Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -60%
Siège Gaming Asus ROG SL300 Noir à ...
Voir le deal
199.99 €

 

 Les renégats du 5 mars

Aller en bas 
+4
Loïc
Libellule
Dumez
a.nonymous
8 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 20:56

Un certain nombre de renégats menés par le PCF et le FdG ont donc décidé de manifester le 5 mars contre l'accord pour l'emploi et donc contre les intérêts des travailleurs du privé subissant de plein fouet les problèmes de compétitivité de nos entreprises...

Alors que cet accord pour l'emploi souhaité par le gouvernement socialiste apporte plus de souplesse aux entreprises et plus de sécurité aux salariés, les renégats appelant à le refuser défendent uniquement des intérêts corporatistes...

Le jour proche où tous nos emplois auront été délocalisés dans l'est de l'Union, dans des pays n'appartenant pas à la zone Euro et dons sans ses contraintes mais bénéficiant néanmoins de tous les avantages du marché unique, il sera hélas trop tard pour pleurer...

Aujourd'hui l'intérêt des salariés du privé et des chômeurs est que cet accord soit adopté et appliqué dans les meilleurs délais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 21:23

Je ne comprends pas très bien. Pouvez vous éclairer ma lanterne.
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 22:02

Réunion publique le 1er mars à Michelet à 20h sur cette question, en présence de Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail et membre du Bureau national du Parti socialiste.
Comme quoi, on trouve des renégats même au PS Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 22:02

A lire aussi la communiqué de ces sales renégats du Syndicat des avocats de France (SAF) : " LE MEDEF REVENDIQUE L'IMMUNITÉ JUDICIAIRE POUR LES ENTREPRISES !" ici
http://lesaf.org/index.php?option=com_flexicontent&view=items&cid=45:informations&id=532:le-medef-revendique-limmunite-judiciaire-pour-les-entreprises-&Itemid=136
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 22:03

J'ai encore trouvé d'autres renégats : les magistrats du syndicat de la magistrature pour qui : "L’accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 est un nouveau modèle au service de la sécurisation du licenciement".
A lire ici :
http://www.syndicat-magistrature.org/L-accord-national.html
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 22:03

Bon allez, une dernière renégate PS pour finir la soirée : Marie Noëlle Linnemann, sénatrice socialiste de Paris, pour qui "L'ACCORD SUR L’EMPLOI ESTUN TEXTE DESEQUILIBRE QUI N’EST PAS ACCEPTABLE." : http://www.mnlienemann.fr/2013/01/accord-sur-lemploi-un-texte-desequilibre-et-qui-nest-pas-acceptable/
Communiqué rédigé avec d'autres renégats socialistes tels que Emmanuel Maurel, membre du bureau national du PS, Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS, Jérome Guedj, député PS.
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 22:08

Emile a écrit:
Je ne comprends pas très bien. Pouvez vous éclairer ma lanterne.
A.Nonymous parle de l'accord national interprofessionnel (ANI), signé le 11 janvier dernier, et contre lequel, vous l'aurez compris, beaucoup de gens, considéré comme des renégats par Nonymous, appel à manifester le 5 mars prochain.
Texte de l'accord disponible, entre autre, sur le blog de Gérard Filoche : http://www.filoche.net/
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 22:26

Et vous comprendrez aussi que dans de nombreuses entreprises où les salariés sont confrontés aux affres de la concurrence des autres pays européens, ces salariés préféreraient conserver leur emploi quitte à faire preuve de souplesse plutôt que de voir celui-ci délocalisé à l'étranger...

Si les renégats n'arrêtent pas de taper sur l'accord pour l'emploi, ils n'ont en revanche pas un mot sur le dumping social à l'intérieur de l'Union: ils ne veulent pas de cet accord mais ils ne dénoncent pas pour autant les salariés roumains ou autres qui profitant de la libre concurrence et de la libre circulation prennent le travail des salariés français...

Quelques salaires minimum à l'intérieur de l'Union:

Belgique 1443.54
Bulgarie 138.05
République tchèque 310.23
Estonie 290.00
Irlande 1461.85
Grèce 876.62
Espagne 748.30
France 1398.37
Lettonie 285.92
Lituanie 231.70

Luxembourg 1801.49
Hongrie 295.63
Malte 679.87
Pays-Bas 1446.60
Pologne 336.47
Portugal 565.83
Roumanie 161.91
Slovénie 763.06
Slovaquie 327.00
Royaume-Uni 1201.96
Croatie 373.36

Source : Eurostat (mis à jour le 27 juin 2012)


Guerre pour l'emploi... Ni libre concurrence ni libre circulation professionnelle à l'intérieur de l'Union sans un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale...


Dernière édition par a.nonymous le Lun 25 Fév 2013, 02:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Fév 2013, 23:13

Dumez, moi j'aime bien la chute de Filoche.

Je la reproduis :

Nous voulons que ce gouvernement réussisse. C’est le nôtre. Nous l’avons élu en chassant à juste raison le malfaisant Sarkozy. Mais si la gauche échoue ce sera le retour de l’UMP/FN et ça nous n’en voulons pas. C’est pour ça que le changement c’est, ça doit être maintenant

J'ai effectivement connu plus renégat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 06:11

Le changement des promesses faites et non tenues c'est maintenant en effet. Les nouvelles taxes, la pression augmentée sur les classes moyennes, c'est maintenant, l'oubli des bouleversements bancaires, l'augmentation du prix du carburant, la dette, le chômage,
Il a raison Filoche 2014pourrait bouger les lignes
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 06:27

a.nonymous a écrit:

Quelques salaires minimum à l'intérieur de l'Union:

Belgique 1443.54
Bulgarie 138.05
République tchèque 310.23
Estonie 290.00
Irlande 1461.85
Grèce 876.62
Espagne 748.30
France 1398.37
Lettonie 285.92
Lituanie 231.70

Luxembourg 1801.49
Hongrie 295.63
Malte 679.87
Pays-Bas 1446.60
Pologne 336.47
Portugal 565.83
Roumanie 161.91
Slovénie 763.06
Slovaquie 327.00
Royaume-Uni 1201.96
Croatie 373.36

Source : Eurostat (mis à jour le 27 juin 2012)



Et alors ? Il faudrait donc tout accepter ? Accepter de rendre plus faciles les licenciements et caler la diminution des salaires pour se caler sur celui de la Roumanie ou pourquoi pas du Bangladesh ? C'est délirant !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 07:12

Ho, ah, bah!Laissez tomber la neige Libellule, Dumez phantasme de rejouer les belles heures où tout se décrétait au dessus de la tête des socialistes de Fontenay entre le PS et le PC.

Je compte bien me rendre à cette réunion avec mes amis socialistes, j'espère aussi la présence de Libellule et @.nonymous.
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 07:15

Libellule a écrit:
Dumez, moi j'aime bien la chute de Filoche.

Je la reproduis :

Nous voulons que ce gouvernement réussisse. C’est le nôtre. Nous l’avons élu en chassant à juste raison le malfaisant Sarkozy. Mais si la gauche échoue ce sera le retour de l’UMP/FN et ça nous n’en voulons pas. C’est pour ça que le changement c’est, ça doit être maintenant

J'ai effectivement connu plus renégat.
Mais, oui, ce gouvernement est effectivement le nôtre, et non pas celui du PS seul, qui n'aurait pas été élu sans les 11% du FDG, je suis d'accord.
Et oui, je suis aussi d'accord avec Filoche lorsqu'il dit que personne ne veut l'échec du gouvernement. C'est même pour cette raison que le FDG n'est pas dans l'opposition, et que nous n'arrêtons pas, comme Filoche, de marteler au PS que s'il continue ainsi, c'est l'échec de la gauche assuré ! Vous voyez, nous ne sommes pas plus renégats que Filoche !
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 07:22

Dumez la ficelle est un peu grosse, vous insultez puis vous instrumentalisez ceux que vous venez d'insulter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 09:26

Filoche, ministre de l'emploi et du redressement productif: tout de suite. geek
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 10:56

Dumez a écrit:
Mais, oui, ce gouvernement est effectivement le nôtre, et non pas celui du PS seul, qui n'aurait pas été élu sans les 11% du FDG, je suis d'accord.!

FAUX.

Vous avez clairement exprimé votre position à ce sujet le Sam 28 Avr - 21:57:

Dumez a écrit:
Depuis le 28 avril, la section du PS de Fontenay distribue et affiche sur son site Internet un document électoral invitant à une manifestation le mercredi 2 mai et arborant les logos de plusieurs organisations politiques, dont le Front de Gauche.
L'ensemble des organisations fontenaysiennes composant le Front de Gauche (PCF, PG et FASE) n'ayant autorisé quiconque à utiliser leur logo, le PS ne peut le reprendre à des fins électorales.

Si, fidèle à la tradition républicaine, le Parti de gauche appelle à battre la droite le 6 mai prochain, néanmoins, et afin que soit levée toute ambigüité envers les électeurs, le Parti de Gauche, et le Front de gauche dans son ensemble ne s'associe et ne partage en rien le programme proposé par le candidat socialiste à l'élection présidentielle. Cet appel à battre la droite ne saurait en aucun cas être un signe de ralliement au programme social-libéral du Parti socialiste, et nous combattrons toute allégeance que celui-ci pourra faire aux marchés financiers, et toute régression sociale que lui imposera la politique d'austérité qu'il veut mettre en oeuvre.
Il a donc été demandé officiellement aux responsables socialistes locaux, ainsi qu'à leur fédération départementale de faire cesser ces agissements, qui trompent les électeurs en leur faisant croire que le Front de gauche soutient le PS.
Source: https://fontenayplateau.forum-actif.eu/post?p=17368&mode=quote

Vous ne pouviez être plus clair...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 11:02

Loïc a écrit:
Et alors ? Il faudrait donc tout accepter ? Accepter de rendre plus faciles les licenciements et caler la diminution des salaires pour se caler sur celui de la Roumanie ou pourquoi pas du Bangladesh ? C'est délirant !

Mais vous connaissez quoi du chômage vous qui avez la sécurité de l'emploi ?

Parmi les trois millions de chômeurs vous ne pensez pas que certains préféreraient voir modifier ou rogner certains de leurs éléments salariaux: salaires, congés, horaires ou temps de travail, ... plutôt que de se retrouver au chômage ?
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 11:17

a.nonymous a écrit:
Dumez a écrit:
Mais, oui, ce gouvernement est effectivement le nôtre, et non pas celui du PS seul, qui n'aurait pas été élu sans les 11% du FDG, je suis d'accord.!

FAUX.

Vous avez clairement exprimé votre position à ce sujet le Sam 28 Avr - 21:57:

Dumez a écrit:
le Parti de Gauche, et le Front de gauche dans son ensemble ne s'associe et ne partage en rien le programme proposé par le candidat socialiste à l'élection présidentielle. Cet appel à battre la droite ne saurait en aucun cas être un signe de ralliement au programme social-libéral du Parti socialiste, et nous combattrons toute allégeance que celui-ci pourra faire aux marchés financiers, et toute régression sociale que lui imposera la politique d'austérité qu'il veut mettre en oeuvre.
Source: https://fontenayplateau.forum-actif.eu/post?p=17368&mode=quote

Vous ne pouviez être plus clair...

Ca prouve bien le degré d'abnégation dont les électeurs FDG sont capables pour battre la droite : faire élire un social-libéral dont ils ne partagent pas les orientations. On ne pourra pas nous taxer de ne pas tout faire pour faire barrage à la droite !
S'opposer au social-libéralisme ne veut pas dire s'opposer au PS. Le FDG s'oppose à toute forme d'austérité, fut-elle de gauche. Si le PS continue sur cette voie austéritaire, il court au devant de graves désillusions en 2014. Et cela fera effectivement les affaires de la droite, mais aussi du FN, qui surf sur le désespoir des gens pour faire monter ses idées nauséabondes.

Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 11:24

a.nonymous a écrit:
Loïc a écrit:
Et alors ? Il faudrait donc tout accepter ? Accepter de rendre plus faciles les licenciements et caler la diminution des salaires pour se caler sur celui de la Roumanie ou pourquoi pas du Bangladesh ? C'est délirant !

Mais vous connaissez quoi du chômage vous qui avez la sécurité de l'emploi ?

Parmi les trois millions de chômeurs vous ne pensez pas que certains préféreraient voir modifier ou rogner certains de leurs éléments salariaux: salaires, congés, horaires ou temps de travail, ... plutôt que de se retrouver au chômage ?

Opposer les fonctionnaires au salariés du privés : le coup classique de la division pour mieux régner.
Je suis salarié du privé, dans une TPE sans CE, CHSCT ou autre. J'ai aussi connu le chômage pendant 18 mois. Et je refuse de céder au chantage. Je refuse d'être sacrifié sur l'autel de la compétitivité, qui ne sert jamais le salarié. Depuis 20 ans qu'on fait des efforts en destination des entreprises (crédit d'impôt, baisse des charges pour employer des jeunes, des vieux, des handicapés, facilitation des recours aux emplois précaires, j'en passe et des meilleurs ...), CA N'A JAMAIS FAIT BAISSER LE CHOMAGE ! Il n'y a qu'à voir la baisse de la TVA dans la restauration, qui devait permettre l'embauche : RIEN !
Il y a d'autres choix que la peste ou le choléra !
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 11:52

Dumez a écrit:
Depuis 20 ans qu'on fait des efforts en destination des entreprises (crédit d'impôt, baisse des charges pour employer des jeunes, des vieux, des handicapés, facilitation des recours aux emplois précaires, j'en passe et des meilleurs ...), CA N'A JAMAIS FAIT BAISSER LE CHOMAGE ! Il n'y a qu'à voir la baisse de la TVA dans la restauration, qui devait permettre l'embauche : RIEN !
Il y a d'autres choix que la peste ou le choléra !

Comme je viens de l'écrire dans une autre discussion, Il faut arrêter d'être passéiste et de faire référence aux 20 ou 30 dernières années....

L'élargissement de l'Union aux pays de l'Est à faibles coûts salariaux a eu lieu récemment:

2004 : Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie
2007 : Bulgarie, Roumanie

Le temps que ces pays mettent en place les infrastructures nécessaires pour les délocalisations, celles-ci ont effectivement commencé il n'y a pas 5 ans...

Nous sommes aujourd'hui dans la situation suivante:

- un certain nombre de pays nouvellement venus dans l'Union ont des coûts salariaux très bas: 138 Euros en Bulgarie, 162 en Roumanie, moins de 400 Euros dans nombre de pays
- ces pays appartenant à l'Union, leurs entreprises peuvent commercer librement avec les autres pays de l'Union
- ces pays appartenant à l'Union, leurs ressortissant ont accès au marché du travail des autres pays de l'Union

A partir de là que fait-on ?

Vous ne voulez pas de l'accord pour l'emploi et vous allez manifester contre celui-ci le 5 mars, que proposez-vous pour maintenir de l'emploi en France ? Des mesures protectionnistes ? Des mesures de préférences nationales ?

Quels sont ces autres choix, réalistes s'entend, que la peste ou le choléra ?
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 12:01

a.nonymous a écrit:
Dumez a écrit:
Depuis 20 ans qu'on fait des efforts en destination des entreprises (crédit d'impôt, baisse des charges pour employer des jeunes, des vieux, des handicapés, facilitation des recours aux emplois précaires, j'en passe et des meilleurs ...), CA N'A JAMAIS FAIT BAISSER LE CHOMAGE ! Il n'y a qu'à voir la baisse de la TVA dans la restauration, qui devait permettre l'embauche : RIEN !
Il y a d'autres choix que la peste ou le choléra !

Quels sont ces autres choix, réalistes s'entend, que la peste ou le choléra ?

Ravi de voir que vous aussi considérez ce choix comme un choix entre la peste et le choléra !
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 12:09

Dumez a écrit:
Ravi de voir que vous aussi considérez ce choix comme un choix entre la peste et le choléra !

Vous ne répondez pas à la question...

Je vous l'accorde, si la réponse était évidente il n'y aurait pas trois millions de chômeurs dans notre pays...

Celui-ci est hélas, comme les autres pays de l'Union, emberlificoté dans des accords, au niveau de l'Union mais aussi de l'OMC, qui ouvrent les portes en grands aux concurrents tout en interdisant toutes mesures protectionnistes...

C'est vraiment là le nœud gordien du problème...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 12:49

Pour l'instant seules la competitivité et l'innovation ont été désignées par la gauche et la droite. Au FN ils ajoutent les frontières.
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 13:06

a.nonymous a écrit:
Dumez a écrit:
Ravi de voir que vous aussi considérez ce choix comme un choix entre la peste et le choléra !

Vous ne répondez pas à la question...

La question étant longue, la réponse sera longue:

De quoi parle t-on ?
Censée redonner un avenir à l’industrie et lutter contre le chômage, la compétitivité est une illusion économique doublée d’une impasse sociale et écologique. Miser sur la « compétitivité » pour redresser l’économie, consiste à donner la priorité aux exportations plutôt qu’à la production destinée à la demande intérieure. C’est ce que l’on appelle une « stratégie de l’offre », désormais défendue par le PS, par opposition « aux politiques de demande » longtemps dominantes à gauche.

Le déficit commercial
Les tenants de la compétitivité brandissent « le déficit commercial » de la France pour justifier l’implication accrue du pays dans la compétition mondiale par le développement des exportations. Aucun bilan n’est pourtant jamais fait des responsabilités politiques dans le creusement de ce déficit. Or il est apparu en 2002 avec l’arrivée de gouvernements libéraux et son creusement s’est accéléré depuis 2007 et l’élection de Sarkozy. Les principaux tenants de la compétitivité sont donc des pompiers pyromanes.
Et ce n’est pas le tassement des exportations qui est le principal responsable de cette dégradation mais la progression plus rapide des importations. La France produit de moins en moins ce dont son économie a besoin pour tourner. Rien que les importations annuelles d’énergie (60 milliards) représentent l’équivalent du déficit. Loin de l’illusion des gaz de schistes, cela signifie que si le pays sortait des énergies carbonées comme le propose le Front de Gauche, sa balance commerciale reviendrait à l’équilibre.

Le modèle allemand
Le redressement de la compétitivité défendu par les libéraux et les sociaux-libéraux n'est que du dumping qui aide le capitalisme à intensifier la compétition entre les travailleurs des différents pays. Appliquée en Allemagne depuis Gerhard Schröder, cette stratégie s’est traduite par un appauvrissement rapide de la population. Le nombre de travailleurs pauvres y est désormais le plus élevé d’Europe et 70% des chômeurs sont pauvres contre seulement 33% en France. La baisse importante de l’espérance de vie en bonne santé montre aussi que ce dumping social débouche sur une aberration productive : la dégradation des conditions de vie des travailleurs fait reculer leur productivité. Et donc leur compétitivité. Le « modèle allemand » n’a donc rien d’efficace et de durable.

Une aberration écologique
Dangereuse socialement, l’obsession de la compétitivité est aussi une aberration écologique. Le développement des exportations conduirait en effet à intensifier encore les transports internationaux de marchandises et donc à accroître l’empreinte carbone de la production. Le libre échange est donc disqualifié écologiquement. En en faisant le moteur du « redressement » de l’économie, le gouvernement passerait complètement à côté de l’enjeu de la relocalisation et de la conversion écologique de la production.

Le faux problème du coût du travail
Bouc émissaire du débat sur la compétitivité, le « coût du travail » n’est pas responsable du recul de l’emploi industriel en France. Au contraire, plus on a fait baisser le coût du travail pour les employeurs, plus les emplois industriels ont été détruits. Depuis 2002 les exonérations de cotisations patronales sont ainsi passées de 19 à 28 milliards par an. Soit 215 milliards de baisse cumulée du coût du travail en 10 ans ! Résultat : 700 000 emplois industriels détruits sur la même période.

En contribuant à désigner le coût du travail comme bouc émissaire du chômage, le mirage de la compétitivité vise à mieux exonérer la responsabilité beaucoup plus lourde du coût du capital et de l’euro.
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 14:28

La vérité si je mens, Dumez est un étourdi!:

est un étourdi qui dit:

Citation :
C’est ce que l’on appelle une « stratégie de l’offre », désormais défendue par le PS, par opposition « aux politiques de demande » longtemps dominantes à gauche.

Faux, archi-faux, evidemment le PS comme toute la gauche en ce moment travaille sur la notion de "croissance".
Dumez est un étourdi car bien évidemment je lui demande ce qu'il dépense, euh ce qu'il pense, de dépenses publiques somptuaires telles le Club-House, "stratégie de l'offre" ou "politique de la demande"?

aveugle en son propre pays qui dit:

Citation :
cela signifie que si le pays sortait des énergies carbonées comme le propose le Front de Gauche, sa balance commerciale reviendrait à l’équilibre.

Si déjà Dumez s'inspirait de la Régie du Chauffage Urbain pour traiter les questions de l'industrie en milieu urbain, de la régulation et de la répartition énergétique...L'industrie rentable comme service public. Et par le même biais mettre en évidence les conceptions émergentes de la rentabilité. Heureusement qu'une socialiste est là pour y penser à sa place!



Citation :
Le nombre de travailleurs pauvres (allemands) y est désormais le plus élevé d’Europe et 70% des chômeurs sont pauvres contre seulement 33% en France. La baisse importante de l’espérance de vie en bonne santé montre aussi que ce dumping social débouche sur une aberration productive : la dégradation des conditions de vie des travailleurs fait reculer leur productivité. Et donc leur compétitivité. Le « modèle allemand » n’a donc rien d’efficace et de durable.

Pour le coup je suis d'accord, occupons-nous de l'efficacité et donc de la durabilité du service public. Notamment de la réduction des" vacances" scolaires d'été et du service civil-citoyen pour les garçons et les filles de 18 ans sur une année scolaire, de septembre à juin.

Une "aberration écologique la compétitivité"? De quoi il nous parle le Monsieur? Et pourquoi écologie et compétitivité devraient obligatoirement être en opposition?

Citation :
Depuis 2002 les exonérations de cotisations patronales sont ainsi passées de 19 à 28 milliards par an. Soit 215 milliards de baisse cumulée du coût du travail en 10 ans ! Résultat : 700 000 emplois industriels détruits sur la même période.

ça serait tout de même bien de nous préciser:

- ce 215 milliard de baisses de cotisations patronales ont porté sur combien d'emplois, par tranche de niveau de rémunération, merci.

Dumez, je veux bien que nous parlions sérieusement de choses sérieuses mais il ne faut tout de même pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 15:14

Et l'entrée en déshérence du centre commercial des Larris, à qui la faute?

Post de Patrice Bédouret:

Citation :
La fermeture depuis quelques jours d’un énième commerce aux Larris illustre l’insupportable paradoxe d’un développement économique à deux vitesses de notre ville.

Oui, Fontenay est réellement une ville qui attire les entreprises et surtout les plus importantes dans le domaine bancaire par exemple : BNP-Paribas, Société générale…

Avec 1 200 entreprises et un bassin d’emploi de plus de 22 000 salariés ( dont 5 300 fontenaysiens) Fontenay est devenu un pôle majeur de l’est parisien.

Grâce à ce dynamisme, notre ville et je l’ai souvent démontré dans le cadre des présentations budgétaires, a pu amortir les effets de la réforme de la taxe professionnelle et sécuriser ses recettes d’investissement.

Pour autant, voir un des quartiers les plus en difficultés de notre territoire sombrer ainsi, n’en n’est que plus insupportable.

Des erreurs et des manquements dénoncés en leur temps par les socialistes ont été commis.

L’implantation subventionnée, par exemple de boutique du commerce équitable qui ne répondait à aucun besoin du quartier, le refus de voir la réalité sur les incivilités, les nuisances, les problèmes d’entretien, d’insécurité dont les effets ont été destructeurs sur les implantations commerciales.

A de nombreuses reprises dans leur conseil de quartier les habitants ont demandé également que l’aménagement de la dalle soit revue, humanisée, le dossier est au point mort depuis des mois.

L’absence d’un vrai service de développement économique et commercial dans notre ville pèse dans cette affaire. Certes les négociations avec les grands groupes bancaires peuvent se conduire à l’abri de tous les regards (et notamment celui des élus) dans le bureau du Maire mais l’implantation de commerces de proximité aux Larris et ailleurs dans la ville ( d’autres quartiers souffrent de problèmes similaires) est une mission que de vrais professionnels peuvent conduire sous l’impulsion politique des élus.

Le contexte est difficile, mais d’autres villes sont parvenues à développer ou à créer une offre de commerces adaptée en y mettant les moyens humains et financiers.

Nous devons soutenir ce quartier et ses habitants, c’est pourquoi par exemple j’avais volontairement choisi il y a quelques jours, le Macondo pour annoncer ma candidature à l’investiture socialiste pour les prochaines élections municipales.

Ce restaurant Macondo pourtant en proie à de grandes difficultés, est un artisan infatigable pour le maintien du lien social dans ce quartier, tout comme des associations telle RIP dans le domaine du soutien scolaire, sans oublier des acteurs privés : le pharmacien et la pizzéria-sandwich en sont des exemples.

Parce que tout n’a pas été encore sans doute exploré sur ce dossier, malgré les efforts de Murielle Michon l’élue socialiste chargée de ce secteur, je pense que l’ensemble des élus de la majorité municipale doivent s’en saisir en urgence, en dépassant les intérêts de « chapelle politique ».

Le temps presse, les habitants attendent….

A noter le post très intéressant sur le sujet de Nassim Lachelache habitant du quartier et militant associatif :

http://nassimlachelache.over-blog.fr/article-a-rideaux-fermes-115566921.html
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 16:54

a.nonymous a écrit:
Un certain nombre de renégats menés par le PCF et le FdG ont donc décidé de manifester le 5 mars

Pour être un "renégat" par définition, il faut renier ce que l'on a été ou signé. En l'occurrence, cet accord d'inspiration patronale signé par des syndicats minoritaires va précariser un peu plus des millions de travailleurs sans créer un emploi.

Ces organisations politiques, comme plusieurs centrales syndicales ont bien raison de se battre contre la destruction des acquis sociaux et des droits des travailleurs !


Gérard Filoche (membre du PS je crois) qui s'y connait en droit du travail l'explique en détail :

"il n’y a pas un seul pas en avant. Pas une seule amélioration. Pas une seule décision pour l’égalité homme femme, rien dans l’ANI sur l’égalité salariale. Que de la flexibilité en plus !

Le diable est dans les détails : ce qui vient d’être ici analysé sur le seul article 11 de l’ANI sur le temps partiel, on l’a fait sur chaque article. Il n’y a pas de formation professionnelle en plus, il n’y a aura aucun précaire en moins, etc…

Rien « d’historique » donc : ah si, historiquement, il n’y a pas eu un accord aussi catastrophique depuis très longtemps. Paragraphe par paragraphe, nous le démontrons.

Et nous demandons la vérité, pas le bluff… vous savez les salariés ne se feront pas abuser, c’est eux qui verront les bluffs et les dangers de l’ANI, eux qui verront qu’ils n’y gagnent rien… les effets d’annonce et les grandes phrases, les communiqués langues de bois, enjoliveurs, bluffeurs n’y feront rien.

Si les lois sociales doivent reprendre les « accords sociaux », cela veut dire qu’elle épouseront toutes ce que veut le Medef ! C’est le cas !

On a un accord mauvais et minoritaire, il faut pour le transcrire, tenir compte de la majorité syndicale non signataire !"


http://www.filoche.net/tag/accord-medef-cfdt/
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyLun 25 Fév 2013, 18:08

Loïc, je confirme le mot renégat est inapproprié vue les bonnes intentions de Filoche par ailleurs.

Ceci étant les règles d'adoption d'un accord sont à la majorité des syndicats signataires "représentatifs", me semble-t-il? (un syndicat une voix), et non en fonction de la taille des syndicats, me trompe-je?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 05 Mar 2013, 19:56

Il est clair qu'alors que notre pays compte 3,15 millions de chômeurs, les renégats du 5 mars qui appelaient simplement à défendre les intérêts de ceux qui travaillent ont fait un bide malgré je cite "Parmi eux beaucoup de fonctionnaires pas concernés par l'accord"...

Même en rameutant leurs gardes et leurs arrière-gardes, visiblement PCF et FdG n'arrivent plus à mobiliser...

Il est rassurant de voir que salariés du privé et chômeurs unis ont désormais acquis une certaine lucidité sur le problème de l'emploi et qu'ils ne tombent plus dans des panneaux grossiers...

Plus que jamais, guerre pour l'emploi: ni libre concurrence, ni libre circulation professionnelle à l'intérieur de l'Union sans un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale !

Citation :
5 mars 2013, par Jean-Baptiste Chastand
La mobilisation anti-accord emploi à la peine

Malgré l'arrivé du printemps, la manifestation contre l'accord sur l'emploi a connu un succès très mitigé, mardi 5 mars à Paris. L'image historique de Bernard Thibault, le leader de la CGT, s'affichant à côté de Jean-Claude Mailly, le chef de FO, n'aura pas suffi à galvaniser les foules. Les deux syndicats ont revendiqué plus de 200 000 manifestants dans toute la France, mais ces chiffres semblent clairement surévalués.

A Paris, où la police a compté 9 000 manifestants, la CGT 30 000, l'ambiance était très timide. La sono a bien tenté d'entraîner la foule : "Avec FO et la CGT, sénateurs, députés, dites non à l'accord Medef-CFDT","Rejet de cet accord, sinon le CDI c'est mort", "Le patronat ne doit pas faire la loi". Mais ça n'a pas pris.

Il faut dire que le tirage au sort n'avait pas forcément fait au mieux les choses. FO s'est retrouvée en tête de cortège. Nettement moins nombreux et moins dynamiques que ceux de la CGT, les syndicalistes de M. Mailly semblaient un peu ailleurs. Parmi eux beaucoup de fonctionnaires pas concernés par l'accord. "On nous accuse d'être corporatistes, nous prouvons que nous pouvons manifester par solidarité", justifie Sylvie, fonctionnaire FO dans l'éducation nationale. "Je suis venu par solidarité", abonde un agent EDF, qui avoue être "déçu" par la faible mobilisation. "Pas facile de mobiliser pendant les vacances, et puis il y a une certains forme de résignation dans le privé, où c'est plus compliqué de faire grève", affirme Didier Crusson, responsable départemental de Force ouvrière. "Je ne veux pas de la mobilité forcée qui est prévue dans l'accord", explique une salariée du groupe de protection sociale Klesia.

Le discours de Bernard Thibault et Jean-Claude Mailly était complexe. Leur stratégie ne consiste pas à demander le retrait pur et simple du texte qui doit être présenté mercredi en conseil des ministres, mais à pousser les parlementaires à l'amender. Ce n'est pas un hasard si la manifestation s'est terminée à l'Assemblé nationale. "On veut influencer la réflexion des parlementaires. C'est un premier rendez-vous. On ne va pas laisser ce texte en l'état", a ainsi expliqué à l'AFP M. Thibault. La FSU, qui regroupe surtout des enseignants, avaient également appelé à manifester. "Nous nous préoccupons de l'avenir des jeunes que nous éduquons et nous associons à toutes les manifestations contre l'austérité", a ustifié sa présidente, Bernadette Groison.

LA CGT PLUS AUDIBLE

Après le début poussif de FO, les bataillons de la CGT étaient nettement plus fournis, visibles et surtout audibles. En tête, les salariés de PSA Aulnay et la puissance de leur désarroi face à la fermeture promise de leur usine. Au cri de "Les casseurs, c'est les patrons", l'accord sur l'emploi semblait toutefois très loin des préoccupations. "Ce qui nous intéresse le plus, c'est la fermeture de notre usine, pas l'accord emploi", admet sans ambages un ouvrier.

Derrière eux, la CGT a aligné des responsables d'union locale et de fédération, donnant une tonalité plus "privé" au cortège, mais qui étaient pour la plupart des délégués syndicaux. "Il existe déjà beaucoup de précarité dans notre secteur, l'accord est plus inquiétant pour l'industrie où il existe encore un peu de protection" avance Stéphane Fustec, de la CGT Restauration pour expliquer le faible nombre de manifestants dans ses rangs, "la mobilisation va aller crescendo comme pour le CPE", veut-il croire. "Nous avons réussi à amener quelques salariés de notre entreprise", se réjouit un peu plus loin un délégué CGT de l'entreprise de publicité Mediapost.

Mais là encore, les slogans patinent. "Parisot, si tu savais, ton accord ou on se le met. Aucu... Aucu.. Aucune hésitation", connaît un succès timide. "Hollande si tu continues, la classe ouvrière te bottera les fesses", tente une sono, une des seules à critiquer directement le président, quand les autres concentrent leurs attaques sur le Medef. "Dans cette manifestation, 90 % des salariés ont voté pour nous, nous devons les écouter", a averti Jérome Guedj, député de l'Essonne, membre de l'aile gauche du PS, venu soutenir les manifestants en début d'après-midi.

Reste que même du côté de la CGT, les rangs les plus fournis sont ceux du secteur public ou para-public. "Aujourd'hui, c'est le privé qui est touché, mais demain ce sera le public", défend Dominique, délégué CGT à l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris. "Je suis venue pour mes enfants, mais aussi parce que nous sommes touchés par la pression sur la productivité", abonde une agente RATP. Premiers concernés par l'accord sur l'emploi, les salariés du privé, notamment ceux de l'industrie, n'ont clairement pas répondu présents dans la rue mardi. Et à l'audimètre des slogans, l'Internationale est clairement sortie vainqueur.
Source: http://emploi.blog.lemonde.fr/2013/03/05/la-mobilisation-anti-accord-emploi-a-la-peine/
Revenir en haut Aller en bas
Dumez

Dumez


Messages : 181
Date d'inscription : 05/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMer 06 Mar 2013, 11:50

Argumentaire des "renégats" du PS contre l'accord : http://www.mnlienemann.fr/2013/03/avant-le-debat-au-parlement-relisez-notre-argumentaire-sur-laccord-emploi/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=avant-le-debat-au-parlement-relisez-notre-argumentaire-sur-laccord-emploi&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter
Revenir en haut Aller en bas
http://partidegauche.94nord.over-blog.com
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMer 06 Mar 2013, 13:01

Dumez a écrit:
Argumentaire des "renégats" du PS contre l'accord : http://www.mnlienemann.fr/2013/03/avant-le-debat-au-parlement-relisez-notre-argumentaire-sur-laccord-emploi/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=avant-le-debat-au-parlement-relisez-notre-argumentaire-sur-laccord-emploi&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

L'argumentaire de "Maintenant la Gauche" contient un paragraphe qui pose clairement la problématique actuelle:

Maintenant la Gauche a écrit:
---/---
Depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir, et souvent parce qu’elles avaient été mises sous le coude avant les présidentielles, les fermetures d’entreprises se multiplient en particulier dans l’industrie. Dans bien des cas, la crise a bon dos et sert de prétexte à fermer des usines, souvent rentables mais insuffisamment aux yeux des actionnaires. Ces nouvelles vagues de délocalisations engagent une nouvelle répartition internationale de la production, en jouant à fond la carte du dumping social et fiscal. Face à ce danger, la France doit avoir une stratégie défensive efficace permettant d’empêcher la disparition de pans entiers de son industrie.
---/---
Source: http://www.maintenantlagauche.com/wp-content/uploads/ArguANI.pdf

Hélas, je ne trouve pas pas dans le reste du document de proposition solution à cette problématique... Il semble pourtant qu'il n'existe que deux solutions possibles pour contrer cette situation:

- soit renforcer la compétitivité des entreprises et des salariés français pour qu'entreprises et salariés tirent ensemble leur épingle du jeu dans la libre concurrence internationale

-soit adopter des mesures protectionnistes pour que même sans être compétitifs entreprises et salariés puisent continuer à vivre dans un marché local protégé

Est-ce que la partie de la gauche de la gauche qui refuse l'amélioration de la compétitivité attendue de l'ANI - Accord national interprofessionnel - et qui est descendue dans la rue pour s'y opposer est prête à soutenir des mesures protectionnistes pour que tous les chômeurs de notre pays puissent retrouver un emploi ?

Guerre pour l'emploi: ni libre concurrence ni libre circulation professionnelle à l'intérieur de l'Union sans un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale...
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

GUIZMO


Messages : 291
Date d'inscription : 25/07/2010

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMer 06 Mar 2013, 17:30


Ça c'est ben vrai, les frontistes souverainistes de tous bords seraient donc partenaires pour la fermeture des frontières économiques et l'adoption de mesures protectionnistes. Quelle bonne nouvelle pour les révoltes sociales et l'arrivée d'une nouvelle démocratie autoritaire!!!!
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 19 Mar 2013, 01:42

Pendant que des millions de salariés du privé crèvent à Pôle emploi, les renégats de la CGT soucieux de défendre les intérêts corporatistes des fonctionnaires ont décidé une nouvelle fois de taper sur le gouvernement et sur l'accord pour l'emploi....

Après de tels amalgames entre Sarkozy et Hollande, on s'étonnera que l'UMP se retrouve face au FN dans une législative partielle...

Et comme d'habitude pas un mot sur le dumping social et sur les distorsions salariales, sociales et fiscales à l'intérieur de l'Union...

Citation :
18/03/2013 à 20:21
CGT: Lepaon hausse le ton contre le gouvernemet Ayrault en ouvrant le Congrès

Au premier jour du Congrès de la CGT à Toulouse, Thierry Lepaon, qui va prendre les rênes de la centrale, a lancé une charge contre le gouvernement Ayrault, annonçant une nouvelle journée d'action début avril contre son projet sur l'emploi, espérant le faire plier comme le gouvernement Villepin sur le Contrat première embauche en 2006.

Je propose que le Congrès décide d'une journée nationale d'action dans la semaine du 2 au 5 avril avec rassemblements à l'Assemblée nationale et dans les territoires" contre le projet de sécurisation de l'emploi qui doit être examiné à partir du 2 avril par les députés, a lancé M. Lepaon.

"Comme pour la bataille contre le CPE" (contrat première embauche) "notre objectif est de faire basculer l'opinion publique en faisant percevoir la nocivité du projet de loi", a-t-il dit.

Quelque mille délégués sont rassemblés au Parc des expositions à Toulouse jusqu'à vendredi pour décider de l'orientation du premier syndicat français alors que dans un contexte de crise sociale la CGT a durci le ton ces derniers mois contre le gouvernement de gauche.

Au premier rang, l'un des dirigeants historique de la CGT Georges Séguy -chaudement applaudi par les congressistes- assistait aux travaux aux côtés de Bernard Thibault qui quitte la direction de la CGT après 14 ans de règne.

M. Lepaon a accusé le gouvernement d'inscrire "la rigueur et l'austérité" en "toile de fond de toutes ses réformes en cours ou annoncées". Il a cité le projet de sécurisation de l'emploi, le financement de la protection sociale, les retraites, l'assurance chômage, la décentralisation".

Il a appelé le gouvernement de gauche être à "l'écoute des salariés et de leurs organisations syndicales".

Le nouveau leader de la CGT a une nouvelle fois fait le parallèle entre François Hollande - pour qui la CGT avait appelé à voter l'an dernier- et Nicolas Sarkozy: "Les gouvernements Hollande et Sarkozy partagent la même obsession: l'abaissement du coût du travail et la flexibilité".

Or, argue M. Lepaon, "ce ne sont ni le niveau des salaires ni la protection sociale qui handicapent la France", mais le "coût du capital".

Dans son discours M. Lepaon n'a cité qu'une seule fois son prédécesseur pour rappeler, comme lui, les dangers de la désunion syndicale, alors que les relations avec la CFDT, signataire de l'accord sur l'emploi, sont refroidies.

"Il n'y a pas de rupture avec la CFDT comme il n'y a pas de mariage avec FO", a affirmé M. Lepaon qui a adouci le ton vis-à-vis de la centrale de Belleville: "les conditions de la négociation" sur les retraites complémentaires "témoignent "d'avancées possibles avec les autres organisations syndicales", a-t-il estimé.

M. Lepaon a prôné une nouvelle fois la stratégie du "syndicalisme rassemblé" qui, a-t-il reconnu, "fait débat" à la CGT.

La salle avait fait son choix: parmi les noms des invites cités à la tribune celui du délégué CFDT a été hué de même que celui du député PS Jean-Marc Germain, rapporteur du projet sur l'emploi. En revanche, le nom de Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) a été ovationné.

M. Mélenchon qui assistait au premier jour du Congrès a affirmé a son arrivée qu'il y avait des points de convergence entre la CGT et sa formation sur les propositions. "On est souvent inspiré par la CGT", a-t-il dit.

M. Lepaon a rappelé plusieurs propositions de la CGT qui feront partie des débats durant les 5 prochains jours, notamment le "statut du salarié" qui donne "un socle de droits transférables" et la "sécurité sociale professionnelle".

Il a souligné que le premier défi à relever par la centrale est celui de la syndicalisation.
Source: http://actu.orange.fr/france/cgt-lepaon-hausse-le-ton-contre-le-gouvernemet-ayrault-en-ouvrant-le-congres-afp_1413450.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 19 Mar 2013, 12:05

les renégats de la CGT soucieux de défendre les intérêts corporatistes des fonctionnaires

quand vous écrivez cela vous accusez les profs de votre fils, les infirmières de l'hopital, les poilciers, les pompiers... vous pensez vraiment que vous avez un jugement équitable?
D'autant que peu d'entre eux sont syndiqués, et encore moins à la CGT.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 19 Mar 2013, 13:07

Je vous renvoie au compte-rendu de la manifestation du 5 mars dans laquelle les fonctionnaires bénéficiant de la garantie de l'emploi et non soumis au dumping social des salariés des autres pays étaient sur-représentés...

Dans le privé, nombre de salariés victimes de cette Union qui s'est faite sans harmonisation salariale, sociale et fiscale ainsi que de la mondialisation sont parfaitement conscients que nos entreprises ont un problème de compétitivité et ils sont favorables à cet accord pour l'emploi voulu par le gouvernement social-démocrate qui permettrai à nombre d'entre eux de conserver leur emploi et à d'autres de retrouver le chemin du travail...


Citation :

---/---
Il faut dire que le tirage au sort n'avait pas forcément fait au mieux les choses. FO s'est retrouvée en tête de cortège. Nettement moins nombreux et moins dynamiques que ceux de la CGT, les syndicalistes de M. Mailly semblaient un peu ailleurs. Parmi eux beaucoup de fonctionnaires pas concernés par l'accord. "On nous accuse d'être corporatistes, nous prouvons que nous pouvons manifester par solidarité", justifie Sylvie, fonctionnaire FO dans l'éducation nationale. "Je suis venu par solidarité", abonde un agent EDF, qui avoue être "déçu" par la faible mobilisation. "Pas facile de mobiliser pendant les vacances, et puis il y a une certains forme de résignation dans le privé, où c'est plus compliqué de faire grève", affirme Didier Crusson, responsable départemental de Force ouvrière. "Je ne veux pas de la mobilité forcée qui est prévue dans l'accord", explique une salariée du groupe de protection sociale Klesia.
---/---
Reste que même du côté de la CGT, les rangs les plus fournis sont ceux du secteur public ou para-public. "Aujourd'hui, c'est le privé qui est touché, mais demain ce sera le public", défend Dominique, délégué CGT à l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris. "Je suis venue pour mes enfants, mais aussi parce que nous sommes touchés par la pression sur la productivité", abonde une agente RATP. Premiers concernés par l'accord sur l'emploi, les salariés du privé, notamment ceux de l'industrie, n'ont clairement pas répondu présents dans la rue mardi. Et à l'audimètre des slogans, l'Internationale est clairement sortie vainqueur.
Source: http://emploi.blog.lemonde.fr/2013/03/05/la-mobilisation-anti-accord-emploi-a-la-peine/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 19 Mar 2013, 13:53

C'est bien de nous renvoyer à une citation, mais où est donc le mot renégat dans celle-ci? Il est écrit rangs, pas renégats. Youhou, ne serait-ce pas vous anonymous qui à force de vous la jouer feriez trop d'amalgame en stigmatisant tout le temps des personnes plutôt que des gouvernements résultant de l'élection de ces personnes?

Tiens j'essaye pour rire, le renégat anonymous est un.... je vous laisse compléter par tirage au sort parmi les synonymes

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/renegat/
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 19 Mar 2013, 14:12

Libellule a écrit:
C'est bien de nous renvoyer à une citation, mais où est donc le mot renégat dans celle-ci? Il est écrit rangs, pas renégats. Youhou, ne serait-ce pas vous anonymous qui à force de vous la jouer feriez trop d'amalgame en stigmatisant tout le temps des personnes plutôt que des gouvernements de ces personnes?

Je n'ai besoin de personne pour qualifier ceux qui veulent saboter l'accord pour l'emploi de renégats et je l''assume parfaitement...

Les salariés du privé qui crèvent à Pôle emploi attendent beaucoup de cet accord voulu par le gouvernement social-démocrate et je ne vois pas pourquoi des fonctionnaires non concernés par celui-ci manifestent pour le faire échouer...
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut


Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 19 Mar 2013, 16:14

a.nonymous écrit:
Citation :
Les salariés du privé qui crèvent à Pôle
emploi attendent beaucoup de cet accord voulu par le gouvernement
social-démocrate et je ne vois pas pourquoi des fonctionnaires non
concernés par celui-ci manifestent pour le faire échouer...
Citation :

En étant contre toutes les réformes, ils montrent les dents au gouvernement quelquefois que celui ci dans un éclair de lucidité tenterait de réformer leur dispendieux et inégalitaire système de retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMer 20 Mar 2013, 12:05

a.nonymous a écrit:
Les salariés du privé qui crèvent à Pôle emploi attendent beaucoup de cet accord voulu par le gouvernement social-démocrate

Et ceux qui ne sont pas encore à pôle emploi vont s'y retrouver bien plus facilement grâce à ce texte. Sa mise en oeuvre risque de faire beaucoup de dégâts et de renforcer la colère de nombreuses personnes... personnes à qui on n'avait pas dit en 2012 que "le Changement" se serait la régression sociale.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMer 20 Mar 2013, 17:45

Loïc a écrit:
[Et ceux qui ne sont pas encore à pôle emploi vont s'y retrouver bien plus facilement grâce à ce texte. Sa mise en oeuvre risque de faire beaucoup de dégâts et de renforcer la colère de nombreuses personnes... personnes à qui on n'avait pas dit en 2012 que "le Changement" se serait la régression sociale.

Ce qui est important pour beaucoup de salariés du privé, c'est que les entreprises de notre pays retrouvent leur compétitivité face aux entreprises des autres pays de l'Union pour être de nouveau génératrices d'emplois,...

C'est l'objectif de l'accord pour l'emploi fort justement initié par le gouvernement social-démocrate...

Après, on peut s'interroger sur le dumping social auquel se livrent certains pays ainsi que sur la libre concurrence et la libre circulation professionnelle dans une Union qui s'est faite sans harmonisation salariale, sociale et fiscale à l'intérieur de l'Union...

On peut aussi s'interroger sur la place occupée par les fonctionnaires bénéficiant de la garantie de l'emploi dans ce débat sur l'accord pour l'emploi qui concerne principalement les salariés du privé uniques victimes de l'absence de compétitivité des entreprises...

Pour finir, quand je vois l'affiche qui a été collée par les militants PCF et le FdG sur les murs de notre ville, j'assume parfaitement le fait de désigner ceux-ci en utilisant le terme renégats...

Guerre pour l'emploi: ni libre concurrence ni libre circulation professionnelle à l'intérieur de l'Union sans un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale !

Les renégats du 5 mars 1363797164
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMer 20 Mar 2013, 19:59

Citation :
Guerre pour l'emploi: ni libre concurrence ni libre circulation professionnelle
à l'intérieur de l'Union sans un minimum d'harmonisation salariale, sociale et
fiscale !

c'est pas demain la veille. Il va falloir attendre encore pas mal de temps. Autrefois il y avait une guerre, des centaines de milliers de morts, des villes et des infra structures détruites, puis on mettait 30 ans à tout réparer, à moderniser, et on avait des années glorieuses et la réconciliation. Maintenant on est en guerre permanente. L'industrie est Out, il y a des malheureux, des gens qui se suicident ou prennent des tranquillisants, plus rien ne marche bien.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyVen 22 Mar 2013, 12:57

La nouvelle manifestation des renégats contre l'accord pour l'emploi est repoussée...

La précédente manifestation du 5 mars fut un flop... Elle comptait dans ses rangs essentiellement des fonctionnaires qui, bien que non concernés, ont décidé de faire échouer cet accord qui bénéficiera aux salariés du privé soumis à la concurrence des autres pays,

Espérons pour tous ceux qui crèvent à Pole emploi que cette prochaine manifestation sera elle aussi un flop et que cet accord sera rapidement adopté car le chômage n'est pas une fatalité...

Guerre pour l'emploi: ni libre ni libre circulation professionnelle à l'intérieur de l'Union sans un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale...

Citation :
La CGT reporte sa journée d'action sur l'accord sur l'emploi
ReutersReuters – il y a 1 heure 10 minutes

TOULOUSE (Reuters) - La CGT reporte de quelques jours la journée d'action qu'elle envisageait entre le 2 et le 5 avril contre l'accord interprofessionnel du 11 janvier sur la réforme du marché du travail, a annoncé vendredi une de ses dirigeantes, Agnès Naton.

Elle a justifié ce report par la difficulté rencontrée par certains syndicats composant la CGT pour déposer un préavis de grève dans les délais légalement requis.

Le bureau exécutif de l'organisation devrait annoncer la date précise de cette journée d'action lundi prochain.

Le nouveau secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, qui succède officiellement vendredi à Bernard Thibault, avait proposé lundi dernier, en ouverture du 50e congrès de la confédération, une journée d'action contre l'accord sur l'emploi dans la semaine du 2 au 5 avril.

C'est au cours de cette semaine-là que le projet de loi transposant l'accord patronat-syndicat du 11 janvier sur la "flexi-sécurité" sera examiné à l'Assemblée nationale.

Le 5 mars, des dizaines de milliers de manifestants sont déjà descendus dans la rue en France à l'appel des syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires contre ce projet de loi. Mais la mobilisation n'avait pas été à la hauteur de leurs espoirs.

Guillaume Serries, édité par Emmanuel Jarry
Source: http://fr.news.yahoo.com/la-cgt-reporte-sa-journ%C3%A9e-daction-sur-laccord-102905020.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Mar 2013, 02:49

Sur le site du Parti de Gauche Fontenay deux actualités qui se télescopent...

D'un coté le PG veut faire échouer l'accord sur l'emploi pourtant voulu par nombre de salariés du privé et de chômeurs, de l"autre il veut que le droit de vote soit octroyé aux étrangers non communautaires...

Ca interpelle surtout quand le PG écrit que "députés et sénateurs PS sont aux ordres du patronat"...

Et bien sûr comme d'habitude pas un mot sur cette Union qui s'est faite sans harmonisation salariale, sociale et fiscale...

Pas un mot non plus sur les pays qui pratiquent le dumping social...

Les renégats du 5 mars Captur13
Source: http://partidegauche.94nord.over-blog.com/categorie-11260536.html


Dernière édition par a.nonymous le Dim 24 Mar 2013, 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Mar 2013, 10:02

Pas de droit de vote aux étrangers avant que la loi ne rendre d'abord le vote obligatoire pour les citoyens français.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Mar 2013, 13:34

On peut réclamer que le vote devienne obligatoire, je suis d'accord.

Après une telle mesure ne garantie en rien que les résultats soient probants. Nos amis Belges doivent voter et pourtant le pays a connu une des plus longues crises gouvernementale jamais connue.

Ce n'est pas du fait du devoir de vote, mais le fait que le vote soit une obligation n'est en rien une garantie...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Mar 2013, 14:55

Vous verrez il suffit de dire aux abstentionnistes que des Sénégalais, des Algériens, des Tunisiens, des Marocains, ou des Maliens vont participer au choix du conseil municipal de Fontenay pour qu'ils se précipitent aux urnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyDim 24 Mar 2013, 15:58

Leur dire que sans eux la gauche risque de repasser devrait suffir
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 26 Mar 2013, 10:23

La CFDT a bien raison de ne pas vouloir défiler avec les renégats de la CGT qui, comme ceux du PCF et du PG, n'en ont rien à faire des trois millions de chômeurs qui crèvent à Pôle emploi et qui veulent saboter l'accord pour l'emploi...

Citation :
La CFDT exclut de défiler avec la CGT le 1er mai
ReutersReuters – il y a 1 heure 39 minutes

PARIS (Reuters) - La CFDT a décidé de ne pas donner suite aux appels à un 1er mai unitaire lancés par le nouveau secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, en raison des tensions actuelles entre les deux syndicats.

"Le 1er mai, la CFDT n'ira pas défiler avec la CGT. C'est une décision de notre bureau national de la semaine dernière au moment où la CGT disait qu'il fallait faire un 1er mai commun", a déclaré mardi Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, sur RTL.

"Nous avons décidé que nous n'irions pas manifester avec la CGT parce que nous vivons une période de tensions", a-t-il ajouté en faisant référence aux virulentes critiques de la CGT sur l'accord de sécurisation de l'emploi que la CFDT et deux autres syndicats, la CFTC et la CFE-CGC, ont signé en janvier avec le patronat.

"Nos militants ne veulent pas se faire insulter une semaine et aller manifester avec la CGT une autre semaine", a encore dit Laurent Berger, tout en soulignant qu'il souhaitait prendre le temps d'une explication avec Thierry Lepaon pour mettre fin à ces tensions.

"La direction de la CGT veut un syndicalisme rassemblé. Le syndicalisme rassemblé ça ne se proclame pas de façon unilatérale, ça se construit."

Yann Le Guernigou, édité par Tangi Salaün
Source: http://fr.news.yahoo.com/la-cfdt-exclut-d%C3%A9filer-avec-la-cgt-le-073117033.html
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut


Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 26 Mar 2013, 12:04

Naturellement tout le monde sait que le PG le PCF et leur courroie de transmission la CGT n'ont d'autre objectif de préserver les gros avantages inégalitaires des fonctionnaires et des services publics tels la SNCF, EDF , RATP ,OPÉRA DE PARIS, BANQUE DE FRANCE etc...etc...
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot




Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars EmptyMar 26 Mar 2013, 12:38

Dire que sarko clivait (sic) les Français, je crois que flamby a fait aussi bien en moins de temps.

Conclusion : pour foutre la B....l flanby est meilleur que sarko.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les renégats du 5 mars Empty
MessageSujet: Re: Les renégats du 5 mars   Les renégats du 5 mars Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les renégats du 5 mars
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les renégats du 9 avril
» Les renégats à l'Assemblée.... et maintenant au Sénat
» Meeting le 25 mars à Michelet
» Cinquante ans après le 19 mars 1962
» le Conseil Municipal du 29 mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: