Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
Bon plan rentrée : PC portable Asus à ...
Voir le deal
319 €

 

 On reparle des ROMS

Aller en bas 
+28
paulau
Robin
Admin
thierry
lorenzaccio
penelope94
Clarisse
kermor
iris2
Salamandre
telemaque
danroux
Marion Legouy-Desaulle
vieux-breton
mamiea
l'imprecateur
JS
celine
Roselavy
Clovis
matmut
sebastien
Gérard
Loïc
jo
GUIZMO
Libellule
papy Mougeot
32 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyVen 22 Juil 2011, 12:22

Rappel du premier message :

22/07/2011 à 10:21
Ressortissants roumains: les policiers se disent inquiets
Des responsables policiers et de la justice s'inquiètent de la délinquance "générée par les ressortissants roumains" en région parisienne qui, selon eux, explose, se diversifie et devient violente à l'égard des forces de l'ordre.
partagezDel.icio.usViadeoMyspaceGoogleLiveYahoo! BuzzYahoo!DiggWikio votez réagissez
photo : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT, AFP La "délinquance générée par les ressortissants roumains" a augmenté de 72,4% au premier semestre 2011 par rapport au premier semestre 2010, selon une étude policière consultée par l'AFP.

5.680 Roumains, dont une très forte majorité de mineurs, ont été "mis en cause" pour des larcins sur les six premiers mois de 2011, contre un total de 3.294 sur la même période de 2010.

Datée de début juillet et émanant de plusieurs services de police du "grand Paris" (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), l'étude ne fait pourtant que confirmer une tendance policière ancienne.

Un document de la direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), que s'était procuré l'AFP, faisait déjà état d'une hausse de 69% sur les cinq premiers mois de l'année 2011.

Le précédent ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, avait affirmé au cours de l'été 2010 que les actes de délinquance perpétrés par des Roumains à Paris avaient "augmenté de 259% en 18 mois".

à lire aussi
dans actualité :

Minorités
La Licra décide de ne plus participer aux conventions de l'UMP
Cette annonce survenait après que, le 28 juillet 2010, le chef de l'Etat eut tenu à l'Elysée une réunion très controversée sur les "problèmes que posent les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms" après des violences survenues à Saint-Aignan (Loir-et-Cher).

L'étude de juillet pointe l'explosion des vols en tous genres, de téléphones portables ou dans les distributeurs automatiques de billets de banque (Dab), quatre à cinq par jour dans les lieux touristiques, commis "par des mineurs âgés de 10 à 17 ans".

Elle détaille aussi le développement des escroqueries à la charité, de la mendicité collective ou de ventes à la sauvette.

La famille B., activement recherchée par la police, est citée à titre d'exemple car elle fait régulièrement venir des ressortissants de Roumanie moyennant 100 euros par tête pour le voyage en France.

Ceux-ci, raconte l'étude, sont ensuite répartis dans la capitale, qui pour voler, qui pour mendier, en fonction de leur âge, voire "vendre des animaux dans la rue" 100 à 200 euros pièce, faux certificats à l'appui.

Des responsables de la police et de la justice ont fait part à l'AFP de leurs "inquiétudes" à cet égard, citant également des vols de cuivre, qui perturbent le trafic des métros, et l'organisation de jeux de hasard sur la voie publique.

"Ces ressortissants sont très organisés, diversifiés", ont-ils fait valoir. Ils n'"hésitent pas à protéger par la violence" leurs activités en agressant les forces de l'ordre, nombreuses là où ils sont implantés, notamment des Tuileries au Trocadéro.

Des CRS et des policiers en VTT ont été agressés le week-end dernier à Paris, une "tendance récente" faisant dire à un responsable policier: "Soit nous les dérangeons, soit nous ne leur faisons même plus peur".

L'étude rapporte les propos de jeunes Roumains évoquant une peine de cinq ans de prison chez eux en Roumanie pour un vol et "rien en France" s'agissant de délinquants mineurs.

La police, selon les sources, accuse la justice de ne pas les poursuivre plus sévèrement, la seconde invoque la législation, notamment celle sur les mineurs ou des "procédures mal faites".

La présence d'une dizaine de policiers roumains, affectés à Paris depuis les polémiques de l'été dernier, permet cependant à ces responsables de garder espoir face à ce phénomène qui "enquiquine la population" et "plombe les chiffres de la délinquance", selon eux.

http://actu.orange.fr/france/ressortissants-roumains-les-policiers-se-disent-inquiets-afp_164000.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 14:34

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Au titre de réparation il est proposé à cette jeune fille de venir terminer ses études en France.
Voici un extrait du rapport de l'IGA:

Rapport de l'IGA a écrit:
Le préfet du Doubs a refusé la demande d’admission exceptionnelle au séjour de M.DIBRANI et lui a signifié une obligation de quitter le territoire le 19 juin 2013. La durée de résidence en France de M. DIBRANI, entré irrégulièrement sur le territoire le 26 janvier 2009, ainsi que la durée de scolarisation des enfants auraient pu conduire le préfet à accorder, à titre dérogatoire, une autorisation provisoire de séjour.
Il ne l’a pas fait, considérant que le comportement général de l’intéressé ne dénotait pas « une réelle volonté de s’intégrer à la société française ». Il s’appuyait notamment, pour l’affirmer, sur les faits suivants :
---/---
- des absences répétées des enfants au sein des écoles et collèges qu’ils fréquentent ;
---/---
Selon les données recueillies par la mission, les absences de Léonarda au collège sont de 66 demi-journées en 6e, 31 en 5e, 78 en 4e et 21 1⁄2 depuis le début de l’année scolaire actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 15:21

Marion vous devriez être plus modérée, dans quelques semaines vous allez, après certains revirements politiques et révélations diverses, être obligée de faire marche arrière.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 15:35

COCO NOT a écrit:
Marion vous devriez être plus modérée, dans quelques semaines vous allez, après certains revirements politiques et révélations diverses, être obligée de faire marche arrière.
Pas besoin d'attendre, il suffit de prendre le temps de lire le rapport des deux inspecteurs de l'IGA et un individu sensé avait compris.
Je sais que si on procède ainsi on perd une occasion de gesticuler et de se faire "mousser" avant les élections mais on évite le ridicule.

Pour ce qui concerne les approximations, les divagations et autres sauvetage de la France par le Kosovo nous sommes dans les tirades décousues habituelles... pas grave dans deux ou trois jour il y aura un autre cheval de bataille à enfourcher et d'autres intervenants à insulter.

Il ne faut pas prêter attention à ce genre de délire, on risque de faire rebondir l'échange et rien n'en sortira (comme d'habitude avec certains intervenants).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 15:42

tonton christobal a écrit:
---/---
Pour ce qui concerne les approximations, les divagations et autres sauvetage de la France par le Kosovo nous sommes dans les tirades décousues habituelles... pas grave dans deux ou trois jour il y aura un autre cheval de bataille à enfourcher et d'autres intervenants à insulter.
---/---
Et il y aura toujours 5 millions de chômeurs qui crèveront à Pole emploi, des entreprises qui mettront la clé sous la porte, d'autres qui délocaliseront, ...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 19:32

mamiea a écrit:
On en est arrivé à dévier le sujet, on ne parle plus des Roms, mais je me pose la question : n' y aurait il pas un abus de Rhum?Embarassed Crying or Very sad 

Oui revenons au sujet vous avez raison. l'approche ci dessous me conviens, je peux facilement m'y reconnaître, je vous la soumets donc.

Dangereuse fabrique d'une "question rom"
LE MONDE | 17.10.2013 à 10h06 • Mis à jour le 17.10.2013 à 15h52 |
Par Samuel Delépine (Maître de conférences en géographie sociale, université d'Angers)

Remettre en cause la pertinence de l'existence d'une "question rom" en Europe ce n'est pas ignorer les réalités vécues par les Roms. C'est même tout le contraire. Cela fait six siècles que Roms, Sinté, Manouches ou Gitans sont des nationaux dans les pays où ils vivent. Mais plutôt que de groupes au sens large, il faut parler de familles et l'ethnicisation pose problème. En effet, la grande diversité de ceux qu'on catégorise aujourd'hui sous le nom de "Roms" est ignorée. Ainsi, le Rom roumain, le Gitan andalou ou le traveller irlandais sont-ils aujourd'hui réunis sous la même étiquette et font l'objet de programmes politiques spécifiques et ethniques.

Quels sont les effets pervers de la "question rom" en Europe ? L'extension de la catégorie "rom" touche un ensemble de groupes et de familles. Par exemple, des Français pourtant déjà catégorisés dans le statut administratif franco-français de "gens du voyage" sont aujourd'hui confondus avec les Roms. L'approche culturelle et ethnique prévaut alors sur des questions d'ordre économique et social. Ainsi les Roms venus de l'est de l'Europe seraient nomades par exemple.

Or les migrants roumains et bulgares, dits roms, et présents en France ne sont pas nomades, ils sont sédentaires dans leur pays d'origine. Leur mode de vie jugé en décalage avec les sociétés majoritaires justifierait cette approche spécifique. Bien sûr, des éléments de connaissance et de contexte sont indispensables dans la lutte contre les discriminations. Ils peuvent aussi aider l'intervenant social dans sa pratique auprès des familles. L'approche ethnique au niveau politique, en revanche, même pavée de bonnes intentions, est stigmatisante et ségrégative lorsqu'on parle d'éducation, d'emploi, de logement ou de santé.

L'existence d'un problème rom est donc actée. Elle conduit entre autres à des pogroms en Europe centrale et orientale ou à la destruction de campements à Marseille ou en Italie sur fond de crise, ce qui constitue un critère aggravant. Cette approche ignore les familles et les individus. Il ne s'agit évidemment pas de nier l'appartenance à un groupe ou à une culture. Notre propos n'a rien à voir avec cela.

Toutefois, sur des questions sociales, se limiter au caractère ethnique (rom) sans voir chez ces personnes qu'elles sont avant tout des élèves, des habitants, des travailleurs, des chômeurs, des malades, ne fonctionne pas, sauf dans le cas de quelques bonnes pratiques locales ou de médiations du Conseil de l'Europe. A cela s'ajoutent les pratiques peu scrupuleuses de collectivités locales attirées par ces financements, notamment en Europe centrale et orientale.

La question a été importée en France, par la présence d'environ 20 000 Roms essentiellement roumains ou bulgares. Ils vivent dans des bidonvilles autour des grandes villes, ce qui leur donne une tournure politique. D'un fait social nous sommes passés à l'instauration d'un problème public qui considère ces personnes d'abord comme Roms, ce qui est chargé de sens quant à leur comportement supposé. Le ministre de l'intérieur déclarait le 24 septembre 2013 : "C'est illusoire de penser qu'on réglera le problème des populations roms à travers uniquement l'insertion."

En faisant de la problématique de familles en migration une question ethnique, il devient difficile d'agir dans le champ social notamment. La volontaire Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (Dihal) peine à convaincre préfets et maires d'appliquer la circulaire du 26 août 2012 censée conduire des diagnostics de terrain. En effet, quand à l'échelon national on affirme que le mode de vie est le premier frein à l'insertion, il s'agit d'un retournement du critère ethnique. La responsabilité de leur situation est attribuée aux premiers concernés.

Dès lors, la volonté du migrant ne peut suffire. Les expulsions récurrentes des terrains empêchent de fait toute insertion. Aucune scolarité correcte ne peut être suivie lorsqu'un enfant doit changer d'école plus de dix fois dans l'année en admettant que son droit à la scolarisation ne soit pas refusé par les autorités locales. Bien sûr, on peut invoquer le manque de qualification ou la barrière de la langue, mais quand la première des conditions n'est pas remplie par le territoire d'accueil, l'insertion n'est effectivement pas possible.

Ainsi la France s'inscrit dans une vision européenne de la "question rom" qui considère qu'environ dix millions d'individus paupérisés et ethniquement homogènes sur le continent ont les mêmes problèmes et posent les mêmes problèmes.

Les Etats se désengagent au profit d'une question à régler par l'Europe et laissent à la "question rom" et à ses effets pervers de beaux jours devant eux.

Selon la Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (Dihal), le nombre de Roms installés dans des campements en France s'élève à 17000. D'après des associations d'aide aux Roms, il y en aurait entre 15000 et 20000.

Samuel Delépine (Maître de conférences en géographie sociale, université d'Angers)


http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/17/roms-dangereuse-fabrique-d-une-question-rom_3497041_3232.html

Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1361
Date d'inscription : 03/03/2013

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 19:38

Qui a dit:

Moi président de la république je ferais fonctionner la justice de façon indépendante...

Dans le cas de Leonarda la justice a trois reprises prononce l'expulsion de la famille.

Et bien qu'est ce que fait notre cher président sous la pression de la bien pensance et des bons sentiments : il revient sur une décision de justice et autorise Leonarda a revenir en France.

Si ce n'est pas une forme de mépris de l'institution judiciaire et de l'état de droit jy connais rien.

Flamby Président



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 20:25

Libellule a écrit:
mamiea a écrit:
On en est arrivé à dévier le sujet, on ne parle plus des Roms, mais je me pose la question : n' y aurait il pas un abus de Rhum?Embarassed Crying or Very sad 

Oui revenons au sujet vous avez raison. l'approche ci dessous me conviens, je peux facilement m'y reconnaître, je vous la soumets donc.

Dangereuse fabrique d'une "question rom"
LE MONDE | 17.10.2013 à 10h06 • Mis à jour le 17.10.2013 à 15h52 |
Par Samuel Delépine (Maître de conférences en géographie sociale, université d'Angers)

Remettre en cause la pertinence de l'existence d'une "question rom" en Europe ce n'est pas ignorer les réalités vécues par les Roms. C'est même tout le contraire. Cela fait six siècles que Roms, Sinté, Manouches ou Gitans sont des nationaux dans les pays où ils vivent. Mais plutôt que de groupes au sens large, il faut parler de familles et l'ethnicisation pose problème. En effet, la grande diversité de ceux qu'on catégorise aujourd'hui sous le nom de "Roms" est ignorée. Ainsi, le Rom roumain, le Gitan andalou ou le traveller irlandais sont-ils aujourd'hui réunis sous la même étiquette et font l'objet de programmes politiques spécifiques et ethniques.

Quels sont les effets pervers de la "question rom" en Europe ? L'extension de la catégorie "rom" touche un ensemble de groupes et de familles. Par exemple, des Français pourtant déjà catégorisés dans le statut administratif franco-français de "gens du voyage" sont aujourd'hui confondus avec les Roms. L'approche culturelle et ethnique prévaut alors sur des questions d'ordre économique et social. Ainsi les Roms venus de l'est de l'Europe seraient nomades par exemple.

Or les migrants roumains et bulgares, dits roms, et présents en France ne sont pas nomades, ils sont sédentaires dans leur pays d'origine. Leur mode de vie jugé en décalage avec les sociétés majoritaires justifierait cette approche spécifique. Bien sûr, des éléments de connaissance et de contexte sont indispensables dans la lutte contre les discriminations. Ils peuvent aussi aider l'intervenant social dans sa pratique auprès des familles. L'approche ethnique au niveau politique, en revanche, même pavée de bonnes intentions, est stigmatisante et ségrégative lorsqu'on parle d'éducation, d'emploi, de logement ou de santé.

L'existence d'un problème rom est donc actée. Elle conduit entre autres à des pogroms en Europe centrale et orientale ou à la destruction de campements à Marseille ou en Italie sur fond de crise, ce qui constitue un critère aggravant. Cette approche ignore les familles et les individus. Il ne s'agit évidemment pas de nier l'appartenance à un groupe ou à une culture. Notre propos n'a rien à voir avec cela.

Toutefois, sur des questions sociales, se limiter au caractère ethnique (rom) sans voir chez ces personnes qu'elles sont avant tout des élèves, des habitants, des travailleurs, des chômeurs, des malades, ne fonctionne pas, sauf dans le cas de quelques bonnes pratiques locales ou de médiations du Conseil de l'Europe. A cela s'ajoutent les pratiques peu scrupuleuses de collectivités locales attirées par ces financements, notamment en Europe centrale et orientale.

La question a été importée en France, par la présence d'environ 20 000 Roms essentiellement roumains ou bulgares. Ils vivent dans des bidonvilles autour des grandes villes, ce qui leur donne une tournure politique. D'un fait social nous sommes passés à l'instauration d'un problème public qui considère ces personnes d'abord comme Roms, ce qui est chargé de sens quant à leur comportement supposé. Le ministre de l'intérieur déclarait le 24 septembre 2013 : "C'est illusoire de penser qu'on réglera le problème des populations roms à travers uniquement l'insertion."

En faisant de la problématique de familles en migration une question ethnique, il devient difficile d'agir dans le champ social notamment. La volontaire Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (Dihal) peine à convaincre préfets et maires d'appliquer la circulaire du 26 août 2012 censée conduire des diagnostics de terrain. En effet, quand à l'échelon national on affirme que le mode de vie est le premier frein à l'insertion, il s'agit d'un retournement du critère ethnique. La responsabilité de leur situation est attribuée aux premiers concernés.

Dès lors, la volonté du migrant ne peut suffire. Les expulsions récurrentes des terrains empêchent de fait toute insertion. Aucune scolarité correcte ne peut être suivie lorsqu'un enfant doit changer d'école plus de dix fois dans l'année en admettant que son droit à la scolarisation ne soit pas refusé par les autorités locales. Bien sûr, on peut invoquer le manque de qualification ou la barrière de la langue, mais quand la première des conditions n'est pas remplie par le territoire d'accueil, l'insertion n'est effectivement pas possible.

Ainsi la France s'inscrit dans une vision européenne de la "question rom" qui considère qu'environ dix millions d'individus paupérisés et ethniquement homogènes sur le continent ont les mêmes problèmes et posent les mêmes problèmes.

Les Etats se désengagent au profit d'une question à régler par l'Europe et laissent à la "question rom" et à ses effets pervers de beaux jours devant eux.

Selon la Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (Dihal), le nombre de Roms installés dans des campements en France s'élève à 17000. D'après des associations d'aide aux Roms, il y en aurait entre 15000 et 20000.

Samuel Delépine (Maître de conférences en géographie sociale, université d'Angers)


http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/17/roms-dangereuse-fabrique-d-une-question-rom_3497041_3232.html


Bon on en a trouvé encore deux ou trois pages qui ne font pas avancer la question mais c'est le point fort de l'insecte lorsqu'il se plante.

Si les élus, les associations, les ministres et le président de la république respectaient les décisions de justice ?

Dans le cas contraire on supprime les élus, les ministres et avec des associations et un président on dirige la pays.

On fait des économies... et en même temps on arrête de prendre les électeurs contribuables qui payent pour des gens qui n'ont rien à faire chez nous pour des idiots.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 20:56

Le mecton cite l'article proposé par l'insecte. Puis veut supprimer la représentaion nationale. Quel événement. Sad
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 21:08

Comme on ne voit pas l'utilité des interventions à coté du sujet et de la pluie de citations que nous déverse l'insecte inutile de s'en occuper.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1361
Date d'inscription : 03/03/2013

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 21:47

Je sais pas si de l'insecticide peut combattre le politiquement correct.

lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 21:50

Ce qui est certain, c'est que le texte cité par Libellule, je j'avais déjà reproduit page 8 de ce fil de discussion dès avant hier, fait réfléchir.

Il pose des questions de fond de manière dépassionnée qui tranchent par leur qualité avec les réactions viscérales des tenants de la philosophie de comptoir et autres fans de Roucasse dont la principale source d'analyse est constituée par les "reportages" de TF1.


Dernière édition par Loïc le Dim 20 Oct 2013, 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 21:55

Libellule a écrit:
Le mecton cite l'article proposé par l'insecte. Puis veut supprimer la représentaion nationale. Quel événement.  Sad
Pourquoi avoir des députés qui font des lois que l'on ne respecte pas ?
Pourquoi avoir des juges dont les jugements sont remis en question ?

Puisque l'on ne respecte ni les uns ni les autres... on supprime tous ces inutiles.

On sponsorise encore plus des assoces qui ne représentent rien officiellement et on laisse flambi se débrouiller avec elles.

Logique, économique et efficace : tout le contraire de la situation actuelle !

en plus on évite l'hypocrisie.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 22:04

Toutefois, sur des questions sociales, se limiter au caractère ethnique (rom) sans voir chez ces personnes qu'elles sont avant tout des élèves, des habitants, des travailleurs, des chômeurs, des malades, ne fonctionne pas, sauf dans le cas de quelques bonnes pratiques locales ou de médiations du Conseil de l'Europe.

L'exemple de l'expérience qui fut menée à Fontenay avec des familles qui avaient trouvé refuge dans l'ancienne annexe du lycée Ravel avenue Foch.



En faisant de la problématique de familles en migration une question ethnique, il devient difficile d'agir dans le champ social notamment. La volontaire Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (Dihal) peine à convaincre préfets et maires d'appliquer la circulaire du 26 août 2012 censée conduire des diagnostics de terrain. En effet, quand à l'échelon national on affirme que le mode de vie est le premier frein à l'insertion, il s'agit d'un retournement du critère ethnique. La responsabilité de leur situation est attribuée aux premiers concernés.

C'est pas nouveau, certains préfèrent faire la guerre aux pauvres que de combattre la pauvreté. C'est valable pour les Roms comme pour tous les autres. De ce point de vue là, le Changement, c'est pas maintenant, malheureusement !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
thierry

thierry

Messages : 1361
Date d'inscription : 03/03/2013

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 22:13

Loïc a écrit:
Ce qui est certain, c'est que le texte cité par Libellule, je j'avais déjà reproduit page 8 de ce fil de discussion dès avant hier, fait réfléchir.

Il pose des questions de fond de manière dépassionnée qui tranchent par leur qualité  avec les réactions viscérales des tenants de la philosophie de comptoir et autres fans de Roucasse dont la principale source d'analyse est constituée par les "reportages" de TF1.
Quand on a rien a répondre ou quand on ne comprend pas les problème on fait de la morale, c'est facile.

Ce qui dérange dans le cas Leonarda c'est que le rapport remis au ministre montre clairement que cette famille n'avait aucune envie de s'integrer, quelle était en France pour les alloc et rien d'autre.

On peut rapeller que plusieurs emplois on été propose au père de famille qu'il les a tous refuser, que dans le foyer qu'il occupait avec sa famille il était violent vis a vis du personnel, que il a indiquer a plusieurs reprise qu'il attendait sa carte de séjour pour mieux bénéficier des aides de l'état.

Bien sur il faut éviter les généralisations, mais franchement le cas Leonarda n'est pas défendable.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 22:21

Je ne l'ai personnellement pas défendue. J'ai défendu la sanctuarisation du temps scolaire. Ras le bol des amalgames. Un peu d'humanité. Tout le reste tient de la deformation de mes propos. L'article souligne ce besoin d'humanité, mais le mecton préfère ne pas le voir.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1361
Date d'inscription : 03/03/2013

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 22:42

Libellule personne n'est dupe ce soit disant combat pour la sanctuarisation de l'école n'est qu'un paravant pour deux autres de vos combats: le refus de toutes expulsions de personnes en situation irrégulière et manuel Vals.



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 22:56

Libellule a écrit:
Je ne l'ai personnellement pas défendue. J'ai défendu la sanctuarisation du temps scolaire. Ras le bol des amalgames. Un peu d'humanité. Tout le reste tient de la deformation de mes propos. L'article souligne ce besoin d'humanité, mais le mecton préfère ne pas le voir.
Je suis très fier de ce surnom : donc le mecton dit merci à l'insecte

Lorsque l'humanité supposée sert pour des malfaisants de paravent à une escroquerie, à la tromperie de l'état et à la manipulation politique le mecton n'est pas dupe.
Le mecton est surtout réfractaire aux humanistes d'opérette, aux politicards au petit pied utilisant la manipulation des idées qui tentent de discréditer ceux qui ne pensent pas comme eux y compris en étant malhonnêtes pour en tirer un vague profit électoral.

Libre à d'autres de marcher dans la combine... mais moi je ne suis pas un pigeon de l'année.

Alors les arguments déployés en fanfare puis repliés lorsque ça tourne court, que l'on change comme un slip sale lorsque la vérité apparait vous nous l'avez déjà servi cette pantalonnade il y a quelques mois avec des imbéciles qui manifestaient et d'autres qui s'agitaient au gouvernement.

Là encore la baudruche s'est dégonflée... alors le cirque on connait !

L'humanité prétexte politique c'est usé !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 650
Date d'inscription : 27/05/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyDim 20 Oct 2013, 23:35

Merci de cesser vos qualificatifs péjoratifs de mecton que rien ne justifie. Idem pour les autres noms d'oiseaux.
Cette guerre des mots devient pénible et n'amuse ni n'intéresse personne
Le webmaster
Revenir en haut Aller en bas
https://fontenayplateau.forum-actif.eu
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 00:42

Loïc a écrit:
C'est pas nouveau, certains préfèrent faire la guerre aux pauvres que de combattre la pauvreté. C'est valable pour les Roms comme pour tous les autres.
La première phrase n'est pas dénuée de sens et elle s'applique aux Roms mais aussi "à tous le autres" comme par exemple les africains de la corne l'Afrique, les africains subsahariens, les syriens,  ...

En revanche, il faut s'entendre sur le lieu où ce combat contre la pauvreté doit être mené...

Pour moi ce n'est pas en France, encore moins à Fontenay, qu'il doit être mené mais bel et bien dans les pays d'origine de toutes ces populations qui cherchent à émigrer chez nous pour trouver une vie meilleure...

La situation des Roms en Roumanie ou au Kosovo est-elle acceptable ? A qui profite-t-elle ? A qui profite les fonds versés par l'Union ? Même question pour les habitants de la corne de l'Afrique, somaliens et érythréens, pour les subsahariens, les syriens, ...

Il faudrait aussi montrer du doigts les régimes qui gouvernent ces pays et les religieux qui y font régner une terreur qui poussent leurs habitants à fuir...

Il y en a juste mare que ce soit toujours notre pays qui soit montré du doigt alors qu'il traverse une crise économique qui se prolonge et qu'il compte plus de 5 millions de chômeurs crevant à Pôle emploi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 01:07

Les RROMS se sont nettement démarqués des autres populations immigrées, ce qui leur arrive est très différent de ce qu'est la situation économique et familiale des chinois, des turcs, des kabyles, des maliens tous ces gens qu'on voit revenir du travail de nui vers 7 ou 8 heures du matin
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 02:38

Première dépèche d'AFP le 20-10-2013 à 18h38 - Mis à jour à 18h50

AFP a écrit:
Leonarda agressée avec sa famille à Mitrovica

Publié le 20-10-2013 à 18h38 - Mis à jour à 18h50

Le Nouvel Observateur avec AFP

"Les Dibrani se promenaient dans Mitrovica avec leurs enfants lorsqu'ils ont été agressés par des inconnus", assure une source policière.

Leonarda Dibrani, l'adolescente rom expulsée de France vers le Kosovo, a été agressée avec sa famille dimanche après-midi par des inconnus à Mitrovica, ville du nord de ce territoire où ils résident depuis leur expulsion le 9 octobre, a-t-on appris de source policière.

"Les Dibrani se promenaient dans Mitrovica avec leurs enfants lorsqu'ils ont été agressés par des inconnus", a assuré une source policière ayant requis l'anonymat.

La mère de Leonarda, Xhemaili, 41 ans, "a été giflée et a été hospitalisée, tandis que les enfants, traumatisés, se trouvent dans un commissariat de police", a-t-on ajouté de même source.
Le père de famille, Resat Dibrani, 47 ans, se trouve à l'hôpital de Kosovska Mitrovica auprès de son épouse, a-t-on précisé.

Cela démontre que les Dibrani ne sont pas en sécurité ici", a assuré la même source policière.
---/---

Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20131020.OBS1905/leonarda-agressee-avec-sa-famille-a-mitrovica.html

Deuxième dépêche AFP  le 20-10-2013 à 22h50 - Mis à jour à 23h55

AFP a écrit:
La famille de Leonarda agressée au Kosovo pour une raison d'ordre privé

Publié le 20-10-2013 à 22h50 - Mis à jour à 23h55

Kosovska Mitrovica (Kosovo) (AFP) - La famille de l'adolescente Rom Leonarda Dibrani, renvoyée de France vers le Kosovo début octobre, a été agressée dimanche à Kosovska Mitrovica, apparemment en raison d'une dispute d'ordre privé sans rapport avec son expulsion par la France.

"L'incident s'est produit entre deux familles, les Dibrani et les Bislimi. Il s'est avéré que M. Bislimi avait été l'époux de Xhemaili Dibrani (la mère de Leonarda, ndlr) il y a 25 ans et nous supposons que ce fait a été à l'origine de l'incident", a déclaré à la presse dimanche soir un policier, le capitaine Ahmet Gjosha.

"Nous prenons cette affaire très au sérieux. Une enquête a été ouverte avec la participation d'un procureur", a-t-il souligné.

M. Gjosha a ajouté que les Bislimi avaient été rapatriés de Suisse il y a quatre mois.

Le policier a précisé que quatre personnes avaient été interpellées à la suite de cet incident.

De retour dans la maison où ils logent à Mitrovica, après quatre heures passées au commissariat de Mitrovica, les Dibrani ont une nouvelle fois plaidé en faveur de leur retour en France invoquant le sentiment d'insécurité qu'ils éprouvent au Kosovo.

"Notre place n'est pas ici, c'est pour cela que nous voulons rentrer en France. Dès que nous sommes sortis dehors voilà ce qui est arrivé", a déclaré Xhemaili Dibrani, 41 ans, sans donner le moindre détail sur sa relation passée avec M. Bislimi.

"Voilà pourquoi je n'ai pas accepté de revenir seule en France. Ici nous ne sommes pas libres, on nous a attaqués parce que le Kosovo est un pays étranger pour nous", a déclaré de son côté Leonarda, 15 ans, qui est née en Italie.

"Les Dibrani se promenaient dans Mitrovica avec leurs enfants lorsqu'ils ont été agressés", a indiqué auparavant à l'AFP une source policière ayant requis l'anonymat.

Selon cette source, la mère de Leonarda a été giflée. Elle a été ensuite conduite à l'hôpital, mais les médecins n'ont constaté aucune blessure grave. Son époux, Resat, 47 ans, l'a rejointe à l'hôpital alors que leurs enfants, traumatisés, avaient été transférés dans un commissariat de police.

Leonarda Dibrani s'était vu offrir samedi par le président français François Hollande de revenir en France, seule, pour y poursuivre sa scolarité. Elle avait rejeté cette offre, assurant qu'elle ne voulait pas regagner la France sans sa famille.

Quatre de ses cinq frères et sœurs sont nés, comme elle, en Italie, et la petite dernière, âgée de 17 mois, a vu le jour en France.

Après avoir longtemps affirmé le contraire, le père, Resat, a reconnu qu'il était le seul de la famille à être né au Kosovo, ancienne province serbe qui a proclamé son indépendance de la Serbie en février 2008.

D'après son récit, M. Dibrani et sa famille se sont rendus d'Italie en France en 2008, "sans papiers".

Le père a reconnu avoir menti aux autorités françaises en affirmant que toute sa famille était originaire du Kosovo, dans l'espoir d'avoir plus de chances d'obtenir l'asile en France.

Les autorités kosovares ayant indiqué être prêtes à délivrer à sa famille des documents d'identité, Resat Dibrani s'interroge sur leur geste.

"Je ne comprends pas comment le Kosovo a accepté de nous recevoir. Moi, il est vrai, je suis d'ici. Mais ma femme et les enfants ne sont pas des citoyens kosovars".

Résolu à regagner la France "par tous les moyens", Resat Dibrani explique son projet: "Le problème, c'est de rejoindre la Croatie (pays membre de l'UE, ndlr) et après, la voie est ouverte".

"Il faut aussi que je me procure 20.000 euros" pour payer aux passeurs le passage jusqu'en Croatie, dit-il.

Dimanche dans la journée, un représentant de la communauté rom à Mitrovica, Qazin Gushani, a rendu visite aux Dibrani pour apporter son soutien à leur retour en France.

"Il n'y a pas de vie pour eux ici. Sur les 2.850 Roms vivant à Mitrovica, seuls dix ont du travail", a affirmé M. Gushani.

Selon lui, les Roms de Mitrovica reçoivent une aide sociale mensuelle de 40 à 110 euros.

"De toute évidence, la communauté rom subit des discriminations" au Kosovo, dit-il.
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20131020.AFP9528/agression-de-la-famille-de-leonarda-au-kosovo-une-dispute-conjugale.html

Suite à cette bagarre, le différent familial et le divorce vont-ils être prochainement reconnus par l'OFPRA comme ouvrant droit à l'asile conjugal ?

Plus sérieusement, quand on lit "De toute évidence, la communauté rom subit des discriminations au Kosovo"  on se demande ce que font les communautés européenne et internationale pour faire changer cette situation, là-bas, au Kosovo, et non ici en  France...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 06:46

Plus les dégâts collatéraux pour le gouvernement.

http://actu.orange.fr/une/leonarda-l-intervention-de-hollande-un-naufrage-pour-les-editorialistes-afp_2626790.html

Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

GUIZMO

Messages : 291
Date d'inscription : 25/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 12:39


Voir le président de la République, dans tous les atours de la fonction, se voir parler avec insolence par une gamine c'est hallucinant. En plus ce qui est malheureux pour une attitude humaniste et plus conciliante c'est d'être tombé sur une famille qui n'est pas exemplaire alors que d'autres mériteraient une écoute bienveillante.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 16:55

Une gamine à qui il propose de choisir entre ses études et sa familles en contradiction totale avec la convention internationale des droits de l'enfant... Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Robin

Robin

Messages : 1374
Date d'inscription : 13/02/2011

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 17:28

Une gamine qui loin d'être sotte à bien compris la méthode pratiquée par son père pour vivre au frais de la princesse et voudrait bien que ça continue !
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1361
Date d'inscription : 03/03/2013

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 19:29

Loïc a écrit:
Une gamine à qui il propose de choisir entre ses études et sa familles en contradiction totale avec la convention internationale des droits de l'enfant... Rolling Eyes 
L'illégalité elle est du côté des personnes en situation irreguliere pas du cote de l'Etat qui a respecte tous les droits de cette famille.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyLun 21 Oct 2013, 20:08

Loïc rejoindrait-il  Copé Dati et Laurent dans leurs erreurs d'appréciation? (voir page sur Leonarda...)
Revenir en haut Aller en bas
lorenzaccio



Messages : 284
Date d'inscription : 19/02/2013

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 10:09

Cette jeune personne aurait une sœur aînée et majeure résidant légalement en France et des réseaux bienveillants (et pas encore découragés comme certains de ses soutiens) prêts à la prendre en charge. Mais son manipulateur de père joue sa partition et ses provocations....
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 73
Localisation : Fontenay sous Bois

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 10:15

Libellule a écrit:
Loïc rejoindrait-il  Copé Dati et Laurent dans leurs erreurs d'appréciation? (voir page sur Leonarda...)
Pourquoi être si restrictif dans cette liste ?  Il faut y rajouter des écologistes, des journalistes,des membres d' associations, des "pressés du clavier" en tout genre, enfin pour faire court, mieux vaut il prendre le problème à l' envers et lister ceux qui ont eu la prudence et l' honnêteté d 'attendre les faits avérés.

A l' époque des réseaux sociaux, des informations non vérifiées, n' y ajoutons pas la rumeur.
Revenir en haut Aller en bas
iris2



Messages : 153
Date d'inscription : 19/08/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 10:47

La famille était loin d'être exemplaire c'est acquis, la jeune fille ne n'a pas manifesté une ardeur aux études pour s'en sortir, 21 demi-journée d'absentéisme depuis la rentrée, comment peut-elle suivre les cours et progresser !
Sa présence dans le car était bien orchestrée par la famille qui savait quand elle allait être expulsée et la jeune fille s'était inscrite au dernier moment (2 jours avant) à cette sortie scolaire, donc s'était visiblement pour tenter d'empêcher le départ.

Honteux que tous les médias accordent une telle importance, autant d'antennes, de pages de journeaux pour une famille dans le délit et voulant uniquement profiter du travail des autres, nos impôts.
L'agression familale au Kosovo est vraisemblablement une autre manoueuvre pour que le retour soit accepté.

Au Kosovo cette famille a obtenu un logement, des aides, bien des familles méritantes en France aimeraient en avoir, n'oublions pas ces malheureux qui bien que travaillant couchent dans leur voiture ou sous les ponts. Ce serait bien que l'on se préoccupe en priorité de ces familles.

Et M. Placé qui fait monter la mayonnaise en voulant pousser les écoliers, lycéens à la révolte, c'est honteux et peu digne d'une homme politique ! Quelle tristesse, il y a bien d'autres sujets qui mériteraient en ce moment de provoquer la descente dans la rue : tous ces impôts qui attaquent même les familles très modestes, ces taxes qui augmentent chaque jour toujours plus, le gaz, l'électricité les transports qui sont indispensables à tous, tous ces malheureux qui malgré leur travail ne mangent pas à leur faim, ces agriculteurs poussés au désespoir et qui se suicident qui malgré des heures de travail ne gagnent même pas de quoi vivre. Je préfère pleurer sur ces gens là et surtout les aider en priorité, nous n'avons pas les moyens de nourrir la terre entière.

Revenir en haut Aller en bas
iris2



Messages : 153
Date d'inscription : 19/08/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 10:48

La famille était loin d'être exemplaire c'est acquis, la jeune fille ne n'a pas manifesté une ardeur aux études pour s'en sortir, 21 demi-journée d'absentéisme depuis la rentrée, comment peut-elle suivre les cours et progresser !
Sa présence dans le car était bien orchestrée par la famille qui savait quand elle allait être expulsée et la jeune fille s'était inscrite au dernier moment (2 jours avant) à cette sortie scolaire, donc s'était visiblement pour tenter d'empêcher le départ.

Honteux que tous les médias accordent une telle importance, autant d'antennes, de pages de journeaux pour une famille dans le délit et voulant uniquement profiter du travail des autres, nos impôts.
L'agression familale au Kosovo est vraisemblablement une autre manoueuvre pour que le retour soit accepté.

Au Kosovo cette famille a obtenu un logement, des aides, bien des familles méritantes en France aimeraient en avoir, n'oublions pas ces malheureux qui bien que travaillant couchent dans leur voiture ou sous les ponts. Ce serait bien que l'on se préoccupe en priorité de ces familles.

Et M. Placé qui fait monter la mayonnaise en voulant pousser les écoliers, lycéens à la révolte, c'est honteux et peu digne d'une homme politique ! Quelle tristesse, il y a bien d'autres sujets qui mériteraient en ce moment de provoquer la descente dans la rue : tous ces impôts qui attaquent même les familles très modestes, ces taxes qui augmentent chaque jour toujours plus, le gaz, l'électricité les transports qui sont indispensables à tous, tous ces malheureux qui malgré leur travail ne mangent pas à leur faim, ces agriculteurs poussés au désespoir et qui se suicident qui malgré des heures de travail ne gagnent même pas de quoi vivre. Je préfère pleurer sur ces gens là et surtout les aider en priorité, nous n'avons pas les moyens de nourrir la terre entière.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 11:52

Drôle de mayonnaise pour le coup, car appeler à la mobilisation des lycéens alors que ceux-ci sont en vacances tient de l'acte manqué.
En fait il faudrait juste que l'on soit sûr qu'avant la rentrée la sanctuarisation du temps scolaire soit établie d'une manière définitive pour qu'on puisse laisser les oeufs la moutarde et l'huile en état.

Une fois encore ce sont les questions des journalistes qui entraînent le choix cornélien entre un oui (de sympathie avec les lycées qui ont manifesté je suppose), et un non (de désapprobation, les lycées n'avaient pas à manifester). Pour ma part cela me paraîtrait logique que les lycéens redescendent dans la rue si il devait y avoir de nouveau violation policière du temps scolaire à l'avenir.

C'est absolument fou, cette médiatisation permanente des petites phrases; Nos politiques ne prennent plus le recul nécessaire à analyser posément des situations.
Revenir en haut Aller en bas
penelope94



Messages : 242
Date d'inscription : 01/06/2013

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 13:23

ce que j'ai pu observer depuis plusieurs semaines c'est le nombre croissant de personnes qui dorment le matin sur les bancs du RER quand je vais au boulot à la gare de Nation
j'ai vu ce matin par ex un homme visiblement jeune plutot bien habillé ,en tout cas trés propre , mais qui ne doit tout simplement pas avoir de lieu ou dormir . il y avait sur les bancs au moins 10 personnes allongés ce qui est nettement plus que les années precedents et ce ne sont pas des ROMS .
cela m'a terriblement bouleversée
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 13:43

La montée de la misère est une vraie préoccupation. Elle ne se partage guère. Et la cohabitation des miséreux selon leur origine n'est pas évidente.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 14:06

penelope94 a écrit:
ce que j'ai pu observer depuis plusieurs semaines c'est le nombre croissant de personnes qui dorment le matin sur les bancs du RER quand je vais au boulot à la gare de Nation
j'ai vu ce matin par ex un homme visiblement jeune plutot bien habillé ,en tout cas trés propre , mais qui ne doit tout simplement pas avoir de lieu ou dormir . il y avait sur les bancs au moins 10 personnes allongés ce qui est nettement plus que les années precedents et ce ne sont pas des ROMS .
cela m'a terriblement bouleversée
Vous soulevez-là un réel problème qui est non pas celui d'asociaux, de marginaux ou d'étrangers non intégrés, mais bel et bien celui de personnes intégrés, certaines travaillant, mais ne trouvant pas à se loger dans les limites de leur budget....

L'article 4 du "Décret n°2002-120 du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent" partait d'une bonne intention... Il a eu pourtant de l'avis même de ceux qui s'occupent des SDF un effet désastreux en interdisant la location de surfaces inférieures à 9 m2...

Certaines personnes seules payées au SMIC, parfois à temps partiel ou au chômage, qui trouvaient à se loger dans des micro-surfaces ne trouvent plus désormais à se loger et dorment dehors...

Plutôt que d'interdire la location de telles micro-surfaces, il aurait mieux fallut simplement veiller à ce que les loyers demandés soient en rapport avec les caractéristiques du logement offert pour éviter les abus...

Dit autrement, il faut mieux dormir dans 8 m2 en payant 150 ou 200 Euros par mois plutôt que de dormir dehors parce qu'il est interdit de louer une pièce d'une surface inférieure à 9 m2...

Le problème c'est que maintenant le mal est fait, ces petites surfaces inférieures à 9 m2, en particulier au niveau des chambres de bonne bien situées dans Paris, ont été regroupées  pour être transformées en studettes aux loyers inabordables...

Pour le coup, le mieux a été l'ennemi du bien...


Décret n°2002-120 du 30 janvier 2002 a écrit:
Décret n°2002-120 du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent pris pour l'application de l'article 187 de la loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains.

Article 4

Le logement dispose au moins d'une pièce principale ayant soit une surface habitable au moins égale à 9 mètres carrés et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 mètres, soit un volume habitable au moins égal à 20 mètres cubes.
Source: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005632175&dateTexte=20110729
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 15:02

Libellule écrit:
Citation :
En fait il faudrait juste que l'on soit sûr qu'avant la rentrée la sanctuarisation du temps scolaire soit établie d'une manière définitive pour qu'on puisse laisser les oeufs la moutarde et l'huile en état.
Une litote inventée par les Verts pour se sortir par le haut de l'imbroglio dans lequel ils se sont fourrés en sur réagissant à cet évènement sans en connaitre alors le réel contenu. Maintenant à la vue du dossier de cette famille il parait urgent aux Verts de s'extirper au plus vite de cette histoire en s'appuyant sur la litote de Libellule avec la surenchère de JF Placé en forme de menace pour pouvoir en capitaliser sa mise en oeuvre par ailleurs déjà annoncée par l’exécutif.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 16:33

Pour ma part je me suis positionné sans référence à aucun parti. Il y à beaucoup à redire un peu partout sur la manière où tout cela à été tiré à hue et à dia. À+ Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMar 22 Oct 2013, 22:56

On va entrer en pleine campagne électorale et on n'a aucune idée des positions des candidats verts locaux sur tous les sujets évoqués sur ce forum.
On pourrait presque soupçonner Mme Binhert et M. Brunet de chercher davantage des postes que des solutions aux problèmes de notre ville. S'ils ne parlent pas en ce moment, quand le feront ils?
Les EELV n'ont en fait rien à dire, ils cherchent à accrocher leurs wagons à la locomotive qui leur offrira le plus de postes d'élus.
On comprend qu'ils ne constitueraient pour rien au monde une liste autonome.
A choisir, si une liste Michon Ramadier se constitue, elle aurait beaucoup plus de sens que ces verts sans substance.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 09:27

JANUS a écrit:
On va entrer en pleine campagne électorale et on n'a aucune idée des positions des candidats verts locaux sur tous les sujets évoqués sur ce forum.
On pourrait presque soupçonner Mme Binhert et M. Brunet de chercher davantage des postes que des solutions aux problèmes de notre ville. S'ils ne parlent pas en ce moment, quand le feront ils?
Les EELV n'ont en fait rien à dire, ils cherchent à accrocher leurs wagons à la locomotive qui leur offrira le plus de postes d'élus.
On comprend qu'ils ne constitueraient pour rien au monde une liste autonome.
A choisir, si une liste Michon Ramadier se constitue, elle aurait beaucoup plus de sens que ces verts sans substance.

Il est préférable que les verts n'aient pas d'idée car souvent elles sont inadaptées (je suis pondéré) ou elles se résument à instaurer une taxe nouvelle.
Pour ma part voulant éviter le pire je ne vote pas pour une liste où se trouvent des verts.
Itou pour les communistes.

Le moment venu nous verrons comment les choses s'organisent avec les candidats qui resteront sans attache avec ces deux partis.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 09:33

tonton christobal a écrit:

Pour ma part voulant éviter le pire je ne vote pas pour une liste où se trouvent des verts.
Itou pour les communistes.
En même temps, réactionnaire comme vous l'êtes (je suis pondéré moi aussi), le fait que vous votiez à droite ce n'est une révélation pour personne !

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 10:15

Loïc a écrit:
tonton christobal a écrit:

Pour ma part voulant éviter le pire je ne vote pas pour une liste où se trouvent des verts.
Itou pour les communistes.
En même temps, réactionnaire comme vous l'êtes (je suis pondéré moi aussi), le fait que vous votiez à droite ce n'est une révélation pour personne !

Laughing
qu'en savez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 11:44

De toutes façons, soit vous votez, soit vous ne votez pas et on n'à pas besoin de le savoir.

Vos délires en valant d'autres je vous propose celui là.

Les populations stigmatisées par l’ensemble des Français changeront désormais tous les 3 mois http://t.co/tHevie82U8
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 11:51

Libellule a écrit:
De toutes façons, soit vous votez, soit vous ne votez pas et on n'à pas besoin de le savoir.

Vos délires en valant d'autres je vous propose celui là.

Les populations stigmatisées par l’ensemble des Français changeront désormais tous les 3 mois http://t.co/tHevie82U8
pourquoi qualifiez-vous de délires les messages des gens qui ne pensent pas comme vous?
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3099
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 12:02

EOLE a écrit:
Libellule a écrit:
De toutes façons, soit vous votez, soit vous ne votez pas et on n'à pas besoin de le savoir.

Vos délires en valant d'autres je vous propose celui là.

Les populations stigmatisées par l’ensemble des Français changeront désormais tous les 3 mois http://t.co/tHevie82U8
pourquoi qualifiez-vous de délires les messages des gens qui ne pensent pas comme vous?
Tout simplement parce que la libellule se prend pour le nombril du monde, tout ce qu'il dit c'est la vérité, tout ce qu'il dit ne peut pas être démentis, c'est lui qui sait, les autres sont incultes.

C'est pour cela que j'ai un peu levé le pied dans les débats, car débattre avec un individu tel que lui ou Loïc, cela n'apporte rien au débat, on a l'impression de se retrouver sur le forum de la ville. Mais personnellement je pense qu'il est là justement pour ça, essayer par tout les moyens de décrédibiliser le forum du plateau, mais malgré ses tentatives le forum du plateau reste un lieu d'échange libre ou chacun à la parole.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 12:06

EOLE a écrit:
Libellule a écrit:
De toutes façons, soit vous votez, soit vous ne votez pas et on n'à pas besoin de le savoir.

Vos délires en valant d'autres je vous propose celui là.

Les populations stigmatisées par l’ensemble des Français changeront désormais tous les 3 mois http://t.co/tHevie82U8
pourquoi qualifiez-vous de délires les messages des gens qui ne pensent pas comme vous?

C'est la nouvelle méthode pour rechercher les "convergences"

Une illustration de la tolérance et de l'esprit de dialogue des "écolos bobos" dénué d'humour là où tout le monde a compris...

Attention la prochaine fois ils nous lâchent leur sénateur de choc et on ne va plus rigoler. Les écolos ne délirent jamais ! ils sont pour le dialogue "constructif" par taxes interposées.

Que voulez vous ils sont bons en taxes, impôts et pénalités et on ne peut pas être bon partout y compris en tolérance et en humour.

Comme en matière de discernement dans la gendarmerie, il va y avoir des cours d'humour situationnel lors des universités d'été des écolos...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 13:16

Quand on met dans ses propos des données qui sortent de la réalité convenue, il est d'usage d'utiliser le mot délire.

Comme le lien que je mettais en était un exemple, je me suis permis une comparaison humoristique. Personne n'ayant le monopole de ce genre de raccourci littéraire sur ce forum.
Les populations stigmatisées par l’ensemble des Français changeront désormais tous les 3 mois http://t.co/tHevie82U8

XXXXXXXXXXXXX

A propos du sens du mot délire le Larousse dit : Perte du sens de la réalité se traduisant par un ensemble de convictions fausses, irrationnelles, auxquelles le sujet adhère de façon inébranlable.

La référence permanente aux mots réac, nauséabonds; fachos, et quelques autres en est une forme avérée.

Il s'applique donc à beaucoup de gens de convictions qui poussent leur argumentaires au delà du rationnel.

Si certains ont pris ce mot dans un autre sens, je n'y peux rien.

XXXXXXXXXXXXX
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 650
Date d'inscription : 27/05/2010

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 23 Oct 2013, 13:50

Sujet provisoirement fermé.
Revenir en haut Aller en bas
https://fontenayplateau.forum-actif.eu
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 13 Nov 2013, 17:31

kermor a écrit:
Léonarda sera un coup de souffle pour le PCF et EELV...ouf vous allez pouvoir trouver des slogans pour les élections ! Vu que votre programme est vide de sens : Les travailleurs Français ne sont plus votre priorité...
Kermor a souvent une vision assez juste des événements...

Voir: https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t1350p200-expulsion-de-leonarda#43254
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 13 Nov 2013, 21:33

En tout cas, pour ce qui me concerne, je prends comme une avancée que la nécessité de sanctuariser l'école ait été reconnue par le gouvernement en place et par le Ministre de l'Education qui, sauf votre respect, n'est ni PCF ni EELV. Comme sur ce point ni l'UDI ni l'UMP n'ont pas vraiment trouvé quelque chose à redire on va dire que tout va bien.
Quant au destin de Léonarda, il est désormais entre ses mains elle n'a pas su mieux se comporter que ses parents. Le mouvement lycéen s'est éteint de lui-même, le coup placé par celui qui porte ce même nom a fait pschitt, ce qui lui apprendra peut-être à ne pas tout mélanger comme d'autres, tous partis confondus.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1361
Date d'inscription : 03/03/2013

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 13 Nov 2013, 22:07

sanctuariser l'école: le marketing politico bobo a encore frappe

Ça revient stopper le droit aux portes des écoles.

Mad 
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 EmptyMer 13 Nov 2013, 22:19

thierry a écrit:
sanctuariser l'école: le marketing politico bobo a encore frappe

Ça revient stopper le droit aux portes des écoles.
Quelques éléments de réflexion: https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t1350p150-expulsion-de-leonarda#42538
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




On reparle des ROMS - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: On reparle des ROMS   On reparle des ROMS - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
On reparle des ROMS
Revenir en haut 
Page 9 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: