ce que à Fontenay on préfère augmenter les impôts de 82% ?
En tout cas, il convient de tenir compte des possibles "cadavres dans les placards" trouvés par la nouvelle équipe. Une telle diminution de budget est à vérifier car avec les chiffres, Loïc est parfois poëte sinon romancier. Elle signifierait de graves sources de déficit dans le budget de la commune et/ou une dette insoutenable.
Et qui est à la source du déficit et de la dette ? Les élus d'avant, jusqu'à 2014 compris.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) EmptyDim 08 Mar 2015, 21:46

Le gestionnaire que je suis s'intéresse à cet aspect des choses. Mais pour le coup je ne suis pas sûr que ce seul aspect va empêcher les conséquences de l'effet ciseaux en cours qui touche toutes les villes de France.
http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/france-les-maires-prets-au-bras-de-fer-sur-les-dotations-1035561.php

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty
MessageSujet: Re: Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)   Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Présidentielles - Logements, SRU, DALO, ... (Suite)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: