Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Balai serpillière plat avec seau pliable à 19,99€
19.99 € 32.78 €
Voir le deal

 

 Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens

Aller en bas 
+15
kermor
matmut
papy Mougeot
pascal clerget
JS
GUIZMO
Robin
mamiea
Gérard
Murielle Michon
Loïc
Marion Legouy-Desaulle
Libellule
celine
a.nonymous
19 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyDim 30 Déc 2012, 22:25

La presse parle de 1500 emplois d'avenir créés d'ici fin 2013 dans notre département: qu'en est-il à Fontenay ?

Nous connaissons tous l'attachement de nos élus à la cause de l'emploi comme ils l'ont démontré récemment en se battant pour que roumains et bulgares puissent accéder à un nombre élargi d'emplois....

Il ne fait donc aucun doute que nos élus devraient ouvrir de nombreux emplois municipaux aux jeunes de nos quartiers... Qui a des informations à ce sujet ?

Citation :
Il y aura 1500 emplois d’avenir avant fin 2013

Profitant d’une visite ministérielle, le préfet a dévoilé hier le nombre de ces emplois dont bénéficiera le département.Vingt et un jeunes ont déjà été embauchés.

Anthony Lieures | Publié le 22.12.2012, 04h22

Ils ont entre 16 et 25 ans, ne sont pas ou peu diplômés, mais ils décrocheront bientôt un emploi pour au moins trois ans. Eux, ce sont les 1500 emplois d’avenir qui travailleront dans le Val-de-Marne d’ici à la fin d’année 2013. Hier à Créteil, en présence d’Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, 16 jeunes ont paraphé leur nouveau contrat devant leurs futurs employeurs.
Cela porte à 21 le nombre d’embauches déjà réalisées dans le cadre de ce dispositif.

Les jeunes des quartiers sensibles prioritaires. Ces contrats seront « prioritairement destinés à des jeunes issus de zones urbaines sensibles (ZUS), rappelle Pierre Dartout, préfet du Val-de-Marne. Le public visé est le plus défavorisé et le moins qualifié dans des territoires en difficulté. » C’est l’exemple du tout premier contrat signé dans le département, le 6 décembre : Farjis, 19 ans, a ainsi obtenu un CDI au poste de secrétaire comptable dans une association de son propre quartier, la ZUS des Hautes-Noues. Ces contrats seront toutefois déployés sur l’ensemble du territoire, précise le représentant de l’Etat : « Il n’y a aujourd’hui, à notre connaissance, pas une commune du département qui a fait part de son refus d’employer des contrats d’avenir. »

Ce qu’ils vont faire. En CDD depuis hier après-midi, Hamza, 20 ans, Cristolien issu du quartier des Sarrazins, est ravi de découvrir le métier de cantonnier et surtout « de pouvoir travailler dans les rues de [sa] propre ville, après de longs mois de galère, à travailler de temps en temps sur les marchés ». Freddy, 24 ans, travaillera également dans la voirie à Alfortville. Mais les contrats concerneront également des postes d’animateur ou d’informaticien, comme ce sera le cas à Limeil-Brévannes, où la municipalité recherche aujourd’hui un jeune en bac + 3.

Le pied à l’étrier? « Pour moi ce contrat, c’est Noël avant l’heure », sourit Freddy, originaire d’Albi (Tarn), avant de décrire ses derniers mois de galère : « J’ai décroché une formation de technicien en voirie en avril, mais je n’ai jamais reçu, depuis, de réponse positive à mes candidatures. » Sans revenu, ce jeune papa vit alors chez un cousin, avec sa copine, ne bénéficiant de quasiment aucune aide. « Le RSA, on ne le touche qu’à partir de 25 ans », regrette-t-il, avant de s’amuser d’avoir « quasiment harcelé sa conseillère Pôle emploi depuis plusieurs mois ». « Je l’appelais parfois jusqu’à trois fois par jour. La volonté a payé », rigole-t-il. « Cela nous change la vie, abonde Hamza, qui avait arrêté ses études en terminale, sans passer le bac. On va enfin avoir un boulot stable, avec un rythme et une formation. C’est une chance, même si on devra être très entourés pour ne pas faire n’importe quoi de l’argent », glisse-t-il dans un clin d’œil.

Plus d’informations sur travail- emploi.gouv.fr/emplois-d-avenir,2189.
Source: http://www.leparisien.fr/alfortville-94140/il-y-aura-1500-emplois-d-avenir-avant-fin-2013-22-12-2012-2427613.php
Revenir en haut Aller en bas
celine




Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 10:51

1500 emplois d'avenir : % par rapport au chômage ? Ce n'est pas avec cela que l'on va redresser la France !
Et notre ville est déjà assez nantie en employés municipaux, % très élevé par rapport à bien d'autres villes, alors il serait temps de diminuer les dépenses, la population va voir ses finances diminuer de façon scandaleuse avec toutes les mesures d'augmentation qui prennent effet aujourd'hui sur des produits indispensables alors notre ville doit elle aussi faire des économies.

Et si il faut aider les jeunes, ce que je conçois bien sur, c'est d'abord penser à nos enfants au lieu de prendre ceux d'ailleurs et en leur proposant des emplois dignes et non pas des emplois non pas d'avenir mais de sans avenir, qu'elle évolution pour ceux qui ont déjà bénéficié dans le passé ce ce type d'aide, curieux personne, à ma connaissance, ne semble avoir fait une étude qui aurait été bien utile pour décider de la renouveller.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 15:02

On peut lire cela pour en savoir plus
http://www.gouvernement.fr/gouvernement/emplois-d-avenir-l-emploi-tous-ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 17:57

[quote="a.nonymous"]La presse parle de 1500 emplois d'avenir créés d'ici fin 2013 dans notre département: qu'en est-il à Fontenay ?
/quote]

Libellule, la question initiale est: qu'en est-il à Fontenay?

Ma réponse est modeste mais porteuse:

Le samedi 19 janvier 2013 vous êtes invités à une visite gratuite de la ville en car avec les jeunes guides de banlieue (qui ont été formés et qui sont payés pour nous faire découvrir la Ville). rendez-vous devant le service culturel square Marcel Paul à 16h. Réservations: 01 49 74 79 10

Je vous recommande chaleureusement, nos jeunes guides des banlieue sont d'ici, ils sont sympathiques et intéressants. Ces promenades sont toujours l'occasion d' échanges passionnants entre jeunes et anciens.

Un must.

C'est là où l'on grandit que l'on prend racine.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 18:22

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Ma réponse est modeste mais porteuse:

Le samedi 19 janvier 2013 vous êtes invités à une visite gratuite de la ville en car avec les jeunes guides de banlieue (qui ont été formés et qui sont payés pour nous faire découvrir la Ville). rendez-vous devant le service culturel square Marcel Paul à 16h. Réservations: 01 49 74 79 10

Vous faites références aux douze jeunes formés par Influenscènes pour la bagatelle de 30000 euros payés par les contribuables: https://fontenayplateau.forum-actif.eu/t551-defense-de-l-usage-de-la-langue-francaise-a-fontenay

Peut-on réellement considéré cela comme des emplois d'avenir dans le sens entendu par le gouvernement ?

Je ne le pense pas...

Voir: http://travail-emploi.gouv.fr/emplois-d-avenir,2189/rubrique-technique,2193/bloc_employeur,2195/emplois-d-avenir,2189/employeur,2191/recruter-un-jeune-en-emploi-d,15525.html

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 20:29

Marion, il faut considérer chaque lecteur d'un forum et non pas ceux ou celles qui le fréquentent le plus; tout le monde ne sait pas forcément ce qu'est un contrat d'avenir.
Le lien que je fournis indique ce que couvre les 150 000 emplois prévus au regard de 120 000 jeunes en perdition scolaire identifiés en parallèle.
Céline ramène le nombre de 1500 sur le département au taux de chômage global, ce qui n'est pas vraiment le sujet.

Pour rendre les choses comparables, il faudrait déjà connaître quelle est la population concernée à Fontenay parmi les 120 000, voir e même si elle est concernée. Si vous le savez n'hésitez pas à nous le dire.

Si notre ville est concernée, alors on pourra in fine vérifier si le nombre d'emplois d'avenir attribués à la ville couvre le nombre des enfants touchés.

Une question posée ne signifie pas forcément qu'elle est bien posée.

Et si on y répond du tac au tac, cela donne l'occasion à tout intervenant de s'interroger, et ce à juste titre, si les emplois que vous présentez en font bien partie, pour éviter tout contre sens, et potentiellement donner le flanc à la critique.

Comme je suis pour que le débat ait lieu d'une façon éclairée, je donne des éléments à ceux qui n'en sauraient pas autant que vous pour leur laisser la possibilité de se faire un jugement par eux-mêmes.

Trop souvent, les contre vérités ou les imprécisions nuisent à mettre en perspective le travail gouvernemental ou des élus.
Quand vous y ajoutez la lecture politicienne des uns et des autres, on arrive vite à ne plus croire à la noblesse de la politique.

Comme, juste qu'à nouvel ordre, j'y crois, je continuerai à donner tous les outils nécessaires à une lecture correcte des projets ou idées qui seront émises sur ce forum.









Dernière édition par Libellule le Mer 02 Jan 2013, 00:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 20:49

Ce qui est certain c'est que la question qui se pose c'est celle du coût de tels "emplois d'avenir".

En effet, il y a la question du coût direct du salaire mais aussi de la suite. Car lorsque le jeune arrivera en fin de contrat au bout de 3 ans, que va-t-on en faire ? Et qui va ensuite prendre en charge leur salaire ?

Parce qu'il y a des années, il y a eu les "emplois jeunes" du gouvernement Jospin. Ils ont mis le pied à l'étrier de nombreux jeunes mais au bout de 5 ans nombre d'entre eux, à la ville de Fontenay par exemple, ont été intégrés. Et forcément ça a eu un coût pour la collectivité.

C'est une question à se poser.



Pour ce qui est des "jeunes guides de banlieue", ce n'a effectivement pas de rapport abec les "emplois d'avenir" lancés par le gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 20:59

[quote="Libellule"
Pour rendre les choses comparables, il faudrait déjà connaître quelle est la population concernée à Fontenay parmi les 120 000, voir e même si elle est concernée. Si vous le savez n'hésitez pas à nous le dire.

[/quote]

Le dispositif "jeunes guides des banlieues" est antérieur au dispositif "emplois d'avenir" ( et l'échelle n'est pas la même) mais l'esprit de la démarche est le même: re-mettre le pied à l'étrier à des jeunes.

Libellule votre question mérite d'être posée, je n'ai pas la réponse mais je me renseigne.

Sinon la question des emplois d'avenir à Fontenay-sous-Bois (au sens littéral du terme) est directement reliée au devenir économique de la ville, Péripole compris.


Dernière édition par Marion Legouy-Desaulle le Mar 01 Jan 2013, 22:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 21:46

La question du coût posée par loic est aussi évoquée dans le lien que j'ai mis plus haut

Les emplois d'avenir, ce qu'il faut retenir Une première expérience professionnelle pour des jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les travailleurs handicapés). Un CDI, dans la majorité des cas. Un financement de l'Etat de 75 % du salaire brut du jeune à hauteur d'un Smic. Combien d'emplois d'avenir ? Au total se seront 150 000 emplois créés dont 100 000 dès 2013 et 50 000 en 2014. Quel sera le coût de la mesure ? 2,3 milliards d'euros pour les trois ans à venir. A savoir : 500 000 millions d'euros pour 2013, puis 1,5 milliard par an lorsque les emplois d'avenir seront installés. Comment seront-ils financés ? Le redéploiement des exonérations sur les heures supplémentaires financera le nouveau dispositif

Pour la comparaison avec l'époque Jospin, autant lire le mode d'emploi pour de vrai qui y figure aussi.
Tant pour les futurs employés que pour les futurs employeurs.

Revenir en haut Aller en bas
Murielle Michon

Murielle Michon


Messages : 62
Date d'inscription : 07/09/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 22:54

Depuis la création de ce nouveau dispositif, j'ai demandé à Jean François Voguet de la mettre en oeuvre dans notre ville pour aider les jeunes fontenaysiens en recherche d'emplois.
Lors du conseil municipal de novembre, il a donné une réponse favorable à cette demande.
Cela devrait concerner des emplois "publics" dans le secteur associatif et la vie municipale.

Par ricochet, cela pourrait aider certaines associations à assurer leurs activités.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muriellemichon.org
Gérard

Gérard


Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMar 01 Jan 2013, 23:02

Ces emplois seront-ils assortis d'une formation qualifiante?
Si oui, de quel type pour notre ville?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 01:15

Les emplois d'avenir peuvent être soit des CDI soit des CDD d'une durée de 3 ans. A partir de là, il y a deux manières de considérer ces emplois:

- soit comme une embauche définitive financièrement aidée par l'état pendant trois ans

- soit comme une embauche à durée déterminée permettant au jeune d'acquérir pendant trois ans une expérience professionnelle qu'il valorisera ensuite en se faisant embaucher ailleurs

Dans ce dernier cas, si l'embauche est à durée déterminée pour permettre d'acquérir une expérience, la nature de l'emploi proposé me parait importante. En effet, si comme nous le dit Murielle Michon, le maire compte proposer des "emplois "publics" dans le secteur associatif et la vie municipale", on peut légitiment s'interroger sur "l'après" si ces emplois sont à durée déterminée.

Ne faudrait-il pas mieux employer ces jeunes prioritairement dans des emplois municipaux qui existent aussi dans le privé ? Je pense à de secteurs comme l'entretien du patrimoine, les parcs et jardins, le garage, l'imprimerie, la cuisine, l'aide à domicile, .... mais il y en a sûrement beaucoup d'autres...

Je ne doute pas que des professionnels municipaux puissent apporter beaucoup à des jeunes même si l'objection corporatiste qui risque de poindre est que ces emplois d'avenir risquent de se substituer à des embauches définitives...

Enfin, cette première expérience "du monde du travail" devrait aller au delà du seul savoir-faire professionnel...

Quand on travaille, il y a des règles à respecter que ce soit au niveau horaire, vestimentaire, politesse, savoir-vivre, rapport avec la hiérarchie et les collègues, ....

Ces règles sont parfois assez éloignées de ce que certains jeunes ont appris dans leur environnement social et scolaire et je ne doute pas que dans ce domaine aussi, les jeunes qui auront la chance de bénéficier des emplois d'avenir apprendront beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard


Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 05:41

La valorisation qualifiante devrait être établie sur des savoir faire de type CAP , avec des épreuves généralisées pour le pays ou au moins pour une région, selon des procédures établies conjointement par les chambres des métiers et l'éducation nationale.
Il est certain que devenir conducteur offsettiste par exemple en 5 ans n'est pas évident quand on a 18 ans et le niveau CE1. Il faut une remise a niveau dans les matières fondamentaleś, dans les comportements personnels, et bien sur un apprentissage théorique et pratique alterné, suivi, contrôlé et encouragé.
Les longues peines en prison (centre de détention de Melun, par exemple, réussissent avec de faibles moyens humains à former les prisonniers qui le veulent). En cinq ans on peut faire quelque chose d'un homme ou d'une femme, d'autant plus si on a su instaurer la confiance et le respect.
Il faut envisager un statut rémunérateur de maître ouvrier ou technicien formateur, avec des obligations horaires, des comptes à rendre et des indemnités afférentes.
Ces jeunes en situation d'échec scolaire doivent nécessairement bénéficier d'une consolidation des connaissances de la langue écrite et parlée, des niveaux de langages, des comportements sociaux normalises, d'une culture, des bases indispensables du calcul (4 opérations, pourcentages, fractions, mesures, géométrie) ces programmes pouvant utilement être valides par des savoirs faire commun à un vaste ensemble géographique. Et chaque étape valorisée par une sorte de brevet, un papier avec une prime.
On ne peut pas, a mon avis, bricoler l'avenir professionnel de dizaines de milliers de jeunes en improvisant des contenus et des pratiques avec n'importe quel tuteur.
Revenir en haut Aller en bas
celine




Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 10:30

Entièrement d'accord avec Gérard, le problème est l'éducation et non l'emploi pour ces jeunes.
Il vaut mieux financer la reprise des études que de subventionner des emplois. On parle d'emplois d'avenir et non pas d'emplois créés uniquement pour cette population pas toujours utiles (ils auraient été créés avant) et ne semblent pas toujours un tremplin pour un emploi non aidé.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 11:09

Je partage le point de vue de Gérard, l' important n' est pas de sortir la tête de l' eau des jeunes mais de faire en sorte qu' ils rstent à flot.

Pour ceux qui se noient, il est plus important de leur apprendre à nager que de s' accrocher à des bouées qui se dégonflent au bout de 5 ans.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 12:16

Bien sûr qu'il faudrait qui tous les jeunes arrivent à la fin de leurs études avec un minimum de connaissance générale, je dirais le niveau du certificat d'études des années 60 avec en plus des rudiments d'anglais et d'informatique... Ce serait l'idéal et l'objectif annoncé est même bien plus ambitieux puisqu'il s'agirait d'amener 80% d'une tranche d'age au BAC.... Le seul problème c'est que l'on peut légitiment s'interroger sur le niveau réel de connaissance générale de ces 80% de bacheliers...

Maintenant, nous sommes dans l'urgence car le problème va bien au delà de l'emploi de ces jeunes, il s'agit aussi, peut-être pas à Fontenay mais par exemple à Clichy-sous-Bois ou Amiens Nord, ... de sortir certains quartiers de l'impasse où ils se trouvent et de prévenir des situations explosives à venir...

Ce n'est pas pour rien que ces "Emplois d'avenir" offrent des facilités supplémentaires aux jeunes issus des ZUS - Zone Urbaines Sensibles...

Ce qu'il faut donc, c'est déjà maintenir ces jeunes hors de l'eau et, en parallèle, leur apprendre à nager...

Et c'est vrai que pour que ça fonctionne il ne faut ne faire faire n'importe quoi à ces jeunes ni les confier à n'importe qui.... Et c'est ce qui est clairement exprimé dans le projet "Emplois d'avenir" :

Citation :
Quel est mon rôle ?

• Offrir à un jeune l’opportunité d’accéder à un emploi, et lui permettre de vivre une vraie première expérience professionnelle enrichissante et reconnue.

• Lui donner les moyens de se former.

La sélection des projets de recrutement d’emplois d’avenir repose sur différents critères :

votre capacité d’encadrement et d’accompagnement d’un jeune inexpérimenté,
votre engagement pour assurer la professionnalisation de la formation du jeune avec la mise en œuvre d’actions de formation
.
Source: http://travail-emploi.gouv.fr/emplois-d-avenir,2189/employeur,2191/recruter-un-jeune-en-emploi-d,15525.html

Suite à la réponse qui a été faite à Murielle Michon par le maire sur les emplois d'avenir à Fontenay, il serait intéressant que nos élus s'enquièrent de comment la ville compte s'acquitter de ce volet...


Dernière édition par a.nonymous le Mer 02 Jan 2013, 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 12:25

Question annexe, existe-t-il des cours du soir municipaux français, mathématiques, anglais et informatique ouverts aux adultes sur Fontenay ?

Car ça aussi c'est de la solidarité....

Pour la riche ville de Paris qui reloge ses mal-logés dans des hôtels sociaux situés sur notre ville: http://www.cours-municipal-d-adultes-cma.cma-paris.org/


Dernière édition par a.nonymous le Mer 02 Jan 2013, 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 12:26

Ce que dit Gérard est frappé du bon sens. Ce n'est pas parce qu'un jeune portera les brouettes d'un jardinier de la ville ou l'aidera à déplanter des bulbes de tulipes, qu'il gagnera en compétence professionnelle reconnue, en comportement social normalisé et souvent en alphabétisation.
Si l'opération dure plusieurs années il faudrait qu'une alternance soit envisagée, programmée, encouragée et validée. A la fin du cycle le jeune devrait être capable d'entrer sur le marché de l'emploi avec une formation sérieuse.
Il y a des crédits pour cela, et même, je crois, un ministère.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 13:54

EOLE a écrit:
Ce que dit Gérard est frappé du bon sens. Ce n'est pas parce qu'un jeune portera les brouettes d'un jardinier de la ville ou l'aidera à déplanter des bulbes de tulipes, qu'il gagnera en compétence professionnelle reconnue, en comportement social normalisé et souvent en alphabétisation.

D'autant plus que porter les brouettes et déplanter les bulbes fait partie de la formation initiale du jardinier. il ne s'agirait pas qu'il y ait d'un côté une formation intellectuelle de jardinier bien que niveau CAP jardinier, pour jeunes sur-diplômés "blackoutés", en perte de repères et au chômage et d'autre part une formation initiale qui néglige d'apprendre aux apprentis jardiniers de manier la pelle, la brouette, la règle de trois et l'angle droit.

Il y a bien deux problèmes:

La formation initiale des métiers et la re-médiation pour les jeunes que l'on a laissé trop longtemps rien f.... sur les bancs de l'école. Avec des avatars de parents postés en embuscade à la moindre remarque de bon sens du corps enseignant, de la maternelle au lycée.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 14:04

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Il y a bien deux problèmes:

La formation initiale des métiers et la re-médiation pour les jeunes que l'on a laissé trop longtemps rien f.... sur les bancs de l'école. Avec des avatars de parents postés en embuscade à la moindre remarque de bon sens du corps enseignant, de la maternelle au lycée.

On est d'accord et les "Emplois d'avenir" à mon sens répondent au deuxième volet: la re-médiation pour les jeunes que l'on a laissé trop longtemps rien f.... sur les bancs de l'école.

Pour ce qui est des parents en embuscade, on sent le vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 14:05

Votre réponse Marion n'est pas très claire.
Il ne s'agit pas d'un stage de quelques jours mais de la préparation à une vie professionnelle étant entendu que rares seront ceux qui ne feront qu'un même métier au long de leur vie et qu'il est nécessite maintenant non seulement d'apprendre, mais aussi d'apprendre à apprendre.
Pas sûr que les enseignants soient prêts
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 18:02

Kik, il est probable que le "vécu" comme dit @nonymous me fasse prendre quelques raccourcis.

Je reprends au sujet des emplois d'avenir :


Ne pas confondre formation initiale des métiers (plombier, électricien, jardinier....) et re-médiation de jeunes que l'on a trop longtemps laissé rien faire sur les bancs de l'école.

Savez-vous Kik, qu'il y a dans le service public des filières techniques dont les postes sont très difficiles à pourvoir de façon durable? Pourtant, en face, 10M de chômeurs et des délocalisations en masse.





Sinon je vous invite à relire le post de Gérard un peu plus haut. Il dit l'essentiel. Il y a du vécu la aussi, manifestement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 20:34

Ce n'est pas parce qu'on est un bon ouvrier ou un technicien compétent qu'on est capable de former un jeune. La pédagogie c'est un métier. Ou alors il faut trier les formateurs potentiels en fonction de leurs réelles aptitudes à faire passer des connaissances et des savoir faire.
On voit bien avec la main d'oeuvre importée sur les chantiers de TP ou dans le bâtiment, les trucs les plus durs genre marteau piqueur ou pose de parpaings c'est pour les immigrés, et que cela. On ne se soucie pas de savoir s'ils savent lire un plan, ou même mesurer une surface, ce sont des bras, point final.
Pour les jeunes ,les centaines de milliers de jeunes, il faut une réelle ambition, pas en faire des manoeuvres de dernier rang pour toute leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 21:14

ah!là, là, je crois qu'il va y avoir débat là!
Est-ce pour cela, cher Xenon, que mes élèves s'étonnent que je sache dessiner?

Moi, je pense que pour savoir construire un mur qui ne s'effondre pas inopinément, il faut être bon maçon et que ce sont des savoirs qui se transmettent de générations en générations de maçons à apprentis maçons.

Il n'y a pas le manoeuvre qui fait un travail bête et le grand architecte qui guide la main du manoeuvre.
Il n'y a pas de sots métiers, il n'y a que des sottes gens.

Pour ma part il y a autant d'invention et de savoir faire dans l'art que dans la "technè".

Le danger réel, c'est que l'on considère d'un peu haut depuis trop longtemps tous les enseignements concrets comme la plomberie, la couture, l'électricité, le dessin,la peinture, le tricot et je vous laisse compléter la liste;

On emmène les élèves jusqu'au bac tout simplement parce qu'à l'entrée en sixième ils ne savent toujours pas lire et écrire ni compter pour un nombre grandissant chaque année. Alors bien sûr les années collège ne sont pas de trop pour la nécessaire remise à niveau et les quelques uns qui s'en tirent ne vont pas dans l'enseignement général secondaire mais dans quelques lycées professionnels très sélectifs et je vous prie de croire que ceux là ne viennent pas grossir le nombre de chômeurs.

Il y en a aussi qui ont la chance d'avoir des parents non pas riches, non pas "upper classe", mais tout simplement réalistes, lucides et pas narcissiques et qui savent encourager et valoriser auprès de leurs enfants des métiers tels que couvreurs, bouchers, électriciens, maçons, chauffagistes et j'en passe....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 21:23

A lire ?
chacun fera comme il voudra. la combinaison emploi, maçon, génération, manoeuvre et grand architecte, métier me donne envie de le mettre en tout cas pour que l'on n'oublie pas tout.
Y compris pour ce qui s'est passé à Fontenay sous Bois.
http://immigration-france.e-monsite.com/pages/historique/les-trente-glorieuses-de-l-immigration-ou-l-immigration-de-masse-a-la-genese-d-une-france-nouvelle-depuis-1945.html

Sinon, gare aux fausses pistes, on ne doit pas mélanger les notions d'apprentissage, de formation, d'éducation, d'enseignement et d'acquisitions des connaissances.

Donner un avenir par l'emploi à des enfants qui sans être aidés n'en trouveraient pas est digne d'intérêt.



Dernière édition par Libellule le Mer 02 Jan 2013, 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyMer 02 Jan 2013, 21:31

Xenon a écrit:
On voit bien avec la main d'oeuvre importée sur les chantiers de TP ou dans le bâtiment, les trucs les plus durs genre marteau piqueur ou pose de parpaings c'est pour les immigrés, et que cela. On ne se soucie pas de savoir s'ils savent lire un plan, ou même mesurer une surface, ce sont des bras, point final.
Pour les jeunes ,les centaines de milliers de jeunes, il faut une réelle ambition, pas en faire des manoeuvres de dernier rang pour toute leur vie.

Et si, au lieu d'avoir, d'une part, cette main d’œuvre "importée" mais néanmoins indispensable et, d'autre part, des jeunes au chômage on essayait, en partie, de réconcilier les deux ?

Car même si l'intention est belle, est-ce que tous les jeunes ont les aptitudes pour satisfaire les ambitions que l'on a pour eux ?

Je ne le crois pas et je pense même que l'une des erreurs majeurs de notre système éducatif est d'avoir voulu faire de 80% d'une tranche d'age des bacheliers...

Tous les jeunes n'ont pas les mêmes compétences et il y a des métiers qui nécessitent des compétences intellectuelles et d'autres des compétences manuelles ou de la force physique... A trop vouloir que les jeunes se dirigent prioritairement vers les professions intellectuelles, on en est arrivé aujourd'hui à ce que les autres professions soient occupées par d'autres au travers de l'immigration et des délocalisations et à 3 millions de chômeurs dans notre pays...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 09:16

Xenon a écrit:
On voit bien avec la main d'oeuvre importée sur les chantiers de TP ou dans le bâtiment, les trucs les plus durs genre marteau piqueur ou pose de parpaings c'est pour les immigrés, et que cela. On ne se soucie pas de savoir s'ils savent lire un plan, ou même mesurer une surface, ce sont des bras, point final.

En même temps cette réalité n'est pas nouvelle...



a.nonymous a écrit:
Je ne le crois pas et je pense même que l'une des erreurs majeurs de notre système éducatif est d'avoir voulu faire de 80% d'une tranche d'age des bacheliers...

Ah bon ? Elever le niveau global de formation initiale et de culture d'une société serait une "erreur majeure". C'est intéressant comme postulat. Complètement faux mais intéressant.


a.nonymous a écrit:
Tous les jeunes n'ont pas les mêmes compétences et il y a des métiers qui nécessitent des compétences intellectuelles et d'autres des compétences manuelles ou de la force physique...

Et alors ? Les compétences manuelles ou celles qui nécessitent de la force physique ne doivent-elles pas s'apprendre aussi ?
Globalement c'est le rôle de l'enseignement technique qui peut se poursuivre jusqu'au bac voir au delà. Car qui dit métier manuel dit aussi souvent haute qualification... et non pas comme certains tentent de le faire accroire activités réservées à des benêts que l'on pourrait placer à leur poste de travail sans leur avoir donné une solide formation.


a.nonymous a écrit:
A trop vouloir que les jeunes se dirigent prioritairement vers les professions intellectuelles, on en est arrivé aujourd'hui à ce que les autres professions soient occupées par d'autres au travers de l'immigration et des délocalisations et à 3 millions de chômeurs dans notre pays...

Hé oui nous y revoilà aux vieilles lunes éculées et flétries de la xénophobie et du racisme de base. Les immigrés qui prennent les emplois, sont responsables du chômage et que l'on mélange allègrement avec les délocalisations. Comme si les immigrés qui travaillent en France n'étaient pas aussi victimes parfois comme leurs collègues français de délocalisations mises en place par des patrons dont la volonté est de faire plus de fric, pardon plus de profits, pardon plus de bénéfices sur le dos des travailleurs... On a vu à Florange ou à Aulnay, ces usines rentables que des patrons voyous veulent fermer pour augmenter leurs marges, sans même forcément délocaliser. Les ouvriers qui sont mis sur le pavé alors que les familles Mittal ou Peugeot empochent des centaines de millions ou des milliards de profits pardon de "retour sur investissement" comme on dit au Medef. Les ouvriers de ces usines qui vont aller pointer à pôle emploi sont tous des travailleurs de France même s'ils ont des nationalités diverses. Et ils sont tous victimes des agissements de patrons voyous dont les nationalités sont diverses aussi.

Hé oui, aujourd'hui encore c'est moins la question de la nationalité que la place dans la hiérarchie sociale. Du côté des exploités ou des exploiteurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Robin

Robin


Messages : 1374
Date d'inscription : 13/02/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 10:05

Il ne changera pas le gars. Toujours les mêmes refrains.
Heureusement que nous avons sur ce forum des pointures aux sains raisonnements qui discourent avec compétence et positivité !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard


Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 10:12

Il y a deux argumentations différentes dans la réponse de Loic.
La première, pour résumer, et avec laquelle je suis d'accord, est que la culture doit être généralisée, qu'elle est un plus dans la vie de chaque individu, et qu'il appartient à l'école, à la famille et à l'individu lui-même, aux employeurs même, de capitaliser et développer au maximum tous les talents intellectuels, artistiques, physiques ou vertueux pour vivre une vie accomplie.
Le rôle des différents intervenants est certainement insuffisant et devrait constituer la base fondamentale d'une politique démocratique.

La deuxième partie devrait, à mon avis, être plus nuancée, car, sauf erreur le patronat ne tape pas seulement dans les couches "prolétariennes", mais aussi bien dans les cadres moyens et les cadres supérieurs, ce qui n'est pas dit ici.
La régulation du fonctionnement d'un système économique, social et politique par un pouvoir fort mais juste, démocratique et libre reste à inventer. Un voeu de plus pour 2013?
Revenir en haut Aller en bas
celine




Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 10:35

"Hé oui, aujourd'hui encore c'est moins la question de la nationalité que la place dans la hiérarchie sociale. Du côté des exploités ou des exploiteurs. "

Encore le leitmotiv de LoÏc, toujours renvoyer à l'immigration et aux patrons exploiteurs.

Oui il y a des patrons exploiteurs et des délocalisations scandaleuses : que fait le gouvernement ? ce n'est pas pour maintenant

Que fait-on pour l'immigration ? On engrange chaque année encore malgré les difficultés des étrangers de quelques horizons que ce soit alors que la population en France qu'elle soit issue d'immigration ou d'origine n'ont pas de travail et que beaucoup ne peuvent plus se nourrir, se loger même en travaillant ?

Des emplois d'avenir pour des personnes qui n'ont rien fait pour apprendre un métier, dont certains refusent l'idée du travail alors que ceux qui ont un dipôme sont au chômage, est-il juste de donner la priorité à ceux qui n'ont pas mérité ? On doit créer des filières éducatives pour ceux qui veulent s'en sortir, créer de veritables emplois, faire en sorte que l'économie de développe, je ne crois pas que ces emplois d'avenir vont contribuer à éradiquer le chômage et je ne crois pas que les pressions fiscales et les augmentations vont aider à consommer, au contraire les faillites vont s'accélérer.
Le gouvernement se gargarise avec des mesurettes pour une population en difficultés mais vu les taux je ne crois pas que cela les aidera et en plus ce sont des dépenses supplémentaires. Et pendant ce temps les riches et ceux qui veulent réussir partent, notre premier ministre dit que ce n'est pas grave, que c'est scandaleux. Il occulte le fait que même ceux qui ne sont pas très riches aimeraient partir car il y a des limites à la solidarité. Le mode de solidarité utilisé deopuis des décennies n'aboutit à rien, il faudrait quand même changer de méthodes et maintenant.

Comme il a été dit par des intervenants, les contrats d'avenir n'ont rien réglés et même Loïc déclare que la Mairie a procédé à des embauches sans réel besoin.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 11:17

Je suis de l'avis de Céline les contrats d'avenir ne serviront à rien si une véritable relance économique n'est pas mise en place. Et, à mon avis, cela ne se fera pas sans une stratégie européenne
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 11:46

Gerard a écrit:
La deuxième partie devrait, à mon avis, être plus nuancée, car, sauf erreur le patronat ne tape pas seulement dans les couches "prolétariennes", mais aussi bien dans les cadres moyens et les cadres supérieurs, ce qui n'est pas dit ici.

Mais on est bien d'accord. Vous avez totalement raison Gérard. Lorsque j'utilise à dessein le terme "d'exploités" cela regroupe tout ceux qui travaillent sans posséder l'outil de production. Cela va de l'ouvrier de chez Peugeot que ses patrons foutent à la porte après s'être gobergés en se goinfrant des centaines de millions d'euros jusqu'aux cadres et ingénieurs qui travaillent à Vélizy et qui sont aussi exploités. Ils sont un peu plus payés que les ouvriers mais leur travail rapporte énormément plus à la boite que celui d'un manoeuvre.

Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 11:57

celine a écrit:
Oui il y a des patrons exploiteurs et des délocalisations scandaleuses : que fait le gouvernement ? ce n'est pas pour maintenant

Je ne vous le fait pas dire et croyez bien que je regrette cette situation et ces renoncements. Mais en même temps c'est au président, au premier ministre et aux parlementaires qui soutiennent cette politique qu'il convient de poser la question.



celine a écrit:
Que fait-on pour l'immigration ? On engrange chaque année encore malgré les difficultés des étrangers de quelques horizons que ce soit alors que la population en France qu'elle soit issue d'immigration ou d'origine n'ont pas de travail et que beaucoup ne peuvent plus se nourrir, se loger même en travaillant ?

Justement là non plus rien ou presque ne change. Surtout pas avec la politique mise en oeuvre par Manuel Valls. Et c'est bien dommage parce que la France, comme d'autres pays a besoin d'immigration. Elle en a toujours eu besoin et actuellement aussi. Il faudrait peut-être cesser de présenter l'immigration comme un problème à régler ou un fléau (ce n'est pas ce que vous dites Céline, mais certains ne s'en privent pas) et d'y voir un fait de société. Fait de société qui n'est d'ailleurs pas prêt de s'arrêter vu la façon dont fonctionne le monde et dont les inégalités sont importantes entre les pays.

Donc il faut faire avec ceux qui sont ici, qui vivent ici, travaillent ici et devienne, que cela nous plaise ou non une partie du pays et au fil du temps de la Nation. Et tant mieux, il y a du ressort dans la diversité et le mélange.



celine a écrit:
les contrats d'avenir n'ont rien réglés et même Loïc déclare que la Mairie a procédé à des embauches sans réel besoin.

Il ne me semble pas avoir jamais une telle chose. Ce d'autant que pour l'instant la ville n'en a pas embauché.




OPIUM a écrit:
Je suis de l'avis de Céline les contrats d'avenir ne serviront à rien si une véritable relance économique n'est pas mise en place.

Je suis bien d'accord avec vous Opium. Mais pour mettre en place une "véritable relance économique" il conviendrait de prendre des mesures un peu différentes et un peu plus fortes. De ce point de vue là on attend encore le changement...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
celine




Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 12:17

En quoi Loïc avons-nous besoin de l' immigration actuellement ?

Il y a paraît-il plein d'emplois non satisfaits alors qu'il y a un chômage grandissant !

Pourquoi ne pas former d'urgence nos concitoyens déjà dans notre pays au lieu de chercher ailleurs ?
Pourquoi laisser partir des personnes qualifiées pour enrichir d'autres pays, l'angleterre, la russie les acceuillent à bras ouverts.


L'immigration, je ne suis pas contre, mais uniquement quand on en a rééllement besoin et non par phylantropie.
Je m'inquiète pour tous ceux qui naissent actuellement (pas mal de naissances à Fontenay au vu du BM) , quel avenir si plus tard ils devront eux aussi pointer au chomage et verront ceux d'ailleurs avoir du travail !
Que penseront-ils ? qu' ils sont les oubliés de la république et à sa charge, comme maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 12:21

Encore que... pour qu'il y ait changement, il faudrait que des propos du niveau de ceux de Gérard ne soient pas noyés dans des effets "tuyau de poêle" et autres "ping-pong entre amis".

à cette fin je me permets de réinsérer ses propos:

Citation :
Sujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Hier à 5:41
La valorisation qualifiante devrait être établie sur des savoir faire de type CAP , avec des épreuves généralisées pour le pays ou au moins pour une région, selon des procédures établies conjointement par les chambres des métiers et l'éducation nationale.
Il est certain que devenir conducteur offsettiste par exemple en 5 ans n'est pas évident quand on a 18 ans et le niveau CE1. Il faut une remise a niveau dans les matières fondamentaleś, dans les comportements personnels, et bien sur un apprentissage théorique et pratique alterné, suivi, contrôlé et encouragé.
Les longues peines en prison (centre de détention de Melun, par exemple, réussissent avec de faibles moyens humains à former les prisonniers qui le veulent). En cinq ans on peut faire quelque chose d'un homme ou d'une femme, d'autant plus si on a su instaurer la confiance et le respect.
Il faut envisager un statut rémunérateur de maître ouvrier ou technicien formateur, avec des obligations horaires, des comptes à rendre et des indemnités afférentes.
Ces jeunes en situation d'échec scolaire doivent nécessairement bénéficier d'une consolidation des connaissances de la langue écrite et parlée, des niveaux de langages, des comportements sociaux normalises, d'une culture, des bases indispensables du calcul (4 opérations, pourcentages, fractions, mesures, géométrie) ces programmes pouvant utilement être valides par des savoirs faire commun à un vaste ensemble géographique. Et chaque étape valorisée par une sorte de brevet, un papier avec une prime.
On ne peut pas, a mon avis, bricoler l'avenir professionnel de dizaines de milliers de jeunes en improvisant des contenus et des pratiques avec n'importe quel tuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 12:35

Hors le propos sensé de Gérard,

Je crois que le débat est en train de tourner plus sur la manière dont on perçoit l'autre que de la manière on on se perçoit dans la sociéte qui soit nous donne le sentiment d'exclure, de ne rien faire, de favoriser, soit de défavoriser telle ou telle partie de la population au fait qu'elle serait soit jeune, soit inadapté, soit extérieure à notre univers.

J'aime bien l'image jointe car pour moi elle résume parfaitement le ressenti selon la place qu'inconsciemment chacun croit occuper.

Je vous résume sa lecture : En haut le grand patron qui n'hésitent pas à poser leur fiante sur les cadres supérieurs, ces derniers y voyant une forme de dépôt d'épaulettes promotionnelles pour agir en son nom ; ces cadres supérieurs n'hésitant pas à user de leur autorité pour faire chier l'encadrement moyen, qui lui même n'hésitera pas à en faire autant auprès des employés et des ouvriers sous ses ordres.

Les ouvriers et les employés d'en bas, s'ils se mettent à regarder ce qui est aud-dessus d'eux n'y voient que des trous du cul...

http://doudettebis.blogourt.fr/image/1169242237-jpg/

Tout cela pour dire que beaucoup de gens aimeraient aujourd'hui se retrouver sur le perchoir du travail quelques en soient les inconvénients. Cela n'est pas le cas aujoud'hui et ceux qui sont vraiment dans la merde, et jusqu'au cou, sont ceux qui n'ont pas de travail.

On peut, comme je le lis, stigmatiser la fainiantise des uns, l'envie de profiter du système des autres, la trop grande présence d'immigres pour les 3èmes, la puissance des patrons pour les 4ème, ou l'impuissance des politiques à faire quoi que ce soit, pour les derniers, je crois que le problème est plus profond et doit trouver ses racines dans l'absence de régulation à trop de niveaux en même temps (marchés, consommation, lois, Europe, Monde).

Cela suppose des changements, et maintenant. Pour mettre l'humain d'abord, dans le respect des grands équilibres planétaires.

Autant que ce soit la gauche qui porte cet espoir de mon point de vue.




Dernière édition par Libellule le Jeu 03 Jan 2013, 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 12:57

Merci Marion de recentrer le débat,

Si l'on veut que les emplois aient un avenir, il est indispensable de donner des bases à ceux qui les ont perdues (ou jamais eus) et éviter que les suivants ne se retrouvent dans le même schéma.

Continuer à croire qu' un emploi, un métier est pour la vie c'est mentir, il faut être capable de changer à tout moment et pour cela sans un minimum de compétences ce n' est pas possible.

Pour ceux qui ont décroché, inutile de les remettre dans des structures scolaires cela serait un échec, il faut inventer une autre forme d' enseignement qui leur permette de rompre avec la spirale d' échec dans laquelle ils s'enferment.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule


Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 13:31

De ce point de vue le modèle allemand est certainement le plus intéressant à regarder.
A lire pour ceux qui veulent -maintenant que l'on sait que l'on ne peut plus du tout raisonner depuis 10 ans comme si on était encore à l'époque des trente glorieuses (mon insert précédent en rapport avec les 30 glorieuses et l'immigration)-.
Le diplôme n'étant plus, non plus, en soi, qualifiant, et/ou certitude d'un boulot à la clef.

http://ife.ens-lyon.fr/publications/edition-electronique/education-societes/RE007-2.pdf

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 15:47

Libellule je ne cite que cet extrait de vos messages, parce que dans l'ensemble je suis de votre avis.
Citation :
Le diplôme n'étant plus, non plus, en soi, qualifiant, et/ou certitude d'un boulot à la clef.
mais là je module un peu, si vous le permettez. D'abord ne confondons pas diplôme et compétences reconnues. Il peut y avoir une différence, mais jusqu'à présent seule l'expérience et la pratique montrent la réalité d'un professionnel.
Il vaut mieux, dans tous les cas, avoir un diplôme que rien.
Ces contrats d'avenir c'est un pari. Il ne saurait être tenu si toute la population active ne s'y met pas. Je crains hélas que les conditions ne soient actuellement pas réunies, peut être aussi par un manque de persuasion du gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle




Messages : 3412
Date d'inscription : 06/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 19:35

justement Xtende, le souci aujourd'hui en France c'est la dichotomie entre diplômes et compétences reconnues. Les emplois d'avenir éclairés par la remarque de Gérard
Citation :
La valorisation qualifiante devrait être établie sur des savoir faire de type CAP , avec des épreuves généralisées pour le pays ou au moins pour une région, selon des procédures établies conjointement par les chambres des métiers et l'éducation nationale.
j'y crois, enfin, je veux y croire.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyJeu 03 Jan 2013, 22:58

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
justement Xtende, le souci aujourd'hui en France c'est la dichotomie entre diplômes et compétences reconnues.
Je rajouterais "et les besoins réels du marché du travail à l'instant T"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 00:16

Citation :
Marion Legouy-Desaulle a écrit:
justement Xtende, le souci aujourd'hui en France c'est la dichotomie entre diplômes et compétences reconnues.

Je rajouterais "et les besoins réels du marché du travail à l'instant T"...
S'il s'agit vraiment d'avenir il ne faut pas penser trop dans le présent mais sur une échéance au moins de 15ans. À ce titre les arguments des écolos peuvent (en partie)entrer en ligne de compte, mais pas seulement eux.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 01:02

EOLE a écrit:
S'il s'agit vraiment d'avenir il ne faut pas penser trop dans le présent mais sur une échéance au moins de 15ans. À ce titre les arguments des écolos peuvent (en partie)entrer en ligne de compte, mais pas seulement eux.

Il est de plus en plus difficile de raisonner à si long terme.... D'une part, nous ne savons pas de quoi l'avenir sera économiquement et surtout technologiquement fait et, d'autre part, les grosses sociétés pourvoyeuses d'emplois ont développé leur agilité pour être constamment en mutation en fonction de leurs marchés, de leurs résultats et de l'environnement économique...

Dans de nombreux domaines il est désormais très dur d'avoir une vision à plus de trois à cinq ans, au delà il y a des tendances mais rien d'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 02:09

Médecins, obstétriciens, cardiologues, coiffeurs, charcutiers, concepteurs de drones civils, robotique ménagère, techniciens pour grands travaux, pêche d'élevage bio, usage des canaux donc bateliers et aménageurs, enseignement des langues, etc,,on ne forme pas tous ces gens en deux ou trois ans.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 08:27

a.nonymous a écrit:
EOLE a écrit:
S'il s'agit vraiment d'avenir il ne faut pas penser trop dans le présent mais sur une échéance au moins de 15ans. À ce titre les arguments des écolos peuvent (en partie)entrer en ligne de compte, mais pas seulement eux.

Il est de plus en plus difficile de raisonner à si long terme.... D'une part, nous ne savons pas de quoi l'avenir sera économiquement et surtout technologiquement fait et, d'autre part, les grosses sociétés pourvoyeuses d'emplois ont développé leur agilité pour être constamment en mutation en fonction de leurs marchés, de leurs résultats et de l'environnement économique...

Dans de nombreux domaines il est désormais très dur d'avoir une vision à plus de trois à cinq ans, au delà il y a des tendances mais rien d'autre...

Votre calcul n' est pas bon, du CP à la Troisième il y a 9 ans d'études et ce sont dans ces années que le jeune apprend les bases générales. Il y a là des réformes a mener pour enfin avoir une sortie de l' échec scolaire. Une deuxième question se pose : est-ce que l' éducation nationale est a même de former des professionnels qualifiés et au fait des dernières techniques ? Enfin troisième question doit-on encore laisser croire qu' une fois sorti de l' enseignement on obtient un emploi garanti à vie dans un même lieu. Enfin dernière question : doit-on créer une éducation nationale bis qui aurait en charge les "décrocheurs" et ne rien changer au système actuel ou bien se remettre en cause et revoir la conception actuelle de l' enseignement ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 09:26

mamiea a écrit:
Il y a là des réformes a mener pour enfin avoir une sortie de l' échec scolaire. Une deuxième question se pose : est-ce que l' éducation nationale est a même de former des professionnels qualifiés et au fait des dernières techniques ? Enfin troisième question doit-on encore laisser croire qu' une fois sorti de l' enseignement on obtient un emploi garanti à vie dans un même lieu. Enfin dernière question : doit-on créer une éducation nationale bis qui aurait en charge les "décrocheurs" et ne rien changer au système actuel ou bien se remettre en cause et revoir la conception actuelle de l' enseignement ?


Bonnes questions en effet.

Quelques remarques à ce sujet.


Effectivement il y a des choses à faire afin de sortir de l'échec scolaire. Ceci dit celui-ci a très largement reculé dans les trente dernières années. Le nombre de jeunes sortant du système scolaire sans diplôme est passé de plus de 150 000 par an en 1976 à moins de 50 000 au milieu des années 2000. C'est toujours beaucoup trop en effet mais c'est trois fois moins en chiffre brut et encore moins en pourcentage d'une cohorte. C'est tout de même une évolution significative.

Effectivement, je suis bien d'accord avec votre question sur le sens de la formation. Je ne suis pas certain que l'éducation nationale ait pour but de "former des professionnels". C'est une question de fond mais je crois que l'école, y compris l'enseignement technique, est plus sur une formation générale et moins "utilitaire".

La question du suivi des "décrocheurs" est fondamentale. Elle nécessite je crois effectivement une remise en question importante de la part du système éducatif. Pas seulement d'ailleurs pour les élèves qui ont décroché qui représentent disons 5 à 10 % des effectifs. C'est bien plus largement sur les élèves qui sont en classe, ne posent pas spécialement de problèmes mais pour qui les cours de style classique sont assez inopérants pour de multiples raisons. Et ces enfants là sont bien plus nombreux, peut-être 20 % d'une tranche d'âge, et même plus dans les établissements qui recrutent dans les quartiers les plus défavorisés.

De ce point de vue l'académie de Créteil mène depuis des années un travail poussé et pluridisciplinaire en la matière. Et ce n'est pas facile car les causes sont de l'échec scolaire sont nombreuses et variées. Elles sont assises souvent sur des causes socio-culturelles profondes mais aussi sur un décalage entre les attentes de l'école et les capacités des élèves à y répondre. Car devenir "élève" n'est pas inée, cela s'apprend. Comme le rappelait un membre de l'Inspection générale de l'éducation nationale nombre d'élèves ne sont pas "en échec", mais ont été "mis en échec" par des exigences auxquelles ils ne peuvent répondre car ils n'ont pas été accompagnés pour le faire.

Et ça c'est fondamental. Et pour remédier à ce décalage il convient d'adapter les pratiques pédagogiques. Cela ne veut pas dire diminuer les exigences, cela veut dire prendre d'autres chemins pour amener les élèves à comprendre et à apprendre ou tout du moins à entrer dans un cycle d'apprentissages.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Gérard

Gérard


Messages : 4188
Date d'inscription : 08/07/2010

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 09:39

Votre calcul n' est pas bon, du CP à la Troisième il y a 9 ans d'études et ce sont dans ces années que le jeune apprend les bases générales. Il y a là des réformes a mener pour enfin avoir une sortie de l' échec scolaire.

Le modèle actuellement en fonction ne marche pas partout. Il exige par exemple une compréhension de la langue française, dans la classe et dans la famille. Certaines écoles de Montreuil par exemple regroupent plus de 40 nationalités non francophones. La place des femmes enseignantes n'est pas perçue de la même façon par certaines communautés, et il est difficile voire impossible d'imposer une autorité à un petit garçon de 9 ans convaincu depuis sa naissance que "la femme" n'a pas à lui donner d'ordres. Les conséquences sur la conduite de la classe et ses niveaux d'apprentissage sont évidentes.

Une deuxième question se pose : est-ce que l' éducation nationale est a même de former des professionnels qualifiés et au fait des dernières techniques ?
Oui si elle se consacre pour l'essentiel aux enseignements fondamentaux sans trop se disperser sur des activités souvent mangeuses de temps comme les marionnettes, le repoussage du cuivre ou la pâte à papier. Les activités créatrices ont toute leur place, qui reste même à développer, chant, théâtre, expression corporelle, mais la priorité doit rester aux outils de base, la langue écrite et parlée, l'expression, la pensée, le calcul, la culture simple et structurante que sont l'histoire et la géographie. Les instructions officielles prévoient aussi une approche du raisonnement scientifique, une alphabétisation à l'informatique. Pour ces derniers points les enseignants sont encore un peu en demande de formation non pas seulement technique, mais pédagogique.

Enfin troisième question doit-on encore laisser croire qu'une fois sorti de l' enseignement on obtient un emploi garanti à vie dans un même lieu.

Non c'est fini, la mobilité de l'emploi et du lieu de travail devront entrer dans les moeurs. Mais la France a des territoires inégaux et des pôles d'attraction ou de répulsion. Il va falloir trouver des solutions dans l'aménagement des territoires, on en est loin.
Les syndicats eux mêmes s'opposent à des mouvements d'entreprises à l'intérieur du pays, et c'est souvent justifié tant les employés sont perdants dans ce jeu.
Tout y et remis en cause, l'habitat, le climat, les études, le deuxième emploi, les transports, la santé...


Enfin dernière question : doit-on créer une éducation nationale bis qui aurait en charge les "décrocheurs" et ne rien changer au système actuel ou bien se remettre en cause et revoir la conception actuelle de l' enseignement
L'éducation doit rester nationale, mais s'ouvrir davantage sur les réalités économiques présentes et prévues par "les experts". Il existe des commissions des programmes, des corps d'inspections, des instituts de formation, c'est sans doute là aussi que se trouvent des solutions.
L'alternance pour les enseignements techniques devrait être sans doute améliorée et là aussi valorisée aussi bien pour les formés que pour les formateurs.
Devra-t-on revenir au compagnonnage ou aux kibboutz éducatifs pour que notre jeunesse soit opérationnelle et bien dans sa peau vers sa vingtième année?
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea


Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 74
Localisation : Fontenay sous Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 13:10

Merci Loïc, merci Gérard,

Vos informations donnent une vision de l' étendue du problème et de la complexité des solutions. Pour arriver à résoudre (provisoirement) ce problème ce n' est pas un ministre ni une mandature qui peuvent y arriver mais une réforme sur 10 ou 15 ans (soit 3 présidents) sans qu' on ne détruise pas ce qui a été fait à chaque changement de majorité. Il faut aussi que les syndicats (profs et parents) mettent de coté leurs revendications corporatistes et ne penser qu' a l' élève (pas comme alibi).

@Gérard : il me semble que le compagnonnage existe toujours, mais réservé à une élite. Quand je parle d' élite je veux dire des jeunes capables de partir pour de longues années loin du cocon familial, apte à subir un enseignement varié et en fin de parcours être un professionnel de très haute qualification. Pour s' en convaincre il suffit de visiter le musée du compagnon, de voir une charpente montée par un compagnon et celles des constructions "de base ".
Revenir en haut Aller en bas
Loïc




Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 18:52

De ce point de vue le ton employé par le ministre de l'éducation nationale dans es voeux est intéressant :


http://www.education.gouv.fr/cid66683/les-voeux-de-vincent-peillon-pour-l-annee-2013-ensemble-refondons-l-ecole.html
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous




Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens EmptyVen 04 Jan 2013, 21:53

La question initiale concernait les éventuels emplois créés par la ville de Fontenay dans le cadre de l'initiative baptisée "Emplois d'avenir" lancée par le gouvernement:

Citation :
Article L5134-110

Créé par LOI n°2012-1189 du 26 octobre 2012 - art. 1
I. ― L'emploi d'avenir a pour objet de faciliter l'insertion professionnelle et l'accès à la qualification des jeunes sans emploi âgés de seize à vingt-cinq ans au moment de la signature du contrat de travail soit sans qualification, soit peu qualifiés et rencontrant des difficultés particulières d'accès à l'emploi, par leur recrutement dans des activités présentant un caractère d'utilité sociale ou environnementale ou ayant un fort potentiel de création d'emplois. Les personnes bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé et remplissant ces mêmes conditions peuvent accéder à un emploi d'avenir lorsqu'elles sont âgées de moins de trente ans.

II. ― L'emploi d'avenir est destiné en priorité aux jeunes mentionnés au I qui résident soit dans les zones urbaines sensibles au sens du 3 de l'article 42 de la loi n° 95-115 du 4 février 1995 d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire ou les zones de revitalisation rurale au sens de l'article 1465 A du code général des impôts, soit dans les départements d'outre-mer, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin ou à Saint-Pierre-et-Miquelon, soit dans les territoires dans lesquels les jeunes connaissent des difficultés particulières d'accès à l'emploi.
Source: http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000026538115&idSectionTA=LEGISCTA000026549673&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20130104

La seule réponse qui nous éclaire sur ces "emplois d'avenir" à Fontenay est celle de Murielle Michon suite à la question qu'elle a posé au maire...

Après on peut bien sûr digresser sur les changements à apporter à notre système éducatif pour qu'à terme plus aucun jeune ne soit dans la situation des "jeunes sans emploi âgés de seize à vingt-cinq ans au moment de la signature du contrat de travail soit sans qualification, soit peu qualifiés et rencontrant des difficultés particulières d'accès à l'emploi" mais aujourd'hui il y a une situation, explosive à terme dans certains quartiers, qu'il faut bien gérer rapidement...

C'est juste ce que propose de faire le gouvernement avec les emplois d'avenir...


Maintenant, cette situation actuelle est-elle réellement due à notre système éducatif, aux gouvernements de droite qui n'ont pas voulu y investir suffisamment et aux enseignants de gauche qui se sont montrés trop laxistes ?

Si effectivement des erreurs ont pu être commises, elles ne sont pas les seules responsables de nos problèmes... Notre société a beaucoup changé en très peu de temps et particulièrement rapidement depuis moins d'une dizaine d'années...

Des millions d'emplois ont été délocalisés et non remplacés dans notre pays... Des millions d'emplois ont purement disparus... Et ce n'est pas fini...

Il y a quelques jours on apprenait la fermeture d'une petite librairie au Village.... Aujourd'hui on apprend la mise en faillite de Virgin qui emploi mille personnes en France... La cause est la même, il s'agit du transfert de la vente des biens culturels sur internet, mode de vente qui ne compense pas en terme de création d'emplois tous secteurs confondus, logistique et transport compris, les emplois supprimés au niveau des commerces de détails....

Et permettez-moi une digression, si le libraire du Village se devait de savoir qui était Napoléon et de Gaulle, le logisticien ex-magasinier et le livreur n'en ont plus, professionnellement, que faire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty
MessageSujet: Re: Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens   Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quels emplois d'avenir pour les jeunes fontenaysiens
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emplois francs - Qu'a fait Jean-François Voguet pour les jeunes fontenaysiens ?
» Des emplois pour les jeunes
» POUR un 4ème collège dans la ville
» Rendez-vous de la rentrée solidaire.
» Législatives 2012: quels enjeux nationaux? Quels enjeux pour la 6° circonscription?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: