Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-22%
Le deal à ne pas rater :
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell 100Hz (modèle 2020)
699.99 € 899.99 €
Voir le deal

 

 Maisons France Services

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Maisons France Services Empty
MessageSujet: Maisons France Services   Maisons France Services EmptyLun 18 Nov 2019, 08:04

Une bonne initiative de l'Etat...

Il est étonnant que la ville de Fontenay ne soit pas demandeuse car ça pourrait rendre service à nombre de fontenaysiens qui doivent actuellement se rendre à Vincennes pour les impôts, à Champigny pour la CAF et la CNAV, ...

A lire l'article on a l'explication: le PCF qui est plus préoccupé de politique politicienne que de services aux citoyens est opposé à ces maisons...

Citation :
Val-de-Marne : les services publics au cœur du grand oral du préfet

Par Agnès Vives @VivesAgnes
Le 23 septembre 2019 à 16h51, modifié le 23 septembre 2019 à 16h53

« Je suis un préfet qui dit les choses ». Raymond Le Deun a annoncé la couleur ce lundi matin devant les élus du conseil départemental.

Arrivé durant l'été, le nouveau préfet du Val-de-Marne ne s'est pas démonté et a bel et bien présenté le bilan des services de l'Etat devant l'assemblée départementale. Un exercice traditionnel « utile », selon lui, auquel il ne s'est pas soustrait, quatre heures durant, apportant des réponses, fiches préparées, sur la plupart des dossiers. A l'exception du problème de courrier soulevé par Sabine Patoux (MoDem) élue au Plessis, « la réponse de la Poste ne me convient pas, je ne la prononce pas ».

Bien sûr, le représentant de l'Etat n'a pas échappé aux tacles sur les derniers propos du président de la République sur l'immigration, « choquants », de l'avis de Pascal Savoldelli, sénateur PCF. Mais globalement, il fut question du Val-de-Marne. Et en priorité de la réorganisation des services publics.
Inquiétude des élus

Les présidents de groupes de la majorité (Front de gauche, PS, EELV), suivis par ceux de l'opposition (centre, LR) ont redit leur « inquiétude ». Et de prendre en exemple, « les 12 % de bureaux de poste qui ont fermé depuis trois ans », rappelle Hélène de Comarmond, vice-présidente PS.

Mais il y a aussi les mouvements dans les trésoreries avec 41 % de grévistes à Créteil lundi dernier, ou encore la fusion des missions locales qui alertent les élus. « Il n'y a pas que dans les milieux ruraux que les services du quotidien posent problème », insiste Olivier Capitanio (LR).

La majorité a réclamé une nouvelle fois, après son courrier en date du 6 août, un « moratoire ». « Que va faire l'Etat pour assurer l'égalité des Val-de-Marnais ? », interroge Pascal Savoldelli, soulignant la dématérialisation galopante des démarches administratives.

Avant l'été, le département a décidé d'ouvrir des permanences au plus près des usagers, avec des agents délocalisés, à Arcueil, Choisy, Boissy et Orly.

Sans entrer dans le débat, sur le fond, Raymond Le Deun s'en est tenu à présenter la solution « des maisons France services ».

Sur un seul site, au moins neuf services publics (la Poste, CNAV, CNAM, CAF, MSA mais aussi les ministères des Finances, de l'Intérieur, la Justice, le Travail) seront réunis. Qui porte le projet ? « Une commune, l'Etat ou la Poste », précise le préfet. Deux agents formés par chaque organisme répondront aux questions des usagers cinq jours sur sept et les aideront dans leurs démarches administratives.

Neuf maisons doivent être opérationnelles au 1er janvier 2020. L'une d'elles se situera, selon toute vraisemblance, à la sous-préfecture de Nogent. « Mais il y a davantage de projets », assure le préfet. Ces maisons ouvriront alors durant 2020.

Le vice-président aux Sports, Daniel Guérin (MRC) a proposé les locaux laissés par la CPAM à Villeneuve-le-Roi, voire les espaces départementaux des solidarités. Une suggestion qui a fait tiquer le président (PCF) Christian Favier, invitant l'élu à « poser ces questions dans les bonnes assemblées ».
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-les-services-publics-au-coeur-du-grand-oral-du-prefet-23-09-2019-8157942.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Maisons France Services Empty
MessageSujet: Re: Maisons France Services   Maisons France Services EmptyLun 18 Nov 2019, 08:07

Citation :
Val-de-Marne : les premières maisons France services ouvriront à Bonneuil et Nogent

Par Thibaut Chéreau (avec A.V.)
Le 17 novembre 2019 à 16h02

Il avait glissé sa demande en septembre dernier à l'oreille d' Emmanuel Macron, alors en visite à Bonneuil. Le maire PCF Patrick Douet vient de recevoir du chef de l'Etat la confirmation qu'une maison France services (MFS) verra bien le jour dans sa commune au printemps. Une deuxième ouvrira à Nogent dès le 1 er janvier, comme l'a révélé ce vendredi le Premier ministre en présentant la carte nationale des 460 MFS labellisées au 1 er janvier. Une réponse à la demande de « proximité » qui a émergé avec la crise des Gilets jaunes.

Ces maisons permettront à n'importe quel usager de trouver des réponses et accéder à divers services publics. Six plus précisément : La Poste, Pôle emploi, la Caisse primaire d'assurance maladie, la Caisse nationale d'assurance vieillesse, la CAF et la Mutualité sociale agricole. Mais aussi trois administrations partenaires (les ministères de l'Intérieur, des Finances publiques et de la Justice). Un socle obligatoire.

Deux agents, préalablement formés, y sont présents cinq jours par semaine pour aider les usagers dans leurs démarches. Pour les demandes compliquées, les citoyens contactent un agent plus compétent dans l'administration concernée. À terme, chaque Français se trouvera à moins de trente minutes d'une de ces structures.

« En 15 ans, la ville a perdu plusieurs services publics, explique Patrick Douet qui cite le guichet des Finances publiques et celui de l'assurance maladie. Les gens doivent aller loin, on a perdu de la proximité. »

Selon l'Elysée, la MFS « pourra être effective au printemps 2020, une fois que La Poste aura réalisé les travaux indispensables à l'accueil de nouveaux services dans ses locaux ». Contactée, la Poste confirme qu'un « processus de labellisation est en cours », mais ne donne pas de détails sur la date d'ouverture au public.

D'après Patrick Douet, la maison France services s'installerait d'abord dans la Poste, située rue d'Estiennes d'Orves. À terme les deux structures devraient déménager dans de nouveaux locaux prévus par le plan de rénovation urbaine du quartier Fabien. « Elle va être utile aux anciens, pense Christine, une habitante de longue date. Pour certains c'est compliqué d'aller jusqu'à Créteil pour les impôts. » Même constat pour Lydie, croisée au pied des barres des Chanteurs. « Je suis contente que les services publics reviennent dans la ville. »

Oui, reste à savoir où. En charge de décliner ce dispositif national, la préfecture du Val-de-Marne indique que les candidatures de communes sont toujours en cours. En septembre, lors de son audition devant le conseil départemental, le préfet Raymond Le Deun avait évoqué le projet de neuf maisons pour le 1 er janvier 2020. Et plus précisément, l'une d'elles était en réflexion dans les locaux de la sous-préfecture de Nogent.

Dans la carte présentée par Matignon ce vendredi, une MFS labellisée au 1er janvier, sera donc prête à démarrer à Nogent. À terme, il devrait y avoir une maison dans les 25 cantons du département.

Pour le conseil départemental du Val-de-Marne, les MFS ne servent qu'à cacher la diminution des services publics dans le département. « Il faut arrêter de vendre la proximité, s'agace Lamya Kirouani, vice-présidente (PCF) chargée du service public. L'Etat a détricoté les services publics pour un semblant de mutualisation des guichets. » Pour répondre aux demandes des usagers, et réduire la fracture numérique, la collectivité a ouvert des permanences avec des agents délocalisés.

Lors des débats avec le préfet, en septembre dernier, les élus qui réclament « un moratoire » sur la fermeture des services publics, avaient d'ailleurs émis des doutes sur le dispositif et les moyens mis en œuvre, notamment sur la formation. Mais le fait que le maire communiste de Bonneuil ait demandé une MFS ne les choque pas.

« Patrick Douet essaie de trouver une réponse face aux inégalités », résume Pascal Savoldelli, sénateur (PCF) et conseiller départemental. « Quand vous n'avez plus rien, vous essayez de reprendre le peu qu'il reste d'une main », admet lui-même Patrick Douet.
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-les-premieres-maisons-france-services-ouvriront-a-bonneuil-et-nogent-17-11-2019-8195175.php
Revenir en haut Aller en bas
 
Maisons France Services
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Les services publics de votre quartier-
Sauter vers: