Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
Voir le deal
19.91 €

 

 Va-t-on vers un clash PS-EELV ?

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty
MessageSujet: Va-t-on vers un clash PS-EELV ?   Va-t-on vers un clash PS-EELV ? EmptyDim 10 Fév 2013, 04:18

Va-t-on vers un clash PS-EELV ?

A croire que, comme le PCF et le FdG qui ont appelé à voter Hollande juste pour sortir Sarkozy, EELV a appelé à voter à Hollande pour avoir quelques strapontins sans avoir pris connaissance des intentions de celui-ci....

J'ajouterais qu'Eva Joly a quand même une certaine légitimité à peser sur la vie politique puisque boostée par la catastrophe de Fukushima survenu quelques mois plus tôt, elle a qu'en même obtenu 2,31% des suffrage au premier tour de la présidentielle....

Citation :
09/02/2013 à 16:31
"Le cap fixé" par le gouvernement "n'est pas le bon", selon Eva Joly

L'ex-candidate d'EELV à la présidentielle, Eva Joly, estime que "le cap fixé" par l'exécutif "n'est pas le bon" et que "le pari" de la présence des écologistes au gouvernement "est chaque jour plus compliqué", dans un entretien au Monde.

Interrogée sur la politique en matière d'emploi, la députée européenne juge que "l'austérité est trop importante".

"Nous savions (...) que lorsqu'on réduit la dépense publique, qui est à l'origine de 70% des investissements, cela réduit l'emploi. Nous avions prévenu que de passer brutalement à un déficit de 3% (du PIB), cela allait dégrader davantage encore la situation de l'emploi dans notre pays. Nous y sommes", explique l'ancienne candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle (2,3%).

Si elle voit du positif, comme la "politique du logement courageuse" de Cécile Duflot ou Christiane Taubira, "une grande ministre de la justice", Eva Joly juge que "le cap fixé n'est pas le bon".

Elle cite en exemple le "projet de réforme bancaire, qui ne concerne en réalité que 1% de l'activité bancaire et qui n'a pas beaucoup d'ambition". Autre illustration, la proposition de loi écologiste sur les ondes électromagnétiques, dont la portée a été considérablement réduite par le PS.

"Le poids des lobbies demeure impressionnant (...) Sur ce sujet, les socialistes ont bafoué leur propre majorité: voir ce texte aussi mal traité nous inquiète", affirme-t-elle.

Au sujet du budget de l'UE, en baisse pour la première fois dans l'histoire de l'Europe, elle déclare que "l'accord s'est fait sur le dos de l'Europe" et "sur l'autel d'une austérité sans pareil". Sur ce point, "François Hollande doit avoir un discours de vérité. Cet accord n'est pas bon. Vouloir faire croire le contraire pour sauver la face, c'est nier le poids des conservateurs".

"Nous avons fait le choix de soutenir ce gouvernement, d'en faire partie, car nous voulons faire réussir la gauche. Notre travail est d'influencer le gouvernement de l'intérieur pour écologiser sa politique. Le pari est chaque jour plus compliqué, parce que l'influence des conservateurs se fait sentir", ajoute-t-elle.

"Notre ligne rouge serait certainement une ligne verte: un recul sur la question des gaz de schistes par exemple", conclut Eva Joly.
Source: http://actu.orange.fr/politique/le-cap-fixe-par-le-gouvernement-n-est-pas-le-bon-selon-eva-joly-afp_1346456.html
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty
MessageSujet: Re: Va-t-on vers un clash PS-EELV ?   Va-t-on vers un clash PS-EELV ? EmptyDim 10 Fév 2013, 06:10

Il n'y a pas qu'Eva Joly, les Verts, le PCF et le Front de gauche qui pensent que le cap actuel n'est pas le bon.

Il y a aussi des millions d'électeurs qui ont voté pour "le changement", aussi en matière économique et sociale et non pour l'austérité à vie, même d'inspiration socialiste...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité




Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty
MessageSujet: Re: Va-t-on vers un clash PS-EELV ?   Va-t-on vers un clash PS-EELV ? EmptyDim 10 Fév 2013, 10:27

Rendez nous le média bus sur le marché, rendez nous nos boites a lettres, tenez vos promesses, réparez nos rues, et ne tenez pas toujours les autres pour responsables. Après Sarko, on a eu la mondialisation, le PS, jamais vous
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty
MessageSujet: Re: Va-t-on vers un clash PS-EELV ?   Va-t-on vers un clash PS-EELV ? EmptyDim 10 Fév 2013, 11:05

Eva Joly est dans son rôle quand elle rappelle que le gouvernement à plutôt intérêt à ne pas se tromper de direction.
Le fameux rôle d'aiguillon d'Eelv est là.

Un exemple? Celui là.

Première historique : grâce au travail des députés PS et EELV, le nouvel article 4 bis du projet de loi de réforme bancaire instaure une obligation de transparence aux banques qui va permettre de commencer à remettre en cause leur présence dans les paradis fiscaux.

Toutes les enquêtes sur le sujet aboutissent à la même conclusion : les banques sont les entreprises françaises les plus présentes dans les paradis fiscaux et dans l’ensemble des banques BNP Paribas l’est plus que les autres.

Les dernières statistiques disponibles sont celles fournies dans un rapport rendu public en janvier dernier par le Conseil des prélèvements obligatoires. L’avantage de ce rapport est qu’il s’appuie sur des données permettant de prendre en compte les filiales de filiales des banques françaises installées dans les paradis fiscaux. Ainsi, BNPP, Société Générale et Crédit Agricole totalisent 575 filiales et filiales de filiales dans ces territoires dont 334 (58 % du total) pour la seule BNPP.

Les statistiques détaillées montrent que le Luxembourg (41 %) arrive largement en tête des destinations privilégiées des banques françaises dans les paradis fiscaux, suivi par l’Irlande, Hong Kong et la Suisse.

Les banques françaises dans les paradis fiscaux Nombre de filiales de rang 1 à 10 Source : CPO, Rapport particulier n°3, page 65

BNPP Crédit Agricole Société Générale Luxembourg 136 60 41 Irlande 42 24 12 Hong Kong 30 17 6 Suisse 28 17 10 Îles Caïmans 24 2 2 Singapour 18 12 3 Chypre 10 5 1 Autres 46 13 16 Total 334 150 91

Pour lire ce tableau http://alternatives-economiques.fr/blogs/chavagneux/2013/02/07/la-france-instaure-le-debut-d%E2%80%99une-comptabilite-pays-par-pays-pour-les-banques/

Le nouvel article 4bis du projet de réforme bancaire indique que à compter de l’exercice 2013 et pour publication à partir de 2014, les banques devront rendre public leur PNB (l’équivalent de leur chiffre d’affaires) et le nombre de personnes employés pays par pays.

Les députés n’ont malheureusement pas réussi à se mettre d’accord pour obliger les banques à fournir également le montant des profits réalisés et celui des impôts payés, ce qui aurait vraiment permis de mettre en évidence que certains territoires maximisent les profits sans employer pratiquement personne !

Les banques avaient fait passer le message que fournir leur chiffre d’affaires et leurs profits pays par pays révèleraient à leurs concurrentes où sont leurs centres de profits, attirant les autres banques sur leurs marchés rentables. Comme si la Société Générale allait subitement découvrir que le crédit à la consommation ou la banque de marché dans tel ou tel pays était profitable et qu’elle n’y avait jamais pensé ! En dépit de son irrecevabilité l’argument a porté du côté de Bercy, le ministère des Finances n’était pas prêt à entrer en guerre avec les banques sur le sujet et les députés PS n’ont pas insisté.

Il est vrai que ce qu’ils ont obtenu avec leurs collègues EELV très présents sur le sujet représentaient déjà une belle réussite ! Les banques vont en effet être obligées de justifier leur présence dans des territoires bizarres. Il leur faut être présentes aux Îles Caïmans car c’est là qu’est le marché du financement aéronautique mondial ? Parfait : mais que BNPP nous explique pourquoi elle a 24 filiales sur place quand ses 2 principales concurrentes françaises n’en ont que 2 ! On le verra en comparant les chiffres d’affaires.

Certes, la comptabilité pays par pays n’est pas la réponse à toutes les prises de risques effectuées par les banques dans les paradis fiscaux. Elle ne permet pas de régler le fait que le mariage banques / paradis financiers est porteur d’instabilité financière. On ne peut pas tout en attendre.

La discussion du projet de loi bancaire va démarrer en séance plénière le 12 février. Les banques risquent de se mobiliser d’ici là pour remettre en cause cette importante avancée. La majorité PS-EELV devrait tenir la barre pour une avancée incomplète mais importante.

Question subsidiaire, de portée locale : Est-ce la boucle de l'A86 fait partie des futurs territoires bizarres king
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty
MessageSujet: Re: Va-t-on vers un clash PS-EELV ?   Va-t-on vers un clash PS-EELV ? EmptyDim 10 Fév 2013, 11:34

Vous m'avez volé ma question Libellule
Question subsidiaire, de portée locale : Est-ce la boucle de l'A86 fait partie des futurs territoires bizarres

Loic, spécialiste de tout, et en particulier des mouvements bancaires et des paradis en tous genres, va nous répondre
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

GUIZMO


Messages : 291
Date d'inscription : 25/07/2010

Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty
MessageSujet: Re: Va-t-on vers un clash PS-EELV ?   Va-t-on vers un clash PS-EELV ? EmptyDim 10 Fév 2013, 17:00


Si les banques françaises n'avaient plus de filiales, dans ce que l'on nomme les paradis fiscaux ( et ils ne sont plus tous les mêmes), quels montages financiers les remplaceraient et qui en tireraient profit? Et quid des transactions internationales de gré à gré, complètement hors circuit, qui se passent déjà du circuit bancaire classique, où l'on peut si on cherche bien remonter un peu les filières?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty
MessageSujet: Re: Va-t-on vers un clash PS-EELV ?   Va-t-on vers un clash PS-EELV ? EmptyMar 12 Fév 2013, 07:41

Surcouf a écrit:
Vous m'avez volé ma question Libellule
Question subsidiaire, de portée locale : Est-ce la boucle de l'A86 fait partie des futurs territoires bizarres

Non, la boucle de l'A86 va simplement faire partie de la zone de bureaux du Val-de-Fontenay.


Une ville qui poursuit, sous la conduite de son maire, son développement économique et qui finance nombre de ses projets grâce à ce qu'il reste de la fiscalité des entreprises... Des grosses entreprises.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Contenu sponsorisé





Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty
MessageSujet: Re: Va-t-on vers un clash PS-EELV ?   Va-t-on vers un clash PS-EELV ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Va-t-on vers un clash PS-EELV ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'harmonisation par le bas ou vers la fin du smic...
» Le clash du Brexit n'aura pas lieu
» Vers un monde de ruptures
» En avant vers les LEGISLATIVES
» Europe : vers la fin du droit d’asile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: